La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Danse sur glace Instruction- Contexte intermédiaire du PNCE Programme des entraîneurs de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux (EIPSEP)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Danse sur glace Instruction- Contexte intermédiaire du PNCE Programme des entraîneurs de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux (EIPSEP)"— Transcription de la présentation:

1 1 Danse sur glace Instruction- Contexte intermédiaire du PNCE Programme des entraîneurs de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux (EIPSEP)

2 2 Programme d’aujourd’hui  Danse sur glace et CPC  Éléments de la danse sur glace  Révision et examen des danses seniors bronze et juniors argent  Musique et chorégraphie  Danse libre juvénile  Costume et image globale  Normes des tests de Patinage STAR  Évaluation des EIPSEP – la certification en danse sur glace !

3 3 Définition de la danse libre relative au CPC La danse libre est l’exécution par un couple d’un programme créatif composé de pas et de mouvements de danse qui expriment le caractère de la musique choisie par le couple. Le développement d’une histoire ou d’un thème est facultatif. Les éléments prescrits sont décrits dans le document officiel de PBÉ tandis que les levées et le pirouettes « particulières » qui doivent faire partie du programme sont annoncées chaque année par l’UIP.

4 4 Contenu de la danse libre  Levées de danse  Pirouettes de danse  Séquences de pas de danse  Voltes synchronisées

5 5 Levées de danse

6 6 Levées courtes de danse La durée de ce type de levée ne peut pas excéder six secondes : Levée stationnaire : levée exécutée sur place (stationnaire) par le partenaire de soutien qui peut ou non faire des rotations. Levée en ligne droite : levée au cours de laquelle le partenaire de soutien se déplace en ligne droite, dans la position de son choix, sur un ou deux pieds. Levée sur une courbe : levée au cours de laquelle le partenaire de soutien se déplace sur une courbe (un lobe) dans la position de son choix, sur un ou deux pieds. Levée avec rotation : levée au cours de laquelle le partenaire de soutien fait une rotation dans une direction (dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens contraire) en traversant la surface glacée.

7 7 Levées longues de danse La durée de la levée ne peut pas excéder douze secondes Levée en rotation inverse : levée au cours de laquelle le partenaire de soutien fait une rotation dans une direction, puis dans l’autre direction, en traversant la surface glacée. Levée en serpentin : Une levée au cours de laquelle le partenaire de soutien se déplace sur deux courbes différentes de profondeur et de durée approximativement égales. Le changement de direction du tracé peut contenir un virage d’au plus ½ rotation. Le tracé est en serpentin (« S »). Après l’exécution des deux courbes, le couple peut patiner des courbes supplémentaires ou tourner (moins d’une rotation), mais cela ne compte pas dans les notes. Levée combinée : levée qui combine deux des types de levées ci-dessus : a, b, c ou d.

8 8

9 9

10 10

11 11 Les mouvements ou poses suivants ne sont pas permis et seront désignés interdits :  Le partenaire de soutien lève une ou les mains au-dessus de la tête.  Se coucher ou s’asseoir sur la tête du partenaire.  S’asseoir ou se tenir debout sur l’épaule ou le dos du partenaire.  Le partenaire levé est tête en bas, en position d’écart (l’angle entre les cuisses est de plus de 45 degrés).  Le partenaire de soutien fait pivoter le partenaire levé autour de lui, en ne le tenant que par le ou les patins, la ou les bottes ou la ou les jambes, ou en le tenant par la main ou les mains, les deux partenaires ayant les bras en extension complète.

12 12 Pirouettes de danse Pirouette Une pirouette effectuée par le couple, ensemble, dans n’importe quelle prise. Elle doit être exécutée simultanément par les deux partenaires, sur place, autour d’un axe commun, et sur un pied. Les deux partenaires. Les deux partenaires sont tenus de faire au moins trois rotations continues sur un pied. Pirouette combinée Une pirouette exécutée comme ci-dessus après laquelle il y a un changement de pied effectué simultanément par les deux partenaires qui est suivi d’autres rotations. Les deux partenaires doivent faire au moins trois rotations sur un pied, suivies d’un changement de pied simultané et de trois autres rotations sur l’autre pied. Le changement de pied ne peut comporter plus de ½ rotation sur deux pieds.

