La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Arnaud DELALANDE Benoît BRISSE Sébastien GODART LE MULTIMEDIA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Arnaud DELALANDE Benoît BRISSE Sébastien GODART LE MULTIMEDIA."— Transcription de la présentation:

1 Arnaud DELALANDE Benoît BRISSE Sébastien GODART LE MULTIMEDIA

2 PROBLEMATIQUE Le Multimédia peut-il être un support pour l’apport culturel de certaine population afin d’éviter une culture à deux vitesses ?

3 PARTIE 1 Qu’est-ce-que le Multimédia ?

4 PLAN  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL  L’EVOLUTION DES TECHNIQUES

5 DEFINITION Ensemble des techniques et des produits qui présentent l’information sous forme combinée de sons, d’images, d’animation et de vidéos  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

6 HISTORIQUE Née dans les année 80 :vidéo intéractive sur disque analogique. Logiciel Hypercard de Macintosh.  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

7 OBJECTIF Acquérir, gérer et utiliser non seulement des valeurs numériques et du texte mais aussi des images, du son(données audio) et de l’image animées(vidéo)  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

8 MULTIMEDIA OFF-LINE  1ère étape: le disque compact ou CD (1981)  2ème étape: le cdrom (compact disc Read Only Memory) (1985)  3ème étape: le cdrom Multimédia crée par Philips et sony(1986) capacité 700Mo  4ème étape: le DVD(Digital Vidéo disc) Gravure plus fine, capacité de 4.7 à 17 Go  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

9 12 cm de Diamètre 1.2 mm d’épaisseur pistes gravées en spirale CD(ROM) CD-R

10 Type de supportCapacitéTemps musical équivalentNombre de CD équivalent CD650Mo1h14 min1 DVD simple face simple couche 4.7Go9h307 DVD simple face double couche 8.5Go17h3013 DVD double face simple couche 9.4Go19h14 DVD double face double couche 17Go35h26 DVD

11 En France: production de cdrom par domaine

12  Support de publicité ou d’information.  Communication dynamique et ludique  Adaptées à l’évolution permanente de l’information LES BORNES INTERACTIVES  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

13 MULTIMEDIA ON LINE Internet: De l’internet bas débit à l’internet haut débit et mobile.  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

14 L’EVOLUTION DES RESEAUX RTC : Réseau téléphonique Commuté 1ère mode d’accès à Internet résidentiel 34 Millions de lignes téléphoniques Débit de 56 kbits/s. Les technologies filaires  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

15 ACCES DSL (Digital Subscriber Line ou Ligne d'Abonné Numérique)  Utilisation des fréquences hautes de la paire de cuivre.  Permet d’utiliser la voix et la donnée sur la même paire de cuivre ( filtre)  Débit de 128kbits/s à 1024kbits/s

16 LE CABLE  Utilise le réseau audiovisuel pour offrir un accès à Internet.  Couverture du territoire français non homogène découpé entre opérateur.  L’accès à Internet sur le câble nécessite la numérisation et une mise à niveau technique des réseaux.  Disponible sur 6 millions de prises réparties dans 650 communes et regroupant près de 15 millions d’habitants.

17 LES TECHNOLOGIES SANS FIL Les RLAN(wi-fi)  Réseaux point à point où point à multipoints  Communication haut débit entre utilisateurs  Point d’accès dans les gares, aéroports, hôtels, etc …  Débits pouvant atteindre plusieurs dizaines de Mbits/s  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL

18 L’INTERNET MOBILE  Le WAP(Wireless Application Protocol) premier protocole d’accès à internet en France

19 LA NORME UMTS ( Universal mobile Télécommunication system)  Remplaçante progressive de la norme GSM  Réseau mobile de troisième génération  Débits de plusieurs centaines de Kbits/s à 2Mbits

