La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF) et sa mise en œuvre au Collège DDEC 29 – 14 OCTOBRE 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF) et sa mise en œuvre au Collège DDEC 29 – 14 OCTOBRE 2011."— Transcription de la présentation:

1 Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF) et sa mise en œuvre au Collège DDEC 29 – 14 OCTOBRE 2011

2

3 Les réformes du lycée Voie professionnelle Voie générale et technologique

4 La voie professio T R O I S I E M E SECONDE GT Seconde générale & technologique CAP 1 CAP BAC GENERAL BAC TECHNOLOGIQUE BAC PROFESSIONNEL C.A.P. CERTIFICAT D’APTITUDE PROFESSIONNELLE 2 nde spécifique 1 e GENERALE 1 e TECHNO ou BT TERMINALE GENERALE TERMINALE TECHNO 1 e Parcours en 2 ans Parcours en 3 ans 222 TERMINALE PRO 1 e PRO SECONDE PRO Seconde professionnelle 2 BEP certification intermédiaire

5

6 Des informations académiques Projet académique 2011/2015 : Conférence de presse du recteur du 2/9/2011 : rennes.fr/jahia/webdav/site/academie2/groups/RECTORAT- COM_Tous/public/actusweb/pdf/DP_rentree11.pdfhttp://www.ac- rennes.fr/jahia/webdav/site/academie2/groups/RECTORAT- COM_Tous/public/actusweb/pdf/DP_rentree11.pdf

7 La Bretagne a une place privilégiée au niveau de la réussite aux examens

8 Cette année dans l’académie de Rennes, pour la 1 ère fois, 82,4% d'une génération obtient le baccalauréat général, technologique ou professionnel. Pour une moyenne nationale de 71,6%

9 Une réussite au bout de chaque parcours Il convient désormais d’affirmer que l’accès au niveau IV s’opère au travers de trois voies d’égale dignité : –la voie générale, –la voie technologique –la voie professionnelle

10  L’objectif est maintenant d’amener 50 % d’une classe d’âge au niveau BTS ou DUT ou licence en apportant des réponses adaptées aux spécificités des 3 voies générale, technologique ou professionnelle

11 La notion de parcours est un élément structurant et permet d’ aller plus loin dans la valorisation de tous les parcours de réussite, gage d’une véritable équité scolaire

12 Le parcours, un élément structurant Qui permet de : PersonnaliserPersonnaliser ce parcours en fonction de chaque élève ResponsabiliserResponsabiliser en s’appuyant sur les compétences 6 & 7 du socle commun OuvrirOuvrir l’établissement sur un contexte plus large (environnement social, économique et culturel)

13 La lutte contre le décrochage Assurer à tous les jeunes une qualification pour une bonne insertion sociale et professionnelle est une volonté réaffirmée aux plans européen et national. L'académie de Rennes s'engage ainsi pour prévenir le décrochage scolaire, notamment par la nécessaire réduction des sorties sans qualification. Les élèves rompant leur formation sans l'obtention du diplôme de niveau V ou IV sont concernés.

14 Les élèves décrocheurs Profil : absences répétées, démotivation, rejet de l’autorité, de l’institution Indicateurs : –Les apprentissages : résultats scolaires, motivation (capacité d’intérêt et déconcentration en classe, d’investissement dans le travail personnel), difficultés à organiser et à gérer son travail scolaire… –le parcours scolaire : redoublement, orientation subie comme une relégation… –le comportement social : absentéisme (et ponctualité), indiscipline (sanctions et punitions), troubles de la sociabilité (non-fréquentation de certains lieux : CDI, foyer, clubs ; agressivité ; marginalisation ou non- intégration dans le groupe classe)… –l’équilibre personnel : confiance en soi, perte d’estime, image de soi dégradée, troubles relationnels (repli sur soi, état dépressif, sentiment d’être incompris, sentiment d’injustice)…

15 La prévention du décrochage scolaire -La plateforme de suivi et d’appui aux décrocheurs: dispositif national -La veille éducative: -Rôle de l’établissement -Rôle du réseau d’établissement (niveau bassin) -Rôle du territoire (cellule interinstitutionnelle)

16 1. Présentation de la plateforme de suivi et d’appui- Brest-Landerneau Septembre 2011 Equipe pilote : CIO (Brest et Landerneau) – Mission Locale (Pays de Brest) Membres de la plateforme restreinte : –  structures Orientation-Insertion : CIO-ML-MGI-MIJEC –-> Structures de formation – 1 représentant par institution : Enseignement Public- Enseignement Privé- CFA – Agriculture Rôle : analyse diagnostique partagée des besoins de formation et de modalités de prises en charges de jeunes et co-construction d’un plan de solution.