13 13 Séquences de pas de danse Séquences de pas en ligne droite a) Ligne médiane : la séquence est exécutée sur toute la longueur de l’axe central (long) de la surface glacée. b) En diagonale : la séquence est exécutée le plus possible d’un coin au coin opposé de la patinoire.

14 14 Séquences de pas de danse Séquences de pas sur une courbe c) Circulaire : utilise toute la largeur de la surface glacée, sur l’axe court de la patinoire. d) En serpentin : commence dans une ou l’autre direction sur l’axe central (long) à une extrémité de la patinoire, se déploie en formant trois grandes courbes ou deux grandes courbes (forme en « S ») et se termine à l’extrémité opposée sur l’axe central (long) de la patinoire (le tracé utilise toute la largeur de la surface glacée).

15 15 Voltes synchronisées Toutes les séries de voltes comprennent deux voltes.  Chaque volte doit être d’au moins une rotation complète sur un pied et être exécutée simultanément par les deux partenaires.  Les deux partenaires doivent faire le même nombre de rotations pour chaque volte.  Les arrêts sont interdits avant la première ou la seconde volte.  Les couples peuvent s’ils le désirent exécuter d’autres voltes, mais seules les deux premières seront prises en compte pour attribuer le niveau.

16 16 PBÉ pour la danse libre juvénile Une danse libre en musique de 2 minutes (+ ou – 10 secs) Une danse libre juvénile bien équilibrée doit satisfaire aux exigences suivantes :  Une levée de danse au maximum (six secondes – stationnaire, sur une courbe ou en ligne droite).  Une pirouette de danse au maximum (de type simple, non combinée, désignée de niveau 2 au maximum).  Une série de voltes synchronisées au maximum.  Une séquence de jeu de pieds au maximum (forme au choix, aucune prise exigée, mais ne peut être sur la ligne médiane sans contact).

17 17 Danse libre pré-novice Une danse libre en musique de 2,5 minutes (+ ou – 10 secs) Une danse libre pré-novice bien équilibrée doit satisfaire aux exigences suivantes :  Deux levées de danse différentes au maximum (six secondes – stationnaire, sur une courbe, en ligne droite ou avec rotation).  Une pirouette de danse au maximum (de type simple, non combinée).  Une série de voltes synchronisées au maximum.  Une séquence de jeu de pieds au maximum (n’importe quelle forme, aucune prise prescrite, mais ne peut être sur la ligne médiane sans contact).

18 18 Niveau de difficulté Comme en patinage en simple ou en patinage en couple, on attribue aux levées, pirouettes séquences de pas en danse sur glace des niveaux de difficulté. Les informations concernant les traits saillants et les règlements sur les niveaux de difficulté, de même que les modifications annuelles sont publiées dans les sites web de l’UIP et de Patinage Canada.

19 19 Travailler et s’entraîner avec le CPC  Considérez le facteur de risque et de gratification  Évaluez soigneusement l’athlète – maximisez ses habiletés et le PBÉ  Créez les meilleurs programmes possible  La stratégie est la clé !

20 20 Principes de base du calcul  Chaque partie d’une danse imposée et les éléments prescrits de la danse originale et de la danse libre ont une valeur indiquée dans « l’échelle des valeurs (ÉV) ».  Les levées combinées sont évaluées comme une seule unité. On additionne les valeurs de base des premiers types de levées exécutées, on multiplie le résultat par un coefficient de 0,7 et on applique le PÉ qui a la valeur numérique de la levée la plus difficile.

