La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L ’approche structurée à l ’approche objet d ’une conduite de projet informatique : par Thierry LENGLET et Thierno BAH Comment réussir la transition pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L ’approche structurée à l ’approche objet d ’une conduite de projet informatique : par Thierry LENGLET et Thierno BAH Comment réussir la transition pour."— Transcription de la présentation:

1 L ’approche structurée à l ’approche objet d ’une conduite de projet informatique : par Thierry LENGLET et Thierno BAH Comment réussir la transition pour une entreprise ? C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

2 Vous êtes ici : Présentation du plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Planification de la présentation Partie I : L ’évolution des méthodologies au fil du temps

3 Vous êtes ici : Présentation du plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Planification de la présentation Partie I : L ’évolution des méthodologies au fil du temps Partie II - Solution 1 : Rédiger un guide de conversion des modèles

4 Vous êtes ici : Présentation du plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Planification de la présentation Partie I : L ’évolution des méthodologies au fil du temps Partie II - Solution 1 : Rédiger un guide de conversion des modèles Partie III - Solution 2 : Mener un projet pilote

5 Vous êtes ici : Présentation du plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Planification de la présentation Partie I : L ’évolution des méthodologies au fil du temps Partie II - Solution 1 : Rédiger un guide de conversion des modèles Partie III - Solution 2 : Mener un projet pilote Conclusion

6 Vous êtes ici : le fil rouge C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Nous souhaitions répondre à la problématique de la transition en se situant dans un cas d ’entreprise. Notre entreprise référente : CnamObjets. Nous nous sommes intéressés au processus commercial de commande, et nous avons occulté volontairement l ’approche conduite de projet et management.

7  Période avant Merise  Naissance de Merise  Apparition des modèles Objets - Période avant U.M.L.  Création d'U.M.L. Historique Vous êtes ici : Partie I > Présentation du plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

8 Avant Merise [de 1960 à 1976]  Règle 1 une transition n’est franchissable que lorsque toutes les places en amont possèdent au moins un jeton.  Règle 2 sur un franchissement, il y a retrait d’un jeton de toutes les places précédentes et ajout d’un jeton dans toutes les places suivantes. Réseaux de Pétri Vous êtes ici : Partie I > Période avant Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

9 P4 ● a b b vérifié  a ● b ● Usinage Retouche Défaut ● ●● ● P1 P2 T1 T4 P5 P3 P6 P1 : Appel d’offre en cours P2 : Enregistrement proposition P3 : Examen proposition P4 : Proposition refusée T1 : Début d’examen T2 : Critères satisfaits (condition) T3 : Critères non satisfaits (condition) T4 : Arrivée date limite (événement) Ok Exemples de réseaux de pétri Vous êtes ici : Partie I > Période avant Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

10  Description C’est une méthode d’analyse et de conception de système qui fournie des outils pour résoudre des problèmes complexes, communiquer les résultats de l’analyse et de la conception etc…  Les éléments du modèle S.A.D.T. Des actigrammes (diagrammes d’activité) Des datagrammes (diagrammes de données), des diagrammes PES (donnent des informations sur les actigrammes et les datagrammes) Des textes, une liste hiérarchique (schéma de la hiérarchie du système) Un glossaire des principaux termes utilisés S.A.D.T Vous êtes ici : Partie I > Période avant Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

11 Fabriquer les 2 parties du moule Percer Ranger les éléments nécessaires Fermer le moule moule 2 parties complètes Demande de noyaux Partie supérieur percée Partie inférieure Plaque modèle Sable en excès Moule brisé Sable Chassis vide Exemple de modèle S.A.D.T. Vous êtes ici : Partie I > Période avant Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

12  Année 1977 Vaste consultation lancée par le ministère de l’industrie  Année Naissance Merise  Origine Inadéquation des méthodes comme MINOS ou CORIG aux préoccupations actuelles et à la génération des traitements Naissance de Merise Merise version.1  Une couverture de tout le cycle de vie du logiciel schéma directeur, étude préalable, étude détaillée, étude technique, mise en œuvre, maintenance…  Un cycle d’abstraction reposant sur trois niveaux Conceptuel - Organisationnel ou Logique – Physique  La séparation entre les modèles de données, analysés avec une approche entité-association, et les modèles de traitement. Vous êtes ici : Partie I > Naissance de Merise

