La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°1 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°1 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie."— Transcription de la présentation:

1 Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°1 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Accidents Industriels et Nucléaires, la Bourgogne est elle exposée?

2 Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°2 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Depuis toujours les activités humaines génèrent des risques, de pollution, de nuisance, mais aussi d’accident. Malgré toutes les précautions prises, nul ne peut prétendre être à l'abri du risque et le chiffre des accidents se maintient à un niveau élevé. Notre société se transforme et une sensibilité nouvelle à la santé et à l'environnement émerge. Introduction:

3 Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°3 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 1: Généralités et définitions Partie 2: Localisation des industries à risques Partie 3: Historique des accidents en Bourgogne Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels? Sommaire:

4 Page n°4 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 1: Généralité et définitions

5 Page n°5 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy a) Qu'est ce qu'un risque industriel ? Partie 1: Généralité et définitions/ Le risque industriel Événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l'environnement. Le risque industriel:  l'incendie par inflammation d'un produit au contact d'un autre, d'une flamme ou d'un point chaud, avec risque de brûlures et d'asphyxie ;  l'explosion par mélange entre certains produits, libération brutale de gaz avec risque de traumatismes directs ou par l’onde de choc ;  la dispersion dans l'air, l'eau ou le sol de produits dangereux avec toxicité par inhalation, ingestion ou contact Comment se manifeste t'il ? Les principales manifestations du risque industriel sont Le risque peut se traduire comme la combinaison de la probabilité d'occurrence d'un évènement, de sa gravité et des enjeux (un explosif dans le désert n’est pas un risque alors que placé dans une zone urbanisée, il en devient un).

6 Page n°6 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Les effets peuvent être immédiats ou différés : - Sur l’homme : toxicité par inhalation de produits dangereux (irritation, difficultés respiratoires pouvant entraîner la mort) ; par ingestion de produits contaminés (eau, aliments, poissons...). - Destructions, détériorations et dommages aux habitations, aux ouvrages, au bétail, aux cultures, … - Pollution brutale ou différée de l’air, de l’eau, du sol ou des nappes phréatiques avec risque d’atteinte de la flore, des fruits et des légumes par les racines, des animaux puis des hommes par la chaîne alimentaire. On peut également définir la notion de risque majeur. Il est la conséquence d’un aléa d’origine naturel ou technologique b) Quels sont les risques pour l'individu ? Partie 1: Généralité et définitions/ Les risques pour l’individu

7 Page n°7 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy L’Echelle a été officialisée en février 1994 par le Comité des Autorités Compétentes des États membres pour l’application de la directive Seveso. Elle repose sur 18 paramètres techniques destinés à caractériser objectivement les effets ou les conséquences des accidents : Chacun de ces 18 paramètres comprend 6 niveaux. Le niveau le plus élevé détermine l’indice de l’accident.  L’Échelle des accidents industriels c) Comment mesurer un accident industriel ? Partie 1: Généralité et définitions/ Comment mesurer un accident industriel?

8 Page n°8 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Elle regroupe les 18 paramètres de l’échelle européenne en quatre groupes homogènes d’effets ou de conséquences : -2 paramètres ont trait aux quantités de matières dangereuses impliquées -7 paramètres portent sur les aspects humains et sociaux -5 paramètres: concernent les conséquences environnementales Partie 1: Généralité et définitions/ Comment mesurer un accident industriel?

9 Page n°9 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy - 4 paramètres se rapportent aux aspects financiers: Exemple AZF Toulouse: Exemple Erika:  Quelques exemples: Partie 1: Généralité et définitions/ Comment mesurer un accident industriel?

10 Page n°10 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Qu'est ce qu'un risque nucléaire ? Au risque nucléaire on a l’habitude aujourd’hui d’associer principalement l’accident de Tchernobyl en avril 1986, oubliant que la radioactivité est un phénomène naturel présent partout dans la nature. Ce qui présente un risque, c’est en fait la radioactivité artificielle, autrement dit l’utilisation du nucléaire dans l’activité industrielle (centres de production d’électricité, centres de fabrication ou de retraitement des combustibles, stockage d’éléments radioactifs ou de déchets, centres utilisant des quantités importantes d'éléments...). Le risque nucléaire n’est autre que l’événement accidentel, dans un de ces centres, avec des risques d’irradiation ou de contamination pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens et/ou l’environnement. Partie 1: Généralité et définitions/ Cas particulier le nucléaire Le risque Nucléaire: d) Cas particulier du Nucléaire

