La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De la skolé à la métis. L’école comme espace stratégique de rencontre des mondes scolaire et sanitaire Yves Couturier Département de service social Université.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De la skolé à la métis. L’école comme espace stratégique de rencontre des mondes scolaire et sanitaire Yves Couturier Département de service social Université."— Transcription de la présentation:

1 De la skolé à la métis. L’école comme espace stratégique de rencontre des mondes scolaire et sanitaire Yves Couturier Département de service social Université de Sherbrooke, Canada Avril 2007

2 Plan de la présentation Mise en contexte : une série de recherches sur le thème de l’ouverture de l’école à la communauté Cadre théorique : l’intervention éducative et socio-éducative Un regard transversal sur une série de travaux de recherche

3 Mise en contexte 1.Le Renouveau pédagogique appelle un décloisonnement épistémique et une ouverture à la communauté. 2.Le succès du discours épidémiologique (prévention-promotion, dépistage précoce, déterminants sociaux de la santé) appelle une reconfiguration sémantique du discours sur la réussite scolaire

4 Analyseurs de la transformation contextuelle L’entente MELS-MSSS L’approche École en santé et les nombreuses initiatives de promotion Les stratégies à base communautaire pour soutenir la réussite éducative (FECRE, École montréalaise, etc.) Les concepts d’équipe-école, de communauté éducative, etc.

5 La skolé comme rapport à l’Autre Peu de travail d’équipe (Barrère, 2002) Continuité de l’intervention éducative et socio-éducative à conceptualiser et à étudier (Terrisse, Larose, Couturier, 2003). La skolé comme mythe fondateur de l’école –La skolé, soit la suspension des contingences (Bourdieu, 1987) –La classe comme espace symboliquement clos, phantasme de la propriété –Le travail en équipe-école : système de devoirs, menace à la propriété, mais aussi moyen pour prolonger l’intervention éducative –Le couloir comme principal lieu transitoire

6 L’émergence de la métis dans l’espace scolaire La notion de métis exprime l’idée d’une intelligence rusée qui émerge dans l’espace scolaire En raison de plusieurs rapports contraints –Au plan scolaire : intra et interdisciplinaire, intra et inter ordre, intervention socio-éducative et éducative. Ex. Le renouveau pédagogique –Au plan communautaire (parents comme intervenants, ressources comme intervenants, communauté comme réservoir de connaissances et comme reflet symbolique). Ex.: École Montréalaise –Au plan sociosanitaire Ex.: Entente MELS-MSSS

7 L’intervention comme produit de la métis La skolé est donc empiriquement remise en question par l’intrusion des intervenants socio- éducatifs Cela provoque un passage de l’action éducative à l’intervention éducative, puis socio-éducative –Concept d’intervention renvoie à l’idée d’un arrimage de l’action disciplinaire aux impératifs transversaux d’action de l’État (Couturier, 2006).

8 L’axe des systèmes L’axe des invariants praxéologiques L’axe praxique L’intervention

9 Rationalisation d’un travail toujours plus arrimé à des systèmes d ’intervention L’axe des systèmes

10 Le vécu de la pratique Routines, habitus, existentiaux et coups de main L’axe des invariants praxéologiques

11 L’axe praxique La mobilisation du soi professionnel, le monde du projet, des valeurs, de l’humanisme

12 L’intervention éducative et socioéducative L’ intervention éducative est une conception du faire enseignant centrée sur le travail de médiation pratique que réalise l'enseignant entre des finalités, des processus, des dispositifs et des opérations d'apprentissage et d'enseignement (Lenoir et al., 2002). L' 'intervention socioéducative forme un champ d'action et de réflexion orienté vers des finalités d'intervention socialement problématisées (Larose, Terrisse et Couturier, 2002).

13 L’interdisciplinarité comme lieu de la métis Dans les discours conceptuels Nécessité épistémologique: refaire l’unité de l’Homme Nécessité pragmatique : résoudre les problèmes

14 Multidisciplinarité (coordination) Transdisciplinarité (holisme) Indisciplinarité (Éclectisme) Axe de la coordination Axe de l’hybridation Pluridisciplinarité (addition) L’interdisciplinarité comme lieu de la métis (Adapté de Lenoir, 2005)

15 Interdisciplinarité Le rapport à l’Autre pose dans tous les cas la nécessité du métissage –l’imaginaire de la différence, avec une valence positive (l’enrichissement) et une valence négative (la perte de soi)

16 Un regard transversal sur les recherches Résistance de la skolé, les stratégies sont nombreuses pour sa préservation (préservation du sanctuaire classe ) Intrusion du sanitaire Émergence de la métis Reconnaissance d’une part tacite des métiers scolaires

17 Un regard transversal sur les recherches Les ressources externes sont des étrangers à l’école. –L’entrée professionnelle est mal perçue –La critique de l’école mal reçue (impossible?) –Peu de co-action ni de locus efficace de rencontre Le bon parent participe à la skolé, le mauvais la refuse

18 Un regard transversal sur les recherches Néanmoins, les activités de corridors très intenses, mais furtives –Pose des enjeux méthodologiques Les rapports sont plutôt à l’initiative des scolaires Mais avec une action très structurante des services complémentaires et ressources communautaires, sauf pour la classe –Sur le passage à l’externe –Sur le sens de la difficulté vécu en classe (mais toujours avec l’enfant- problème ou le parent-problème comme objet focal) Rapports divers dans une orthodoxie d’ensemble, encore suivant un principe skolaire.

19 Le métier réel

20 Des thêmata fondateurs

21 Espace sémantique de l’intervention socio-éducative

22 Conclusion La classe est le refuge d’un groupe professionnel dominé, et dont le travail fait l’objet de nombre de prescriptions La skolé apparaît alors comme une condition d’auto-protection Le couloir permet le métissage de proche à proche, et donc la reproduction de l’ordre des rapports tout en les transformant

23 Conclusion L’ordre scolaire pose l’enfant en difficulté comme objet imaginaire fédéral, légitimé d’un amour de l’enfant quasi maternel L’ipséité existe par le replie sur la classe (condition fondamentale de la différence) La mêmeté existe à la faveur d’un projet fédérateur : faire de l’enfant un élève calme, pour que la classe retrouve son équilibre (condition fondamentale de la rencontre) L’étrangeté existe par la nécessité de faire de l’enfant un projet d’intervention.

24 Conclusion L’ouverture de la skolé appelle une posture stratégique, la métis, comme réponse adaptative et résistante à l’intrusion du sanitaire dans le scolaire D’un point de vue pessimiste, cela favorise la soumission du scolaire au sanitaire D’un point de vue optimiste, cela favorise la prise en compte du métier réel

25 Merci Yves Couturier Département de service social FLSH-Université de Sherbrooke Tél.: p


Télécharger ppt "De la skolé à la métis. L’école comme espace stratégique de rencontre des mondes scolaire et sanitaire Yves Couturier Département de service social Université."

Présentations similaires


Annonces Google