La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet LGV Bordeaux-Espagne Présentation de la position du Collectif les Barthes Tarnos Septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet LGV Bordeaux-Espagne Présentation de la position du Collectif les Barthes Tarnos Septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Projet LGV Bordeaux-Espagne Présentation de la position du Collectif les Barthes Tarnos Septembre 2010

2 2 Collectif les Barthes Tarnos Association loi 1901, créée en mars 2010 Vocation : association de défense de l'environnement aux sens protection de la nature et du cadre de vie Déjà quelques centaines d'adhérents à ce jour après quelques mois d'existence, principalement sur Tarnos Membre de : Accril : Association de Coordination des Citoyens et des Riverains Landais Cade : Collectif d'Associations de Défense de l'Environnement du Pays-Basque et Sud Landes Travail en collaboration avec la communauté Emmaüs : Manifestation conviviale au printemps 2010 Sensibilisation de nos concitoyens, des élus. Lutte contre la LGV

3 3 Perspectives...

4 4 Tarnos, zone concernée ?

5 5 Des destructions nécessaires ?

6 6 Des projections très évolutives...

7 7 Les projections de 2010 pour 2020

8 8 Nécessité de la LGV ? Bien évident pour les promoteurs de ce projet (juge et partie !) avec notamment une très forte augmentation du fret à prévoir Mais que disent les études INDEPENDANTES ? Etude d'experts SMA / Progtrans (2006) → Inutile Etude d'experts Citec (2009) → Inutile Selon fret ou voyageur : c'est principalement le trafic de fret, qui représente la part la plus importante du trafic, qui serait sensé être décuplé … or...

9 9 Mieux que des projections … des faits !! Un trafic de fret en forte hausse ?

10 10 Une desserte voyageurs améliorée ? Nous, tarnosiens, nous, habitants du sud des Landes, nos voisins du Pays-Basque, nous serions tous traversés et pas desservis !! Extrait de la réunion RFF-mairie de Bénesse le 4 mai 2010 : Mr Pichet (RFF) : « On considère que 2/3 des trains qui emprunteront la ligne nouvelle entre Dax et la frontière espagnole desserviraient la gare centre de Bayonne ». Mr Pachon (Cade) réplique : « il n'y a pas plus tard que 4 mois que vous m'avez dit que tous les trains s'arrêteraient à Bayonne alors que Mr Lacroix m'avait dit la veille à Dax, pas tous, et, le lendemain, vous m'avez certifié que tous s'arrêteraient. » Mr Pichet rétorque : « ressortez vos enregistrements si vous le souhaitez (sur un ton méprisant), il y aura donc environ 65% d'arrêts sur Bayonne et 50% sur Dax. » Mr Pachon demande : « çà fait combien de trains par sens? » Réponse de Mr Pichet : « Je n'ai pas les chiffres »

11 11 Un „gain“ de temps important ? 0h17 0h21

12 12 Un „gain“ à nécessité variable ?

13 13 Deux autres aspects importants Aménagement du territoire Financement

14 14 Proposition réaliste des associations

15 15 Nuisances subis par les riverains

16 16 Notre vision de l'avenir Décroissance des transports inutiles et coûteux Halte au transport indécent Augmentation du coût de l'énergie sous toutes ces formes Relocalisation nécessaire de l'économie Favorable aux transports maritimes, fluviaux et ferroviaires Transports ferroviaires : Trains longs Transport combiné Halte à la vitesse ! Oui aux transports locaux pour les habitants du territoire au quotidien : Accélération du développement des transports en commum dans le cadre de notre intégration urbaine avec l'Agglomération Côte basque – Adour et des saturations actuelles

17 17 Exemple de transport indécent

18 18 Conclusion Ce projet est DESTRUCTEUR, INUTILE et RUINEUX Encore plus inutile sur Saint-Martin de Seignanx, Tarnos, et le sud de Bayonne !! (uniquement pour quelques TGV et fret imaginaire !) Propositions au élus : Fourniture de documentation de synthèse ou détaillée dans les prochaines semaines Présentation plus technique à ceux qui le souhaitent Pour l'intérêt des Tarnosiens et des habitants du Seignanx en premier lieu, des Aquitains et des citoyens en général, nous vous demandons : de vous prononcer lors d'un prochain conseil contre ce projet insensé et dispendieux de nous aider à porter notre message auprès de la communauté de communes du Seignanx

19 19 du risque d'assèchement économique des villes moyennes de la manipulation de faire croire qu'il y aura un train toutes les 3 minutes sur la ligne existante sans la LGV. du faux goulot d'étranglement du pont de l'Adour actuellement en travaux de l'aberration du choix de l'autoroute ferroviaire par rapport au transport combiné (énorme déficit de l'autoroute ferroviaire sur la ligne Perpignan / Luxembourg) du conflit d'intérêt flagrant dans le choix de l'autoroute ferroviaire où le vendeur siège au côté des décideurs dans les réunions ministérielles (et est maintenant lobbyiste de la région Aquitaine) de la réhabilitation des voies existantes pour un bilan carbone imbattable Nous pourrions aussi vous parler...

20 20 du choix systématique des solutions les plus coûteuses qui aboutit au siphonage de l'argent public vers le privé. du miroir aux alouettes de l'emploi des „fausses vérités“ de RFF qui jalonnent toutes les étapes de l'avant-projet. de l'endettement colossal de RFF de la problématique du doublement de la maintenance des voies Nous pourrions aussi vous parler...

21 21 Ce document s'inspire du travail du Cade et de l'Accril. Il est disponible en ligne sur le site du Collectif Les Barthes Tarnos Vous pouvez également nous en demander une copie : Collectif les Barthes Tarnos 123 chemin des pics-verts TARNOS Courriel : Téléphone : N'hésitez pas à le diffuser autour de vous pour alerter la population ! Référence, notes


Télécharger ppt "Projet LGV Bordeaux-Espagne Présentation de la position du Collectif les Barthes Tarnos Septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google