La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

WILAYA DE TIZI-OUZOU DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES Mars 2010 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE SITUATION GENERALE DU SECTEUR DE L’AGRICULTURE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "WILAYA DE TIZI-OUZOU DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES Mars 2010 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE SITUATION GENERALE DU SECTEUR DE L’AGRICULTURE."— Transcription de la présentation:

1 WILAYA DE TIZI-OUZOU DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES Mars 2010 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE SITUATION GENERALE DU SECTEUR DE L’AGRICULTURE EVALUATION DE LA CAMPAGNE AGRICOLE SITUATION GENERALE DU SECTEUR DE L’AGRICULTURE EVALUATION DE LA CAMPAGNE AGRICOLE

2 SOMMAIRE  I- QUELQUES INDICATEURS STRUCTURELS  11. Relief et morphologie  12. Ressources en sol  13. Occupation des sols  14. Effectifs d’élevages  15. Structures de productions  16. Organisations professionnelles  17. Infrastructures d’appui et de service  18. Ressources hydriques – irrigation  II- POLITIQUE DU RENOUVEAU DE l’ ÉCONOMIE AGRICOLE ET DU RENOUVEAU RURAL  21. Renouveau de l’Economie Agricole  22. Renouveau Rural  23. Matrice du REA-RR

3  III- EVALUATION DE LA CAMPAGNE AGRICOLE Niveau des productions enregistrées 32. Mesures d’encadrement de la campagne 321. Mesures d’encadrement financier 322. Suivi sanitaire – agréments d’élevage 323. Activités d’inspection et de veille phytosanitaire 324. Activités de formation et de vulgarisation  IV- SITUATION DES PROGRAMMES D’INVESTISEMENTS 41. Investissements soutenus par le Fonds FNRDA-FNDIA 42. Programme de mise en valeur par les concessions 43. Programme complémentaire (FDRMVTC) 44. Projets de proximité de développement rural 45. Budget d’équipement PSD

4  V- IMPACT DES PROGRAMMES 51. Evolution des ressources en sol 52. Potentiel productif arboricole 53. Potentiel productif animal 54. Irrigation et économie d’eau 55. Emploi  VI - PROGRAMME D’ACTIONS Objectifs du contrat de performance Année Nouvelles dispositions en matière de programmation Pour le quinquennat Axes stratégiques d’orientation des interventions et des accompagnements

5 11. RELIEF ET MORPHOLOGIE: Un territoire de Km2 à prédominance montagneux avec 80% des terres en pente supérieure à 12 % Une morphologie laissant apparaître 6 grands ensembles naturels Vocations%Superficie totale( ha) zones Agro écologiquesEspaces Sylvo-pastorale Massif côtier d’ Azeffoun Espace montagneux ha Agro – Sylvo- pastorale Collines de Grande Kabylie Agro - pastorale Massif de Grande Kabylie Agro - Sylvo- pastorale Chaîne du Djurdjura Agricole Vallée de l’oued Sebaou Plaine ha Agricole Dépression de Draa – El - Mizan TOTAL I- QUELQUES INDICATEURS STRUCTURELS AGRICOLES

6 N

7 12. RESSOURCES EN SOL : Un potentiel foncier agricole limit é - - Superficie agricole totale SAT : ha dont : * Surface agricole utile SAU : ha * Pacages et parcours : ha * Forets et maquis : ha 13. OCCUPATION DES SOLS : Une polyculture à dominance Oléicole et élevage  Cultures permanentes : ha ( 49 % de la SAU) Plantations fruitières Olivier : ha Noyaux - Pépins- Rustiques : ha Agrumes : ha Vigne : ha Prairies naturelles : ha  Terres labourables : ha ( 51 % de la SAU ) Céréales : ha Légumes secs 882 ha Fourrages (cultivés+ naturels) ha Maraîchage : ha Terres au repos : ha ( 51 % de la SAU )

8 Occupation des sols

9 14. EFFECTIFS D’ELEVAGE NatureEFFECTIFS Bovin dont vaches laitières Ovin dont brebis Caprin dont chèvres Aviculture chair Aviculture ponte Lapins Dinde Caille Apiculture RP90 550

10 15. STRUCTURES DE PRODUCTION : Nombre SAU ( ha )  Exploitations privées :  EAC  EAI  Fermes Pilotes  Concessions Total Exploitations  SAU moyenne par exploitation : 1, 5 ha  Secteur privé représente 98 % des exploitations et détient 91 % de la SAU  86 % des exploitations privées ne sont pas titrées total50 et plus20-50 ha10-20 ha5-10 ha2-5 ha1-2 haInf 1 haSans SAU %CUMUL 333 Exploitations soit 0.5 % 1.5 %4 % 16.5 %CUMUL Exploitations Soit 77.5 % Répartition des exploitations par tranches de SAU (source RGA 2001 )

