La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cours de style libre et de patinage en simple Programme des entraîneurs intermédiaires de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux du PNCE (EIPSEP)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cours de style libre et de patinage en simple Programme des entraîneurs intermédiaires de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux du PNCE (EIPSEP)"— Transcription de la présentation:

1 1 Cours de style libre et de patinage en simple Programme des entraîneurs intermédiaires de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux du PNCE (EIPSEP)

2 2 Portée du programme de formation des EIPSEP  Habiletés du niveau intermédiaire  Senior bronze et junior argent  Juvénile et pré-novice  Techniques de sauts et de pirouettes  Biomécanique – enseignement, détection des erreurs et corrections des habiletés Vidéos de l’UIP « How to »

3 3 Programme de la journée  Pirouettes  Sauts  Jeu de pieds et chorégraphie  Système jugement du patinage en simple par calcul des points cumulatifs (CPC)  Conception du programme  Normes de tests  Évaluation des EIPSEP – obtention de la certification EIPSEP !

4 4 Notions fondamentales Pirouettes DVD de l’UIP

5 5 Éléments clés FacteursPhasesPrincipesPoints  Morphologie  Flexibilité  Technique  Équilibre  Force  Entraînement  Préparation  Entré  Pirouette proprement dite  Sortie  Carre d’entrée spiralée  Une fois centrée, la force de la rotation est établie  Augmenter ou diminuer la vitesse de rotation  Qualités artistiques et positions esthétiques  Rotation maximale : effet de l’accélération et quantité du moment angulaire  Évolution  Maintien d’une position ferme  Sortie en équilibre et bien présentée  Plus petits sont les cercles, plus la pirouette est rapide

6 6 Pirouette de qualité Qualités :  Belle carre d’entrée spiralée  Position de pirouette fermement centrée  Rotations rapides  Belle apparence générale  Sortie en équilibre

7 7 Augmentation du moment angulaire  Extension des bras et de la jambe libre et mouvements amples pendant la phase de préparation et la carre d’entrée spiralée.  Bloquer brusquement le mouvement des bras et de la jambe libre de manière à transférer le moment au reste du corps pendant la phase de centrage de la pirouette.

8 8 Pirouette arrière  Importante pour s’entraîner à la position du saut dans les airs  Pied libre – fermé dans une position croisée et serrée aux chevilles  Baisser les bras avant de les ramener contre le corps pour que les coudes se rapprochent du corps en premier  Sortie - la jambe libre est en position arrière et forme un arc de cercle tandis que le genou traceur est fléchi pour la sortie sur la carre DARE

9 9 Pirouette arabesque arrière  Utiliser comme progression en vue de la pirouette arabesque/arabesque arrière avec changement de pied et la pirouette arabesque sautée  Les cercles ARE sont patinés sur la plante du pied droit  Insister sur la bonne position arabesque de base

10 10 Pirouette pieds croisés  La pirouette la plus importante pour apprendre les principes de l’équilibre et de l’accélération de la rotation du corps dans les airs ou sur la glace  Entrée lente et maîtrisée pour assurer le bon centrage de la pirouette  Répartition égale du poids sur les deux lames  Pirouette sur le plat de la lame  Pas de déplacement du point d’équilibre sur la lame  Silencieuse lorsque bien exécutée  Position prise très rapidement  Angle maximal entre les deux lames

11 11 Pirouette dos cambré  Jambe traceuse droite, jambe libre tournée vers l’extérieur à partir de la hanche, hanches bien placées sous le tronc et alignées par rapport aux épaules, et bras en position comme s’ils « tenaient un ballon de plage ».  L’équilibre est essentiel. La jambe libre est en position élevée et ferme à l’amorce de la pirouette, la cuisse est tournée vers l’extérieur et les muscles du cou sont détendus afin que les voies respiratoires demeurent ouvertes.