13 Merise version.2  1990 Lancement par Sema Group du projet Merise 2.  But Améliorations liées aux évolutions organisationnelles et techniques. Résorber le problème de carences du Modèle Entité–Association  Apports Un Apport marqué par l’introduction des diagrammes de flots de données Un Modèle Conceptuel des Traitements Analytiques (M.C.T.A.) La notion de Cycle de Vie d’un Objet (C.V.O.)  Apports au niveau organisationnel Prise en compte des structures, des moyens matériels et humains Vous êtes ici : Partie I > Naissance de Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

14 Merise OOM Né en 1992 Orientée objet- Comporte une dimension fonctionnelle. Diagramme de contexte - Diagrammes de flots de données. Modèle entité-association Vous êtes ici : Partie I > Naissance de Merise C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

15 Apparition des modèles Objets - Période avant U.M.L. La méthode O.M.T. était bien adaptée à l’analyse mais peu à la conception Guerre des notations Vous êtes ici : Partie I > Apparition des modèles Objets C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

16 Modèle Dynamique Modèle Fonctionnel Modèle Objet Modèle d’Héritage Obje t Etat Etat N Etat Objet Objet A Les quatre modèles de base de O.M.T. Vous êtes ici : Partie I > Apparition des modèles Objets C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

17 Au contraire de la méthode Booch 1991, mieux adaptée à la conception qu’à l’analyse : Eta t Diagramme de transition d’état Evénement Etat1 Etat2 Diagramme de transition d’état Regroupement de classes et objets en modules Diagramme de transition Nom Diagramme de temps Objet 1 Objet 2 Objet N Cycle de vie des objets Diagramme des classes Nom Les modèles de BOOCH Quant à la méthode de Jacobson, elle était bien taillée pour l’analyse des comportements, mais peu pour les autres domaines. Vous êtes ici : Partie I > Apparition des modèles Objets C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

18 Création d'U.M.L. La genèse d’U.M.L. U.M.L Fusion Booch Jacobson Mayer Harel Wirfs-BrockEmbly Odell Shlaer-Mellor Gamma et al. Rumbaugh Vous êtes ici : Partie I > La création d ’U.M.L. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

19 Vous êtes ici : Partie II > Introduction C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 SOLUTION 1 Rédiger un guide de traduction voir de conversion des modèles Votre mission si vous l ’acceptez, reprendre certains principes et concepts de modélisation du métier Merisiens, et les comparer avec U.M.L.

20 Vous êtes ici : Partie II > Plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Les principes Merisiens La modélisation du métier * l ’approche systémique * les cycles du processus * l ’approche fonctionnelle * l ’approche données / traitements * l ’approche par les messages * Niveau conceptuel (M.C.D., Etats / Transitions, M.C.T.) * Niveau organisationnel (M.O.T.). Quel menu alléchant, n ’est-ce pas camarades auditeurs !!!

21 Vous êtes ici : Partie II > Approche systémique C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Merise propose d'aborder tout problème d'automatisation, d'analyse, selon une approche qui considère l'entreprise comme un système vivant dans un environnement. En ce sens, Merise est une méthode orientée systémique.

22 Vous êtes ici : Partie II > Approche systémique C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Cas d ’utilisation de la gestion commerciale et scénarios associés

23 Vous êtes ici : Partie II > Approche systémique L ’approche par les cas d ’utilisation constitue une approche systémique. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

24 Vous êtes ici : Partie II > Les cycles du processus Cycle d'abstraction TraitementsDonnées Opérationnel / Physique Organisationnel / Logique Conceptuel Maintenance Mise en oeuvre Intégration Production Etude détaillée Etude préalable Schéma directeur Cycle de vie Mort Maturité Naissance Gestation Cycle de décision Contenu Développement Technique Organisation Découpage en lots Affectation des ressources Gestion Planning Identification C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Les cycles de Merise