11 Page n°11 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 1: Généralité et définitions/ Cas particulier le nucléaire/ Quels sont les risques pour les individus? Le risque Nucléaire: d) Cas particulier du Nucléaire Quels sont les risques pour les individus ? En cas d’accident majeur, les risques sont de deux ordres : -le risque d’irradiation par une source radioactive : en France, ce risque ne pourrait concerner que le personnel travaillant sur les sites et qui se serait trouvé sur le trajet des rayonnements émis, et non pas la population ; - le risque de contamination par les poussières radioactives en suspension dans l’air respiré (nuage) ou fixées sur le sol, les végétaux, les objets (aliments frais, objets…). Les conséquences pour l’individu sont fonction de la dose absorbée (durée d’exposition, proximité de la source radioactivité, …). On se protège de l’irradiation par des écrans ou par la distance et de la contamination par la mise à l’abri.

12 Page n°12 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy L’INES ou échelle internationale des évènements nucléaires L'échelle internationale des évènements nucléaires INES (de l'anglais International Nuclear Event Scale) sert à mesurer la gravité d'un accident nucléaire.accident nucléaire Cette échelle compte huit niveaux de gravité (de 0 à 7) et elle est appliquée par une cinquantaine de pays. Définition des niveaux de gravité : Niveaux 1 à 3 : incidents : sans conséquence significative sur les populations et l'environnement, Niveaux 4 à 7 : d'accidents. Le septième et dernier niveau correspond à un accident dont la gravité est comparable à la catastrophe de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986 à la centrale nucléaire de Tchernobyl.catastrophe de Tchernobyl26 avril1986centrale nucléaire de Tchernobyl Partie 1: Généralité et définitions/ Cas particulier le nucléaire/ Comment mesurer un accident nucléaire? d) Cas particulier du Nucléaire  L’échelle des accidents nucléaires

13 Page n°13 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Les sites industriels dangereux classés Seveso * L'évolution de la législation communautaire relative aux dangers liés aux accidents majeurs. La Directive SEVESO a été remplacée par une nouvelle directive, La directive SEVESO 2 du 9 decembre 1996 * Les dispositions de la directive Seveso 2 La directive Seveso 2 introduit des mesures complémentaires par rapport à la directive initiale.  2 seuils: Seuil haut / seuil Bas  Définir la PPAM (politique de prévention des accidents majeurs)  Mettre en place un système de gestion de la sécurité  Des études de dangers complétées des mesures d’organisation et de gestion pertinentes pour la prévention des risques majeurs. Les activités industrielles qui relèvent de la législation des installations classées sont énumérées dans une nomenclature qui les soumet soit à un régime de déclaration, soit, pour les activités les plus polluantes ou les plus dangereuses, à un régime d’autorisation. Partie 1: Généralité et définitions/ Notion de SEVESO e) Notions de SEVESO

14 Page n°14 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 2: Localisation des industries à risques

15 Page n°15 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SEVESO Seuil Haut SEVESO Seuil bas a) Quelle est la situation en France Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en France?

16 Page n°16 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy b) Quelle est la situation en Bourgogne Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en Bourgogne?

17 Page n°17 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Département Nombre d’établissements SEVESO Nombre des établissement soumis à Autorisation hors élevage Seuil HautSeuil Bas Côte d’Or (21)64426 Nièvre (58)32144 Saône-et-Loire (71) Yonne (89)59320 Total SEVESO Seuil Haut SEVESO Seuil Bas b) Quelle est la situation en Bourgogne Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en Bourgogne?