20 L’EVOLUTION DES TECHNIQUES LA COMPRESSION:pourquoi ?  Au départ pour le stockage d’image sur support de petite capacité (disquette 3 ¼).  Ensuite pour l’affichage rapide des pages Web pour un accès internet en RTC.  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL  L’EVOLUTION DES TECHNIQUES

21 LA NUMERISATION diminuer le coût de stockage diminuer le coût de la numérisation diminuer les temps de traitement tenir compte du nombre de valeurs nécessaires selon l'application tenir compte des limitations matérielles La transformation d'un signal analogique en signal numérique est appelée numérisation. La numérisation comporte deux activités parallèles : l'échantillonage (en anglais sampling) et la quantification. L’échantillonnage consiste à prélever périodiquement des échantillons d'un signal analogique. La quantification consiste à affecter une valeur numérique à chaque échantillon prélevé. POURQUOI ?

22 LES TYPES D’IMAGES L’image numérique peut se traiter de 2 façons différentes: L’image Vectorielle et l’image Bitmap L’IMAGE VECTORIELLE

23 AVANTAGES Sa taille ne dépend pas de la dimension des images mais plutôt de sa complexité Les images sont redimensionnables sans perte de qualité INCONVENIENTS Le temps d’affichage est long La compatibilité entre les formats vectorielles est difficile EXEMPLE DE FORMAT: WMF : Windows Meta File. Format d'image vectoriel de Windows: les cliparts L’IMAGE VECTORIELLE

24 L’IMAGE BITMAP AVANTAGES Facilement modifiable Succession de points, chaque points pouvant avoir une couleur différente INCONVENIENTS Supporte mal les déformations et changement d’échelle Encombrement important

25 EXEMPLE DE FORMAT D’IMAGES BITMAP LE FORMAT GIF Nombre de couleurs maxi: 256 Compression : LZW (Lempel Ziv Welch) :Algorithme de compression Avantages: Compression sans perte Possibilités d’images animés Inconvénients Maximum 256 couleurs Pas de bons résultats en mode dégradé Exemple d’utilisation logos Bouton des pages web

26 LE FORMAT JPEG Nombre de couleur maxi: 16 millions Compression : avec perte: méthode JPEG Avantages: Contrôle de la perte de qualité du à la compression excellent résultats avec images photographique Inconvénients Perte de qualité lors de la compression Pas de jpeg animé Exemple d’utilisation Image photographique Image scannée

27 LE FORMAT BMP Nombre de couleur maxi: 16 millions Compression : non Avantages: Compatibilité entre les formats traitement d’image aisé. Inconvénients La résolution de l’image est fixe Le poids de l’image est conséquent nécessite une grosse capacité de traitements Exemple d’utilisation: photos

28 LE SON Les paramètres de numérisation du son dépend essentiellement - de sa fréquence d’échantillonnage - du nombre de canaux (son mono=1, son stéréo=2 )

29 Exemple de fichier son compressé Le MP3 Par rapport au format.WAV le taux de compression d’un fichier MP3 est voisin d’un facteur de 12 sans perte de qualité notable.

30 LE STREAMING Le streaming est une technique permettant le téléchargement et l’écoute simultanée d’un fichier audio et/ou vidéo. Exemple de format: - Real audio - MP3 - FLASH - Quicktime

31 LES CHIFFRES CLES  DEFINITION  HISTORIQUE  OBJECTIF  MULTIMEDIA OFF-LINE  LES BORNES INTERACTIVES  MULTIMEDIA ON LINE  L’EVOLUTION DES RESEAUX  LES TECHNOLOGIES SANS FIL  L’EVOLUTION DES TECHNIQUES  LES CHIFFRES CLES

32 LES DOMAINES DU MULTIMEDIA

33 LES AXES D’EVOLUTION DU MULTIMEDIA  Développement des technologies de stockage optique pour les gros volumes  Développement des méthodes de compression/décompression de texte,d’images et de vidéo  Accroissement continu des performances en terme de capacité de traitement des microprocesseurs  Développement des technologies de transfert de données numériques volumineuses