12 12 Pirouette arabesque sautée  L’appel est crucial  Petit saut = pirouette rapide  La réception sur un genou raide produit de petits cercles  Mouvement de roue pendant la trajectoire dans les airs  Position horizontale pendant le redressement du genou et le déplacement du poids sur les dents de pointe

13 13 Pirouette sautée assise Appel : Jambe libre dans une position ouverte de 45 ° par rapport au centre du corps lorsqu’elle arrive à la hauteur de la hanche Trajectoire dans les airs : Les genoux sont séparés, la jambe livre est en avant, la jambe traceuse est ramenée sous les fesses et la jambe de réception est redressée avant de toucher la glace Réception et pirouette proprement dite : Les bras sont baissés, la pirouette est sur la jambe d’appel, le tronc reste dans un angle de 30 °, la pirouette est exécutée sur la plante du pied Sortie : Forte poussée sur une carre ARE, sur le pied opposé au pied de la pirouette

14 14 Pirouettes combinées  Maîtriser les positions des pirouettes individuelles  Entraîner les qualités artistiques et les positions esthétiques de la pirouette  Les rotations sont uniformes et la pirouette contient le nombre de rotations prescrit dans la position  Connaître les exigences

15 15 Notions fondamentales Sauts de carre DVD DE L’UIP

16 16 Exercice en groupe sur le synchronisme Examen du synchronisme de l’Axel Objectif : Séquence appropriée du placement de tous les mouvements de l’Axel (l’ordre dans lequel les mouvements commencent)

17 17 Sauts piqués DVD DE L’UIP

18 18 Éléments clés FacteursPhasesPrincipesPoints  Structure et composition du corps  Technique  Attitude mentale  Préparation physique  Préparation  Appel  Trajectoire dans les airs  Réception  Hauteur et distance  Jambe libre et bras  Rotation amorcée pendant l’appel  Vitesse de rotation  Dents de pointe  Idée que le patineur se fait de la réception  Besoins que ressent le patineur  Attitude mentale  Conscience du corps et coordination

19 19 Atteindre la hauteur maximale  Augmenter la force générée sur la glace – diminuer le temps d’extension de la jambe (force + vitesse = impulsion/hauteur)  Placement de la pointe du pied : plus en arrière par rapport à plus près du pied traceur  Accroître la possibilité d’élévation verticale  Sauts piqués – la puissance provient des deux jambes  Synchronisme – rapidité du mouvement

20 20 Atteindre la rotation maximale  Augmenter la pression et utiliser la courbe sur la carre d’entrée  Effet d’accélération de la courbe spiralée  Sauts de carre – la rotation est amorcée par la courbe spiralée  Sauts piqués – le pied d’appel crée la possibilité de rotation au moment où les pieds sont joints  La rapidité de la prise de la position fermée des bras accroît la vitesse de rotation

21 21 Notions essentielles sur les sauts  Rotation  Transfert du moment de rotation  Posture  Position de rotation pendant la trajectoire dans les airs  Transitions difficiles – entrées et sorties

22 22 Début de la rotation  Appliquer une impulsion pour produire la rotation et l’élan du corps  Appliquer une force qui ne passe pas par le centre de gravité (excentrique) pour produire le mouvement angulaire  Force excentrique – la force ne passe pas par l’axe de rotation  « Torsion » - rotation produite par une force excentrique

23 23 Début de la rotation Axel et boucle : De la carre de glisse à l’appel, la pression débute sur le « petit orteil » pour être déplacée sur le « gros orteil » au moment de l’appel comme tel. Sauts de boucle piqué, flip et Lutz : Rotation sur le pied qui « pique » dans la glace et mouvement de ciseau du pied de glisse. S’il n’y a pas de rotation sur la glace, peu importe la hauteur, le patineur ne fera qu’un saut AMPLE et simple.

24 24 Augmenter la rotation Sur la glace :  S’entraîner à exécuter toutes les variations de la pirouette arrière présentées à la page 3-13  S’entraîner à la rotation du saut à l’aide d’un harnais mobile Au sol :  Saut sur un trampoline  Entraîner la pirouette arrière sur une plaque pivotante  Organiser des cours de sauts – également utiles pour améliorer la puissance

25 25 Moment cinétique Faits Le moment cinétique doit commencer avant de quitter la glace Il faut arrêter en partie la rotation pour que le transfert d’énergie ait lieu Le moment cinétique reste le même – la vitesse de rotation peut varier selon le moment d’inertie

26 26 Posture Alignement du corps – utilisation de toutes les articulations ! Base ferme pour le transfert vertical de l’impulsion lors de l’appel Dos droit et tête relevée Se représenter le corps comme une série de maillons d’une chaîne

27 27 Rotation pendant la trajectoire Dos droit, tête relevée et menton parallèle à la glace La position « d’élévation » prise entre l’appel et le sommet du saut est presque la même pour tous les sauts La position « fermée » prise presque au sommet du saut est la même pour tous les sauts

28 28 Chorégraphie

29 29 Création d’un programme  Déterminer le but du programme (compétition, test, spectacle).  Dresser par écrit la liste des éléments et tenir compte des règlements concernant le PBÉ, le cas échéant.  Discuter avec le patineur et choisir un style musical.

