La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Circonscription de Saint Denis 2 Les albums échos Un outil au service du développement langagier des élèves Animation pédagogique PS, MS Le 26/02/2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Circonscription de Saint Denis 2 Les albums échos Un outil au service du développement langagier des élèves Animation pédagogique PS, MS Le 26/02/2014."— Transcription de la présentation:

1 Circonscription de Saint Denis 2 Les albums échos Un outil au service du développement langagier des élèves Animation pédagogique PS, MS Le 26/02/2014

2 OBJECTIFS Analyser les productions orales des élèves Programmer les apprentissages des élèves Concevoir et mettre en œuvre des albums échos

3 DÉROULEMENT DE LA MATINÉE 1- Etat des représentations : analyse de productions orales d’élèves 2- Les compétences langagières en maternelle 3- Les albums échos : définition et fonction 4- Eléments de bibliographie Intervention de Bernard CHANE-PO : Proposition d’outils numériques : suivi des compétences langagières des élèves et aide à la réalisation d’albums échos Présentation de Intervention de Isabelle TESTA : Point sur le contexte plurilingue Un exemple d’album écho en classe bilingue

4 Travail individuel : Ecoute et analyse de deux productions orales d’élèves. Que vous suggèrent comme 1 ères réflexions ces 2 extraits oraux enregistrés d’élèves de maternelle ? Quelles remarques pourriez-vous faire concernant le questionnement proposé ? 1- ETAT DES REPRESENTATIONS

5 MISE EN SITUATION Quels sont selon vous les éléments principaux sur lesquels il faut faire progresser les enfants 1 et 2 ?  2 minutes de réflexion individuelle  5 minutes d’échanges par binôme  Echanges en plénière Enfant 1 : « Moi j’veux dire que quand on va aller chez les correspondants j’vais pouvoir faire du vélo parcequ’ é m’dit sur la bande qu’é va m’prêter le sien ma correspondante » Enfant 2 : « Moi i faire du vélo I dire ça »

6 MISE EN SITUATION Enfant 1 : « Moi j’veux dire que quand on va aller chez les correspondants j’vais pouvoir faire du vélo parcequ’ é m’dit sur la bande qu’é va m’prêter le sien ma correspondante » Enfant 2 : « Moi i faire du vélo I dire ça »

7 2- LES COMPÉTENCES LANGAGIÈRES EN MATERNELLE

8 QUATRE OBJECTIFS PRIORITAIRES À POURSUIVRE Aider l’élève à diversifier les pronoms Aider l’élève à se construire le système des temps des verbes Aider l’élève à construire des phrases syntaxiquement complexes Aider l’élève à concentrer sa syntaxe (pas prioritaire en maternelle)

9 TRAVAIL DE GROUPES Vous disposez de 30mn de réflexion en sous-groupes avant discussion et synthèse en plénière. Mise en situation : En vous référant à la grille d’évaluation syntaxique, proposez une analyse des énoncés oraux au niveau des pronoms, des temps, des prépositions et des complexités.énoncés oraux ☞  A présenter sur une affiche pour l’expliquer au reste du groupe.

10 LES INTERACTIONS ADULTES/ENFANTS Les feedbacks Les relances Exemple 1 : « cassé (v)oiture » « Elle est cassée ta voiture » « Et pourquoi elle est cassée ta voiture ?» Exemple 2 : « Moi il a fait une voiture au carton » « Moi j’ai fait une voiture dans le carton » « Bon tu as fait une voiture avec le carton, c’est intéressant et après? »

11 3- LES ALBUMS ÉCHOS Définition Album appelé ainsi car il est l’écho d’une situation vécue en classe. Objectifs Améliorer pas à pas la capacité syntaxique de l’enfant, quelque soit son niveau, et enrichir son champ lexical. L’outil Petits albums réalisés avec 5 à 8 photos. Tâche Etre capable de présenter de façon autonome son album.

12 Démarche 1- Faire un état des lieux du langage chez l’enfant : - Phonologie - Syntaxe : * s/v * s/v/compléments * s/v/ propositions relatives, conjonctives - Pronoms - Conjugaison : installation de la notion de verbe, de temps - Lexique 2- Définir des objectifs linguistiques 3- Photographier un (albums à la 1 ère personne) puis plusieurs enfants (albums à la 3 ème personne) en action

13 4- Découvrir des photographies mélangées 5- Solliciter les élèves, provoquer des réactions verbales 6- Prendre en note les 1 er jets 7- Constituer l’album: photos, accompagnées d’un petit texte oral 8- Exploiter régulièrement l’album.

14 Progression Les albums échos de 1 ère personne  5 à 8 photos d’un enfant sont prises en action: EPS, activité culinaire, … Les albums échos de 3 ème personne  8 à 10 photos d’enfants en train de vivre une même activité: Elles seront traitées à la 3 ème personne du singulier ou du pluriel. Les albums en syntaxe adaptée  Choix d’un album dont l’histoire montre l’intérêt de la raconter.

15 QUELQUES RÈGLES ESSENTIELLES (D’après les dix règles d’équipement élaborées par Ph. Boisseau) 1.Partir des phrases de base naturelles des enfants : Y’A FLORIAN… I RIT * Éviter les déclaratives simples : PIERRE MANGE UNE SALADE DE FRUITS. * Eviter les inversions interrogatives : PIERRE MANGE-T-IL UNE SALADE DE FRUITS ?

