La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BIENVENUE A LA PRESENTATION

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BIENVENUE A LA PRESENTATION"— Transcription de la présentation:

1 BIENVENUE A LA PRESENTATION
De M. TCHAGNAOU Akimou

2 MODULE N°14 DECOLONISATION EN AFRIQUE NOIRE ANGLAISE ET FRANCAISE: CAS DE LA GOLD COAST ET DU TOGO

3 Plan de l’exposé I- La décolonisation de la Gold Coast 1- La Gold Coast à l’époque coloniale L’occupation portugaise La colonisation anglaise 2- La lutte pour l’indépendance 2.1 Les acteurs 2.2 Leaders et partis politiques 2.3 Les luttes nationalistes 3- Proclamation de l’indépendance II- La décolonisation du Togo 1- Les facteurs favorables Le nationalisme togolais 1.2- Les facteurs externes 1.3- Les réformes institutionnelles 2- L’indépendance

4 INTRODUCTION La décolonisation est un processus historique qui a conduit les peuples colonisés à accéder à l’indépendance. Ainsi pour le cas de l’Afrique, la décolonisation de la Gold Coast et celle du Togo feront l’objet de notre présentation.

5 I- LA DECOLONISATION DE LA GOLD COAST le Royaume-Uni organise le processus par paliers, au cas par cas, en accordant d’abord l’autonomie interne, puis l’indépendance totale à ses colonies. La Gold Coast, devenue Ghana, est le 1er pays reconnu indépendant en Sa décolonisation progressive est proposée comme modèle d’émancipation réussi en 1957.

6 1- GOLD COAST A L’EPOQUE COLONIALE 1
1- GOLD COAST A L’EPOQUE COLONIALE 1.1 Occupation portugaise - En 1471, les Portugais débarquent sur la côte du futur Ghana, qui recevra par la suite le nom de « Gold Coast » (Côte-de-l’Or). - Les Portugais se lancent dans le commerce de l’or, et la région devient le premier fournisseur de l’Europe. Ils gardent ensuite le monopole de ce commerce pendant plus d’un siècle et demi, jusque vers Ce commerce attire des convoitises. Les Hollandais réussissent à chasser les Portugais de l’Afrique occidentale en prenant leurs principales forteresses, entre 1637 et 1641.

7 1.2 Colonisation anglaise Les Britanniques prirent progressivement l’avantage face aux Portugais et aux Hollandais, dans la lutte pour le contrôle du commerce de l’or et des esclaves. Les colonisateurs fixèrent dès 1901 les frontières du Ghana : le territoire Achanti et le nord du pays, annexé à partir de 1896, furent soumis et rattachés à la colonie.

8 Dans les années 1920, la « Côte de l’Or » devint la colonie africaine la plus prospère grâce à sa contribution majeure à l'histoire de la culture du cacao, et aux exploitations minières. Les Anglais vont construire les premières écoles du pays, celles-ci seront peu nombreuses. L’anglais devient la langue officielle, mais les langues locales furent tolérées par les autorités coloniales dans les écoles primaires, l’anglais restant la principale langue d’enseignement.

9 2-LA LUTTE POUR L’INDEPENDANCE 2
2-LA LUTTE POUR L’INDEPENDANCE 2.1 Les acteurs - La bourgeoisie locale - Les intellectuels - Les chefs traditionnels - Les anciens combattants 2.2 Leaders et partis politiques * J. Danquah : (avocat), Fondateur de l’UGCC (United Gold Coast Convention) en août 1947 * K. Nkrumah : Fondateur de la CPP (Convention People’s Party) en anticolonialiste et anti-néocolonialiste - panafricaniste - partisan de la neutralité positive vis-à-vis des deux blocs

10 2.3 Luttes nationalistes - 1ère constitution en 1925 et 2è en création du 1er parti nationaliste en 1947 qui UGCC - marche des anciens combattants et troubles en février 1948 et arrestation de Nkrumah - en 1949, Nkrumah sorti de prison, crée son parti, le CPP - grève générale des syndicats - campagne de désobéissance civile en janvier 1950 à la manière de Gandhi - Nouvelle constitution de 1950 inspirée de la commission COUSSEY qui transforme le conseil législatif en Assemblée nationale et le conseil exécutif en gouvernement - les élections de janvier 1951 donnèrent 38 sièges au CPP, 34 aux chefs et 3 à l’UGCC. En 1952, Nkrumah libéré de nouveau devient 1er ministre - le Togo britannique fut annexé en 1956 après le référendum organisé par l’ONU

11 3- Proclamation de l’indépendance La Côte de l’Or est le premier pays noir-africain colonisé de l’Afrique subsaharienne à accéder à l’indépendance le 6 mars 1957. Un de ses premiers actes de souveraineté, est d’abandonner son nom colonial de Côte de l’Or au profit de son actuel nom, « Ghana », en hommage à l’Empire du Ghana. Le Ghana entra le 8 mars aux Nations unies. En 1960, Nkrumah devient naturellement le premier président du pays.