34 LE MULTIMEDIA PARTIE 2 MULTIMEDIA, CULTURE ET APPRENTISSAGE

35 PLAN DE LA PARTIE APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en-ligne Le site Chaplin La base Joconde

36 APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Deux apports :  Souplesse d’utilisation des données sonores, textuelles et vidéos  Possibilité de représenter le signifié par de l’image

37 APPRENTISSAGE SCOLAIRE L’exploitation des ressources non didactiques APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Définition  Exemple : les enquêtes policières  Dimension ludique et contenu culturel

38 APPRENTISSAGE SCOLAIRE L’édition éducative et culturelle APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Course à la rentabilisation : ignorance des publics spécifiques  Marché pour le secteur privé, utilisation par le secteur public  Inégalité sociale va de paire avec inégalité d’accès  Renforce les acquis des bon élèves au détriment de ceux qui ont besoin d’un vrai accompagnement  Faute de proposer une démarche d’apprentissage adaptée, ils ne font que creuser les écarts

39 APPRENTISSAGE SCOLAIRE L’édition éducative et culturelle APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Buts à suivre :  Un titre multimédia destiné à l’apprentissage doit proposer des formats de présentation compatibles avec les processus d’acquisition de connaissances  Contenus répondant à d’autres critères que ceux du marché  Alliance entre concepteurs, éditeurs, chercheurs et praticiens pour qu’émerge des titres spécifiques pour des publics en difficulté d’apprentissage  Investir dans l’élaboration de contenus et d’outils multimédia pour viser l’accès à tous à l’éducation et à la culture

40 APPRENTISSAGE SCOLAIRE MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Les systèmes hypermédias propose des modèles issus des sciences cognitives  Outils efficaces pour l’apprentissage grâce à la multimodalité  les recherches théoriques et les données expérimentale sont nécessaire pour réunir la technologie et les théories d’apprentissage

41 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Support d’information et modes de présentation APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Le support modifie-t-il le processus de traitement de l’information ?  Avec le multimédia la présentation conjointe de l’information verbale et visuelle favorise la compréhension

42 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Notre connaissance du monde extérieur se compose à 94% de nos expériences visuelles et auditives. ; 83% des messages perçus proviennent de la vue 11% des messages perçus proviennent de l'ouïe Seulement 1.5% des messages perçus proviennent du toucher.

43 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Nous retenons 10 % de ce que nous lisons

44 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Nous retenons 20 % de ce que nous écoutons

45 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Nous retenons 30 % de ce que nous voyons

46 APPRENTISSAGE SCOLAIRE Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde 50 % de ce que nous voyons et entendons en même temps

47 APPRENTISSAGE SCOLAIRE BILAN APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Les systèmes multimédias, constituent des aides efficaces à l’apprentissage et offrent un « autrement »  Les nouvelles technologies rendent les enfants actifs de leurs savoirs, de leurs connaissances. Ils sont plus autonomes et acquièrent un nouveau mode de pensée  Poursuivre en parallèle les réflexions sur le développement des systèmes multimédias et sur les théories de l’apprentissage  Ne pas oublier les publics spécifiques au risque d’aggraver les inégalités sociales

48 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Les ECM APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Espaces Cultures Multimédia  Programme lancé en 1998 par le ministère de la culture et de la communication  Accès public au multimédia au seins des structures culturelles et socioculturelles.  150 ECM en France

49 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Les ECM APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde Buts :  Mettre en œuvre des actions et programmes de sensibilisation, d’initiation et de formation au multimédia  Réduire le « fracture numérique » et éviter une société de l’information à 2 vitesses  Appropriation du multimédia à la fois comme outil d’accès à la culture, au savoir et comme outil d’expression et de création par le plus grand nombre

50 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Les Logiciels Multimédias Pédagogiques APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  Large choix de logiciels portant sur la culture et l’éducatif  Création d’un label « RIP » (Reconnu d'intérêt pédagogique ) par le ministère de l’éducation national  Souci de qualité  Guider les enseignants et les apprenants dans le multimédia culturel et pédagogique

