La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Personnes en situation de Handicap et sexualité Abdel Halim BOUDOUKHA Psychologue Cognitivo-comportementaliste Docteur en Psychologie Instituts Médico-éducatifs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Personnes en situation de Handicap et sexualité Abdel Halim BOUDOUKHA Psychologue Cognitivo-comportementaliste Docteur en Psychologie Instituts Médico-éducatifs."— Transcription de la présentation:

1 Personnes en situation de Handicap et sexualité Abdel Halim BOUDOUKHA Psychologue Cognitivo-comportementaliste Docteur en Psychologie Instituts Médico-éducatifs de Isbergues & Aire sur la Lys

2 sommaire 1.Le Handicap : quelques généralités 2.Les structures d’accueil des personnes en situation de handicap ; 3.Développement sexuel et handicap 4.Prévention et thérapie : 1.Thérapies pédagogiques à but thérapeutiques ; 2.Thérapies cognitives et comportementales 5.Perspectives et conclusion

3 1. LE HANDICAP

4 Le handicap : une notion complexe AAMR & Classification internationale de déficiences, incapacités et handicaps Fonctionnement intellectuel général significativement inférieur à la moyenne ; Déficit du comportement adaptatif ; Déficience se manifeste au cours de la période développe mentale (avant 18 ans)

5 Evolution de la théorisation du Handicap (Barral, 2007 ; Rioux, 1997) Approche individuelle (biomédicale & fonctionnelle) Le handicap est considéré comme une pathologie individuelle Approche sociale (environnementale & droit de l’homme) Le handicap est considéré comme une pathologie sociale Selon l’approche, le point de vue est différent

6 1.1 le modèle individuel Prévention : diagnostic prénatal ; éradication éventuellement des causes ; rééducation Traitement : guérison par moyen médicaux et technologiques ou rééducation fonctionnelle Responsabilité de la société : éradiquer ou guérir le handicap ou améliorer la vie quotidienne des PH par compensation

7 1.2. l’approche sociale : Environnementale Le handicap est une conséquence de l’aménagements des environnement ordinaires Droit de l’homme Le handicap résulte d’un problème d’organisation sociale et de rapport entre l’individu et la société. La situation de handicap est inhérente à la société.

8 Traitement : Mise en accessibilité et adaptation de l’environnement avec plus de contrôle des PH sur les services ; Reformulation des règles politiques, sociales et économiques Dans les deux cas, la société doit éliminer les barières (sociales, éco…) et réduire les inégalités.

9 Pour plus de clarté : Un Homme porteur d’une trisomie qui souhaite prendre le train mais qui ne sait pas le faire : Approche individuelle : La personne présente une déficience : A. médicale. La personne présente une incapacité : A. Fonc Approche sociale : La signalisation n’est pas adaptée : A. Env La société est discriminative : A droit de l’homme

10 1.3. Modèle systémique du Handicap Approche de Fougeyrolas (1998) et Sanchez (2001) : Combinaison des approches, des droits de l’homme, environnementale et individuelle Traitement : individuel et collectif Responsabilité de la société : indentification et élimination des difficultés individuelles et des barrières sociales et psychologiques

11 Classification du fonctionnement du handicap et de la santé (OMS, 2001)

12 2. Structures d’accueil des personnes en situation de handicap

13 Les établissements sanitaires Les établissements sanitaires : dispensent des soins. assurent une prise en charge médicale. Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) dépister, traiter et rééduquer des enfants handicapés de moins de six ans présentant des déficiences sensorielles, motrices ou mentales.

14 Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) dépister, traiter et rééduquer des enfants handicapés moins de six ans avecdéficiences sensorielles, motrices ou mentales. Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) dépister de manière précoce et traiter des enfants (de la naissance à 20 ans) inadaptation liée à des troubles neuropsychiques, psychomoteurs, orthophoniques, ou à des troubles du comportement réadaptation tout en les maintenant dans leur milieu naturel (sans hospitalisation).

15 Les établissements médico-sociaux Les établissements médico-sociaux prennent en charge l’accompagnement pour la vie quotidienne ; Centres d’hébergements : assurent la prise en charge dans la vie quotidienne, pour une période déterminée ou non, enfants, d’adolescents et d’adultes handicapés Foyers d’hébergements : accueillant, sans aucune notion de durée de séjour des handicapés mentaux exerçant leur activité professionnelle en centre d’aide par le travail

16 Foyer occupationnel, foyer ou section d’accueil de jour, centre d’insertion par le travail et les loisirs… prenant en charge toute la journée des adultes handicapés relative autonomie dans les actes de vie quotidienne, mais incapables, d’exercer une activité professionnelle dans un cadre protégé. Foyer à double tarification (FDT), foyer de vie, maison d’accueil spécialisé (MAS) accueillant, généralement en internat complet, des adultes gravement handicapés dont la dépendance totale ou partielle les rend inaptes à toute activité à caractère professionnel besoin d’assistance d’une tierce personne pour la plupart des actes essentiels de l’existence + surveillance médicale et des soins constants.

17 Établissements de travail protégés Etablissements spécialisés dans lesquels les travailleurs handicapés exercent, momentanément ou durablement, une activité professionnelle. Atelier protégé (AP) recevant des personnes handicapées ne relèvent pas ou plus de CAT, pas encore aptes à travailler en milieu ordinaire de travail (MOT). favoriser la promotion des travailleurs handicapés et faciliter leur accession à des emplois dans le milieu ordinaire de travail.

