La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La tradition médiévale et la naissance du livre d’architecture Cours 2 - 12 octobre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La tradition médiévale et la naissance du livre d’architecture Cours 2 - 12 octobre 2008."— Transcription de la présentation:

1 La tradition médiévale et la naissance du livre d’architecture Cours octobre 2008

2 Plan du cours I. La représentation architecturale à l’époque médiévale I. I. Le statut de l’architecte I. II. La transmission du savoir architectural à l’époque médiévale. II. Le gothique des imprimeurs et le passage à l’écriture romaine. III. Les premiers traités d’architecture français et l’organisation des livres d’architecture. - Livres d’emblèmes - Livres d’ornements

3 I. I. Le statut de l’architecte à l’époque médiévale Le statut de l’architecte à l’époque médiévale

4 Le statut de l’architecte à l’époque médiévale Architectur / Architector: les maîtres d’œuvre des constructions gothiques. L’architecte médiéval : artiste, des savant et spécialistes des questions techniques.

5 Le statut de l’architecte à l’époque médiévale Jean Colombe, Histoire de la destruction de Troyes, XVe siècle. Belin, Kupfertichkabinett 1- La coordination des différents corps de métiers : Une hiérarchie stricte existe entre les métiers. Des sculpteurs, des tailleurs de pierre, des dessinateurs, des charpentiers, des menuisiers, des couvreurs, des maçons, des forgerons des verriers, des carriers 2- La résolution de problèmes techniques.

6 Le statut de l’architecte à l’époque médiévale Diebord Schilling, Chronique privée de Berne, XIV siècle, Bürgerbibliothekn Ms. Hist. Helv. I.16. Construction de la ville de Berne avec les instruments de l’architecte au premier plan : équerre et compas

7 Livre d’heures du Duc de Bedford, Londres, British Library, ms add Le statut de l’architecte à l’époque médiévale La construction de l’arche de Noé et l’importance des corporations de charpentiers.

8 Le statut de l’architecte à l’époque médiévale Jan van Eyck, Sainte-Barbe, 1437 Musée royal des Beaux-Arts, Anvers

9 I.II. La transmission du savoir architectural à l’époque médiévale. - Le compagnonnage - Formes et gabarits - Les tracés gravés

10 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, folio 11 Le compagnonnage : associations ouvrières qui pratiquaient la solidarité, se transmettaient une tradition initiatique et partageaient des signes de reconnaissance

11 Dessin à la plume de 1289 montrant des outils de construction :règles, compas, équerre et gabarits

12 Les tracés gravés Les tracés sont faits sur des aires en mortier de chaux ou en plâtre, coulées sur une surface plane, ou sont dessinés ou gravés sur des murs. Mais les surfaces dont on peut disposer pour cela, dans un édifice en construction, sont limitées et il faut éviter les tracés inutiles, en ne dessinant qu'une moitié d'arc ou de fenestrage si l'autre partie est symétrique, en standardisant les éléments, en ne faisant les tracés qu'au fur et à mesure des besoins, enfin en les superposant. Exemple : Saint-Quentin Exemple : Saint-Quentin

13 Les carnets de chantiers médiévaux

14 Le manuscrit de Villard de Honnecourt, milieu XIIIe siècle Format : 14 x 22 cm Support : parchemin Foliotage : 33 folios / 66 pages Reliure : cuir marron Vocabulaire du livre Folio : Page :

15 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, fol 40 I. Art du trait : opération qui consiste à dessiner, grandeur d'exécution, sur une aire, les projections horizontales et verticales, les sections et rabattements des diverses parties d'une construction, de telle sorte que l'appareilleur puisse découper les panneaux d'appareil, le gâcheur faire tailler les pièces de bois qui constituent une œuvre de charpenterie; le menuisier, les membrures et assemblages des lambris, portes, croisées, etc. Le trait est une opération de géométrie descriptive, une décomposition des plans multiples qui composent les solides à mettre en œuvre dans la construction. Tailler une voussure pendante (chapiteau pendant) tracer un arrachement ( section horizontale de la pierre) faire un pilier carré

16 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, folio 37 II. Connaissance des tracés géométriques En Europe, au XIIIe siècle, si les Éléments d'Euclide ne sont encore connus que sous des formes incomplètes, les connaissances en matière de géométrie se sont manifestement étendues. Les constructeurs, qu'ils soient autodidactes ou éduqués ne connaissaient les ouvrages théoriques qu'à travers leurs contacts avec des ecclésiastiques.