11 16. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES : 01 Chambre de l’agriculture 10 Associations professionnelles 11 Coopératives de services 06 Conseils interprofessionnels 17. UNITES D’APPUI ET DE SERVICES 01 Abattoirs et 18 Tueries ruminants de capacité 415 têtes/j 04 Abattoirs et 12 Tueries avicoles de capacité 3900 sujets/h 10 Laiteries de capacité l/j 405 Huileries dont 96 de type moderne 50 Chambres froides de capacité m3 26 Collecteurs de lait pour une capacité de L/J 17 Centres de collecte d’une capacité de L/J

12 Ses fondements Ses objectifs  Consensus national réalisé autour de la sécurité alimentaire qui constitue un gage de souveraineté national et de cohésion sociale  Nécessaire libération des initiatives et des énergies  Modernisation de l’appareil productif et la traduction en termes actuels des potentialités que recèle le pays Recentrage des dispositifs d’encadrement existants à la lumière des expériences vécues et au regard des nouveaux défis à relever UN CADRE REFERENCIEL D’INTERVENTION II- POLITIQUE DU RENOUVEAU DE L’ECONOMIE AGRICOLE ET DU RENOUVEAU RURAL (PREA-RR ):

13 18. RESSOURCES HYDRIQUES - IRRIGATION Superficie irriguée (ha ) Volume utilisé hm 3 Nombre d’irrigants Nombre Utilisé Ouvrages 6002,412304Barrages R.collinaires 5782,310389Forages Puits , Fil d’eau 950, Sources ,50Total LocaliséAspersionGravitaireForme d’irrigation Superficie  Faibles capacités d’irrigation : 6 % de la SAU  Absence de structures de gestion des ouvrages ( association des utilisateurs)

14 La Politique du REA – RR se traduit par 21. Pour le Renouveau de l’ Economie Agricole L’identification des objectifs et le lancement de programmes opérationnels d’intensification des filières stratégiques ( céréales,lait, viandes, pomme de terre, huile etc.… L’élaboration et le lancement de programmes de renforcement du potentiel productif agricole ( semences, plants, géniteurs,économie de l’eau, résorption de la jachère La promotion d’un environnement sécurisant et incitatif et la régulation des produits agricoles La modernisation de l’administration, de l’encadrement technique et des services de puissance publique

15 22. Pour le Renouveau Rural La protection des ressources naturelles et la lutte contre la désertification La modernisation des villages et des ksour La diversification des activités économiques en milieu rural La promotion du patrimoine rural matériel et immatériel

16 Matrice du Renouveau de l’Economie Agricole Crédit sans intérêts «RFIG» Renforcement du crédit Leasing pour la mécanisation agricole Exonération de la TVA pour les intrants «LF 2008» 01 dispositif rassurant et efficace contre les baisses de rendement et les calamités agricoles «FGCA» Renforcement de la mutualité rurale de proximité Modernisation des assurances Céréales Légumes secs Lait Pomme de terre Viandes ( rouge & blanche Phoeniciculture Semences et Plants Economie de l eau Pôles Agricoles Intégrés Oléiculture Sécurisation et stabilisation des marchés des produits de large consommation «SYR ‑ PALAC» Céréales, Lait, Huile, Viandes, Pomme de terre, Tomate,...) Protection des revenus des agriculteurs Renforcement instruments nécessaires à la régulation et des capacités nationales d entreposage des produits agricoles, d’abattage des animaux et de conditionnement,... Renforcement des organisations professionnelles et interprofes

17 III - EVALUATION DES RESULTATS DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2008/2009 S’inscrivant dans cette démarche, notre intervention à partir de l’année 2009 va porter sur la mobilisation de l’ensemble des moyens financiers,matériels et humains nécessaires à la réalisation des objectifs de productions arrêtés au titre du contrat de performance établi pour la période Aussi l’évaluation de la campagne agricole , première année de mise en oeuvre du Renouveau de l’ Economie Agricole laisse apparaître des résultats positifs dans la plus part des filières à la faveur d’une pluviométrie qui a atteint 975 mm et aux mesures d’encadrement et d’incitation mises en place.