21 21 Évaluation du PÉ Pour calculer le PÉ, il faut évaluer chaque phase de l’élément PirouettesVoltesLevées Prép. Entrée Mouvement de levée Rotation Trajectoire Sortie

22 22 Détermination du PÉ 1.Les juges observent l’exécution de l’élément et en évaluent les différentes phases. 2.Les juges évaluent la qualité de l’élément en fonction des critères de valeur de base. 3.Les juges déterminent les traits saillants positifs permettant d’accroître la valeur de base de l’élément. 4.Les juges appliquent ensuite les déductions pour les erreurs commises et déterminent le PÉ définitif.

23 23 Composantes de programme  Habiletés de patinage – qualité du patinage, maîtrise des carres et évolution.  Transitions/jeux de pieds et mouvements de liaison – Variété du jeu de pieds et des mouvements qui lient les éléments.  Performance/exécution – Engagement total, sincérité et qualité du mouvement/précision de l’exécution.  Chorégraphie/composition – intention et arrangement des éléments et des transitions.  Interprétation/Synchronisme – finesse pour exprimer le caractère, le rythme et les subtilités de la musique.

24 24 10 – Exceptionnel 9 – Supérieur 8 – Très bien 7 – Bien 6 – Au-dessus de la moyenne 5 – Moyen 4 – Passable 3 – Faible 2 – Mauvais 1 – Très mauvais Échelle des composantes de programme

25 25 Danse pour les EIPSEP …  Un aspect important du développement de bonnes habiletés du patinage  Tous les entraîneurs formés devraient pouvoir enseigner les éléments de la danse

26 26 Éléments de la danse sur glace  Les prises et l’art d’être partenaire  Les techniques de poussées-élans  Le parcours  Les positions de base de danse  Les rythmes musicaux  La terminologie de la danse

27 27 Les prises – L’art d’être partenaire !

28 28 Main dans la main

29 29 Kilian

30 30 Kilian inversé

31 31 Position fermée (de valse)

32 32 Position ouverte (Fox-trot)

33 33 Position ouverte (tango)

34 34 Techniques de poussées-élans Pour la puissance et l’évolution : Placement du pied Poussée en angle (« V »)

35 35 Poussée en position repliée Poussée ouverte

36 36 Techniques de poussées-élans Pour la puissance et l’évolution :  Mouvement du genou – rarement droit, jamais bloqué, s’élève pour exprimer la musique un peu comme lorsqu’on lance un ballon dans les airs.

37 37 Aspect fondamental du parcours « La relation spatiale des partenaires, un par rapport à l’autre. »  Position main dans la main (lors des pas d’introduction) La personne plus près du centre trace un cercle plus petit.  Parcelle de danse – excellente façon d’améliorer les positions et de comprendre la notion de parcours.

38 38 Parcours… Position fermée  Les roulés swing, tous les pas progressifs et les chassés qui se déplacent sur la même courbe commencent entre les pieds du partenaire.

39 39 Parcours… Position Kilian  Afin de tracer un lobe de dimension et de profondeur correctes, le patineur plus proche du centre du lobe patine un cercle plus petit que celui de son partenaire.

40 40 Parcours… Tango (ouverte)  En position de tango, le partenaire en patinage avant patine à l’intérieur du cercle.

41 41 Positions de danse de base  Première habileté à apprendre – avant et arrière.  La tête, le menton et les yeux sont relevés.  Les épaules sont détendues et abaissées.  Le dos est droit.  Mains et bras – tenus en position d’extension naturelle, juste en dessous de la hauteur des épaules.  Bassin et hanches orientés vers le haut – au- dessus du pied traceur.

42 42 Positions de danse de base  Le genou traceur est au-dessus de l’orteil du pied traceur.  La jambe libre est toujours droite et tournée vers l’extérieur à partir de la hanche – bien tendue par l’utilisation du genou et de la cuisse de la jambe traceuse.  Le pied libre est tourné vers l’extérieur – parallèle à la glace, les orteils pointés.