30 30 Création d’un programme Choix de la musique  Tenir compte de l’âge et du niveau du patineur.  La musique choisie contribue-t-elle au développement du patineur ?  La musique sera-t-elle encore appropriée dans six mois ?  La musique fera-t-elle ressortir les points forts ou les points faibles du patineur ?

31 31  Se familiariser avec la musique.  Placer les éléments importants avant d’ajouter les pas et les mouvements.  Dessiner le tracé et y inscrire les pas.  Les transitions sont de plus en plus importantes – tenez compte des entrées et des sorties pour les éléments, des pas de liaison et des mouvements.  Il est fortement conseillé de filmer la chorégraphie en cours de montage pour vous y référer. Création d’un programme

32 32 Concevoir les meilleurs programmes possible MAXIMISER la performance, compte tenu des aptitudes du patineur et du PBÉ, afin de produire un patineur ACCOMPLI.  La qualité de tous les éléments est d’une grande importance – prenez des risques calculés – rappelez-vous du rapport risque et récompense.  ROTATION de tous les sauts !  Développer de bonnes pirouettes et séquences de pas et de pas en position arabesque.  De bonnes habiletés de patinage ont une valeur élevée et influent sur les autres composantes du programme.  Insister sur la créativité.  Faire place aux défis et à la croissance.  Encourager les patineurs à développer les aspects plus faibles.  Ne pas prendre la voie de la facilité – pour gagner, les patineurs doivent quand même exécuter des habiletés difficiles.

33 33 Connaître les composantes de programme Habiletés de patinage Qualit é globale du patinage qui comprend la ma î trise des carres et l ’é volution sur la surface glac é e montr é e par une ma î trise du vocabulaire du patinage (courbes, pas, virages, etc.), la clart é de la technique et la puissance sans effort apparent pour acc é l é rer ou varier la vitesse. Utilisation variée de la puissance/de l’énergie. de la vitesse et de l’accélération. Tenir compte des points suivants pour évaluer les habiletés de patinage :  Équilibre, mouvement rythmique du genou et précision du placement des pieds  Évolution et glisse sans effort apparent  Netteté et assurance des courbes profondes, des pas et virages  Puissance, énergie et accélération  Maîtrise du patinage dans toutes les directions  Maîtrise du patinage sur un pied

34 34 Transitions/jeu de pieds de liaison et mouvements Les jeux de pieds variés et complexes, les positions, les mouvements et les prises qui lient les éléments entre eux. En patinage en simple, en patinage en couple et en patinage synchronisé, cela comprend aussi les entrées et les sorties des éléments techniques.  Variété  Difficulté  Complexité  Qualité

35 35 Performance/exécution  Performance : l’engagement du patineur ou du couple sur le plan physique, émotionnel et intellectuel pour rendre l’intention de la musique et de la chorégraphie.  Exécution : qualité et précision des mouvements exécutés. Cela comprend l’harmonie des mouvements pour le patinage en couple.  On doit tenir compte de facteurs suivants pour évaluer la performance et l’exécution :  Implication physique, émotionnelle et intellectuelle  Tenue  Style, individualité et personnalité  Clarté du mouvement  Variété et contraste  Projection

36 36 Chorégraphie et composition Un arrangement intentionnel, élaboré ou original, de tous les types de mouvements en accord avec les principes de proportion, d’unité, d’espace, de structure et de phrasé.  Objet (idée, concept et vision)  Proportion (poids égal de chaque partie)  Unité (enchaînement voulu des mouvements)  Utilisation de l’espace public et personnel  Tracé et utilisation de la glace  Phrasé et forme (mouvements et parties structurés de sorte à correspondre au phrasé de la musique)  Originalité du motif, du mouvement et de la conception

37 37 Interprétation La traduction personnelle et créative de la musique en mouvements sur la glace.  Le mouvement sans effort apparent, en synchronisation avec la musique (les temps). Le synchronisme est une composante distincte pour les danses imposées.  Expression du style, du caractère et du rythme de la musique.  L’utilisation de la « finesse » pour rendre les nuances de la musique (la finesse est la capacité du patineur de rendre les nuances de la musique avec raffinement et art. Les nuances sont les façons personnelles et artistiques de rendre les variations subtiles de l’intensité, du tempo et de la dynamique de la musique du compositeur ou des interprètes.

