La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SCLÉROSE EN PLAQUES 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SCLÉROSE EN PLAQUES 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives."— Transcription de la présentation:

1 SCLÉROSE EN PLAQUES 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives TRAITEMENT

2 TRAITEMENT DE LA POUSSÉE 1. Repos 2. ACTH - Étude multicentrique américaine (1976) - Névrite optique (Rawson, 1966) 3. Méthylprednisolone par voie intraveineuse - Cures courtes - Fortes posologies - Bonne tolérance 4. Corticoïdes par voie orale (Barnes, Lancet 1997, 902-6)

3 SCLÉROSE EN PLAQUES TRAITEMENT 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives

4 FORMES BÉNIGNES Score EDSS < 3 à 10 ans (Mac Alpine) ans % début avant 20 ans début après 50 ans

5 TRAITEMENT DE FOND (Formes à poussées régressives) Immuno-modulation  interférons Immunothérapie spécifique  copolymère Immunosuppression  cytostatiques

6 INTERFÉRON  1 b Bétaféron ® INTERFÉRON  1 b Bétaféron ® [IFNB MA Study Group, Neurology, 1993] Comparaison contre placebo de 2 doses 1.6 et 8 M UI. Clinique Réduction du nombre de poussées (30 % à 2 ans/ 8 MU) Stabilité à 3 ans (73 % contre 61 % placebo) IRM Diminution du nombre de nouvelles lésions en IRM   17.1 % placebo   1.1 % 1.6 MU   6.2 % 8 MU 3 ans

7 Placebo1.6 M 8 MU Nombre annuel de poussées p = IFN  1 b

8 POURCENTAGE DE PATIENTS EXEMPTS DE POUSSÉES 16% 14% 21% 18% 31% 22% 35% Placebo1.6 M8 M 2 ans 3 ans IFN  1 b p = NS p = 0.007

9 IFN  1 b TOLÉRANCE CLINIQUE 3 1ers mois6 mois suivants 1. Réactions au site d'injection 79 %47 % Syndrome pseudo-grippal51 % 4 % 2. Biologie Neutropénie 18 % Transaminases > 5 N 19 %

10 INTERFÉRON  1b Effets secondaires –Cutanés (nodules point d'injection) –États grippaux Perte d'efficacité avec le temps Absence d'effet sur le handicap (EDSS) Présence d'anticorps neutralisants (58 % à 3 ans)

11 INTERFÉRON  1 a Avonex INTERFÉRON  1 a Avonex ® Jacobs et al, Ann Neurol 1996 : patients 6 MU vs placebo Efficacité clinique –  30 % du nombre de poussées –retard de l'aggravation du handicap  35 % patients placebo  22 % patients traités Efficacité IRM –Réduction du nombre de lésions

12 INTERFÉRON  1 a Rebif INTERFÉRON  1 a Rebif ® PRISMS, Lancet 1998 : patients 22 vs 44  g vs placebo Efficacité clinique –  + 30 % du nombre de poussées –retard de l'aggravation du handicap  39 % patients placebo  27 % patients traités (44  g) Efficacité IRM –Réduction du nombre de lésions

13 INTERFÉRONS Tolérance à long terme ? Mécanismes responsables de l'apparition des anticorps neutralisants IFN  ? Durée du traitement ? Instauration précoce (dès la 1 ère poussée) ? Meilleures voies d'administration et doses ? Association à d'autres médicaments ?

14 IMMUNOTHÉRAPIE SPÉCIFIQUE Antigène cible de la SEP reste inconnu PBM ? Tolérance orale ®Copolymer 1 (Copaxone ® ) Peptide de synthèse (4 a.a de PBM)  nombre de poussées (1.37 / 1.74 placebo) Progression (score EDSS) NS IRM : résultats semblent confirmer données cliniques

15 Interféron  1 b (Bétaféron ® ) 8 MU voie SC tous les 2 jours Interféron  1 a (Avonex ® ) 6 MU voie IM 1 fois /semaine Interféron  1 a (Rebif ® ) 22mg MU voie SC 3 fois /semaine Copolymer 1 (Copaxone ® ) 1 inj. SC tous les jours  médicament d'exception (prise en charge à 100 %) · maladie · médicament  2 poussées authentifiées par un neurologue en 2 ans  suivi régulier imposé par l ’agence du médicament (effets secondaires)

16

17 IMMUNOSUPPRESSEURS 1. Azathioprine France > Pays Anglo-Saxons Essais nombreux - comparaison impossible Méta-analyse 7 essais  légère supériorité / placebo (NS) (taille essais insuffisante - dose - évaluation IRM) 2. Cyclophosphamide Intérêt traitement de courte durée (dose faible) ? Pas d ’intérêt d ’un traitement prolongé 3. Ciclosporine ? 4. Mitoxantrone

18 IMMUNOSUPPRESSION  Pas d'intérêt de l'immunosuppression massive courte. Doute sur les effets de l'immunosuppression prolongée  Préférence aux traitements les mieux tolérés  Formes progressives ++++

19 MITOXANTRONE (Novantrone ® ) Formes très actives de SEP (études ouvertes)  réduction du nombre de poussées diminution du handicap (à partir 2 ème mois)  diminution nouvelles lésions (> 50 %) en IRM Formes secondairement progressives (dble aveugle) Leucopénie - cardiotoxicité dose dépendante  contrôle du processus inflammatoire.

20 SCLÉROSE EN PLAQUES TRAITEMENT 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives

21 INTERFÉRON  1 b Bétaféron ® INTERFÉRON  1 b Bétaféron ® European Study Group, Lancet, 1998, Comparaison 8 MUI vs placebo Clinique Réduction du nombre de patients présentant une aggravation d ’un point sur echelle EDSS (39 % vs 50 %) Réduction du nombre de poussées de 30 %

22


Télécharger ppt "SCLÉROSE EN PLAQUES 1 - Formes à poussées régressives - Traitement de la poussée - Prévention des poussées 2 - Formes progressives et secondairement progressives."

Présentations similaires


Annonces Google