18 Page n°18 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SeuilEntrepriseCommuneRisques principaux Seuil haut RAFFINERIE DU MIDI Dijon Liquides inflammables t (essence et gazole et fioul) dont 9500 t d'essence DIJON CEREALESLONGVIC Produits toxiques (Phytosanitaire 1650 t dont 190 t toxiques) ENTREPOT PETROLIER DE DIJON LONGVIC Liquides inflammables t (essence et gazole et fioul) dont 6356 t d'essence SIGMAKALON EURIDEP GENLIS Produits dangereux pour l’environnement, 515 t Liquides inflammables, 3010 t TITANITE SA PONTAILLER SUR SAONE Explosifs, 396 t Nitrate d’ammonium, 214 t NOBEL EXPLOSIFS France VONGES Explosifs, 1173 t Nitrate d’ammonium, 200 t Liquides inflammables, 66 t Seuil bas DIJON CEREALESIS SUR TILLEEngrais solide à base de nitrate, 2500 t DIJON CEREALES MIREBEAU- SUR-BÈZE Engrais solide à base de nitrate, 2500 t COOP. AGRI. ET VITICOLE BOURGOGNE DU SUD BEAUNEProduits agropharmaceutiques 445 t MANNESMANN DMV STAINLESS FRANCE MONTBARD Produits très toxiques : 8,4 t Produits toxiques, 112 t c) Quelle est la situation en Côte d’Or? Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en Côte d’Or?

19 Page n°19 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SeuilEntrepriseCommuneRisques principaux Seuil haut RHODIACLAMECY Produits très toxiques, 11 t Produits toxiques, 491 t Produits dangereux pour l’environnement, 1860 t Liquides inflammables, 606 t Chlore, 100 kg ARDIGARCHYexplosifs de divertissements, 250 t TOTALGAZGIMOUILLEGaz inflammables liquéfiés, 2060 t Seuil bas IMPHY ALLOYSIMPHY Produits très toxiques, 9 t Produits toxiques, 85 t Produits violents avec l’eau, 75 t Produits comburants, 47 t AIR LIQUIDENEVERS Ammoniac, 1,5t Oxygène 30 t, Gaz inflammables 7t c) Quelle est la situation pour la Nièvre? Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation pour la Nièvre?

20 Page n°20 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SeuilEntrepriseCommuneRisques principaux Seuil haut RAFFINERIE DU MIDI CRISSEYLiquide inflammable (gazole et fioul) t UGINE & ALZGUEUGNON Produits très toxiques, 45 t Produits toxiques, 180 t STOGAZMACONGaz inflammables, 460 t BIOXAL CHALON SUR SAONE Produits comburants, 672 t Produits dangereux pour l’environnement, 50 t EUROPEROXYDES (ex SCPO) CHALON SUR SAONE Peroxydes organiques, 130 t BUTAGAZ SENNECEY LE GRAND Gaz inflammables liquéfiés, 4000 t stockage souterrain (code minier) d) Quelle est la situation pour la Saône-et-Loire? Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en Saône-et-Loire?

21 Page n°21 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SeuilEntrepriseCommuneRisques principaux Seuil bas GE WATERCRISSEY Produits très toxiques, 7 t Produits toxiques, 50 t SOBOTRAMCRISSEY Produits très toxiques 10 t, Produits toxiques 100 t Produits dangereux pour l'environnement 650 t Produits comburants 50 t Liquides inflammables (catégorie B) 200 t RLTCRISSEY Produits très toxiques 8t Produits toxiques 35t Produits dangereux pour l'environnement 250t BRENNTAG SATORCY Produits très toxiques, 2 t Produits toxiques, 44 t Produits dangereux pour l’environnement, 229 t Liquides inflammables, 956 t Produits comburants, 37 t LA MESTA BOURGOGNE CHALON SUR SAONE Produits très toxiques, 6 t Produits toxiques, 60 t Liquides inflammables, 1172 t COOP AGRI ET VITICOLE BOURGOGNE DU SUD EPERVANSEngrais, 4900 t AIR LIQUIDE ELECTRONICS MATERIALS CHALON SUR SAONE Produits très toxiques, 4 t Produits toxiques, 29 t Gaz inflammables liquéfiés, 18 t Produits comburants, 27 t Arsine + phosphine, 350 kg VALSPARTOURNUS Produits toxiques, 75 t Produits dangereux pour l’environnement, 280 t Liquides inflammables, 1500 t LA CHARBONNIERE DE SAONE ET LOIRE CHALON SUR SAONE liquides inflammables, t d) Quelle est la situation pour la Saône-et-Loire? Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation en Saône-et-Loire?