18 Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Céréales (qx) % % Légumes secs (qx) % % Fourrages (qx) % %  Pour la production de céréales une amélioration est à noter par rapport à 2008 ( Qx contre Qx) sans pour autant que l’objectif annuel ne soit atteint ( seulement 86 %.) Il faut signaler que la collecte a atteint un niveau relativement satisfaisant avec qx livres à la CCLC soit 34 % de la production céréalière totale.Une évolution notoire a été enregistrée par rapport à l’année 2008 soit 50 % de plus  La production fourragère a enregistré une forte croissance en passant de Qx en 2008 à Qx en 2009 soit 154 % de l’objectif fixé à Qx.  U ne hausse sensible est par ailleurs à remarquer au niveau des légumes secs entre 2008 et 2009 avec un écart de Qx (+ 21 %). 31- NIVEAUX DES PRODUCTIONS ENREGISTREES 311- Productions végétales Grandes cultures

19 Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Maraîchage (qx) % % Dont Pomme de terre (qx) % % Oignon (qx) % %  Les cultures maraîchères ont connu une augmentation sensible en passant de Qx à Qx soit écart positif de Qx. L’objectif 2009 a été dépassé de 42 %  Pour la pomme de terre, bien que l’objectif n’a pu être atteint (96 %) une augmentation significative par rapport à 2008 a été enregistré ( Qx en 2009 contre Qx en 2008 soit 34% de plus ). Cultures maraichères

20  L’oléiculture a atteint un niveau de production exceptionnel de Qx représentant 191 % de l’objectif, soit une production de hl d’huile contre seulement Hl en  La production d’agrumes à enregistré une croissance relativement appréciable passant de QX en 2008 à Qx en 2009 soit 104% de l’objectif arrêté pour l’année.  La production des fruits à noyaux – pépins et rustiques pour un total de Qx n’à été réalisée qu’a 87 % de l’objectif, enregistrant ainsi une baisse de Qx par rapport à l’année Il est à signaler que les importantes chutes de pluie du mois de Mars et Avril ont engendré des effets néfastes sur ces espèces Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Vigne de table (qx) % % Agrumes (qx) % % Noyaux - pépins rustiques (qx) % % Olives à huile (qx) % % Huile (hl) %  La viticulture a connu également une augmentation notable en passant de Qx en 2008 à Qx pour un objectif de Qx soit un taux de réalisation de 104 % Arboriculture - Viticulture

21  La production laitière qui constitue une des premières préoccupations au niveau de la wilaya a connu une évolution en terme quantitatif pour le lait de vache de litres par rapport à l’année Aussi l’objectif fixé dans le cadre du contrat de performance a été dépassé de 3 %. A souligner qu’en matière de collecte, litres ont été livrées aux laiteries, ce qui correspond à 93 % de l’objectif arrêté au titre du contrat de performance et à 33 % de la production de lait totale. A titre de comparaison à la campagne écoulée ( L) le taux d’évolution de la collecte est de 42 %. Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Total lait 1000 L % % Dont Lait de vache 1000 L % % Dont Collecte de lait 1000 L % % 312- Productions Animales Production laitière

22 Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Viandes Rouges (qx) % % Dont viande ovine (qx) % % viande bovine (qx) % % viande caprine (qx) %350118%  La production de viandes rouges en général à connu un essor remarquable en passant de Qx en 2008 à qx en 2009 soit 42 % d’augmentation. On note toutefois que l’objectif n’a pas été atteint pour les viandes ovine et caprine (réalisé à 76 %). Viandes rouges

23 Produits Production 2008 Objectif CP 2009 Production 2009 Taux de réalisation Ecart 09-08Taux 09/08 Viande blanche (qx) % % Dont poulet de chair (qx) % Œufs 1000 U % % Miel ( qx) %-32289%  Une très bonne performance est enregistrée au niveau des viandes blanches avec un accroissement de Qx par rapport à 2008 et un taux de réalisation de 106 % de l’objectif fixé à qx.  A noter pour La production d’œufs une hausse appréciable de 16 % en rapport à 2008 avec une quantité de unités produite soit 90 % de l’objectif de la campagne.  Pour ce qui est de l’apiculture ; la saison a été moins bonne pour la production de miel en comparaison à 2008 (2478 Qx contre 2800 Qx) avec un taux de réalisation de 163 % de l’objectif. On déduit que l’objectif fixé à 1520 pour l’année 2009, ne constitue qu’un minimum, en deçà des potentialités de la wilaya en saison favorable Petits élevages

24 32- MESURES D’ENCADREMENT DE LA CAMPAGNE 321- Mesures d’encadrement financier Crédit RFIG : 65 agriculteurs ont bénéficié du crédit RFIG pour une superficie de 1012,50 ha et d’un montant global de ,40 DA. Soutien à l’utilisation d’engrais : 129 agriculteurs ont bénéficié du soutien de l’état pour une quantité globale d’engrais (TSP+ Urée) de qx équivalent à un montant global du soutien de ,70 DA. Il est à signaler que pour le démarrage de la campagne 2009/2010, une convention ayant trait à la livraison d’engrais a été signée entre la DSA et la CCLS. Encouragement à la production de matériel génétique  semences de pomme de terre : Une subvention de DA a été octroyée aux établissements agrées et leurs réseaux de multiplicateurs à titre d’encouragement à la production et au stockage sous froid de qx  semences de céréales : subventionnées avec un montant de DA pour une production qx de blés correspondant à la récolte de