25 Vous êtes ici : Partie II > Les cycles du processus Cycle de vie : Vue logique Vue des composants Vue des processus Vue de déploiement Vue des cas d'utilisation C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Approche 4+1 vues d ’U.M.L. U.M.L. ne définit pas de cycle de vie. Il est implicite et correspond à un cycle itératif et incrémental guidé par les cas d ’utilisation, et centré sur les vues :

26 Vous êtes ici : Partie II > Les cycles du processus Cycle d ’abstraction : C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Pour Merise, trois niveaux sont retenus : * Conceptuel avec les Règles de Gestion et le QUOI Faire, * Logique avec les Règles d'Organisation et le QUI Fait, le OU on fait et QUAND on fait, * Physique avec les Règles de Production et le COMMENT faire. On peut donc étudier le système progressivement en allant du général au particulier.

27 Vous êtes ici : Partie II > Les cycles du processus C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Cycle d ’abstraction : U.M.L. permet de modéliser les différents niveaux du Système d'Information (Conceptuel, Organisationnel et Physique). Pour cette partie, U.M.L. propose différents modèles (cas d’utilisation, paquetages, classes, composants).

28 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche fonctionnelle C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 * Merise propose une approche où le système est découpé en activités, elles-mêmes regroupées en fonctions. * Dans U.M.L., les fonctions cèdent le pas aux cas d ’utilisation et aux scénarios associés. A chaque scénario, vont correspondrent des diagrammes d ’interactions (séquence et collaboration) entre les objets et non pas entre les fonctions. L ’approche fonctionnelle est une spécificité Merisienne dont U.M.L se démarque

29 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche fonctionnelle système Cas 1 Cas 2 Cas 3Fonction F Cas 2 B D C E H I J Cas 1 A G C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Représentation du virage vers l ’objet après l ’étude des uses cases

30 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche fonctionnelle Nous avons affaire ici à la véritable différence (culturelle et conceptuelle) entre Merise et U.M.L. Cette différence impose que l ’informaticien « pense » autrement C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

31 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche données / traitements C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 * Merise propose de considérer le système selon 2 points de vues. Cela permet d ’avoir 2 vues différentes à valider : - un point de vue statique : les Données - un point de vue dynamique : les Traitements * L ’approche objet associe les informations et les traitements : il s ’agit là d ’un point clé de différence

32 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche par les messages C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Diagramme de flux : Les processus du domaine commercial

33 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche par les messages C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Diagramme d ’activités : Gestion globale des commandes

34 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche par les messages C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Diagramme de séquences Cas d ’utilisation : Gestion d ’une nouvelle commande Scénario : Client existant et commande en cours dépassée

35 Vous êtes ici : Partie II > L ’approche par les messages Il est possible de rapprocher le diagramme de flux au : - diagramme d ’activités - diagramme de séquence C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

36 Vous êtes ici : Partie II > Modélisation du métier C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 On vous propose au menu la modélisation du métier : * Niveau conceptuel (M.C.D., Etats / Transitions, M.C.T.) * Niveau organisationnel (M.O.T.).

37 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 1 :

38 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 1 :

39 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Le jeu des comparaisons, çà vous dit ! Exemple 1 :

40 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Une entité = Une classe Exemple 1 :

41 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Propriétés des entités = Attributs des classes Exemple 1 :

42 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Identifiant d ’entité = Attribut identifiant (ou clé) de la classe Exemple 1 :

43 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Relation entre entités = Association entre classes Exemple 1 :

44 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 2 :

45 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 2 :

46 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 2 : Le jeu des comparaisons, on continue !

47 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 2 : Une relation porteuse d ’informations = classe association

48 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 2 : Avec U.M.L., le nommage des rôles est possible pour toutes les relations

49 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 3 :

50 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 3 :

51 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 3 : Le jeu des comparaisons, C ’est bientôt fini, snif !

52 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Exemple 3 : L ’héritage est transformé en généralisation, qui va mener à la constitution d ’une hiérarchie de classes.