51 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Le multimédia culturel en-ligne APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

52 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Le site Chaplin APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

53 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE Le site Chaplin APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

54 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE La Base Joconde APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde  10 mars 2004 : création  Mise en ligne des collections, exposées ou en réserves, des musées de France  Regroupement de trois bases existantes pour un accès unique

55 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE La Base Joconde APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

56 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE La Base Joconde APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

57 LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE La Base Joconde  Espace culturel en-ligne offrant de multiples possibilités avec la création d’expositions virtuelles et d’espaces thématiques  Permet à une exposition virtuelle d’être plus complète qu’une exposition classique APPRENTISSAGE SCOLAIRE  MULTIMEDIA ET APPRENTISSAGE DES LANGUES L’exploitation des ressources non didactiques l’édition éducative et culturelle  MULTIMEDIAS, MULTIMODALITE ET CONSTRUCTION DE CONNAISSANCE Support d’information et modes de présentation Le rôle du format de l’information et de la présentation multimodale  BILAN LE MULTIMEDIA ET LA CULTURE  Les ECM  Les Logiciels Multimédias Pédagogiques  Le multimédia culturel en- ligne Le site Chaplin La base Joconde

58 LE MULTIMEDIA PARTIE 3 LES AVANTAGES ET LES INCONVENIENTS DANS LA CULTURE

59 PLAN DE LA PARTIE AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information

60 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information ACCES A L’INFORMATION MANQUEE ACCES A L’INFORMATION MANQUEE

61 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LES BANDES ANNONCES DE FILMS LES BANDES ANNONCES DE FILMS

62 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LA MEDIATHEQUE LA MEDIATHEQUE

63 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LA MEDIATHEQUE LA MEDIATHEQUE

64 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LA MEDIATHEQUE LA MEDIATHEQUE

65 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LA MEDIATHEQUE LA MEDIATHEQUE

66 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts Sauvegarde du patrimoine Réduction des coûts et performances de recherche accrues INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE MULTIMEDIA ET LA LITTERATURE LE MULTIMEDIA ET LA LITTERATURE CREATION D’UN CD-ROM DAPPRENTISSAGE A LILLE 3 CREATION D’UN CD-ROM DAPPRENTISSAGE A LILLE 3  PERMET DE TRAVAILLER A SON RYTHME  CONVIVIALITE CRITIQUE UTILISATEUR CRITIQUE UTILISATEUR  COURS MULTIMEDIA = PRESENTIEL = ERREUR CONCEPTION  ETRE VIGILANT SUR L’EFFET DE MODE MUTIMEDIA STRUCTURE L’INFORMATION PAR RAPPORT A L’OUTIL MULTIMEDIA STRUCTURE L’INFORMATION PAR RAPPORT A L’OUTIL MULTIMEDIA  BIEN GUIDER L’UTILISATEUR DANS L’UTILISATION DU SUPPORT

67 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissag e : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information DEBAT SUITE A CETTE EXPERIENCE DEBAT SUITE A CETTE EXPERIENCE LE PROBLEMATIQUE LITTERATURE MULTIMEDIA LE PROBLEMATIQUE LITTERATURE MULTIMEDIA  COMMENT ETRE PEDAGOGIQUE  COMMENT ETRE AUSSI COMPLET QU’EN PRESENTIEL

68 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information CONCLUSION CONCLUSION Une petite citation pour réfléchir (D. Ruhlmann "Internet, Mode d'emploi pour l'enseignant" p.15) :"Internet n'est pas un outil pédagogique ! Arrêtons de laisser croire qu'en connectant tous les établissements, les élèves apprendront mieux ! Internet est un outil et aucun outil n'est a priori éducatif. C'est l'enseignant qui lui apporte sa dimension didactique en l'intégrant dans sa pratique au même titre qu'un rétroprojecteur, un tableau..." Une petite citation pour réfléchir (D. Ruhlmann "Internet, Mode d'emploi pour l'enseignant" p.15) :"Internet n'est pas un outil pédagogique ! Arrêtons de laisser croire qu'en connectant tous les établissements, les élèves apprendront mieux ! Internet est un outil et aucun outil n'est a priori éducatif. C'est l'enseignant qui lui apporte sa dimension didactique en l'intégrant dans sa pratique au même titre qu'un rétroprojecteur, un tableau..."

