La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Facteurs de risque et mortalité associée aux bactériémies à Enterobactéries productrices de béta-lactamases à spectre élargi C. BAUDEL a, D.NESA a, D.DECRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Facteurs de risque et mortalité associée aux bactériémies à Enterobactéries productrices de béta-lactamases à spectre élargi C. BAUDEL a, D.NESA a, D.DECRE."— Transcription de la présentation:

1 Facteurs de risque et mortalité associée aux bactériémies à Enterobactéries productrices de béta-lactamases à spectre élargi C. BAUDEL a, D.NESA a, D.DECRE b, F.BARBUT a, G.BIRGAND a, a Unité d’Hygiène et de Lutte contre les Infections Nosocomiales, Hôpital St Antoine, Paris b Service de Microbiologie, Hôpital St Antoine, Paris UHLIN RICAI 2010

2 A St Antoine: Evolution 1998 à 2009 Taux d’incidence de souches d’E.BLSE isolées de prélèvement clinique pour 1000 JH à l’hôpital St Antoine Taux global Escherichia coli Klebsiella pneumoniae 0,86 0,53 0,17 RICAI 20102

3 3 En France: Evolution 1998 à 2008 Données Onerba

4 Objectifs Etude d’imputabilité Mortalité attribuable aux bactériémies nosocomiales à E.BLSE Etude étiologique Facteurs de risque de bactériémie nosocomiales à E.BLSE Patients hospitalisés à l’hôpital St Antoine 4

5 5 Etude Etiologique: Méthodes Patients hospitalisé à l’hôpital St Antoine entre 2008 et 2009: – Variables à expliquer = bactériémie à E.BLSE – Variables explicatives = Comorbidité (maladies chroniques: HTA, infarctus, diabète; caractéristiques cliniques et biologiques lors du séjour: dispositifs invasifs, microbiologie…) Méthodes statistiques: –Analyse univariée et régression logistique (Logiciel Stata v10) Témoin Patient bactériémique à Entérobactérie non BLSE Cas Patient bactériémique à E.BLSE Appariement selon le service d’hospitalisation

6 RICAI Etude Etiologique: Population étudiée 88 patients hospitalisés en à St Antoine 25 cas Bactériémie E. BLSE 63 témoins Bactériémie Entérobactérie

7 Souches bactériennes isolées RICAI 2010 Espèce bactérienne Cas (n=25) Témoins (n=63) p Escherichia coli CTX-M1 CTX-M14 CTX-M15 TEM 9 (36,0 ) 1 (4,0) 6 (24,0) 1 (4,0) Klebsiella pneu. CTX-M15 10 (40,0 ) Enterobacter aerog. CTX-M15 TEM SHV 6 (24,0 ) 2 (8,0) 36 (57,1) 9 (14,3) 5 (7,9) Autres - 13 (20,6) 0,07 <0,01 0,04

8 RICAI Etude Etiologique: Résultats de l’analyse univariée Cas N=25 Témoins N=63 p Variables Âge moyen Âge

9 Etude Etiologique: Résultats de l’analyse univariée VariablesOR [IC 95%] p Hospitalisation dans les 60 jrs Immunodépression Tumeur non métastasée Cathéter veineux central Sondage urinaire Ventilation mécanique Hémodialyse Hospitalisation en réanimation 2,66 [1,0-7,0] 0,51 [0,2-1,5] 0,34 [0,1-1,3] 2,5 [0,9-6,9] 2,6 [1,0-6,7] 3,7 [0,9-15,1] 8,45 [0,8-85,6] 2,4 [0,85-6,7] 0,04 0,21 0,11 0,07 0,04 0,07 0,09

10 RICAI Etude Etiologique: Résultats de l’analyse multivariée VariablesOR [IC 95%] p Hospitalisation dans les 60 jrs Sondage urinaire 2,86 [1,04-7,8] 2,8 [1,05-7,5] Modèle final obtenu par régression logistique: 0,041 0,039

11 11 Etude de Mortalité: Méthodes Patients hospitalisé à l’hôpital St Antoine entre 2008 et 2009: – Variables à expliquer = décès lors de l’hospitalisation – Variables explicatives = maladie chronique, comorbidité… Méthodes statistiques: –Analyse univariée et régression logistique –Calcul des fractions de décès attribuable chez les bactériémiques à Entérobactéries (Logiciel Stata v10) Témoin Patient bactériémique à Entérobactérie non décédé Cas Patient bactériémique à Entérobactérie décédé

12 RICAI Etude de Mortalité: Population étudiée 88 patients hospitalisés en à St Antoine 27 cas Bactériémiques et décédés 61 témoins Bactériémiques et non décédés

13 Etude de Mortalité: Résultats de l’analyse univariée CasTémoins p Variables Âge moyen Âge médian (années; p25-p75) Âge

14 Etude de Mortalité: Résultats de l’analyse univariée Variables OR [IC 95%] p Durée de séjour Hospitalisation dans les 60 jrs Infarctus Hypertension artérielle Insuffisance rénale chronique Ventilation Hospitalisation en réanimation Séance d’hémodialyse Score de Charlson 2 Antibiothérapie adaptée (48h) BLSE/non BLSE E.BLSE productrice de CTX-M15 Bactériémie à Klebsiella pneumoniae Bactériémie à Escherichia coli 0,3 [0,1-1,3] 0,5 [0,2-1,5] 2,5 [0,9-6,9] 2,1 [0,8-5,3] 3,8 [1,2-11,8] 5,5 [1,3-24,1] 3,1 [1,1-8,5] 7,5 [0,7-75,7] 1,1 [0,9-1,3] 0,63 [0,2-1,9] 1,8 [0,7-4,8] 1,4[0,5-4,5] 0,7 [0,2-2,0] 1,8 [0,7-4,6] 0,1 0,21 0,03* 0,11 0,03 0,02 0,03 0,08* 0,19 0,43 0,23 0,51 0,2