16 2. Restituer des énoncés syntaxiquement adaptés à l’enfant, ne doit pas faire perdre de vue les objectifs langagiers poursuivis : * Diversification des pronoms : Je … * Elaboration du système des temps : Présent … Imparfait * Complexification : parce que, que/infinitif, … 3. Toujours respecter la règle suivante : après une complexité, il faut un pronom ELLE FAIT UN BISOU À ALEXANDRE PARCE QUE C’EST SON ANNIVERSAIRE. JE FROTTE LE SAVON POUR QUE ÇA MOUSSE. 4. Veiller à ce que le texte de l’album écho soit acceptable mais pas trop !

17 5. Veiller à rendre le texte de l’album écho varié et vivant : LÀ, C’EST JEAN-PHILIPPE. IL A RETIRÉ SES CHAUSSURES. IL S’EST ASSIS PAR TERRE POUR ENFILER SES CHAUSSONS. EST-CE QUE C’EST LE BON PIED ? OUI ! C’EST ÇA ! C’EST BIEN ! 6. Vérifier que tout ce qui est proposé est bien naturel, c’est-à-dire conforme à l’oral enfantin en construction.

18 Réalisation albums échos de 1 ère personne Prendre 5 à 8 photos d’un enfant en action : EPS, cuisine, … Présenter à l’enfant les photos lors d’un temps informel : accueil, … Noter au plus près les verbalisations de l’enfant, et les provoquer: « Qu’est-ce qui se passe ? » « Qu’est-ce que tu fais ? » Hors temps de classe, analyser ce que l’élève a dit, et voir sur quoi l’enseignant va pouvoir l’aider à complexifier son langage (différenciation des pronoms, usage des temps, complexification des phrases, reprise lexicale) Les albums sont rassemblés dans le coin bibliothèque pour qu’on les leur raconte, et que l’enfant tente à son tour de raconter en autonomie. (temps courts, qui peuvent être réitérés) Présentation de l’album à une autre classe, avec toutes les conditions de réussite (maîtrise suffisante, chevalet, …) Chaque album est construit sur mesure, en écho aux capacités des élèves.

19 Réalisation albums échos de 3 ème personne Prendre 8 à 10 photos d’enfants différents en train de vivre une même activité. Elles seront toutes traitées à la 3 ème personne (il/elle/ils/elles) Faire réagir les enfants sur des photos pour lesquelles ils ne sont pas dessus. Noter au plus près les verbalisations de l’enfant, et les provoquer: « Qu’est-ce qui se passe ? » « Qu’est-ce que font les enfants ? » Différenciation: Un même album peut être décliné en différents niveaux de syntaxe. Chaque album est construit en petits groupes, en écho aux capacités des élèves. Suite : jeu de la recherche de page, suite à une description de la maîtresse

20 Travail sur un album en syntaxe adaptée Un album choisi pour son histoire attrayante, mais difficile (syntaxe, vocabulaire), Présenter une première fois l’album, 15 jours plus tard, ressortir l’album, demander de le raconter en tournant les pages, (le texte des enfants colle aux illustrations), L’adulte enregistre ce que disent les enfants, L’enseignant, en écho produit un texte retravaillé, plus élaboré que celui des enfants, Comme les albums échos photos, on attend à ce qu’ils puissent être racontés en autonomie.

21 Les points forts Appui sur le langage oral Travail dans la zone proximale de développement de l’enfant L’élève est lui-même sujet, le sujet le concerne Principe de complexification Pour le livre en syntaxe adaptée, le livre est rendu accessible à la compréhension L’élève peut s’en emparer et le raconter.

22 Les pièges à éviter La confusion entre la langue orale et écrite L’album écho est un outil ponctuel, puisque le langage des élèves va évoluer au cours de l’année.

23 La tendance … en guise de conclusion Beaucoup de créativité et de sérieux d’une manière globale Pas de réelles distinction entre les fonctions langagières : communication, expression, structuration, création Peu d’outils de suivi lexical et syntaxique Le passage de l’oral à l’écrit (phonème, graphème) de la GS au CP n’est pas claire La situation en lecture est sensiblement la même

24 4- ÉLÉMENTS DE BIBLIOGRAPHIE Ouvrages : Enseigner le langage oral en maternelle, P. Boisseau, 2005 Le vocabulaire et son enseignement, Comment enseigner le vocabulaire en maternelle ?, P. Boisseau, 2011 Le vocabulaire et son enseignement : des outils pour structurer les apprentissages du vocabulaire, M. Cellier, activités à l’école de l’oral : du cycle 1 au cycle 3, CRDP de Midi-Pyrénées, 2003 Conférences : Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l’école maternelle, Viviane Bouysse, 2013 Documents institutionnels : Le langage à l’école maternelle, M.E.N., 2011 Ressources pour enseigner le vocabulaire à l’école maternelle, Eduscol, 2010


Télécharger ppt "Circonscription de Saint Denis 2 Les albums échos Un outil au service du développement langagier des élèves Animation pédagogique PS, MS Le 26/02/2014."

Présentations similaires


Annonces Google