38 38 Notes pour les composantes de programme Très mauvais MauvaisFaible PassableMoyenAu-dessus de la moyenne BienTrès bienSupérieurExceptionnel

39 39 Critères de programme bien équilibré

40 40 Critères de programme bien équilibré (PBÉ)  Établissent le nombre maximal de différents types d’élément dans un programme.  Font en sorte qu’un patineur ou une équipe ne gagnera pas seulement en remplissant son programme d’une multitude d’éléments.  Protègent l’orientation et l’intégrité de tous les aspects de notre sport.

41 41 Tous les programmes sont évalués par rapport aux critères suivants : –Sauts –Pirouettes –Pas –Habiletés de patinage –Transitions –Performance –Chorégraphie –Interprétation Évaluation de programmes bien équilibrés Composantes techniques Composantes de la présentation

42 42 Programme senior bronze bien équilibré Un programme libre d’une durée de 3 minutes (+/- 10 secondes). Tous les éléments seront désignés au plus de niveau 1 Sept éléments de sauts au maximum  Tous les sauts simples et doubles permis, à l’exception de l’Axel double.  Au moins un saut de type Axel (saut de valse ou Axel simple).  Trois combinaisons ou séquences de sauts au maximum. Une combinaison de sauts peut contenir trois sauts a maximum.  Trois sauts différents répétés au maximum et aucun saut exécuté plus de deux fois. Les sauts répétés doivent l’être dans une séquence ou une combinaison de sauts. Trois pirouettes au maximum  Une pirouette doit être sautée.  Une pirouette doit être combinée (changement de pied facultatif).  Une troisième pirouette de n’importe quelle nature. Une séquence de pas ou séquence de pas en position arabesque au maximum

43 43 Programme libre bien équilibré junior argent Un programme libre d’une durée de 3,5 minutes (+/- 10 secondes). Sept éléments de sauts au maximum  Tous les sauts sont permis.  Au moins un saut de type Axel (saut de valse ou Axel).  Trois combinaisons ou séquences de sauts au maximum. Une combinaison de sauts peut contenir un maximum de trois sauts.  Trois sauts différents répétés au maximum et aucun saut exécuté plus de deux fois. Les sauts répétés doivent l’être dans une combinaison ou une séquence de sauts. Trois pirouettes au maximum  Une pirouette doit être combinée (changement de pied obligatoire).  Une pirouette doit être sautée, dans une position, sans changement de pied.  Une pirouette de n’importe quelle nature. Une séquence de pas ou séquence de pas en position arabesque au maximum

44 44 Programme libre juvénile bien équilibré Un programme libre d’une durée de 2,5 minutes (+/- 10 secondes). Sept éléments de sauts au maximum  Un saut doit avoir un appel de type Axel.  Trois combinaisons ou séquences de sauts au maximum. Les combinaisons de sauts ne peuvent pas contenir plus de deux sauts.  Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois, et si un saut est répété, il doit l’être dans une combinaison ou une séquence de sauts. Trois pirouettes au maximum  Une pirouette doit être combinée et contenir au moins un changement de pied.  Une pirouette doit être sautée, une position et sans changement de pied.  Une pirouette de n’importe quelle nature. Une séquence de pas ou séquence de pas en position arabesque au maximum

45 45 Programme libre pré-novice bien équilibré pour les femmes Un programme libre d’une durée de 3,0 minutes (+/- 10 secondes). Sept éléments de sauts au maximum  Un saut doit avoir un appel de type Axel.  Trois combinaisons ou séquences de sauts au maximum. Les combinaisons de sauts ne peuvent pas contenir plus de deux sauts.  Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois, et si un saut est répété, il doit l’être dans une combinaison ou une séquence de sauts. Trois pirouettes au maximum  Une pirouette doit être combinée et contenir au moins un changement de pied.  Une pirouette doit être sautée, une position et sans changement de pied.  Une pirouette de n’importe quelle nature. Une séquence de pas ou séquence de pas en position arabesque au maximum

