La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Promotion du programme de TES en lien avec le PL21 Présentation par Gilles Bilodeau et Monique Jean.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Promotion du programme de TES en lien avec le PL21 Présentation par Gilles Bilodeau et Monique Jean."— Transcription de la présentation:

1 Promotion du programme de TES en lien avec le PL21 Présentation par Gilles Bilodeau et Monique Jean

2 Les opérations professionnelles en Techniques d’éducation spécialisée. Cégep de St-Jérôme

3 Les opérations professionnelles Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

4 Observer Consigner des renseignements relatifs à la problématique et aux comportements d’une personne ou d’un groupe. * Utilisation des instruments d’observation Cours associés : Techniques d’observation Stage : I - II Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

5 Analyser Identifier les problématiques d’adaptation psychosociale et les capacités adaptatives d’une personne ou d’un groupe * Repérer - Associer – Faire des hypothèses Cours associés : Clientèle I – II – III Stage I – II Opération présente en partie dans plusieurs autres cours Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

6 Planifier Planification d’activités et d’outils cliniques favorisant le développement d’une personne ou d’un groupe Concevoir un projet d’intervention Élaboration d’un plan d’intervention. * Prioriser un objectif, établir une stratégie d’intervention, choisir des moyens appropriés pour atteindre l’objectif = Activité non-réservée au sens de la loi 21 Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

7 Planifier (suite) Cours associés : Activités de développement Ressources et services Stratégies de l’intervention Planification de l’intervention Outils cliniques Intégration et éthique Stage I - II Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

8 Intervenir Appliquer ce qui a été planifié dans des situations de vie quotidienne, de rencontre, dans une optique de prévention, d’éducation et de réadaptation par l’animation, l’accompagnement et l’utilisation. Animer des activités, des groupes de clientèles et des équipe de travail. * Établir une relation d’aide Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

9 Intervenir (suite) Cours associés : Clientèle I- II- III Animation de groupe Protection intégrité Relation d’aide Stimulation du langage Intervention interculturelle Stage I- II Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

10 Évaluer À partir de l’analyse des observations et du vécu partagé, identifier les capacités et les difficultés de la personne dans différentes situations de vie (milieu familial, scolaire, communautaire, etc.). * Utiliser des grilles, tests ou autres instruments pour lesquels il est formé. = Activité non-réservée au sens de la loi 21 Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

11 Évaluer (suite) Cours associés : Intervention en milieu de vie Stage I – II Opération présente en partie dans plusieurs autres cours Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

12 Communiquer Savoir communiquer oralement et par écrit avec la clientèle, les autres professionnels et les différents partenaires. Adapter son langage aux personnes. Cours associés : Techniques de communication Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

13 Travailler en équipe Travailler en concertation avec l’équipe de travail, les différents professionnels et les partenaires impliqués. * Assumer ses tâches, ses responsabilités Cours associés : Intégration éthique Stage I - II Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

14 L’ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE L’ensemble des opérations professionnelles du Technicien en éducation spécialisée sont effectuées dans le respect du sens éthique. Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

15 Opérations professionnelles en lien avec le PL21 Deux opérations professionnelles du TES sont en lien avec le PL21, soit « planifier » (élaboration d’un plan d’intervention) et « évaluer ». Puisqu’elles font parties du champ d’exercice partagé par les techniciens en éducation spécialisée et les psychoéducateurs, une confusion semble s’être installée dans certains milieux de travail. Est-ce que l’élaboration du plan d’intervention est un acte réservé au sens de la loi? Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014

16 Ce que dit l’OPQ «…le plan d’intervention auquel réfère le champ d’exercice du psychoéducateur n’a pas pour effet de lui réserver cette activité ». (Guide explicatif, p.18) Sauf dans une seule situation : Déterminer un plan d’intervention pour une personne atteinte d’un trouble mental ou présentant un risque suicidaire qui est hébergée en Centre Jeunesse (acte réservée 3.6.7) (Guide explicatif, p. 18) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

17 Est-ce que tous les types d’évaluation sont maintenant des actes réservés au sens de la loi? Ce que dit l’OPQ « Sous réserve des activités réservées (au psychoéducateur)…, l’évaluation des difficultés d’adaptation et des capacités adaptatives présente dans le champ d’exercice du psychoéducateur n’a pas pour effet de lui réserver cette activité » (Guide explicatif, p. 18) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