69 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information SAUVEGARDE DU PATRIMOINE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE LE TEMPS JOUE CONTRE LE PATRIMOINE LE TEMPS JOUE CONTRE LE PATRIMOINE « La mémoire est partie intégrante de l'existence : cela est vrai des individus comme des peuples. Le patrimoine documentaire déposé dans les bibliothèques et les archives représente une part essentielle de la mémoire collective et reflète la diversité des langues, des peuples et des cultures. Mais cette mémoire est fragile. » « La mémoire est partie intégrante de l'existence : cela est vrai des individus comme des peuples. Le patrimoine documentaire déposé dans les bibliothèques et les archives représente une part essentielle de la mémoire collective et reflète la diversité des langues, des peuples et des cultures. Mais cette mémoire est fragile. » Le cinéma, par exemple, risque de perdre la plus grande partie des oeuvres qui en ont fait l'art du siècle. Des milliers de kilomètres de pellicule risquent de s'effacer si leur restauration et leur préservation ne sont pas entreprises dans les plus brefs délais. En France et au Mexique, par exemple, le feu a détruit nombre de films sur pellicule nitrate Le cinéma, par exemple, risque de perdre la plus grande partie des oeuvres qui en ont fait l'art du siècle. Des milliers de kilomètres de pellicule risquent de s'effacer si leur restauration et leur préservation ne sont pas entreprises dans les plus brefs délais. En France et au Mexique, par exemple, le feu a détruit nombre de films sur pellicule nitrate Source : Source :

70 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information SAUVEGARDE DU PATRIMOINE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE UNESCO UNESCO (United Nations Educational Scientific and Cultural Organization) « L'UNESCO, reconnaissant la nécessité d'agir d'urgence pour éviter que la mémoire documentaire du monde continue de se détériorer, a lancé en 1992 le programme "Mémoire du monde", dont le but est de sauvegarder et de promouvoir ce patrimoine. »

71 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information SAUVEGARDE DU PATRIMOINE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE BIEN ORGANISER LE PROBLEME BIEN ORGANISER LE PROBLEME L’appel d’offre en cours à la Bibliothèque Royale des Pays-Bas 12 téra octets en téra octets en téra octets en téra octets en téra octets en 2007

72 LES AVANTAGES AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information SAUVEGARDE DU PATRIMOINE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE PROJET PILOTE A PRAGUES PROJET PILOTE A PRAGUES CD-ROM DE DEMONSTRATION EN 1993 CD-ROM DE DEMONSTRATION EN 1993 CR-ROM POSE D’AUTRES PROBLEME QUE LE PAPIER CR-ROM POSE D’AUTRES PROBLEME QUE LE PAPIER

73 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE PIRATAGE LE PIRATAGE AVANTAGE ou INCONVENIENT AVANTAGE ou INCONVENIENT TECHNOLOGIE / COMPRESSION = AVANTAGE POUR LE PIRATAGE TECHNOLOGIE / COMPRESSION = AVANTAGE POUR LE PIRATAGE  MP3,DIVX,JPEG,…  APPARITION DU PEER TO PEER ( KAZAA, EMULE,…)  ABUS MALHONNETE DES UTILISATEURS DE LA TECHNOLOGIE MISE A LEUR DISPOSITION  ACCES AU CONTENU PAR NIMPORTE QUEL MOYEN