12 II- DECOLONISATION DU TOGO Après 1945, le Togo passe du statut de pays sous mandat de la SDN au statut de pays sous tutelle de l’ONU en 1946 sous l’administration de la France. Celle-ci produit chaque année des rapports au Conseil de Tutelle de l’ONU. Le Togo connut les mêmes réformes que les autres pays d’outre-mer de l’Union Française à l’indépendance. Le Togo était considéré comme une « colonie modèle ».

13 1- LES FACTEURS FAVORABLES 1
1- LES FACTEURS FAVORABLES Le nationalisme togolais Il est dominé par deux catégories de partis: les nationalistes et les progressistes. a- Les nationalistes Ils sont pour l’indépendance immédiate. - en 1936, le Gouverneur français Montagné créa le Comité de l’Unité Togolaise (CUT) dont l’objectif était de lutter contre les revendications allemandes et de « resserrer les liens » entre les Togolais et les Français. Il fut transformé en parti politique en 1941 par Sylvanus Olympio. Autres leaders : Augustino de Souza, Jonathan Sanvi de Tové, Dr Aku. - la JUVENTO (Jeunesse Togolaise): créée en 1951, c’est le 1er parti à poser en termes clairs le problème de l’autodétermination. Ses leaders: Aithson Mensah et l’avocat Anani Santos.

14 b- Les progressistes Il sont pour l’indépendance mais d’une manière progressive. Le Parti Togolais du Progrès (PTP): il est créé à l’instigation des Français pour faire contrepoids au CUT. Son principal leader est Nicolas Grunitzky. L’Union des Chefs et Population du Nord (UCPN) est créé en les leaders: Derman Ayeva, Mama Fousseni - Le Mouvement Populaire Togolais (MPT): créé en 1952 à cause des dissensions internes du PTP suite aux élections de 30 mars Il prône pour l’union de tous les Togolais autour de la France. Son leader est Pedro Olympio.

15 Chaque parti a une aile marchante de jeunes gens
Chaque parti a une aile marchante de jeunes gens. Ainsi : - la JUVENTO pour le CUT, - le Rassemblement des Jeunes Togolais (RJT) pour le PTP, - la Jeunesse du Nord pour l’UCPN.

16 1.2 LES FACTEURS EXTERNES La situation internationale a été favorable à la décolonisation du Togo. - la 2è GM et ses conséquences - la conférence de Bandoeng en surtout l’action de l’ONU - l’évolution politique de la Gold Coast admise à l’indépendance en 1957.

17 1.3 LES REFORMES INSTITUTIONNELLES - la constitution de 1946 fait du Togo un territoire associé sous tutelle de l’ONU faisant partie de l’UF. Il est dirigé par un Commissaire de la République nommé par le Ministre d’Outre-mer. Le 1er député envoyé à l’Assemblée française est Martin Aku. - une Assemblée représentative territoriale élue à double collège est créée. Le 1er collège comprend 6 délégués français et le second 24 délégués togolais. Elle joue un rôle financier.

18 - entre , on fait de nouvelles réformes sous la pression de l’ONU: abolition du système d’élection à double collège le 6 février 1955 et l’élection au suffrage universel. Formation du 1er gouvernement le 16 avril 1955 composé de 9 ministres dont 5 élus par l’Assemblée Territoriale et 4 nommés par le commissaire de la République.

19 La 3è réforme intervient le 24 août 1956, la France décide d’accorder au Togo une autonomie en gardant la défense et les affaires étrangères. La République Autonome fut proclamée le 30 août Le gouvernement est mis en place et dirigé par Grunitzky. Dès lors la préparation de l’indépendance s’accélère. - le 28 octobre 1956, le Togo rejette le régime de tutelle de l’ONU après un référendum en réclamant les élections générales. Le principe est accepté en 1957 et les élections devaient être organisées sous contrôle de l’ONU.

20 2-L’INDEPENDANCE Le 27 avril 1958, les élections législatives sont organisées sous contrôle de l’ONU. Le CUT l’emporta et Olympio forma un nouveau gouvernement qui réclama l’indépendance. Le 27 avril 1960, l’indépendance fut proclamée après des négociations avec la France et le 20 septembre 1960, le Togo adhéra à l’ONU.

21 CONCLUSION En définitive, notons que la Gold Coast est le 1er pays de l’Afrique Noire a accédé à l’indépendance. En Afrique Noire française, le Togo devait être le 1er à le faire si la France lui avait accordé son indépendance le 27 avril 1958.

22 Cyza2005@yahoo.fr ou akimou.tchagnaou@gmail.com
Publié ce


Télécharger ppt "BIENVENUE A LA PRESENTATION"

Présentations similaires


Annonces Google