17 2- Les points d’appui pour la plate-forme : des expérimentations, centrées sur la prévention du décrochage ( ) Cadre : Convention Etat –Région pour la prévention du décrochage scolaire et la continuité du parcours des jeunes vers la qualification et l’insertion. Expérimentation sur Brest : Pilote : CIO BREST Améliorer le repérageDévelopper les parcours individualisés pour prévenir du décrochage -Installation des cellules de veilles Bassin (réseau public et réseau privé) Interface entre cellules de veille établissement et coordination territoriale (plateforme élargie) -Recensement et valorisation de l’existant en matière d’individualisation de parcours (AAR,positionnement, passerelles, aménagement de parcours…..) -Autre objectif : concevoir des situations qui renforcent le sentiment de compétence à se former et la capacité à s’orienter Expériences de formation modulaire : Objective(reconnaissance) Validation Subjective (réflexivité)

18 Apprendre à s’orienter tout au long de la vie Direction générale de l’enseignement scolaire – Octobre 2009

19

20 Petit historique L’après guerre : le modèle adéquationniste, faire correspondre individus et métiers (chacun à sa place) Années 70 : le modèle de l’information, une bonne information permet à chacun un libre choix

21 En 1989 : la loi d’orientation met le jeune au centre du système éducatif pour lui permettre de construire son projet personnel. En 1996 : l’éducation à l’orientation permet au jeune de construire son projet en développant des compétences.

22 En 2008 : Parcours de Découverte des Métiers et des Formations le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF) permet à chaque jeune de construire des compétences qui lui permettront de s’orienter tout au long de sa vie.

23 Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Résolution du Conseil de l’Europe: « Mieux inclure l’orientation tout au long de la vie dans les stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie » Démarche commune partagée au niveau européen.

24 S’orienter c’est : Construire des compétences durables et réutilisables qui vont permettre de s’orienter tout au long de sa vie, de construire un parcours de vie, d’être auteur et acteur de son parcours.

25 Le PDMF Donner à chacun les compétences pour construire ses choix personnels et éviter le décrochage scolaire. En relation avec les 7 grandes Compétences 6 « Compétences sociales et civiques » et 7 « Autonomie et initiative »

26 Font déjà l’objet, à un titre ou à un autre, des actuels programmes d’enseignement 1 - Maîtrise de la langue française 2 - Pratique d’une langue vivante étrangère 3 - Compétences de base en mathématiques, culture scientifique et technologique 4 - Maîtrise des TIC 5 - Culture humaniste Ne font pas encore l’objet d’une attention suffisante au sein de l’institution scolaire 6 – Compétences sociales et civiques 7 – Autonomie et initiative des élèves « Ouverture aux autres, goût pour la recherche de la vérité, respect de soi et respect d’autrui, curiosité, créativité =  attitudes indispensables tout au long de la vie » Les pratiques scolaires artistiques, culturelles et sportives contribuent à l’acquisition du socle commun Source: IFP socle commun Diffusion Le socle commun s’organise en sept Compétences

27 Comment permettre aux élèves de développer ces compétences indispensables à leur vie future ?

28

29 Programme d’actions, activités et projets à mettre en place Quel programme d’actions pour 2 ans? Quelle place pour la formation de l’élève? Quel rapport au socle commun, quelle évaluation (connaissances et compétences)? Quelle implication de l’équipe? Quelle place pour le PP?

30 Le rôle du professeur principal L’orientation engage l’ensemble de la communauté éducative. Préparation de la rentrée BO 18. 5/5/11 Le professeur principal effectue la synthèse des résultats obtenus par les élèves. (…) Il présente cette synthèse au conseil de classe. Il est chargé de proposer à l’élève, en accord avec l’équipe pédagogique, les objectifs pédagogiques et les moyens permettant l’élaboration et la réalisation de son projet personnel sous la responsabilité pédagogique du chef d’établissement (…). (…) La fonction de professeur principal doit amener les élèves à préparer les choix d’orientation par la connaissance des exigences des formations et des débouchés, à partir de leur projet personnel et d’un bilan de leurs résultats scolaires. Circulaire BO 5. 4/2/1993

31 En conclusion L’orientation est l’affaire de tous. L’objectif étant de donner du sens et d’établir des liens entre ce qui est vécu dans les disciplines et l’environnement économique Ce n’est pas quelque chose en plus mais un regard différent permettant de donner du sens


Télécharger ppt "Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF) et sa mise en œuvre au Collège DDEC 29 – 14 OCTOBRE 2011."

Présentations similaires


Annonces Google