La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETHERS DE GLYCOL v Quarantaine de substances v Hydrophiles et lipophiles (amphiphiles) v Forte pénétration cutanée v Liquides, incolores, peu volatils,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETHERS DE GLYCOL v Quarantaine de substances v Hydrophiles et lipophiles (amphiphiles) v Forte pénétration cutanée v Liquides, incolores, peu volatils,"— Transcription de la présentation:

1 ETHERS DE GLYCOL v Quarantaine de substances v Hydrophiles et lipophiles (amphiphiles) v Forte pénétration cutanée v Liquides, incolores, peu volatils, d’odeur éthérée BM GEMTO 02/07/ 2001

2 Formule chimique v Deux familles : éthers éthyléniques (série E) et propyléniques (série P) BM GEMTO 02/07/ 2001

3 Production et utilisation v Production mondiale : T (1997) v Production française : T / an v Dérivés éthyléniques : 40% v Utilisations – peintures, encres, vernis – cosmétiques – produits d ’entretien – fluides de coupe BM GEMTO 02/07/ 2001

4 Pharmacocinétique v Pénétration cutanée inversement proportionnelle au poids moléculaire v Distribution rapide dans le foie, les reins, les graisses v Passage placentaire (EGME chez la souris) v Métabolisme – série éthylénique : aldéhyde ==> acide – série propylénique 2PG: désalkylation ==> alcool – série propylénique 1PG: aldéhyde ==> acide v Élimination rapide des métabolites dans les urines – vitesse d ’élimination des dérivés à chaînes longues plus élevée

5 Toxicité locale et aiguë v Irritant faible pour la peau et les voies respiratoires v Toxicité des éthyléniques supérieure à celle des propyléniques v Toxicité des acétates similaire aux éthers correspondants v Déplétion du SNC, hémolyse, atteinte rénale BM GEMTO 02/07/ 2001

6 Toxicité chronique v Altération hépatique fonctionnelle et histologique v Altération tubulaire rénale – toxicité directe pour les dérivés de l ’EG – précipitation d’hémoglobine pour les EG hémolysants (EGnPE, EGnPEA, EGiPE, EGBE, EGBEA, EGPhE, DEGBE, DEGBEA) v Autres effets – Plusieurs publications rapportent des effets neurotoxiques de deux EG (EGME et EG PhE) BM GEMTO 02/07/ 2001

7 Hématotoxicité chez l ’animal v Hémolyse v Elle est due aux acides et ne concerne donc essentiellement que les dérivés éthyléniques v Les dérivés à chaîne alkyl longue sont plus hémolysants que les dérivés à chaîne courte BM GEMTO 02/07/ 2001

8 Mutagénicité et génotoxicité v Reconnue pour l ’EGBE et à un moindre degrés pour l ’EGME et l ’EGEE. v Potentiel cancérogène pour l ’EGBE BM GEMTO 02/07/ 2001

9 Effets sur la reproduction chez l ’animal v Découverte du pouvoir d ’atrophie testiculaire de l ’EGME en 1981 v Causé par les aldéhydes et les acides v Réversible à faible dose v Toxicité – –La toxicité est avérée pour l’EGEE et l’EGME. La toxicité est suspectée pour EGDME, DEGEE, TEGDME, EGnPE, EGPhE, DEGME, DEGBE, DEGDME – –Les EG ayant probablement un effet sur les gonades femelles sont EGME, EGEE, EGBE, EGPhE, TEGDME BM GEMTO 02/07/ 2001

10 Effets sur le développement chez l ’animal v Des malformations autres qu’un simple retard de croissance in utero ont été observés avec EGME, DEGME, DEGDME, TEGDME, EGEE, EGDEE et 1PG2ME v Une mortalité fœtale a été rapportée avec les éthers si dessus plus EGDME, DEGDEE, TEGME BM GEMTO 02/07/ 2001

11 Etudes épidémiologiques v Un ensemble de résultats concordants est en faveur de l’existence d’un lien entre infertilité masculine et exposition professionnelle à l’EGEE, l’EGME et peut-être à DEGDME et 2PG1MEA. v Chez les femmes les études ont rapporté: – anomalies de la durée ou de la régularité des cycles menstruels – diminution de la fertilité – Le risque d’avortement spontané serait plus élevé dans deux études américaines. v En l’état actuel des connaissances, il ne semble pas exister de potentiel cancérogène des EG chez l’homme v En l’état actuel des connaissances, il ne semble pas exister de potentiel cancérogène des EG chez l’homme. BM GEMTO 02/07/ 2001

12 VLEPs (VME) VLEPs (VME) v v Ether de glycolppmmg/m3 v v EGME516 v v EGMEA524 v v EGEE519 v v EGEEA527 v v EGBE25120 v v 2PG1ME BM GEMTO 02/07/ 2001

13 Indices Biologiques d ’Exposition v EG: EGMEEGEE(A) EGBE v IBE: MAAEAABAA – BEI (mg/gc) 100- – BAT (mg/l) BM GEMTO 02/07/ 2001

14 Classification-réglementation v EGME, EGMEA, EGEE et EGEEA sont classés toxiques pour la reproduction catégorie 2 (phrases R60 et R61) – ils sont interdits en France dans les produits à usage domestique, les cosmétiques et les médicaments (arrêtés du 7 août 1997 et arrêtés du 22 et 28 janvier 1998). v Le DEGME est classé reprotoxique catégorie 3 (phrase R63). v Le 1PG2ME et son acétate sont classés reprotoxiques catégorie 2 (phrase R61) – mais ils n’existent pas sur le marché (intermédiaire de synthèse). BM GEMTO 02/07/ 2001

15 Recommandations  Informer les travailleurs sur les dangers des EG et les faire bénéficier d’une surveillance biologique appropriée.  Imposer une protection cutanée et contrôler les VLEPs  Ne pas exposer les femme enceintes  Poursuivre les études toxicologiques et épidémiologiques BM GEMTO 02/07/2001


Télécharger ppt "ETHERS DE GLYCOL v Quarantaine de substances v Hydrophiles et lipophiles (amphiphiles) v Forte pénétration cutanée v Liquides, incolores, peu volatils,"

Présentations similaires


Annonces Google