43 43 Positions de danse de base AvantArrière

44 44 Rythmes musicaux  Valse – les partenaires sont enlacés de près.  Marche – des temps forts exécutés de façon distinctive avec netteté.  Fox-trot – danse patinée de façon décontractée et fluide, à bonne allure et sur des carres fermes.  Tango – les mouvements sont posés et traduisent un sentiment de fierté.

45 45 Rythmes musicaux Senior bronzeJunior argent Valseeuropéenneaméricaine MarcheFourteenstep Fox-trotTen-Fox Fox-trot de Keats Rocker Fox-trot Tango Tango Harris

46 46 Terminologie de la danse Tracés Danse sur tracé prescrit Une danse pour laquelle l’endroit, la direction et la courbe de toutes les carres sont désignés dans un diagramme. Les patineurs doivent suivre le plus possible ce diagramme. Danse sur tracé facultatif Une danse pour laquelle le tracé peut être modifié par le couple, pourvu que les séquences de pas, les positions et le synchronisme originaux soient respectés. Chaque répétition du tracé modifié doit être exécutée de la même manière.

47 47 Axes  Longitudinal  Transversal  Continu  Court

48 48 Terminologie de la danse Lobe Séquence de pas d’un côté de l’axe continu, de forme approximativement semi-circulaire. Transition Transfert du poids d’un côté à l’autre du corps par un virage ou par un changement de pied, de carre ou de lobe. Virage Mouvement de rotation AV à AR ou AR à AV.

49 49 Terminologie de la danse Virages  Trois  Trois échappé  Trois échappé rapide  Trois valsé  Contre-accolade swing  Pivot  Mohawk (ouvert, fermé et swing)  Choctaw (ouvert, fermé et swing)

50 50 Terminologie de la danse Virages  Pas progressifs  Roulé croisé  Roulé swing  Pas croisé (avant et arrière)  Chassé (croisé et glissé) Nous exécuterons tous ces virages plus tard, sur la glace !

51 51 Danses seniors bronze Danses à l’étude :  Fourteenstep  Ten-Fox  Valse européenne  Danse créative bronze

52 52 Fourteenstep  Exige puissance et évolution.  Carre fermes, bonne inclinaison et jeu de pieds soigné et rapide.  Patinée sur une musique vive et gaie – qui ressemble au rythme de la marche.  Deux séquences/tracés exécutés sur un circuit de la danse.  Enseignement des mohawks – demander aux patineurs de tendre la jambe libre en l’écartant quelque peu (30 degrés par rapport au cercle) tout en poussant pour amorcer le virage.

53 53 Ten-Fox  Action souple du genou, bons lobes et bonne tenue.  Le roulé swing GARE de 4 temps de la patineuse doit être profond et sans rétrogression.  Une position solide de Fox-trot est essentielle pour la courbe DAVI et la poussée de la cheville.  Les épaules des deux partenaires après le mohawk de l’homme doivent être parallèles.

54 54 Valse européenne  Tous les pas sont de trois temps.  Les virages trois sont patinés en direction du partenaire.  Le tracé à l’extrémité doit rester arrondi, et les virages trois placés correctement.  Les roulés croisés de l’homme sont une partie importante de la danse parce qu’ils procurent la puissance nécessaire.

55 55 Danse créative bronze  La danse doit évoluer dans le sens contraire des aiguilles d’une montre – la direction inversée, les arrêts et les boucles ne sont pas permis.  Le tracé doit couvrir les ¾ de la surface glacée.  La liberté de création des pas, le mouvements du corps, le caractère et l’expression doivent être évidents.

