La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 L’inflation de césariennes a créé le problème des utérus cicatriciels.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 L’inflation de césariennes a créé le problème des utérus cicatriciels."— Transcription de la présentation:

1 1 L’inflation de césariennes a créé le problème des utérus cicatriciels

2 2 Cicatrice utérine = Fibrose ± marquée en fonction de facteurs mécaniques (CU) et vasculaires  de l’amincissement avec défaut d’élasticité à la restitution ad integrum

3 3 Indications des césariennes dominées par les utérus cicatriciels

4 4 Once a cesarean, always a cesarean (Craigin,1916)….

5 CRAIGIN avait raison !! Mais il s’adressait aux seules cicatrices connues à l’époque : les césariennes de siège corporéal

6 6 Cicatrices chirurgicales du corps ut é rin (1) 1)Myomectomies 1)Myomectomies : qualité variable Avenir fonction du siège +++, de la technique ++, du nombre ±, des associations pathologiques ( Pl accr.) Plastie utérine 2) Plastie utérine ( Bret-Palmer): bonne qualité car pas d’éxérèse

7 7 Cicatrices chirurgicales du corps ut é rin (2) Sutures de plaies 3) Sutures de plaies: assimilables aux plasties Résection d’une corne utérine 4) Résection d’une corne utérine (GEU, endométriose, réimplantation tubaire): très mauvaise qualité Perforations après geste opératoire endo-utérin 5) Perforations après geste opératoire endo-utérin : risque après électrorésection +++

8 8 Taux d’essai de voie basse

9 9 EVB: la politique du balancier Encouragée voire proposée parACOG (1999) Mais taux de rupture utérine ≤ 1% Avec morbidité sérieuse (10-25%) Presque toutes les ruptures entraînent des plaintes

10 10 Les risques selon la voie Césarienne Mortalité Hémorragie Traumatisme opératoire Infection MTE Accreta/ rupture AVB MTE Traumatismes périnéaux Complications de l’épisiotomie Traumatismes sphinctériens

11 11 Rupture utérine et placenta percreta (Clichés C Nessmann et JC Laroche)

12 12 Relations Cesarienne, placenta praevia et placenta accreta(1) Accreta et PP(‰) [P(A et B)] Accreta si PP( %) [P(A si B)] PP(%) [P(B)] Nb deCésar. 0, ,

13 13 Relations C é sarienne, placenta praevia et placenta accreta (2) Nb césarienne P.P(%)Accreta si PP( %) Accreta et PP( ‰) 21,8407,2 33,04714,1 410,067 d’après Clark SL, et al.,, the ACOG

14 14 ….Once a cesarean, always a scar ( Paul,1994)

15 15 La recherche clinique Aucun essai randomisé mais que des études observationnelles surtout rétrospectives Aucune étude française repérée Des travaux anglo-saxons hétérogènes: -2000: Mozurkewich (méta-analyse) -2001: Smith (Ecosse) -2004: Wen (Canada) -2004: Landon (USA)

16 16 Résultats de Mozurkewich (2000) IssueOdds RatioIC 95% Rupture utérine 2.1* Mortalité mat MPN 1.7* Apgar < 7 2.2* Fièvre 0.7* Transfusions 0.57* Hysterectomie 0.39*

17 17 Résultats de Landon (2004) IssueEVB Cés.Progr.p Rupture utérine0,7% ? Mortalité mat.0,02% 0,04%NS MPN13 7NS EHI 12 0 <0,01 Endométrite 2,9% 1,8% Transfusions 1,7% 1,0% Hysterectomie 0,2% 0,3% NS

18 18 Impact des facteurs socio- démographiques sur le choix EVB/Césarienne (Dusmoor-Su 2003) Le choix de l’EVB décroît si âge,parité et nb de cicatrices utérines augmentent si couverture par assurance privée (  Medicaid )

19 19 Les facteurs personnels à préciser Quel est l’âge de la patiente ? Y a-t-il un désir de future grossesse ? Quel est le bénéfice attendu de la voie basse? Quelle est la probabilité de succès?