53 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. Les règles de validation du Modèle Conceptuel des Données apparaissent comme un point fort du modèle entité-relation Merisien. Ces règles peuvent être mises en œuvre dans U.M.L. pour éviter des erreurs lourdes de modélisation et assurer les bases du système informatique. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

54 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.D. Le diagramme de classes ressemble à première vue au M.C.D. En fait, il s ’en distingue par : * L ’introduction des méthodes dans les classes. Il s ’agit là d ’un point clé fondamental. * Le diagramme de classes est utilisé tout au long du cycle de développement pour modéliser d ’autres aspects (classes de nature physique ou liées aux outils techniques employés). C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

55 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > Etats/Transitions C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Dans Merise/2 est apparu la notion de cycle de vie d ’une entité. Le cycle de vie traduit les différents états que peut prendre l ’entité et les événements qui déclenchent le passage d ’un état à l ’autre. Cycle de vie de l ’entité commande

56 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > Etats/Transitions C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Diagramme d ’Etats/Transitions - Prise de commande

57 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > Etats/Transitions Il s ’agit de modèles très proches tant par leur formalisme que par les concepts manipulés. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

58 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Conceptuel > M.C.T. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Composant du M.C.T. : EVENEMENTS Composant du M.C.T. : SYNCHRONISATION Composant du M.C.T. : OPERATIONS Dans U.M.L., les événements vont apparaître au niveau des diagrammes de séquences et d ’activités. Dans U.M.L., les synchronisations vont apparaître dans les diagrammes d ’activités et d ’états/transitions. Dans U.M.L., les opérations vont être représentées dans les diagrammes d ’activités.

59 Vous êtes ici : Partie II > Niveau Organisationnel > M.O.T.

60

61 Le diagramme d ’activités, vu sous l ’angle de l ’enchaînement des tâches effectuées, est une représentation très proche du M.O.T. C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Ce qu ’il faut retenir...

62 Vous êtes ici : Partie II > Synthèse C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

63 Vous êtes ici : Partie II > Synthèse C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 ATTENTION comparaison <> équivalence

64 Vous êtes ici : Partie II > Conclusion C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 La transition de Merise à U.M.L. ne peut se résumer à la rédaction d'un guide de traduction / conversion des modèles. Pourquoi ? Réponse : il ne faut pas dissocier U.M.L et l ’approche objet

65 Vous êtes ici : Partie II > Vers l ’ébauche d ’une nouvelle solution C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Vision du système Dans l ’approche objet, un système est vu comme un ensemble d ’objets (regroupant données et traitements) qui coopèrent grâce à l ’envoi de messages. C ’est une différence majeure avec l ’approche structurée Mode de développement Dans l ’approche objet, le développement est itératif, incrémental, centré sur l ’architecture et guidé par les cas d ’utilisations. C ’est un facteur important de changement

66 Vous êtes ici : Partie II > Mise en place d ’une nouvelle solution C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Migration vers l ’objet : scénario dit de TRANSITION PROGRESSIVE Formation Mise en place d ’un projet PILOTE

67  Description du projet pilote  Choix du processus de développement  Modélisation métier et analyse des besoins  Analyse et Conception  Implémentation, Tests et Déploiement  Conclusion PROJET PILOTE Vous êtes ici : Partie III > Plan C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

68 Application WEB mobile Application Gestion Commerciale Liste ClientsAjout Nouveau ClientListe CommandesAjout Nouvelle Commande PORTAIL INTRANET Autres applications de l’intranet Vous êtes ici : Partie III > Description du projet PILOTE C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

69  Chaque client est identifié par un numéro unique qui permet de le sélectionner et de consulter par la suite ses commandes.  Le numéro du client est généré automatiquement une fois que l’option « ajout nouveau client » est activée.  Lorsque l'on consulte la liste des clients, le nouveau client ajouté doit s’y trouver.  Il est possible de consulter la liste des commandes. Une commande a un identifiant unique qui permet d’en visualiser le détail. Elle est référencée par un produit, un prix unitaire et une quantité.  Lorsque l'on consulte la liste des clients, le nouveau client et/ou la nouvelle commande doivent s’y trouver.  Un certain nombre d’informations sont gérées automatiquement telles que « le type de commande, la date de prise de commande, le montant de la commande, la région où la commande a été passée ».  On peut consulter la liste des commandes par client, la liste des clients, la liste de l’ensemble des commandes. Règles de Gestion Vous êtes ici : Partie III > Description du projet PILOTE