46 46 Programme libre pré-novice bien équilibré pour les hommes Un programme libre d’une durée de 3,0 minutes (+/- 10 secondes). Sept éléments de sauts au maximum  Un saut doit avoir un appel de type Axel.  Trois combinaisons ou séquences de sauts au maximum. Les combinaisons de sauts ne peuvent pas contenir plus de deux sauts.  Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois, et si un saut est répété, il doit l’être dans une combinaison ou une séquence de sauts. Trois pirouettes au maximum  Une pirouette doit être combinée et contenir au moins un changement de pied.  Une pirouette doit être sautée, une position et sans changement de pied.  Une pirouette de n’importe quelle nature. Une séquence de pas au maximum

47 47 Autres règlements GÉNÉRALITÉS  Tout élément en plus du nombre prescrit ne sera pas compté dans les résultats du patineur. On ne tiendra compte que du premier essai (ou du nombre d’essais permis) d’un élément.  Un élément est omis s’il est commencé après la période de temps maximale allouée pour le programme (plus 10 secondes). L’arbitre doit avertir les juges et le jury technique de tout élément commencé après la durée permise du programme.

48 48 Premier exemple : Quatre combinaisons dans le programme juvénile

49 49 Deuxième exemple : Quatre combinaisons dans le programme juvénile

50 50 Troisième exemple : Quatre combinaisons dans le programme juvénile + trois 2Lo

51 51 Séquence de pas en position arabesque

52 52 Règlements pour les séquences de pas en position arabesque SÉQUENCES DE PAS EN POSITION ARABESQUE  La séquence est composée principalement d’arabesques. Toutes les formes sont permises et les patineurs doivent prendre au moins deux positions arabesques.  Les poussées pour accélérer sont permises. Les pas de liaison (y compris le grand aigle et les mouvements sur deux pieds, une jambe en extension et l’autre fléchie ou l’Ina Bauer), les virages et les petits sauts sont permis en tout temps pendant la séquence.  Sauf pendant ces poussées, pas, virages et petits sauts, le concurrent doit être principalement en position arabesque, c’est-à-dire la jambe libre (dont le genou et le pied) élevée au-dessus de la hanche pendant au moins trois secondes.

53 53 Règlements pour les séquences de pas en position arabesque SÉQUENCES DE PAS EN POSITION ARABESQUE  La séquence de pas en position arabesque reçoit toujours une valeur de base fixe; elle est appelée une séquence de pas en position arabesque chorégraphique et est évaluée par les juges dans le PÉ seulement.  Cette séquence doit contenir au moins deux positions arabesques d’au moins trois secondes chacune ou une position arabesque d’au moins six secondes.  Si cette exigence n’est pas satisfaite, la séquence de pas en position arabesque n’a pas de valeur.

54 54 Pirouettes

55 55 Positions de base des pirouettes Debout : N’importe quelle position, la jambe de patinage en extension complète ou presque complète, mais non en position arabesque. Arabesque : Jambe libre en arrière, le genou élevé au-dessus de la hanche. Toutefois, les positions dos cambré, Biellmann et autres variations sont encore considérées comme des positions debout. Assise : La partie inférieure des fesses n’est pas élevée au‐dessus de la partie supérieure du genou de la jambe traceuse, la partie supérieure de jambe traceuse au moins parallèle à la glace Positions intermédiaires : Toutes les autres positions

56 56 Position debout

57 57 Position arabesque

58 58 Position assise

59 59 Position intermédiaire

60 60 Règlements pour les pirouettes  Une pirouette qui compte moins de trois rotations est considérée comme un mouvement de patinage, et non pas comme une pirouette. Le nombre minimal de rotations prescrit doit être compté à partir de l’entrée de la pirouette jusqu’à sa sortie.  Pour toutes les catégories de programmes libres de patinage en simple, toutes les pirouettes doivent être de caractère différent (elles doivent avoir des abréviations différentes). La pirouette qui a la même abréviation que la pirouette précédente qui a été exécutée ne sera pas valide, mais elle occupera une case de pirouette.  Le nombre minimal de révolutions dans une position de base est de deux rotations ininterrompues. Si cette exigence n’est pas satisfaite, la position n’est pas comptée.