17 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, folio 38 III. Mnémotechnie : Les constructeurs devaient se rappeler les opérations nécessaires pour construire ou vérifier un angle droit, dessiner un triangle équilatéral, un carré, un "rectangle d'or", un pentagone, un décagone, un heptagone, retrouver le développé d'un arc de cercle, comparer des surfaces et des volumes dans des figures semblables. Ces croquis de Villard sont là pour aider l'homme de chantier à se remémorer les constructions géométriques, lorsqu'il en a besoin, de la même façon que les figures d'animaux, d'objets, de personnages reproduits sur la carte du ciel permettaient de se souvenir de la disposition des étoiles dans les constellations et de les reconnaître. C'est ce que Villard souligne en écrivant qu'elles sont utiles pour "œuvrer".

18 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, folio 44 IV. Machines et instruments de levage

19 Villard de Honnecourt, [Carnets], Paris, BnF, fol 59 Machines et instruments de levage

20 « Manuels » pratiques d’architecture gothique : adaptation des gabarits et des tracés dans des carnets de dessins d’architecture

21 Hans Schmuttermayer, Livret des pinacles (vers 1488), Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum

22 Livre du tailleur de pierre WG 1572, Francfort Städelshes, Kunstinstitut 222 dessins et formes découpées de remplages de fenêtres, de schémas de voutes et d’escaliers

23 Les prémisses de la codification du dessin

24 Mathieu Rodriczer, Traité de la rectitude des pinacles,

25 La vie de Saint-Eloi, milieu du XIIIe siècle. Représentation de la perspective architecturale

26 III. La naissance du livre d’architecture III. I. Le gothique des imprimeurs III.II. Les premiers livres de décor architectural - Livres d’emblèmes - Livres d’ornements III.III. Les premiers livres d’architecture - Les Vitruve italiens - Alberti Vitruve 1547

27 III.I. Le gothique des imprimeurs Passage de l’écriture gothique à l’écriture romaine ou italique. Ecriture romaine très rare au XVe siècle. Ne prend le relai qu’au XVIe siècle. Bergers contemplant les étoiles, Lyon, 1551.

28 III.I. Le gothique des imprimeurs Coexistence des deux types de caractères au XVIe siècle, parfois même dans les mêmes ouvrages.

29 III.I. Le gothique des imprimeurs Exemplaires de Geoffroy Tory, Livres d’heures ( adoration des mages) publiés en 1525 en gothique et en romain

30 Livres d’ornements

31 Livres d’emblèmes Alliance d’un texte (ou motto ou poème) avec une iconographie André Alciat, Emblematum libellus, Paris, Ch. Wechel, 1534.

32 Les premiers traités d’architecture français et l’organisation des livres d’architecture.

33 La persistance des modèles manuscrits – exemplaire de Vitruve manuscrit – Xe siècle

34 (vers vers 1515) Première édition de Vitruve De Architettura avec illustrations en Italie. Version de Fra Giocondo (vers vers 1515) en 1511

35 Deuxième édition illustrée de Vitruve en 1521 par Cesare Cesarino

36

37 Leon Battista Alberti Alberti, Leon Battista Tory, Geoffroy, Libri de re ædificatoria decem... Opus integrum et absolutum. Paris, Berthold Rembolt, 1512

38 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Pages liminaires : Adresse au lecteur

39 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Dédicace de Geoffroy Tory

40 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Epitre de Laurent Politien à Laurent de Médicis

41 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Table des chapitres

42 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Table des mots et choses importants

43 Alberti par Geoffroy Tory – édition de 1512 Colophon

44 Architecture, ou Art de bien bastir de Marc Vitruve Pollion,... mis de latin en françoys par Jan Martin,... pour le roy très chrestien Henry II. A Paris, avec privilège du Roy. On les vend chez Jacques Gazeau, en la rue Sainct Jacques à l’Escu de Colongne. – Paris : Jacques Gazeau, 1547.

45 Adresse au lecteur

46 Architecture, ou Art de bien bastir de Marc Vitruve Pollion,... mis de latin en françoys par Jan Martin,... pour le roy très chrestien Henry II. A Paris, avec privilège du Roy. On les vend chez Jacques Gazeau, en la rue Sainct Jacques à l’Escu de Colongne. – Paris : Jacques Gazeau, Dédicace au roi

47 Architecture, ou Art de bien bastir de Marc Vitruve Pollion,... mis de latin en françoys par Jan Martin,... pour le roy très chrestien Henry II. A Paris, avec privilège du Roy. On les vend chez Jacques Gazeau, en la rue Sainct Jacques à l’Escu de Colongne. – Paris : Jacques Gazeau, 1547.

48

49

50

51


Télécharger ppt "La tradition médiévale et la naissance du livre d’architecture Cours 2 - 12 octobre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google