25  Pour ce qui est du matériel génétique animal : inséminations artificielles ont été soutenues avec un montant de DA.Par ailleurs 757 velles et 283 génisses ont été produites et primées avec un soutien total de DA Régulation des produits agricoles. Dans le cadre du système de régulation des produits agricoles de large consommation la wilaya a eu à stocker qx de pomme de terre avec la participation de 02 organismes publics relevant de la société de gestion PRODA avec un montant du soutien de DA Incitation à la production, collecte et transformation du lait : Cette mesure s’est concrétisée dans les différents segments de la filière par la contribution du FNRPA sous forme de primes dont le montant s’élève à DA ( y compris ONIL ) IL est à signaler que le relèvement des subventions (production, collecte, intégration) ainsi que la facilitation du dispositif d’identification sanitaire décidées par les pouvoirs publiques ont permis l’intégration dans le programme de 660 nouveaux éleveurs avec un effectif de 2400 vaches laitières Programme d’importation du cheptel par l’ONIL : La wilaya a bénéficié de 154 génisses pleines au prix de da / tête Soutenu à hauteur de 25 %,plafonné à DA soit une subvention totale de DA

26 322- suivi sanitaire et agréments des élevages  Agrément et suivi des exploitations d’élevage Élevage bovin : 920 exploitations agréées pour un effectif têtes dont V L. 900 attestations d’identification pour un effectif de têtes dont VL Élevage caprin : 40 attestations d’identification pour un effectif de caprins dont 601 chèvres. Ce cheptel vient ainsi renforcer le potentiel de collecte du lait Opération de dépistage : 925 Exploitations ont été contrôlées : - Brucellose : 9209 têtes dépistées ; 18 cas positifs -Tuberculose : 9221 têtes dépistées, 35 cas positifs Élevages avicoles : Poulet de chair : 140 exploitations agréées pour une capacité de sujets Poule pondeuse :164 exploitations agréées pour une capacité de sujets Reproducteur - chair : 11 exploitations agréées pour une capacité de sujets. couvoir : 9 exploitation agréées pour une capacité de œufs. Élevage apicole : 795 exploitations agréées pour un effectif de ruches,

27 CAS ANIMAUX RageBrucelloseTuberculoseLeishmaniose EspècesFoyersCasFoyersCasFoyerscasFoyerscas Canines Bovines Ovines Asines Félines  Suivi des foyers de maladies : zoonoses Le cheptel déclaré atteint de brucellose ou de tuberculose fait l’objet d’abattage sanitaire obligatoire. L es éleveurs concernés ont été indemnisés sur le fond zoosanitaire pour une valeur de DA aux taux respectifs de 35 % et 20 % de la valeur bouchère de l’animal maladiesType cheptelEffectifs prévusTotal vaccinetaux % Nbre éleveurs touchés F. Aphteusebovin ragebovin Claveléeovin  Bilan de la campagne de vaccination

28 Un mandat sanitaire a été accordé à 34 vétérinaires praticiens pour la réalisation de la campagne sur 64 communes.Les communes restantes (03) ont été prises en charge par les vétérinaires fonctionnaires. Le paiement des praticiens privés est pris en charge sur le fonds zoosanitaire avec un montant de ,00 DA  Contrôle de la pharmacie et des cabinets vétérinaires - 02 établissements de vente en gros du médicament vétérinaire -134 vétérinaires installés à titre privé dont 15 installés au cours de l’année.  contrôle sanitaire et hygiène alimentaire Contrôle sanitaire des viandes : EspècesNbre de carcassepoids (qx) Bovines Ovines Équines Caprines Viandes rouges : 01abattoir et 18 tueriesViandes blanches : 4 abattoirs et 12 tueries espècenombrepoids (qx) Poulet de chair Dinde Caille

29  Contrôle des unités de stockage et de transformations des produits animaux et d’origine animale. -Centre de collecte du lait cru : 13 unités -Unité de transformation des produits laitiers : 26 dont 09 pour la transformation du lait -Unités de stockage des denrées animales et d’origine animale : 05 Chambres froides pour le stockage des denrées animales ou d’origine animale et 05 locaux de stockage à température ambiante - Moyen de transport des denrées animales ou d’origine animale : 303 véhicules pour le transport des denrées animales.  Activités des bureaux d’hygiènes. 172 sorties ont été effectuées par les bureaux d’hygiène communaux pour le contrôle de : 168 Boucheries, 49 volaillers, 43 Restaurants, 152 Boulangeries pâtisseries et 475 Alimentations générales :  Activité de la brigade mixte. La brigade mixte Commerce -DSA a effectué 45 sorties et a procédé au contrôle de 122 boucheries, 81 volaillers, 9 Tueries, 8 pâtisseries, 24 restaurants et 18 alimentations générales.