22 Page n°22 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy SeuilEntrepriseCommuneRisques principaux Seuil haut PRIMAGAZCHEUGaz inflammables liquéfiés, 445 t CHEMETALLSENS Produits très toxiques, 152 t (fab:40 t et stock 112t) Produits toxiques, 403 t (fab:103t et stock:300t) Produits dangereux pour l'environnement 280 t DAVEY BICKFORDHERY Explosifs, 100 t Produits très toxiques, 3 t NOBEL EXPLOSIFS (EX-CIRIA) MICHERYExplosifs 40 t PSVVERON Produits agropharmaceutiques, t Produits très toxiques, 16 t Produits toxiques, 50 t Seuil bas EFISOL St JULIEN DU SAULT Toxicité du produit utilisé en production, 176 t BERNER St JULIEN DU SAULT Stockage produits inflammables GAILLARD RONDINO SAINT FLORENTIN Produits toxiques, 7.4 t dont 1.7 t de sels arseniés CONIMAST INTERNATIONAL SAINT FLORENTIN Emploi de produits dangereux pour l'environnement CAPSERVALSENSEngrais à base de nitrate t CEREPY BRIENON SUR ARMANCON Engrais à base de nitrate CEREPYCEZYEngrais à base de nitrate t AIR LIQUIDE GAZ INDUSTRIEL VILLENEUVE SUR YONNE Gaz inflammables liquéfiés, 21 t Liquides inflammables, 40 t CAVAPMOLINONSEngrais t e) Quelle est la situation pour l’Yonne? Partie 2: Localisation des industries à risques / Quelle est la situation pour l’Yonne?

23 Page n°23 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy f) Cas particulier du nucléaire en Bourgogne L’alea est essentiellement concerné par des installations nucléaires de base: - CNPE (Centre Nucléaire de Production d’Électricité) -CEA ( Commissariat à l’Énergie Atomique) -Centres de traitement et stockage Partie 2: Localisation des industries à risques / Cas particulier du nucléaire en bourgogne Selon les risques de contamination en cas d’accident majeur on estime un périmètre de contamination de 5km autour de la centrale Une zone de 10km est arrêté a titre préventif

24 Page n°24 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy f) Cas particulier du nucléaire en Bourgogne Partie 2: Localisation des industries à risques / Cas particulier du nucléaire en bourgogne La situation en Côte d’Or? Le risque nucléaire concerne 8 communes: Echalot / Lamargelle / Meix / Poiseuil la grange / Frenois / Lery / Moloy / Salives La situation pour la Nièvre? Le risque nucléaire du à la présence du CNPE de belleville sur allier (situé dans le cher) concerne 9 communes: Neuvy-sur-Loire / Annay / Arquian / La celle-sur-Loire / St Verrain - / Myennes / St Loup / Cosne-cours-sur-Loire La situation pour l’Yonne? Commune de Lavau

25 Page n°25 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 3: Historique des accidents en Bourgogne? Partie 3: Comment maîtriser les accidents industriels?

26 Page n°26 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy  Le BARPI (Bureau d'analyse des risques et pollutions industrielles) Pour une meilleure connaissance des accidents en France Mis en place en 1992 par le Ministère chargé de l'Environnement, le BARPI centralise et analyse les données relatives aux accidents survenus en France ou à l'étranger. Il est spécifiquement chargé du "retour d'expérience" et diffuse les enseignements qu'il est possible d'en tirer. Il réalise ainsi une base de données informatisée ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents) qui centralise toutes les informations relatives aux accidents, pollutions graves et incidents significatifs. Au vu de ce tableau, il apparaît que le nombre d'accidents, et en particulier les incendies ne diminuent pas. a) Recensement des établissements les plus à risques Partie 3: Historique des accidents en Bourgogne / Recensement des établissements les plus à risques

27 Page n°27 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Évolution du nombre d’accidents : 127 de 1980 à fin de 1990 à fin de 2000 à fin 2007  Quelques chiffres b) Les accidents industriels en Bourgogne Partie 2: Historique des accidents en Bourgogne / Les accidents industriels en Bourgogne

28 Page n°28 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Le nombre d’incendies ne cessent de croître (36 du 1/01/1980 au 31/12/1989, 288 du 1/01/1990 au 31/12/1999 et 379 du 1/01/2000 au 31/12/07). On dénombre 685 accidents entre le 1/01/1970 au 31/12/2007 avec un niveau 6 sur le plan humain, 1 de niveau 3 sur les matières dangereuses relâchées et 3 de niveau 4 sur le plan de l’environnement.  Répartition des accidents: b) Les accidents industriels en Bourgogne Partie 2: Historique des accidents en Bourgogne / Les accidents industriels en Bourgogne

29 Page n°29 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy 1284 accident sur cette période  Répartition des accidents par département: b) Les accidents industriels en Bourgogne Partie 2: Historique des accidents en Bourgogne / Les accidents industriels en Bourgogne

30 Page n°30 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels?

31 Page n°31 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy  Rappel sur les risques industriels:  Les risques toxiques  Les risques d’explosion  Les risques d’incendie  Le risque nucléaire  L’effet domino Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels? Comment maitriser les accidents industriels?