18 Rapport des coprésidents Les TES n’exercent pas les activités réservées. Cependant : la nature de l’activité réservée se distingue de l’évaluation des techniciens les milieux sont peu touchés par la réserve, sauf exceptions LES TES pourront continuer d’exercer leurs activités d’évaluation et d’élaboration des plans d’intervention (sauf en cas d’exception) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

19 Évaluations réservées : de type diagnostique Les activités réservées ajoutent un niveau d’imputabilité quand il y a risque de préjudice associé essentiellement à deux éléments: 1. « (l’anticipation des) conséquences à moyen, et à long terme, des diverses interventions qui pourraient être ou ne pas être effectuées par la suite » 2. « (la communication de ce jugement) aux personnes et instances administratives ou juridiques concernées » (Guide explicatif. P.28) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

20 É valuation réservée, en résumé Évaluation menant à statuer ou à rendre compte, auprès des personnes et instances administratives et juridiques, des conclusions de ce jugement clinique, dans le but de prévenir un préjudice grave, notamment quant à la nature des orientations qui seront retenues Requise pour l’orientation Pour être communiquée formellement à des instances Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

21 Conclusion au sujet de l’évaluation Ce que dit l’OPQ « …l’évaluation réservée aux professionnels doit être interprétée de façon restrictive… (Les trois groupes de techniciens) pourront continuer à effectuer leurs interventions, et par conséquent, ils ne seront pas déqualifiés par la réserve d’activités ». ( OPQ, Orientations de l’Office des professions à l’égard du rapport des coprésidents. Table d’analyse de la situation des techniciens oeuvrant en santé mentale et des relations humaines, février 2012, p.1 ) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

22 Dans les CSSS (CLSC, CH, CHSLD, CHSP= diverses missions) Deux réserves (+une) « Évaluer une personne atteinte d’un trouble mental ou neuropsychologique attesté par un diagnostic ou par une évaluation effectuée par un professionnel habilité ». L’évaluation réservée au ps-ed rappel: communiquer ses conclusions et prévenir préjudices notamment sur l’orientation établit lien entre tr. mental et problèmes sur adaptation = évaluation additionnelle demandée par un tiers ex : diagnostic trouble santé mentale : quels services pour l’adaptation ? Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

23 Dans les CSSS (CLSC, CH, CHSLD, CHSP= diverses missions ) Conclusion « Les évaluations effectuées [par les techniciens] peuvent se poursuivre » (rapport des coprésidents), dont l’évaluation pour élaborer le plan d’intervention. L’évaluation réservée n’est pas de la même nature Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

24 Dans les CSSS (CLSC, CH, CHSLD, CHSP= diverses missions ) « Évaluer un enfant qui n’est pas encore admissible à l’éducation préscolaire et qui présente des indices de retard de développement dans le but de déterminer des services de réadaptation et d’adaptation répondant à ses besoins. » Réserve au ps-ed: pour préciser nature du retard, mesurer intensité des difficultés ou conclure au trouble dans le but de déterminer les services d’adaptation et de réadaptation (rapport des coprésidents). Vise orientation précoce vers les services (Guide explicatif) Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

25 Dans les CSSS (CLSC, CH, CHSLD, CHSP= diverses missions ) Conclusion « Les TES… pourront continuer à effectuer leurs interventions… notamment celles liées à l’évaluation des difficultés d’adaptation, à la stimulation précoce… et à l’élaboration du pi ». (Rapport des coprésidents). N.B. Même interprétation pour tous les établissements avec cette clientèle (CRDI-TED, CJ) Orientation devrait déjà être faite mais… Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES

26 Toutes autres évaluations: aucune réserve Par exemple, le TES continue de… d’évaluer l’adaptation de la personne en lien avec son environnement pour planifier les plans d’intervention d’évaluer les individus, les groupes, les situations et les besoins qui en émergent pour planifier les activités d’élaborer et d’appliquer des plans d’intervention d’utiliser des grilles, tests ou autres instruments pour lesquels il est formé de détecter, dépister, contribuer aux diagnostics etc. Gilles Bilodeau et Monique Jean Cégep St-Jérôme TES Hiver 2014 Martine Cinq-Mars pour l’APPTES


Télécharger ppt "Promotion du programme de TES en lien avec le PL21 Présentation par Gilles Bilodeau et Monique Jean."

Présentations similaires


Annonces Google