70 Vous êtes ici : Partie III > Choix du processus de développement (Processus Unifié de Rational « RUP »)

71 Sous-Système Gestion Commerciale Acteurs primaires : Commercial Client Sous-Système Application Web Mobile Acteur primaire: Commercial Acteur secondaire: Technicien Vous êtes ici : Partie III > Modélisation métier et analyse des besoins C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

72 Diagramme des cas d’utilisation de la gestion commerciale Vous êtes ici : Partie III > Modélisation métier et analyse des besoins

73 Diagramme des cas d’utilisation du système "application mobile" Vous êtes ici : Partie III > Modélisation métier et analyse des besoins C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

74 Diagramme des activités de la gestion commerciale Vous êtes ici : Partie III > Modélisation métier et analyse des besoins C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

75 Identification des classes et des objets COMMERCIAL COMMANDE CLIENT LIGNE DE COMMANDE FOURNISSEUR PRODUIT Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

76 Diagramme de séquences des « commandes disponibles » Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

77 Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Diagramme de séquences « Gestion en mode déconnecté »

78 Diagramme de collaboration pour la « Gestion commerciale » Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

79 Diagramme d'états-transitions global de la « Gestion commerciale » Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

80 Diagramme d'états-transitions global de « l ’application mobile »

81 Diagramme de classes du système « Gestion Commerciale » Vous êtes ici : Partie III > Analyse et Conception C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

82 Diagramme des composants du système Vous êtes ici : Partie III > Implémentation, Tests et Déploiement C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

83 Diagramme de déploiement du système Vous êtes ici : Partie III > Implémentation, Tests et Déploiement C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

84 Commande.java public class Commande { private int N°Commande; private String Info_Livraison; private String Info_Facturation; private String Date_Livraison; private String Date_Commande; /** variable à caster du format date au format string * pour des besoins techniques*/ public Commande() { //initialisation } public void saisieCommande(){ } public void supprimerCommande(){ } public void listeCommande(){ } public float CalculQuantiteCommande(){ } public float CalculMontantCommande(){ } public class Client { private int ID_Client; private String Nom; private String Prenom; private String Adresse; private String Ville; private String ; private String Ville; private Double Telephone; /** variable à caster du format date au format string * pour des besoins techniques*/ public Commande() { //initialisation } public void verificationSolvabiliteClient(){ } public void SaisieClient(){ } public void ListeClients(){ } Client.java Vous êtes ici : Partie III > Implémentation, Tests et Déploiement C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004

85 Vous êtes ici : Partie III > Conclusion C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 L’architecture d’un logiciel est constituée de plusieurs vues concurrentes, respectivement : - la vue logique - la vue d’implémentation - la vue des composants - et la vue de déploiement Des scénarios viennent compléter la vue des cas d’utilisation. Les diagrammes des composants décrivent les éléments qui constituent l’implémentation physique du système et les diagrammes de déploiement, quant-à eux, représentent la configuration matérielle sur laquelle sera exécuté le système. Le projet PILOTE présenté dans cette troisième partie a immiscer la dynamique de la transition pour l'entreprise CnamObjets. Celle-ci dispose désormais d'un projet réel mené selon une approche objet (processus RUP) et une modélisation U.M.L. Celui-ci sera dorénavant le référent pour les projets à mener à l'avenir.

86 Vous êtes ici : Conclusion générale C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Changement de vision du système Mise en œuvre d ’un processus de développement Mise en place d ’un projet PILOTE Plan de formation Stratégie de migration technique Et après ?

87 Vous êtes ici : Questions C.N.A.M UV B1 : présentation du 22 mars 2004 Avez-vous des questions camarades auditeurs ?


Télécharger ppt "L ’approche structurée à l ’approche objet d ’une conduite de projet informatique : par Thierry LENGLET et Thierno BAH Comment réussir la transition pour."

Présentations similaires


Annonces Google