18 Centre d’aide par le travail (CAT) à la fois structure de mise au travail et structure médico- sociale (menant des activités de soutien). offrir une forme d’insertion professionnelle et sociale adaptée apporter les soutiens nécessaires en vue d’une accession au milieu ordinaire du travail et à une autonomie sociale. Centre de distribution de travail à domicile (CDTD) assimilé aux ateliers protégés. procurer aux travailleurs handicapés des travaux manuels ou intellectuels à effectuer à domicile.

19 Institutions spécialisées de scolarisation ou formation Institut médico-éducatif (IME) institution spécialisée, équivalente à un IMP ou un IMPro, accueillant des enfants et des adolescents de 3 à 18 ans (voire 20 ans).

20 Institut médico-pédagogique (IMP) et institut médico- professionnel (IMPro) prenant en charge des enfants et des adolescents handicapés, non intégrables dans les établissements de l’Education nationale. IMP : enfants de 3 à 14 ans (voire 16 ans) ; IMPro : adolescents jusqu’à 18 ou 20 ans. éducation spéciale intégrant les aspects psychologiques + médicales, thérapeutiques et paramédicales. Les IMPro assurent en outre l’acquisition de savoir- faire professionnels et pré-professionnels. externat, semi-internat ou internat.

21 Institut d’éducation motrice (IEM) accueillant des jeunes handicapés moteurs à leur sortie des centres de réadaptation fonctionnelle. enseignement scolaire et professionnel, accompagné d’un ensemble de soins requis pour la rééducation. Centre de rééducation professionnelle (CRP) faciliter la réinsertion sociale du travailleur handicapé assurer une fonction qualifiante, par la proposition de stages.

22 3. Sexualité et handicap

23 Un développement des fonctions sexuelles … normal Handicap ne rime pas avec interruption des fonction sexuelles : Développement des fonctions sexuelles dans grande majorité des cas ; Handicap ne signifie pas absence de désir sexuel : À l’instar une personne non porteuse de handicap

24 Quelques rares études sur la question (de Becker, 2006) Elles montrent (déficiences mentales) : Une mauvaises connaissances des mécanismes physiologiques de la sexualité ; des mécanismes de la reproduction. Difficultés dans la conceptualisation des éléments du corps ; Ces études soulignent un désir intense de relations affectives

25 Un droit à une sexualité ? Sexualité des personnes en situation de handicap : Un tabou ? Des attitudes contradictoires : Entre le droit à une sexualité et diktat de l’abstinence ; Entre éducation à la sexualité et « protection contre les abus » Des parents gênés, des professionnels démunis : Que faire devant des comportements sexuels ? Comme la masturbation, l’exhibition….

26 4. Des traitements

27 Approches pédagogique à but thérapeutiques La psychoéducation : Accompagnement concret de la vie individuelle et relationnelle Accompagnement POSITIF de l’éducation sexuelle : Ne pas se limiter à informer sur les dangers (contraception, abus, agression sexuelles ) Informer sur le corps et son fonctionnement ; Informer sur les besoins et les désirs ; Accompagnement également des parents

28 L’affirmation de soi Le domaine de l’affirmation de soi concerne les comportements humains d’expression et de communication en situation interpersonnelle. Indiqué dans le cas de personnes : Qui ont vécu des abus, qui ne tiennent pas compte de leur désir ; Qui ne tiennent pas compte des désir des autres, qui se comportent en « abuseur » Procédures utilisées : Le jeu de rôle comportemental (Morero, 1953) Le modéling Assignation de tâches.

29 Éducation comportementale 1) Établir objectifs prioritaires en terme de cpt 2) Observer cpt et décrire ses cdts d’apparition 3) Mettre au point et appliquer le programme 4) Évaluer les résultats de l’intervention

30 Les thérapies comportementales et cognitives Les TCC sont indiquées chez les sujets qui présentent des capacités de verbalisations ; Qui ont accès à une répertoire émotionnel. Elles peuvent être utilisées avec des supports complémentaires : Dessins ; Figurines ; construction

31 soulagement des symptômes. Exposé raisonné de la situation Clarification et définition du problème. Augmenter l’objectivité Améliorer les perspectives. Changer le fonctionnement cognitif La restructuration cognitive Prise de conscience du sujet de ces pensées automatiques Distinction pensées objectives et subjectives Analyse et discussion des cognitions. Adoptions de pratiques comportementales et cognitives nouvelles et adaptées Généralisation de ces nouvelles constructions cognitives.

32 Exemples : Pour travailler sur les situations de séduction et le situations amoureuses chez les adolescents en situation de déficiences mentales Pour limiter les comportements pathologiques comme les violences, les tentatives brutales de relations amoureuses … Travailler sur le corps et la protection de son intimité.

33 Perspectives et conclusions

34 Sexualité chez les personnes en situation de handicap : Un problème complexe Une nécessité de mettre en place des recherches La nécessité de repenser la personne en situation de handicap : Une personne qui éprouve des désirs Une personne dont on doit respecter les droits


Télécharger ppt "Personnes en situation de Handicap et sexualité Abdel Halim BOUDOUKHA Psychologue Cognitivo-comportementaliste Docteur en Psychologie Instituts Médico-éducatifs."

Présentations similaires


Annonces Google