61 61 Exemple de mauvais choix de pirouettes

62 62 Règlements pour les pirouettes  Une pirouette combinée qui a moins de deux révolutions dans toutes les positions de base n’est pas conforme aux exigences et ne reçoit pas de valeur.  Si un patineur fait une chute à l’entrée de la pirouette, il est autorisé à exécuter une pirouette immédiatement après sa chute (pour combler les temps). Cette pirouette n’est pas considérée comme un élément. Pré-juvénile à novice La pirouette combinée doit contenir au moins un changement de pied et un changement de position.

63 63 Pirouettes – Niveaux de difficulté 1)Une variation difficile dans une position de base (pour les pirouettes combinées seulement) ou dans une position intermédiaire. 2) Une autre variation difficile dans une position de base qui doit être très différente de la première et : ● pirouette dans une position et changement de pied – sur un pied différent de la première ● pirouette combinée et changement de pied – dans une position différente de la première ● pirouette combinée et changement de pied – sur un pied différent et dans une position différente de la première 3) Changement de pied sous forme de saut 4) Entrée arrière/variation de l’entrée sautée/réception sur le même pied que celui de l’appel ou changement de pied pour la réception d’une pirouette sautée assise.

64 64 Pirouettes – Niveaux de difficulté 5) Changement évident de carre en position assise (seulement d’une carre arrière intérieure à une carre avant extérieure) ou arabesque. 6) Les trois positions de base sur chaque pied. 7) Les deux directions qui se suivent immédiatement en position de pirouette assise ou arabesque. 8) Au moins huit révolutions sans changement de position/variation, de pied ou de carre (arabesque, assise, dos cambré ou debout difficile). Compte deux fois si répété sur l’autre pied. Autres traits saillants pour la pirouette dos cambré : 9) Un changement de position arrière/latéral ou l’inverse, au moins trois révolutions dans chaque position (compte également si la pirouette dos cambré fait partie d’une autre pirouette)

65 65 Pirouettes – Niveaux de difficulté Autres traits saillants pour la pirouette dos cambré 10) Position Biellmann après la pirouette dos cambré (Programme court – après huit révolutions pour les patineurs juniors et seniors, six révolutions pour les patineurs novices et cinq révolutions pour les patineurs pré-novices, en position de pirouette dos cambré)  Pré‐juvénile et juvénile : toutes les pirouettes sont désignées au maximum de niveau 1, peu importe leurs traits saillants.  Pré‐novice et novice : pour les pirouettes combinées qui contiennent un changement de pied, deux positions de base sont obligatoires pour les niveaux 2 et 3 dans le programme court.  Les trois positions de base sont obligatoires pour le niveau 4, dans les programmes court et libre. Pour les pirouettes qui contiennent un changement de pied, le nombre maximal de traits saillants sur un pied est de deux.

66 66 Les sauts et le CPC

67 67 Définitions importantes Élément de saut  Un « élément de saut » est un saut individuel, une combinaison de sauts ou une séquence de sauts. Combinaison de sauts  Une combinaison de sauts peut être composée du même saut ou d’un autre saut simple, double, triple ou quadruple.  Dans la combinaison de sauts, le pied de réception du premier saut est le pied d’appel du second saut. Il en est de même pour le troisième saut.

68 68 Définitions importantes  Si les sauts sont liés par un saut non inscrit, l’élément est désigné de séquence de sauts. Toutefois, le demi‐saut de boucle (ou « Euler ») (réception arrière) utilisé dans une combinaison ou une séquence de sauts est considéré comme un saut inscrit dont la valeur est celle d’un saut de boucle simple. Exécuté seul, le demi-saut de boucle est un saut non inscrit.  Un virage trois sur un pied entre les sauts, sans toucher la glace du pied libre (ou avec toucher sans transfert du poids) n’empêche pas la définition de continuer à s’appliquer à l’élément et de le désigner de combinaison de sauts (avec une faute).

