La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Luc Albarello Les schèmes d’intelligibilité Ecole doctorale Juin 2014 Les « schèmes d’intelligibilité » en tant que moyen de positionner sa propre recherche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Luc Albarello Les schèmes d’intelligibilité Ecole doctorale Juin 2014 Les « schèmes d’intelligibilité » en tant que moyen de positionner sa propre recherche."— Transcription de la présentation:

1 Luc Albarello Les schèmes d’intelligibilité Ecole doctorale Juin 2014 Les « schèmes d’intelligibilité » en tant que moyen de positionner sa propre recherche Luc Albarello (UCL) Etienne Bourgeois (Unige)

2 Source : Jean-Michel Berthelot Les vertus de l’incertitude L’intelligence du social (1990), Presses Universitaires de France (Sociologie d’aujourd’hui)

3 Luc Albarello Notion d’intelligibilité Objectif de la science : « rendre le monde intelligible » (Vertu de l’incertitude, 259); « intelligence » : capacité d’établir des liens et de saisir des relations. « espace d’intelligibilité » (VI, 66), « lignes d’intelligibilité » (VI, 201): même schématisation, même langage; Regard sur le monde (déterminer la construction de son objet de recherche)

4 Luc Albarello Notion de schème d’intelligibilité Mode de compréhension d’un phénomène X : phénomène (objet générique) à expliquer « Matrice d’explication » ; armature logique et cognitive qui préside à la production de l’intelligibilité « modèle interprétatif », « langage d’interprétation » (VI, 36) Structuration logique de la pensée Aucun schème supérieur à un autre

5 Luc Albarello Typologie des schèmes d’intelligibilité 1. Causal 2. Fonctionnel 3. Actantiel 4. Structural 5. Herméneutique 6. Dialectique

6 Luc Albarello Le schème causal (1) Expliquer le phénomène par sa mise en relation avec d’autres facteurs Applicable à tous les objets Opération de décomposition en variables Identification des corrélations Isolement des facteurs explicatifs « A toute variation de A correspond une variation de B » (A nécessairement antérieur à B)

7 Luc Albarello Le schème fonctionnel (2) L’analyse fonctionnelle (la plus ancienne) : repérer à partir de leurs effets la fonction des différents éléments composant un système Le phénomène (X) est un élément au sein d’un système X est expliqué à partir de sa fonction au sein d’un système (S) Logique circulaire entre la partie et le tout relation circulaire permettant de comprendre X à partir de la nécessité de ses effets (VI, 79)

8 Fonctionnel (suite) Si l’effet cesse, le système s’arrête Excès du schème : le fonctionnalisme pur Par contre : pluralité fonctionnelle Effort d’explication de cette « plurifonctionnalité » Analyse de système

9 Luc Albarello Le schème actantiel (3) Se réfère aux actions et aux intentions des acteurs, des agents, des sujets (aussi bien des entités collectives, des organisations qu’à des individus) (IS, 76) Valeurs de référence, visions du monde, représentations Renvoie à l’intentionnalité des acteurs (identification nécessaire des acteurs) Postulat : l’individu est conçu comme disposant d’une certaine marge de manœuvre (espace de jeu, d’une zone d’incertitude)

10 Actantiel (suite) X est étudié comme : « la résultante de la somme des évènements résultant de l’action d’un ensemble d’acteurs insérés dans une situation donnée » (VI, 80) ou encore (IS, 76) : « le phénomène que l’on veut étudier est pensé comme la résultante du comportement des acteurs impliqués »

11 Luc Albarello Schème structural (4) « La structure du système est une combinatoire de relations entre éléments constitutifs du système » (IS, 52) Modèle formel définissant n combinaisons mutuellement exclusives Recherche de la composition formelle d’un ensemble d’éléments Mise en évidence d’une structure (relations significatives entre éléments) (IS, 53) Effets de structure qui donnent sens

12 Structural (suite) X est ramené à un nombre limité d’items mutuellement exclusifs Système d’oppositions binaires (chaud/froid, licite/illicite, nous/autres) Relations de disjonction

13 Luc Albarello Schème herméneutique (5) Remonter au sens implicite du phénomène Rechercher de l’intelligibilité au-delà des apparences (ou de la surface des choses) Signifiant (X) / signifié (à découvrir) « mobilisé chaque fois qu’un phénomène va être conçu comme pouvant être l’expression d’un autre niveau de réalité » (VI, 79)

14 Herméneutique (suite) Rituel symptôme, acte manqué, cérémoniels, discours Fameux exemple de «La rumeur d’Orléans » (E. Morin) : le salon d’essayage est le support de représentations fantasmatiques »

15 Luc Albarello Schème dialectique (6) Contradiction interne dans un système (Hegel, Marx) X = résultante d’une tension entre deux termes indissociables et opposés (vie et mort, ordre et désordre, classe opprimée et classe dominante) Recherche … d’une structure antagonique, d’un rapport d’opposition Phénomène = « moment dans un devenir » Lois de la dialectique (Marx) (IS, 50) Interpénétration des contraires Transformation de la quantité en qualité

16 Luc Albarello Type de relation dans chaque schème 1. Causal : covariation 2. Fonctionnel : interaction / rétroaction 3. Actantiel : intentionnalité 4. Structural : disjonction 5. Herméneutique : expression 6. Dialectique : contradiction (L’intelligence du social, 89)

17 Conclusions. Pour Berthelot… Chaque schème présente « une spécificité logique irréductible » Dans chaque schème Un noyau logique (formule rectrice) Une forme logique (éléments empiriques ad hoc) Un programme (mise en œuvre spécifique) N’exclut pas l’apparition d’un nouveau schème mais vu la cohérence interne et historique de la typologie … « peu de chances qu’elle soit notablement accrue »

18 Luc Albarello Conclusions (2) Passerelles possibles entre les schèmes (« compossibilité plurielle ») Relations de complémentarité (IS, 64) Ajustements, frottements, jeux de traductions entre formes d’intelligibilité « Zones d’interférences entre schèmes » (IS, 65) Réflexion collective sur le positionnement de nos propres recherches


Télécharger ppt "Luc Albarello Les schèmes d’intelligibilité Ecole doctorale Juin 2014 Les « schèmes d’intelligibilité » en tant que moyen de positionner sa propre recherche."

Présentations similaires


Annonces Google