20 20 Score de Gonen (2004) (1) Etabli en début de travail: Césarienne pour présentation anormale, OR= 7,4 Antécédent d’accouchement par voie basse, OR=7,2 Age gestationnel <41 SA, OR=2,8 Col en voie de dilatation, OR=2,5

21 21 Score de Gonen (2004) (2) Chaque variable est cotée de 0 à 2 ou 3 Score ≤ 2, 42% succès EVB Score entre 3 et 6: 81% Score entre 7 et 10: 98%

22 22 Scoring systems Flamm et al (1997) 7229 pts. Prospective 5022/7229 (69%) TOL Logistic regression analysis Pts. Scored on admission to LDR 74.9% successful VBAC

23 23 VBAC Score Odds RatioScore Age < Prior SVD +/ Prior SVD -/ Prior SVD +/ No Hx of CPD Cx > 75% Cx 25-75% Cx < 25% 1 0 Dil > 3 cms

24 24 VBAC Score: Performance

25 25 Merci de votre attention…..

26 26 Once a cesarean, always a controversy (Flamm BL, 1997)

27 27 ALORS, QUELLES RECOMMANDATIONS ? Morceaux choisis dans la cacophonie: Les sage-femmes privées américaines Le CNGOF NICE Les associations de consommateurs…

28 28 California College of Midwives Recommandations, août 2004 (1) 1)Age gestationnel >36 ½, <41 ½ SA 2)Compte-rendu de césarienne segmentaire sans complication infectieuse 3)Intervalle >18 mois entre les naissances 4)Dimensions pelviennes suffisantes 5)Hopital éloigné de moins de 30 mn.

29 29 California College of Midwives Recommandations, août 2004 (2) 6) Evaluation échographique de l’épaisseur de la cicatrice (SI) 7) Consentement signé 8) Après le début spontané du travail, le progrès doit être régulier 9) Monitorage fœtal par auscultation ou ercf épisodique ou continu.

30 30 RPC du CNGOF (2000) Pas de recommandations pour l’option VB-VH après césarienne segmentaire Mais seulement des conseils techniques: Radiopelvimétrie inutile (NP1) Solidité de la cicatrice: pas de test fiable (NP2) Pas de CI au déclenchement par ocytociques (NP3) Pas de CI à la péridurale (NP3)

31 31 Recommandations de NICE, 2004 Information sur les risques/bénéfices de la césarienne Risque spécifique de rupture utérine Risque de mortalité et morbidité périnatales Prise en compte des préférences et des priorités maternelles

32 32 Demande des consommateurs (Cochrane Review 2004) concernant le contenu de l’information: Risques de EVB et césarienne élective Signes d’alarme pendant le travail Protocole de service en application Stratégies développées pour améliorer les chances de succès EVB Information sur les probabilités de succès des membres de l’équipe médicale

33 33 EVB : Conclusions (1) L’EVB est sûr : si pas de déclenchement par PG et respect maximal de la physiologie Des complications catastrophiques sont certes possibles, Mais les simples déhiscences sont la majorité.

34 34 EVB : Conclusions (2) La sélection des patientes est impérative La réévaluation intrapartum est obligatoire Etre toujours prêt à une conversion en césarienne Chaque patiente est un cas particulier

35 35 Etude contrôlée sur l’information (Fraser 1997) FINALITE DE L’INFORMATION ? 1. Faire fuir la patiente en la mettant en garde contre les risques et tous les risques de ce que l’on n’a pas choisi 2. La convaincre de faire ce que l’on a choisi 3. Lui permettre d’effectuer un choix 4. Préserver notre responsabilité 5. Rapporter la preuve de l’information (adapté d’après Boizard, Morzine 2006)

36 36 « En fin de compte, le risque, comme la beauté, est une question de point de vue… » (Goethe) Mais c’est le point de vue de la patiente

37 37 … or en cas de plainte pour rupture compliquée, le point de vue change et le risque devient majeur pour l’accoucheur qui aura travaillé correctement…

38 38 … mais n’aura pas : délivré une information complète, obtenu un accord pour la voie choisie et n’ aura pas assuré la traçabilité de l’information C’est fini! Merci de votre attention…


Télécharger ppt "1 L’inflation de césariennes a créé le problème des utérus cicatriciels."

Présentations similaires


Annonces Google