32 Page n°32 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy La maîtrise des risques se traduit par  Des exigences réglementaires majeurs Un arrêté préfectoral d’autorisation Des arrêté préfectoraux complémentaires La directive Seveso II avec le seuil haut et seuil bas Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels? Comment maîtriser les accidents industriels? La loi du 30 juillet 2003 ou loi « risques » Objectifs: Maîtriser l’urbanisation Réduire progressivement les situation dangereuses héritées du passé De ne plus créer de nouveaux risques dans les zones habitées Un nouvel outil le PPRT(Plan de Prévention des Risques Technologiques) Création des CLIC (Comité locaux d’information et de Concertation)  Un contrôle régulier des inspecteurs de la DRIRE

33 Page n°33 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Exigences portant sur les « seuils bas » Les établissements classés en seuil bas doivent réaliser, comme tous les établissements soumis à autorisation: -Une étude de dangers -Une étude d’impact -Définir la PPAM (politique de prévention des accidents majeurs) -Informer les exploitants d’ICPE voisins sur les risques d’accidents majeurs voisines susceptibles d’être impactées en cas d’accident". -Mettre en place une Information préventive pour les habitants Exigences sur les « seuils haut ou AS (Autorisation et servitudes) » Les établissements classés en seuil haut doivent : - Mettre en place un Système de Gestion de la Sécurité ; - Disposer d’un POI (Plan d’opération interne) ; - Faire l’objet d’un PPI revue tous les 3ans (Plan Particulier d’Intervention) ; - Réviser les études de dangers au moins une fois tous les cinq ans. La maîtrise des risques se traduit par Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels? Comment maîtriser les accidents industriels?  Des exigences selon les seuils :

34 Page n°34 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Partie 4: Comment maîtriser les accidents industriels? Comment maitriser les accidents industriels?  Cas particulier des établissement nucléaires - des exercices et des simulations permettant de vérifier l'efficacité de ces plans ; -une surveillance constante de la radioactivité ambiante -un serveur et un magazine télématiques accessible au grand public ou le site internet d'EDF -la création d'une échelle de gravité - l'application d'une réglementation particulière en cas de détention et utilisation de radio- éléments ou de transports de matières radioactives ; - mise en oeuvre d'un plan de secours particulier élaboré par le Préfet, en cas d'accident de transport de matières radioactives.

35 Page n°35 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Conclusion: Ainsi que l’on a pu le voir, réduire les risques industriels est une affaire complexe. Les entreprises ont bien avancé dans la voie de la prévention, Le mouvement est bien entamé et même les plus petites alignent peu à peu leurs pratiques sur le modèle des plus grandes.

36 Page n°36 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Merci de votre attention…

37 Page n°37 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Etude de danger:  Une description de l’environnement  Une description de l’installation  Les risques d’accidents  Les conséquences possibles pour l’environnement  La justification des mesures retenues  La méthode et les moyens d’intervention en cas d’accident

38 Page n°38 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Le POI: (7 chapitres)  Alerte  Situation géographique  Évaluation des risques et répartition des zones à risques  Recensement des moyens d’intervention internes et externes  Organisation des secours  Information traitement de la communication  Exercices d’entrainement

39 Page n°39 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie Schneider, Delphine Demonchy Le PPI:  Description de l’installation pour lesquels sont établis des scénarii d’accident  Définition de la zone, du périmètre et la liste des communes concernées  Mesure d’information aux populations  Définition des missions de chacun (Etat, collectivité, établissement)  Les modalités d’alerte et d’information  Disposition pour la remise en état Élaborer par le préfet s’appuie sur le plan ORSEC départemental


Télécharger ppt "Accidents Industriels et nucléaires, la bourgogne est elle exposée? Page n°1 Emilie Nourrin, Nicolas Dumoulin, Sophie Dobrocki, Coralie Fontaine, Marie."

Présentations similaires


Annonces Google