56 56 Comprendre la musique Chaque mouvement, chaque pas et chaque élément est…  lié à la musique  exécuté en raison de la musique  exprime le caractère et les subtilités de la musique

57 57 Décomposition Notions fondamentales :  Mélodie – la partie « horizontale » de la musique, le phrasé musical  Forme – le « motif » de la musique, la répétition et le contraste  Harmonie – la partie « verticale » de la musique, la couleur et la texture  Rythme – l’ »arrangement » des notes selon la mesure, le caractère et le tempo

58 58 Mélodie La partie « horizontale » de la musique :  « Succession ordonnée de sons, les uns après les autres (ils ne sont pas joués simultanément) »  Les mots que l’on chante, les airs que l’on fredonne  L’aspect le plus mémorable de la musique  Moyen d’expression et caractère  Intensifie la signification du texte/des mots/des paroles  Phrasé mélodique  Pensée musicale  Se répète naturellement, en deux discours

59 59 Harmonie La partie « verticale » de la musique :  Soutien complémentaire à la mélodie  Les notes sous-jacentes de la mélodie qui donnent un contexte et une couleur  Complémente la mélodie pour produire le caractère et l’ambiance  Couleur et texture  Les sons uniques produits par les instruments  Le nombre de notes/d’instruments qu’on entend simultanément  Simple et complexe  Intervalles/accord et contrepoint

60 60 Forme Le « motif » musical  Répétition et contraste  Façon d’arranger la musique  Formes de base Menuet – « ABA » ou forme en trois parties La plus populaire Rondo – « ABACA » extension du menuet

61 61 Rythme « L’arrangement » des notes  Organisation des temps en groupes et motifs  Partie inséparable de la mélodie, de l’harmonie et de la texture  Donne à la mélodie son caractère  Divers rythmes  valse, marche, tango, Fox-trot, samba… et bien d’autres

62 62 Musique… La base des composantes de programme

63 63 Quand la musique s’en mêle Composantes de programme dans le CPC :  Habiletés de patinage – capacité de varier la vitesse et le tempo au son de la musique  Transitions/jeu de pieds et mouvements de liaison – variété, difficulté et complexité des transitions qui traduisent le phrasé musical et la complexité  Performance/exécution – la traduction authentique de l’intention musicale. Le patineur et la musique ne font « qu’un ».

64 64  Chorégraphie/composition – Mouvements et parties structurés de manière à correspondre au phrasé musical  Interprétation (et synchronisme – Danse sur glace) – la finesse pour exprimer le style, le caractère, le rythme et les subtilités de la musique

65 65 Les mouvements du patineur vous font-ils ressentir la musique ?

66 66 Danses juniors argent Danses à l’étude :  Fox-trot de Keats  Tango Harris  Valse américaine  Rocker Fox-trot

67 67 Fox-trot de Keats  Mouvement souple du genou, bons changements de lobe et position très décontractée.  L’élévation et la flexion du genou traceur pendant la courbe DARE du mohawk est un des points saillants de la danse.  Il est essentiel de bien établir le tracé après le virage trois GAVE de la patineuse – les patineurs doivent suivre parfaitement le tracé afin de pouvoir placer correctement les pas à l’extrémité de la patinoire.

68 68 Tango Harris  Les courbes de quatre temps du patineur et de la patineuse en position fermée doivent être exécutées sur des carres nettement extérieures.  Tous les pas sont patinés sur des carres fermes et les changements de position sont précis afin d’assurer la précision nécessaire pour rendre le caractère du « tango ».  La patineuse doit effectuer une poussée puissante lors du virage trois DAVI – une partie importante de la danse où les patineurs peuvent perdre facilement leur évolution.

69 69 Valse américaine  Le virage trois est exécuté sur le quatrième temps.  Les élévations et flexions marquées du genou pour rendre le caractère de la valse sont essentielles.  Les lobes doivent être symétriques – sans rétrogression ou crochets.  Les partenaires doivent maintenir continuellement la position du haut du corps un par rapport à l’autre.  Placement en « T » du pied lors de toutes les poussées pour assurer l’unisson.