15 Etude de Mortalité: Résultats de l’analyse multivariée VariablesOR [IC 95%] p BLSE/non BLSE Hospitalisation dans les 60 jrs Insuffisance rénale chronique Sexe (1=femme) Âge 65 ans 1,27 [0,4-4,4] 5,3 [1,5-18,7] 4,9 [1,2-20,8] 0,22 [0,05-0,9] Variables forcées 0,7 <0,01 0,03 0,04 - Fraction de mortalité attribuable aux E.BLSE estimée à 7,5%* *Proportion de patients exposés aux E.BLSE dans la population étudiée estimée à 28,4%

16 Discussion (1) Etude étiologique: majorité de patients d’Hématologie et Réanimation – Exposé au risque E.BLSE: hospitalisations répétées, Procédures invasives: sondage urinaire, CVC, Ventilation, hémodialyse Limites: – Etude monocentrique : faibles effectifs – Facteurs retrouvés pouvant ne pas être spécifique des Entérobactéries: Nécessité de 2 groupes témoins (Sepsis Entéro, Sepsis autre) RICAI

17 Etude de mortalité : – Mortalité attribuable 7% chez les bactériémiques – Les E.BLSE: facteur associé à une augmentation de mortalité mais souvent non significatif 1-3 – Résultats de méta-analyse de Schwaber et al 4 : Mortalité brut: RR 1.85 [1.39–2.47] Pas d’ajustement sur les facteurs de comorbidité Probable surestimation – L’espèce ou le type de BLSE n’augmentaient pas significativement la mortalité Limites: – Résultats valables pour la population étudié Discussion (2) 1.Endimiani, Antimicrob Agents Chemother Zaoutis, Pediatrics Kang, Infect Control Hosp Epidemiol Schwaber, Journal of Antimicrobial Chemotherapy, 2007

18 Les facteurs de risques de bactériémie à E.BLSE: – habituellement retrouvés dans les populations de soins intensifs Mortalité attribuable aux E.BLSE: – Notion difficile d’abord – Estimation de 7% de mortalité attribuable Perspectives: – Augmentation des effectifs avec un second groupe témoin – Etude de l’antibiothérapie 18 Conclusion

19 Merci de votre attention RICAI

20 20 Souches bactériennes isolées Autres prélèvements à E.BLSE avant bactériémie 7 Digestifs 3 K. pneumoniae 2 E. coli 2 E. aerogenes 6 Pulmonaires 4 K. pneumoniae 2 E. coli 1 Urine E. coli 1 Articulaire K. pneumoniae 1 Gorge E. aerogenes 8 hémocultures 3 PAC: 2 E.coli 2 CVC: 1 E.coli 1 CVA E.aerogenes 1 CVC E. aerogenes

21 RICAI Analyse univariée de survie des patient hospitalisés Test du Log rank = 0,04 J15 43,7% 70%

22 Etude de Mortalité: Résultats de l’analyse univariée VariablesOR [IC 95%] p Durée de séjour Hospitalisation dans les 60 jrs Infarctus Hypertension artérielle Insuffisance rénale chronique Ventilation Hospitalisation en réanimation Séance d’hémodialyse Score de Charlson 2 Antibiothérapie adaptée (48h) BLSE/non BLSE E.BLSE productrice de CTX-M15 Bactériémie à Klebsiella pneumoniae Bactériémie à Escherichia coli 0,3 [0,1-1,3] 0,5 [0,2-1,5] 2,5 [0,9-6,9]* 2,1 [0,8-5,3] 3,8 [1,2-11,8] 5,5 [1,3-24,1] 3,1 [1,1-8,5] 7,5 [0,7-75,7]* 1,1 [0,9-1,3] 0,63 [0,2-1,9] 1,8 [0,7-4,8] 1,4[0,5-4,5] 0,7 [0,2-2,0] 1,8 [0,7-4,6] 0,1 0,21 0,11 0,03 0,02 0,03 0,08 0,19 0,43 0,23 0,51 0,2 Patients E.BLSE+: Bactériémie à K. pneumoniae Bactériémie à E. coli Bactériémie à E.BLSE CTX-M15 Patients E.BLSE-: Bactériémie à K. pneumoniae Bactériémie à E. coli 0,2 [0,04-1,3] Pas de patient décédé 0,75 [0,1-3,9] 3,4 [0,4-29,2] 0,6 [0,2-2,1] 0,1 - 0,73 0,27 0,46

23 RICAI Délai d’antibiothérapie appropriée

24 Introduction Les facteurs de risques de bactériémie nosocomiales à E.BLSE décrits : – L’admission en soins intensifs – Chirurgie récente, cathéter urinaires ou veineux – L’hospitalisation prolongée et ou répétée – Utilisation d’antibiotiques: bétalactamine, fluoroquinolones La mortalité attribuable aux bactériémies E.BLSE : – Méta-analyse montrant un RR=1,85 [1,39-2,47] Problème d’ajustement de ces résultats CTX TCC AMC IMP ATM CAZ FEP MOX 24


Télécharger ppt "Facteurs de risque et mortalité associée aux bactériémies à Enterobactéries productrices de béta-lactamases à spectre élargi C. BAUDEL a, D.NESA a, D.DECRE."

Présentations similaires


Annonces Google