30  Contrôle des pépinières Contrôle en végétation : plants (Olivier : plants, Vigne : plants) Contrôle en jauge : plants agréés (Olivier : plants, Vigne : plants) 323- Activités d’Inspection Phytosanitaire :  Contrôle des semences pomme de terre Bilan de production : - A/Saison 08/09 : Quantité réceptionnée : Qx, agréée : Qx - Saison 08/09 : Quantité réceptionnée : Qx, agréee : Qx  - Contrôle semence céréales : Bilan de production : Quantité réceptionnée : Qx. Quantité agrée : Qx Analyse nematologiques : Les parcelles destinées à la production de semence de pomme de terre et de semence de céréale sont soumises au préalable aux analyses nematologiques.  Ravageurs prohibes et Veille phytosanitaire : Lutte contre la mineuse de la tomate : Dans le cadre du dispositif de lutte, 216 pièges à phéromones ont été installés chez 30 agriculteurs pour la tomate saison. Le piégeage massif a donné de bons résultats

31 Diverses activités de vulgarisation qui sont une réponse aux préoccupations des agriculteurs ont été menées, en particulier en matière de sensibilisation sur le Renouveau de Economie Agricole et Renouveau Rural. C’est ainsi qu’ont été réalisées 736 journées de sensibilisation et d’explication pour agriculteurs où les thèmes ont été axés sur les filières stratégiques telles que le lait, l’oléiculture, la pomme de terre et les céréales. 1- Vulgarisation rapprochée a) Journées d’animation : - Nombre de journées réalisées : dont 490 séances (différentes filières) et 736 journées relatives au Renouveau de l’Economie Agricole et Rural. - Nombre d’agriculteurs participants : dont ont participé aux séances sur le Renouveau de l’Economie Agricole et Rural. b) Visites – Conseils : Nombre de visites conseils réalisées : (concernent toutes les filières de production) Activités de Formation et Vulgarisation Agricole :

32 2 – Vulgarisation de masse : a) Activités d’émulation : - Journée Nationale de Vulgarisation Agricole : - Journée Mondiale de l’Alimentation et de la Femme Rurale : le 15 /10 / 2009 à Azeffoun. - Fête de l’Olivier : du 22 au 27 Mars 2009 à Mâatkas, - Fête de la Cerise : célébrée à LNI du 27 au 29 Mai 2009 b) - Manifestation scientifiques et Techniques (Conférences et autres) : - La culture de l’Olivier. - Maladies du cerisier. - Le renouveau de l’Economie Agricole et Rural. - Le suivi technique des plantations. 3- Formation perfectionnement : - Au profit des agriculteurs : Journées de formation : 35 -Stages de formation : 13 Nombre de participants : 62 -Au profit des cadres : Journées de formation : Stages de formation : 02. Nombre de participants : 630.

33 IV- PROGRAMMES D’INVESTISSEMENT 41- Investissements soutenus par le Fonds national de développement de l’investissement agricole (FNRDA – FNDIA) Nature Années Nombre de projets montant des investissements Engagés Subvention Engagée montant des investissements réalisés Subvention réalisée Investissements soutenus par le FNRDA OU FNDIA Cumul Dont Année Prime à la production FNRPA Cumul * Dont Année * Le soutien sur FNRDA-FNDIA représente en moyenne 55 % du montant total des investissements réalisés. * Nombre de bénéficiaires U= 1000 DA

34 FilièresRubriquesUnitésCumul au Réhabilitation olivier Taille de régénérationArbre Confection cuvettesArbre Débroussaillement greffagesujet Densificationarbre Nouvelles Plantations Viticultureha 508 Olivierha 615 Agrumeha 244 Arboriculture fruitièreha 713 Pépinière Arboricole Création Pépinière Arboricoleha 9 Cultures spécialisées Plasticultureha 19 Apiculture Ruches pleinesunité Pépinièreunité 21 Menuiserieunité 3 Irrigation Forages et puitsunité328 Bassin accumulationunité111 Équipement pompageunité478 Kits aspersionha1 565 Goutte à goutteha410 Production laitière Primes Velles et génissestete3910 / 1105 Centres de collecteunité7 Autres équipementsunité481 Valorisation des productions Huilerieunité25 Laiterieunité3 Chambres froidesM A- PRINCIPALES RÉALISATIONS PHYSIQUES – CONCOURS FNDIA – CUMUL