74 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE PIRATAGE LE PIRATAGE Chiffres clés Logiciels Le marché : 194,4 milliards d'euros Le manque à gagner estimé : 15 milliards d'euros Jeux vidéos Le marché : 15,6 milliards de dollars Le manque à gagner estimé : 2 milliards d'euros aux Etats- Unis Source : European Information Technology Observatory, Datamonitor et estimations LNH, chiffres 2001

75 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE PIRATAGE LE PIRATAGE

76 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information PETITE DEMONSTRATION PETITE DEMONSTRATION  INTERNET = MEDIATHEQUE GEANTE  EXEMPLE ON VEUT TOUT SAVOIR SUR LES BEATLES UTILISATION DU SITE « » UTILISATION DU SITE « »www.allmusic.com EN 2 SEC ON OBTIENT : EN 2 SEC ON OBTIENT :

77 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information

78 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information

79 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts Sauvegarde du patrimoine Réduction des coûts et performances de recherche accrues INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information

80 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts Sauvegarde du patrimoine Réduction des coûts et performances de recherche accrues INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE PIRATAGE LE PIRATAGE  INFORMATIONS COMPLETES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE DISCOGRAPHIE DISCOGRAPHIE …  MAIS MEDIATHEQUE POSSIBILITE D’ECOUTER DES MORCEAUX POSSIBILITE D’ECOUTER DES MORCEAUX UTILISATION DE KAZAA UTILISATION DE KAZAA

81 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information

82 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information LE PIRATAGE LE PIRATAGE  LISTE TRES COMPLETES  PLUS ANARCHIQUE  C’EST GRATUIT

83 LES INCONVENIENTS AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information L’ACCES A L’INFORMATION L’ACCES A L’INFORMATION  POSSEDER UN ORDINATEUR  S’ABONNER A UNE CONNEXION INTERNET « Les personnes connectées au Web représentent désormais 42,6 % des Français de onze ans et plus »  AGE EST UN FREIN A L’UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES  L'usage d'Internet continue à se démocratiser Parmi les catégories qui croient plus vite que la population internaute moyenne (+ 22 %) : (+34 %) figure les plus de 50 ans (+34 %) figure les plus de 50 ans (+31 %) les ouvriers (+31 %) les ouvriers (+29 %) les femmes (+29 %) les femmes (+28 %) les employés (+28 %) les employés (+26 %) les habitants des agglomérations de moins de habitants (+26 %) les habitants des agglomérations de moins de habitants (+24 %) et la province (+24 %) et la province Source :

84 CONCLUSION AVANTAGES  Accès plus rapide a l’information Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3  Outils D’apprentissage : Exemples Le Multimédia et la Littérature Débat suite à cette expérience Conclusion  Sauvegarde du patrimoine et réduction des coûts INCONVENIENTS  Le piratage  Petite démonstration  L’accès a l’information CONCLUSION CONCLUSION PLUS D’AVANTAGES QUE D’INCONVENIENTS PLUS D’AVANTAGES QUE D’INCONVENIENTS VA DEVENIR DE PLUS EN PLUS UN OUTIL INDISPENSABLE VA DEVENIR DE PLUS EN PLUS UN OUTIL INDISPENSABLE CHANGE LE COMPORTEMENT CHANGE LE COMPORTEMENT  SURTOUT DANS LES METHODES D’ACCEDER A L’ INFORMATION VOIR CE QUE VA DONNER LE PIRATAGE DANS L’AVENIR VOIR CE QUE VA DONNER LE PIRATAGE DANS L’AVENIR

85 CONCLUSION L’évolution des nouvelles technologies accrois les possibilités du multimédia C’est un nouveau moyen d’accès à la culture et à l’information L’encadrement, l’accompagnement et la politique culturelle et éducative sont les moteurs pour que l’apport du multimédia puisse toucher toutes les classes de populations


Télécharger ppt "Arnaud DELALANDE Benoît BRISSE Sébastien GODART LE MULTIMEDIA."

Présentations similaires


Annonces Google