69 69 Définitions importantes Séquence de sauts et CPC  Une séquence de sauts peut être composée d’un nombre indéterminé de sauts d‘un nombre indéterminé de rotations qui peuvent être liés par des sauts non inscrits ou des bonds ou les deux qui se suivent immédiatement, le rythme des sauts étant maintenu (le genou).  Une séquence de sauts est composée d’un nombre indéterminé de sauts qui peuvent être liés par des sauts non inscrits ou des bonds ou les deux qui se suivent immédiatement, le rythme des sauts étant maintenu (le genou). Il est interdit d’exécuter des virages et des pas (ni à l’entrée du saut) pendant la séquence. Les croisés et les poussées-élans sont également interdits.  Une séquence de sauts qui ne contient qu’un seul saut inscrit sur la liste et des sauts non inscrits n’est pas considérée comme une séquence de sauts, mais comme un saut individuel qui sera noté comme tel.

70 70 Remarque importante Qu’est-ce qu’un essai ? En principe, une préparation évidente de l’appel d’un saut individuel, un pas vers la carre d’entrée ou le placement des dents de pointe dans la glace ou le fait de quitter la glace sans faire de virage ou en exécutant moins de ¾ de révolution est considéré comme un essai de saut individuel. Cet essai ne reçoit pas de valeur mais bloque quand même une case de saut. Dans certains cas qui relèvent de la décision du jury technique, on peut parfois désigner d’essai la préparation en vue d’un appel sans quitter la glace, par ex., un appel de saut de boucle où le patineur fait une chute avant de quitter la glace ou le patineur exécute un pas pour l’appel avant de l’Axel, ramène en arrière la jambe libre et les bras, commence le mouvement avant pour effectuer le saut dans les airs, la jambe libre et les bras se déplaçant vers l’avant, mais, à la dernière minute, ne quitte pas la glace, etc.

71 71 Règlements pour les sauts des programmes juvéniles à novices  Un saut répété, qui ne l’est pas dans une combinaison ou une séquence de sauts, sera considéré comme une partie d’une séquence de sauts non réussie et compté comme une séquence de sauts qui ne contient qu’un seul saut.  Aucun saut ne peut être exécuté plus de deux fois.  Si le troisième saut répété est exécuté dans une combinaison ou une séquence de sauts, la combinaison ou la séquence entière occupera une case d’élément de saut, mais sera traitée comme un élément supplémentaire et, par conséquent, sera invalidée. (Aucune valeur ne lui sera attribuée.)

72 72 Règlements pour les sauts des programmes juvéniles à novices  Un saut lié par un saut ou des sauts non inscrits sur la liste est considéré comme un saut individuel. Par exemple, le saut de valse + 2T est seulement un 2T.  Si un patineur fait une chute ou un pas après le premier saut et exécute immédiatement après un autre saut, le jury technique ne tiendra pas compte de la continuation. L’élément sera désigné de « premier saut + séquence ».  Si un saut de type Axel suit immédiatement un autre saut (sans pas, virages, bonds, mazurkas et sauts non inscrits), on considère qu’il s’agit d’une séquence de sauts.

73 73 Règlements pour les sauts des programmes juvéniles à novices Appel sur la mauvaise carre (Flip/Lutz)  Lorsque l’appel n’est pas exécuté sur la bonne carre, le jury technique signale l’erreur aux juges par le signe « e » (carre).  Habituellement, la mauvaise carre d’appel est indiquée sans qu’il soit nécessaire de demander une révision par le visionnement de la bande vidéo au ralenti qui ne peut être utilisé que si l’angle de la caméra ne permet pas de voir la carre d’appel en vitesse normale.  Le jury technique utilise le signe « e » (carre) pour signaler une mauvaise carre d’appel.  Chaque juge décide ensuite personnellement de la gravité de l’erreur (grave ou mineure) et de la réduction du PÉ correspondante.

74 74 Règlements pour les sauts des programmes juvéniles à novices  La réception de tous les sauts peut se faire sur un pied ou l’autre.  Les sauts qui ne sont pas inscrits dans l’ÉV (par ex., le Walley, le saut écarté, le demi saut de boucle, etc.) ne sont pas considérés comme des éléments de sauts, mais peuvent servir d’entrée spéciale dans un saut dont on tiendra compte dans la note pour les transitions. Toutefois, un Walley piqué sera désigné de saut de boucle piqué et comptera comme tel.  Un saut de type Axel dont l’appel est sur une carre avant intérieure est un élément non inscrit : il ne reçoit donc pas de valeur et n’occupe pas une case d’élément.