70 70 Rocker Fox-trot  La danse commence par un pas croisé – Les pas progressifs qui suivent doivent être puissants et patinés sur une courbe profonde.  L’unisson et le parcours sont primordiaux pendant l’exécution des pas menant au mohawk.  Il est important que les patineurs maintiennent une bonne profondeur de courbe pour prévenir la modification du tracé.

71 71 La danse libre Juvénile

72 72 Choix de la musique Points clés :  Il doit y avoir un motif pour le mouvement.  La musique doit être mémorable et convenir à l’âge des patineurs.  La musique doit être stimulante sans toutefois être trop difficile à interpréter.  Le montage doit être coulant.  Les morceaux doivent s’enchaîner de façon uniforme.  La musique doit être telle qu’elle permet de danser, c’est- à-dire qu’elle a un rythme, un caractère et un style évidents.

73 73 Chorégraphie Constituer un répertoire des éléments  Revoir tous les pas et les virages.  Créer plusieurs levées et pirouettes, et choisir les meilleures.  Vérifier les règlements de Patinage Canada qui s’appliquent et vous assurer que le programme respecte les critères de PBÉ en vertu du nouveau système de jugement par CPC.  Créer des séquences de pas qui correspondent et conviennent à la musique et qui présentent une bonne qualité technique.  S’entraîner aux éléments individuels.  Trouver le caractère approprié et des idées de mouvement.

74 74 Chorégraphie Tirer avantage de la musique…  Trouver les passages et les indicateurs importants pour les divers éléments – prendre en note les mots qui décrivent le mieux les indicateurs.  Définir clairement l’ouverture, la section qui a du caractère, les parties lentes, le point culminant et la fin.  Étudier les possibilités de contrepoint.

75 75 Chorégraphie Prêt à faire la chorégraphie…  Remarque : pour faire du bon travail, il est essentiel de disposer de temps de glace tranquille et d’avoir un contrôle sur la musique.  Vous ne devez pas forcément commencer par le début de la chorégraphie – placez d’abord les éléments importants.  Portez attention à la musique et utilisez-la efficacement.  Utilisez avec équilibre les différents niveaux de l’espace.

76 76 Chorégraphie  Incorporez des changements d’allure et de direction des regards.  Utilisez le plus grand nombre possible de positions et de mouvements du haut du corps.  Servez-vous des mouvements symétriques et asymétriques pour créer un effet.  Allez lentement et portez attention aux petits détails.

77 77 Chorégraphie Autres étapes…  Créez des possibilités d’expression.  Conservez l’intégrité de la pièce – soyez fidèle à votre concept.  Utilisez le style à titre d’élément qui lie toutes les parties du programme – répétez les gestes, les mouvements des bras, de la tête, de la jambe libre, et les pas qui ont un certain caractère.

78 78 Costume et image globale  Musique – l’inspiration…  Chorégraphie – l’aspect technique et créatif…  Costume – la cerise sur le gâteau !

79 79 Costume Éléments clés :  Couleur  Style et conception  Ajustement et qualité de la confection  Âge  Qualité du tissu

80 80

81 81

82 82

83 83 Entraînement d’une danse libre  Les répétitions du programme sont des plus précieuses.  On ne peut pas apprécier la valeur d’un programme sans l’avoir vu et le commenter en entier.  Revoyez les parties du programme après la répétition pour le perfectionner et l’enrichir.  La meilleure psychologie sportive à employer avec un athlète – être en forme et bien entraîné!