35 FilièresRubriquesUnitésRéalisations 2009 Réhabilitation olivier Taille de régénérationArbre377 Débroussaillement greffagesujet259 Acquisition d’engrais Qx4 199 Apiculture Ruches pleinesunité380 Autres équipementsunité36 Production laitière Primes Velles et génissestete757 / 285 Centres de collecteunité1 Valorisation des productions Huilerieunité4 Laiterieunité1 B- PRINCIPALES RÉALISATIONS PHYSIQUES – CONCOURS FNDIA ANNEE 2009

36 C- PRINCIPALES RÉALISATIONS PHYSIQUES – CONCOURS FNRPA (Fonds national de régulation de la production agricole) CUMUL FilièresRubriquesUnites Cumul au Production laitière Production et Collecte de laitMillions L108 Pomme de terre Stockage Pomme de terretonne9 447 Multiplication Pomme de terretonne Régulation pomme de terre S.Y.R.P.A.L.A.Ctonne2 583 CéréalesPrime à la production céréales de Multiplicationtonne21 FourragesProduction de fourrage vertha801 D- PRINCIPALES RÉALISATIONS PHYSIQUES – CONCOURS FNRPA (Fonds national de régulation de la production agricole) ANNEE 2009 FilièresRubriquesUnites Réalisations 2009 Production laitière Production et Collecte de laitMillions L30 Pomme de terre Stockage Pomme de terretonne1 968 Multiplication Pomme de terretonne2 531 Régulation pomme de terre S.Y.R.P.A.L.A.Ctonne1 351

37 Filières ANNEE 2009 CUMUL Montant du Soutien FNDIA+FNRPA taux %Montant du Soutien FNDIA+FNRPA taux % Lait Apiculture Irrigation Réhabilitation Oléicole Plantation Arboricoles Infrastructures de froid Huileries Grandes cultures Pomme de terre Autres ( leasing, serres….) TOTAL E- RÉALISATIONS FINANCIERES PAR FILIÈRES U=1000 da F- CONSOMMATIONS SUR LE FONDS DE PROTECTION ZOOSANITAIRE ET PHYTOSANITAIRE FONDS ANNEE 2009CUMUL F.P. Z. P (1000 DA)

38 42- Programme de mise en valeur par la concession sur FDRMVTC Dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du Décret n° du 15/12/1997, la wilaya a bénéficié de l’inscription de 13 projets. 07 projets inscrits entre 2000 et 2002 : Nombre de communes : 08 ( Mekla, Ait Khelili, Boghni, Bounouh, Frikat, Azeffoun, Aghrib et Iflissen ) Superficie totale : ha Montant global : DA dont DA au titre de la participation de l’Etat ( FDRMVTC ) Principales réalisations : - Superficie mise en valeur : ha soit 60 % - Superficie plantée : ha soit 45 % - Nombre de bénéficiaires du programme : Consommations financières cumulées : DA soit 63 % Remarques : - La contrainte rencontrée dans ces périmètres est liée à la configuration des terrains ( fortes pentes et escarpements rocheux), ayant conduit à la non réalisation d’ une partie des objectifs fixés projets ont fait l’objet d’une clôture en Juin Pour les 3 autres les dossiers de clôture sont en cours

39 06 projets inscrits en Juin 2006 : Nombre de communes : 06 ( Boudjima - Makouda – Tigzirt – Mizrana – Ait Chaffa et Zekri ) Superficie totale : ha Montant global : DA dont DA au titre de la participation de l’Etat Principales réalisations : - Superficie mise en valeur : ha ( 84 %) - Superficie plantée : 728 ha (37 %) dont 72 ha de vigne - Consommations financières cumulées : DA soit 35 % Observation : Une opération d’assainissement de ces projets est actuellement lancée en application des dispositions de la décision n° 309 du 26/05/2009 instituant une commission ad hoc chargée d’étudier les dossiers relatifs au paiement des actions réalisées par la GCA. L’étude des dossiers administratifs est achevée et l’opération de vérification sur le terrain est en cours.

40 FONDS DÉCISION Intitulé de la décision Engagement ( décision ) MONTANT CONSOMME N°datemontant FDRMVTC107031/10/ FDRMVTC - Programme complémentaire du président Programme complémentaire (FDRMVTC) Actions réalisées: Ouverture de pistes : km Aménagement de piste : km Gabionnage : m 3 Unité= 1000 DA

41 Intitulé du programme Montant FDRVTC prevu Engagement Montant Consommé FDRMVTC PPDR phase Expérimentale (34 projets) FDRMVTC PPDRI Phase pilote PSRR projets de reference Unité= 1000 DA 44 - Projets de proximité de développement rural (PPDR) Principales actions réalisées: NatureVolumeNatureVolume Mise en valeur des terre99 haModule élevage apicole100 modules Plantations74 haModule élevage ovin2 Aménagement de point d’eau18Module élevage bovin2 Correction torrentielle1000 m3Ouverture de pistes89.8 km Travaux Sylvicoles150 haAménagement de pistes87.33 km Taille olivier15 haMachines à coudre116 Confection cuvette440 uMétiers à tisser7

