La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Brucellose ou fièvre de Malte IFSI- 2ème année-Novembre 2006 Dr. Jan-Lasserre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Brucellose ou fièvre de Malte IFSI- 2ème année-Novembre 2006 Dr. Jan-Lasserre."— Transcription de la présentation:

1 1 Brucellose ou fièvre de Malte IFSI- 2ème année-Novembre 2006 Dr. Jan-Lasserre

2 2 Brucellose = anthropozoonose : infection des animaux, transmissible à l’homme. Agent causal Brucella : petit coccobacille à Gram négatif 3 espèces principales : B. melitensis, B. abortus, B. suis

3 3 Réservoir - animaux d’élevage atteints de brucellose : caprins et ovins (B. melitensis à 90 %), bovins (B. abortus), et les porcs (B. suis) - animaux sauvages

4 4 La brucellose animale : maladie de la reproduction (atteinte du fœtus et avortement).  dissémination de la bactérie dans l’ environnement (litières, fumier, mur des étables) par les urines et les sécrétions vaginales.  excrétion dans le lait. La bactérie survit plusieurs mois dans des conditions naturelles  conséquences directes sur la contamination.

5 5 Contamination - directe (70%) : cutanée ++ (excoriation), digestive ++ (manuportage), rarement conjonctivale (manuportage) et respiratoire (aérosol)  contact avec : urines, sang, fœtus avortés …  inhalation de poussières de litières - indirecte (30%) : consommation de lait cru, fromage frais (chèvre ou brebis), crudités contaminées par du fumier. professionnelle (3/4 cas) : vétérinaires, agriculteurs… non professionnelle(1/4 cas): vacanciers, consommateurs fromagefrais

6 6 Physiopathologie Après pénétration cutanéo-muqueuse ou digestive, les bactéries gagnent par voie lymphatique un ganglion, où elles se multiplient. A partir de ce foyer I, elles vont essaimer dans la circulation générale (septicémie) en déclenchant des signes cliniques, pouvant également créer des foyers II.

7 7 Clinique > 90% des contaminations restent silencieuses. - incubation : 2 à 4 sem - 3 formes successives :  brucellose aiguë septicémique : fièvre ondulante sudoro-algique, pdt 2 à 4 mois.  brucellose subaiguë focalisée : asthénie, manifestations ostéo-articulaires (75 %), neuro-méningées, génitales.  brucellose chronique : lésions diverses parfois peu apparentes (articulaires, hépatiques, nerveuses…).

8 8 Diagnostic - direct : - hémoculture +++ pdt la phase aiguë -recherche sur biopsies ( moelle osseuse, ganglionnaires) et liquides (articulaire, LCR, pus…) dans les formes localisées. La culture est lente (jusqu’à 15j). - indirect : sérologie +++ (sérodiagnostic de Wright, Rose-Bengale, ELISA, IFI) pdt la phase focalisée (+++) et chronique.

9 9 Traitement - antibiothérapie : tétracycline + rifampicine - f. aiguë : pendant 6 sem - f. focalisée : au moins 4 mois - f. chronique : pas d ’antibiothérapie Prévention - dépistage des animaux contaminés (sérologie), puis abattage, vaccination des femelles. - précautions individuelles : hygiène alimentaire (pasteurisation du lait), port de gants et masques pour professionnels.


Télécharger ppt "1 Brucellose ou fièvre de Malte IFSI- 2ème année-Novembre 2006 Dr. Jan-Lasserre."

Présentations similaires


Annonces Google