La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Médecin Conseiller Technique: Jeanne Kochanowski Le conseiller Technique en restauration: Michel Clevenot Le conseiller Technique des TOS: Raymond.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Médecin Conseiller Technique: Jeanne Kochanowski Le conseiller Technique en restauration: Michel Clevenot Le conseiller Technique des TOS: Raymond."— Transcription de la présentation:

1

2 Le Médecin Conseiller Technique: Jeanne Kochanowski Le conseiller Technique en restauration: Michel Clevenot Le conseiller Technique des TOS: Raymond Hild

3 Mise en œuvre des recommandations du PNNS Application des circulaires Education Nationale concernant la restauration scolaire et la politique de prévention et d’éducation ( restauration scolaire: circulaire n° du 25/6/2001 et programme quinquennal : circulaire n° du 1/12/2003) Participation à la diminution de la prévalence de l’obésité,du surpoids et des maladies cardiovasculaires chez les jeunes alsaciens dans le cadre du PRNS Constat de l’enquête réalisée conjointement par l’ORSAL, les médecins et infirmières scolaires lors des visites médicales au CP en 2001/2002: 15% des enfants de 6 ans en Alsace en surpoids ou obèses.

4 Augmenter la consommation de fruits et légumes Augmenter la consommation de calcium Réduire les apports lipidiques Augmenter la consommation de glucides Réduire la consommation d’alcool Réduire de 5% la cholestérolémie moyenne chez les adultes Réduire de 10 mm de mercure la pression artérielle systolique chez les adultes Réduire de 20% la prévalence du surpoids et de l’obésité Augmenter l’activité physique

5 Restauration scolaire: Circulaire N° du 25/06/01 Portant sur: - Les besoins nutritionnels des enfants et ados - Les recommandations en matière de nutrition - L’éducation nutritionnelle et au goût - La sécurité des aliments - La mise en œuvre dans les établissements Devant prendre en compte - Le confort et l’environnement des élèves lors des repas - Le temps accordé au repas - la composition des repas adaptée aux besoins des élèves et répondant aux principes de base suivants: Augmentation de l’apport en fibres et vitamines Augmentation de l’apport en fer Augmentation de l’apport calcique Diminution des apports lipidiques Et soulignant l’importance d’habituer les enfants à manger peu salé programme quinquennal : circulaire n° du 1/12/2003 L’un des points de ce programme est d’éduquer à la nutrition et prévenir les problèmes de surpoids et d’obésité. Conformément aux recommandations du PNNS, sa mise en application doit s’appuyer sur des mesures concrètes: Dans les établissements, mener une politique d’éducation nutritionnelle et au goût à l’aide notamment des guides élaborés par l’INPES. Mise en application de la loi santé publique interdisant la présence de distributeurs de boissons et produits alimentaires à disposition des élèves. Utilisation des outils de repérage et suivi des élèves (indice de masse corporelle) Favoriser l’activité physique Enquête sur l’application de la circulaire « restauration scolaire »

6 Composition Régime Local d’Assurance Maladie, DRASS, URCAM Conseil Régional, Conseils généraux 67 et 68 Direction Régionale Jeunesse et sports Les membres du comité technique Les médecins et infirmières conseillers techniques IA 67 et 68 IA/IPR SVT et EPS GIP, DIFPE, CRDP, MGEN Mutualité Française d’Alsace CRES, ORSAL, CIDIL Chambres des métiers et de l’agriculture Fédérations des parents d’élèves Rôle Valider l’ensemble du projet (objectifs, programme d’actions, modalités d’évaluation) Pérenniser la mise en œuvre de ce projet et sa généralisation Préserver la cohérence avec les politiques régionales de santé.

7 Composition Le Médecin Conseiller technique L’infirmière conseillère technique L’infirmière de prévention Le conseiller technique des TOS Le conseiller technique en restauration La diététicienne (pourra être éventuellement élargi selon les besoins) Rôle Accompagner et apporter un soutien technique aux équipes d’établissements Organiser les formations et y participer Elaborer des enquêtes et réaliser les évaluations Coordonner les actions entre les différents partenaires Participer au suivi budgétaire en lien avec le GIP Impulser le dépistage et le suivi les élèves en surpoids et obèses

8 Mettre en adéquation la composition des repas avec les objectifs du PNNS en: -augmentant la consommation des fruits, des légumes et du calcium -réduisant les apports de sel et de lipides Sensibiliser les élèves à l’équilibre nutritionnel et à la pratique de l’activité physique

9 Réaliser un état des lieux des quantités utilisées: sel, matières grasses, fruits et légumes, produits laitiers. Observer la composition des plateaux repas des élèves et faire le bilan de ce qu’ils ont consommé. Former les personnels de cuisine conformément aux exigences du PNNS : augmenter les fruits et légumes, l’apport calcique, diminuer le sel, et l’apport lipidique. Sensibiliser les élèves à l’équilibre nutritionnel afin de développer leur capacité de choix par rapport à l’offre alimentaire. Réaliser un dépistage et un suivi des élèves en surpoids et obèses. Déterminer les critères d’évaluation et les mettre en œuvre.

10 Haut Rhin: - Cité scolaire Ingersheim - Lycée Bartholdi à Colmar - Collège J.Macé à Mulhouse - Collège Illfurth Bas Rhin - Cité scolaire Haute Bruche Schirmeck - Lycée M.Bloch à Bischheim - Collège de Mundolsheim Environ 150 personnes des établissements pilotes Elèves: collégiens dont 1412 ½ pensionnaires; lycéens ½ pensionnaires pour un effectif total de 2407

11 Mobilisation des équipes d’établissements participantes à l’action Mesure quantitative et qualitative des produits utilisés dans la composition des repas Information et formation des équipes de cuisine Actions de sensibilisation auprès des élèves, des parents d’élèves, de la communauté éducative Soutien technique des projets des établissements dans le domaine de l’alimentation Dépistage et suivi des élèves en surpoids et obèses Evaluation du projet à différents stades de l’année

12 Début Mars 05, rencontre avec les équipes des 9 établissements pilotes Etat des lieux : de mars à juin 2005 Formation et suivi du personnel de restauration, séances d’informations en direction des équipes éducatives et des parents, actions auprès des élèves à partir de septembre 2005 Evaluation globale :en juin 2006 Généralisation de l’action sur 4 ans à l’ensemble des établissements de l’académie. Présentation du projet au comité de pilotage le 22 Février 2005

13 GIP DIFPE et DFPATE IA IPR Les conseillers techniques des IA CRDP Etablissements pilotes Régime Local d’Assurance Maladie DRASS URCAM Mutualité Française d’Alsace Collectivités Territoriales Direction Régionale Jeunesse et Sports MGEN CRES ORSAL CIDIL Chambre des métiers, de l’agriculture Fédérations des parents d’élèves

14 Cette action est réalisée pour l’année 2005 grâce à la participation financière du Régime Local d’Assurance Maladie, de la DRASS et de l’Education Nationale ainsi qu’au soutien logistique de La Mutualité Française, du CIDIL et des Collectivités Territoriales. Le budget est géré par le Groupement d’Intérêt Public situé au Rectorat et suivi par le Comité Technique.

15 En fonction des différentes évaluations réalisées: Prospective d’élargissement du projet sur 4 ans à raison de 50 nouveaux établissements par an. Au bout de 5 années de mise en œuvre, réalisation d’une évaluation finale.


Télécharger ppt "Le Médecin Conseiller Technique: Jeanne Kochanowski Le conseiller Technique en restauration: Michel Clevenot Le conseiller Technique des TOS: Raymond."

Présentations similaires


Annonces Google