42 Chap Numéro des Opérations Intitulé des Opérations AP Final Année 2008 Reliquat des CP Année 2009 CP 09Total CP Cons. au 31/12/09 Cons. Cum. RAR 633 NF Aménagement et revêtement des voies d’accès et réhabilitation du stade de l’ ITMAS NF Renforcement des ITMAS en moyens pédagogiques (Boukhalfa) S/TOTAL Chapitre ND Construction siège DSA S/TOTAL Chapitre TOTAL GENERAL Budget d’équipement PSD (PEC au 31/12/2009) Unité= 1000 DA Chapitre 633 : - Une opération d’aménagement et revêtement des voies d’accès de l’ITMAS de Boukhalfa achevée physiquement, celle-ci a fait l’objet d’une restructuration en vue de l’utilisation du reliquat ( DA) pour la réhabilitation du stade de l’ITMAS, endommagé par les intempéries. Les travaux sont en cours. -Une autre opération portant sur le renforcement de L’ITMAS en moyens de production dont le montant de DA. La décision est visée par le contrôleur financier. Le cahier des charges est en cours d’élaboration Chapitre 834 : Une opération portant réalisation du siège de la DSA, les travaux d’infrastructure ont démarré, le taux de réalisation est estimé à 5%

43 Désignations Évolution % Superficie Agricole Utile ( ha) % SAU Irriguée / ha % 51- Évolution des Ressources en sol V- IMPACT DES PROGRAMMES 52- Potentiel Productif Arboricole Désignations Évolution % Oléiculture / ha % Noyaux – Pépins - Rustiques / ha % Agrumes / ha % Viticulture / ha % TOTAL

44 TYPES Évolution % Bovin Dont VL % % Ovin Dont Brebis % % Caprin Dont Chèvres % % Aviculture Ponte ( 1000 sujets ) % Aviculture chair (1000 sujets ) % Apiculture % 53- Potentiel animal SYSTEME IRRIGATION Évolution % gravite ha % aspersion ha % localise ha0400- total % 54- Irrigation et économie d’eau 55- Emploi Création de équivalents emplois permanents dont 300 en 2009

45 VI-PROGRAMME D’ACTIONS 2010  61-Objectifs du contrat de performance Année 2010  62- Nouvelles dispositions en matière de programmation Pour le quinquennat  63- Axes stratégiques d’orientation des interventions et des accompagnements

46 Produit Quantité Céréales (qx) Légumes secs (qx) Fourrages (qx) Maraîchage (qx) Dont Pomme de terre (qx) Oignon (qx) Vigne de table (qx) Agrumes (qx) Noyaux - pépins -rustiques (qx) Olives à huile (qx) Produit Quantité Total lait 1000 L Dont Lait de vache 1000 L Dont Collecte de lait 1000 L Viandes Rouges (qx) Dont viande ovine (qx) viande bovine (qx) viande caprine (qx) viande Équine (qx) 560 Viande blanche (qx) Œufs 1000 U Miel ( qx) Laine (qx) Objectifs du contrat de performance Année 2010 Productions végétales Productions Animales

47 1ere Évaluation périodiques ( Février 2010 ) 1- Campagne labours s les - Avec une superficie ensemencée de : ha la campagne labours s les a été lancée dans de bonnes conditions. - Crédit RFIG en progression : 102 bénéficiaires soit 37 en plus qu’en 2008 ayant engendré un crédit de DA - Soutien des prix des engrais : mesure ayant permis à 276 agriculteurs soit 126 de plus qu’en 2008 de s’en approvisionner d’une quantité de qx correspondant à DA de soutien - Céréales de multiplication on note une superficie ensemencée de 747 ha soit 87 ha de plus qu’en Campagne oléicole Le bilan de production illustre la mauvaise année oléicole. - production d’olives : qx. Production d’huile : hl Comparativement à l’année écoulée qui est exceptionnelle cette production ne représente que 27 % Par rapport à la moyenne de la période elle représente 54 % 3 – Agrumes Avec un taux d’avancement de la récolte qui est à 76 %, la production estimée à qx est relativement moyenne 4- Pomme de terre saison et primeur : Réalisations de 725 ha dont 278 ha de semence Production attendue : qx dont qx de semence