84 84 Normes d’évaluation Commentaires généraux – Danse libre  La qualité de l’évolution, de l’inclinaison, etc. devrait être évidente.  Faites-vous une idée de ce que vous (ou les juges) vous attendez à voir. Rappelez-vous des aspects prioritaires et ne modifiez pas vos normes d’un patineur à l’autre.  Déterminez une méthode systématique pour observer les performances :  a) vérifier le synchronisme, l’évolution, la technique…  b) vérifier l’expression, l’unisson, l’originalité…  Rappel : capacité de « patiner » = composition capacité de « danser » = présentation

85 85 Patinage STAR Normes de tests

86 86 Évaluations des EIPSEP Entraîneurs de Patinage STAR ou entraîneurs provinciaux

87 87 Portfolio n o 1 pour l’évaluation Instruction – Contexte intermédiaire du PNCE – Entraîneurs de Patinage STAR Exigences générales d’évaluation : Présenter une leçon sur bande vidéo des poussées-élans ou des habiletés de patinage, accompagnée du plan de leçon, de niveau senior bronze ou junior argent de Patinage STAR. Présenter une leçon technique sur bande vidéo, accompagnée du plan de leçon, de niveau senior bronze ou junior argent de Patinage STAR.

88 88 Exigences générales Présentation de l’analyse sur bande vidéo et d’un CD de musique pour un patineur de niveau Patinage STAR intermédiaire pour lequel vous avez conçu le programme et fait la chorégraphie. Faire subir à des patineurs les tests intermédiaires de Patinage STAR OU faire le programme de mentorat (pour les entraîneurs de Patinage STAR seulement). Une copie de la feuille de récapitulation des résultats pour chaque test subi doit être jointe à votre dossier d’enseignement pratique.

89 89 Portfolio n o 2 pour l’évaluation Compétition – Contexte introduction du PNCE - Entraîneurs provinciaux Exigences générales d’évaluation : Présenter une leçon sur bande vidéo des poussées-élans ou des habiletés de patinage, accompagnée du plan de leçon, de niveau juvénile ou pré-novice de compétition. Présenter une leçon technique sur bande vidéo, accompagnée du plan de leçon, de niveau juvénile ou pré-novice de compétition.

90 90 Exigences générales Présenter une analyse sur bande vidéo et un CD de musique d’un programme libre que vous avez conçu ou dont vous avez préparé la chorégraphie pour un de vos patineurs de niveau juvénile ou pré-novice. Faire subir à des patineurs des tests juvéniles ou pré-novices de compétition de patinage en simple et un test des habiletés de patinage de niveau senior bronze ou supérieur. Vous devrez également joindre à votre dossier de l’enseignement pratique une copie du formulaire de récapitulation des tests pour chacun des tests. Entraîner un patineur de patinage en simple en vue de sa qualification et de sa participation aux championnats de section ou à une compétition de calibre supérieur (par ex., compétition Défi, Championnats nationaux juniors, Championnats canadiens) et joindre, à titre de preuve, un protocole de la compétition à votre dossier de l’enseignement pratique. Remarque : Pour satisfaire à cette exigence, vous devez avoir été l’entraîneur principal du patineur au cours des trois mois consécutifs qui ont précédé la compétition.

91 91 Portfolios des EIPSEP Les deux portfolios sont affichés dans la section Connexion des membres du site web de Patinage Canada – à la rubrique Entraînement, PNCE. Ces exigences étaient à jour au moment de leur affichage. Toutefois, comme notre sport continue à évoluer, il se pourrait qu’elles soient modifiées ultérieurement. Veuillez donc consulter régulièrement le site web.

92 92 Documents importants Remplissez et présentez les documents suivants : Formulaire d’analyse de la bande vidéo et de présentation de la musique Liste de vérification n o 1 pour l’évaluation – Agent de formation Liste de vérification n o 2 pour l’évaluation – Administrateur des cours de la section Dossier de l’enseignement pratique Formulaires d’évaluation : - Formulaire d’évaluation de la leçon sur bande vidéo des poussées-élans ou des habiletés de patinage - Formulaire d’évaluation de la leçon technique sur bande vidéo - Formulaire d’évaluation de l’analyse sur bande vidéo Tous nos vœux de succès !

93 93 FIN !


Télécharger ppt "1 Danse sur glace Instruction- Contexte intermédiaire du PNCE Programme des entraîneurs de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux (EIPSEP)"

Présentations similaires


Annonces Google