48 5- Production laitière - Bonne performance enregistrée lors du 4 me trimestre 2009 comparativement à la même période de l’année 2008 ( production + 4 %, collecte + 38 % ) Ceci est lié à un ensemble de paramètres en évolution en faveur de la filière dont : - le croit des effectifs : 966 vaches laitières, 4711 brebis et 1051 chèvres nouveaux éleveurs laitiers avec un effectif de 3271 vl ainsi que 40 nouveaux éleveurs caprins avec un effectif de 541 chèvres intégrés dans le programme - l’augmentation des niveaux de soutien à la production de velles et génisse de 50 % - La révision en hausse des primes à la production, collecte et intégration du lait - l’assouplissement des procédures d’adhésion des éleveurs en matière d’identification et d’agrément. 6- Viandes rouges - Une production de qx est enregistrée au 4 eme trimestre soit 28 % de l’objectif annuel, situation en évolution par rapport au 4 eme trimestre Viandes blanches et œufs Les indicateurs de suivi des productions avicoles illustrent une situation favorable de la filière. Les résultats du 4 eme trimestre soit qx de viandes blanches et œufs correspondent respectivement à 35 et 25 % de l’objectif annuel.

49 62- Nouvelles dispositions en matière de programmation pour le quinquennat Dans le cadre du recentrage de la démarche autour des objectifs assignés et de la redéfinition de la politique de soutien, le MADR vient de lancer une opération de déglobalisation du programme sectoriel qui consiste en :  - La déclinaison des programmes retenus au titre du renouveau de l’économie agricole et du renouveau rural jusqu’à l’échelle de la commune ( voire exploitation pour le REA )  - La programmation des actions de développement et d’appui technique devant permettre aux wilaya d’atteindre les objectifs fixés par les contrats de performance DEGLOBALISATION DU PROGRAMME SECTORIEL

50 OpérationN° identifiant Mode de financement : BE/Fonds/PSD LocalisationBénéficiaireActions Programme du renouveau de l’Économie agricole Sous programme: développement et régulation des filières Projets : Axes stratégiques d’orientation des interventions Opérations : Maillon Opérationnel des interventions MATRICE DE DEGLOBALISATION

51 63- Axes stratégiques d’orientation des interventions et des accompagnements Développement et régulation de la filière lait Renforcement du capital productif Amélioration du potentiel génétique- production de reproducteurs Amélioration de l’alimentation par la production de fourrages Protection sanitaire valorisation du lait : Équipement de Collecte -transport Réhabilitation des infrastructures rurales Aménagement extension des étables - chevreries Repeuplement Développement de la filière oléicole Renforcement du capital productif Nouvelles plantations intensives Réhabilitation des plantations existantes Protection phytosanitaire Réhabilitation des infrastructures rurales Amélioration des semences et plants Modernisation des équipements de trituration et stockage Acquisition de matériel spécialisé d ’élevage 1- Au titre du programme du Renouveau agricole

52 Développement et régulation des filières viandes Renforcement du capital productif des petits élevages Acquisition de cheptel reproducteur Acquisition de matériel spécialisé d ’élevage valorisation : Création d’ateliers de découpe dinde Réhabilitation des infrastructures rurales Aménagement – Réfection de bâtiments avicoles Développement de la filière Maraîchage Renforcement du capital productif Développement et régulation de la filière pomme de terre Infrastructure et équipement de serres multi chapelles - tunnel Renforcement du capital productif Mobilisation et économie d’eau Protection phytosanitaire Programme de regulation Régulation du marché – préservation revenus des agriculteurs

53 2- Au titre du Renforcement des services agricoles,des capacités humaines et d’assistance technique Renforcement des services agricoles Renforcement des capacités humaines et d’assistance Services vétérinaires Services phytosanitaires Services des statistiques et systèmes d’information Services de communication et de vulgarisation Renforcement de l’appareil de formation

54 3- Dossiers mis en chantier Développement de la filière oléicole: Une tranche annuelle 2010 est programmée en matière d’extension du verger oléicole sous forme de densification, plantations en isolé et greffage. Ce projet sera conduit conjointement avec la conservation des forets dans le cadre des PPDRI Réhabilitation des infrastructures agricoles non ou peu utilisées LA première phase de recensement et d’identification des actions de réhabilitation, d’équipements nécessaires et des besoin de repeuplement pour les bâtiments d’élevage est achevée Renforcement des services agricoles Réalisation siège DSA : Opération lancée en 2009 Réalisation sièges de 02 subdivisions : opération inscrite en 2010 Renforcement de l’appareil de formation Une opération d’aménagement et de réhabilitation de l’ITMA en cours de réalisation Une opération de renforcement de l’ ITMAS en moyens pédagogiques inscrite en 2009

55


Télécharger ppt "WILAYA DE TIZI-OUZOU DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES Mars 2010 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE SITUATION GENERALE DU SECTEUR DE L’AGRICULTURE."

Présentations similaires


Annonces Google