75 75 Autres règlements pour les sauts Combinaison de trois sauts  Pour les catégories junior et senior, une combinaison de sauts peut contenir trois sauts.  Pour les catégories juvénile à novice et le programme de Patinage STAR, la combinaison de trois sauts n’est pas permise. Dans ce cas, l’élément occupe une case de combinaison de sauts, mais la combinaison entière est invalidée (elle ne reçoit pas de valeur).

76 76 Règlements concernant la rotation des sauts  Le jury technique doit désigner le saut essayé, même s’il contient clairement des rotations insuffisantes ou il sera déclassé. Les sauts qui ont une rotation insuffisante et les sauts déclassés sont considérés comme des sauts que le patineur avait l’intention d’exécuter, conformément aux règlements sur les programmes bien équilibrés.  La marque de quart et de demi de la réception sont les limites qui permettent de déterminer les sauts trichés. L’angle de la caméra est important pour décider si le saut a été triché, particulièrement lorsque le saut est exécuté à l’extrémité opposée de la patinoire par rapport à l’endroit où se trouve la caméra.  Dans tous les cas douteux, le jury technique doit prendre une décision dans l’intérêt du patineur.

77 77 Règlements concernant la rotation des sauts Sauts de rotation insuffisante  On considère qu’un saut contient des « rotations insuffisantes » s’il lui manque ¼ de révolution ou plus, mais moins de ½ révolution.  Le jury technique indique aux juges et dans le protocole qu’un saut a des rotations insuffisantes par le symbole « < » à la suite du code de l’élément.  Ces sauts reçoivent une valeur réduite, soit 70 % de la valeur de base pour le saut que le patineur avait l’intention d’exécuter. La note est arrondie à une décimale.

78 78 Règlements concernant la rotation des sauts Sauts déclassés  On considère qu’un saut est « déclassé » s’il lui manque ½ révolution ou plus.  Le jury technique indique aux juges et dans le protocole le saut déclassé par le symbole « <<« après le code de l’élément.  Un saut déclassé est évalué à l’aide de l’Échelle des valeurs (tableau des ÉV) pour l’élément d’une rotation en moins. Par exemple, un 2Lz qui a 1,5 rotation des pieds et 1,75 rotation du haut du corps sera désigné d’un double essai déclassé de 2Lz << lui donnant la même valeur que le 1Lz.

79 79 Exemple : essai de double Lutz Rotation trichée de < 1/4 Valeur de base = 2Lz PÉ « -2 » Réception nette Valeur de base = 2Lz PÉ « 0 » ou « + » Rotation trichée de > 1/4 Valeur de base = 70 % du 2Lz PÉ « - »

80 80 Normes de test

81 81 Test senior bronze de style libre

82 82 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Poussées-élans soviétiques Carres incorrectes (E,I,E) Évolution et maîtrise insuffisantes Déployées sur moins des ¾ de la patinoire Poussées puissantes inadéquates Force irrégulière des carres sur les pieds Tenue de mauvaise qualité et manque d’équilibre Inclinaison insuffisante sur les carres ou pendant les changements de lobes

83 83 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Changement de carre avant et arrière Absence de rythme et synchronisme irrégulier de la jambe libre et du mouvement du genou traceur Axe continu irrégulier Manque d’évolution et de maîtrise

84 84 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Axel, Double Salchow, double saut de boucle piqué Arc de cercle Arc de cercle irrégulier pour les phases de préparation, d’appel et de réception Préparation Position inadéquate du corps et équilibre irrégulier Manque d’évolution et de maîtrise Appel Raclure marquée, appel dérapé ou saut triché Mouvement d’envol insuffisant

85 85 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Axel, Double Salchow, Double saut de boucle piqué Trajectoire dans les airs Hauteur et distance insuffisantes Pirouette avant Positions faibles du corps et de la jambe libre Rotation incomplète Réception Réception trichée sur un pied Réception sur deux pieds Chute – toucher de la glace de la ou des mains ou du pied libre ou des deux Évolution et maîtrise insuffisantes

86 86 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉ AUTRES POINTS SUR LES SAUTS PARTICULIERS ERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double saut de boucle piqué * Exécution d’un « Axel piqué » Saut écarté Écart insuffisant Deux jambes fléchies Séquence de sauts Un ou plus d’un saut incomplet Rythme et évolution inadéquats entre les sauts Posture faible Moins de trois sauts Chute pendant la séquence

87 87 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉ AUTRES POINTS SUR LES SAUTS PARTICULIERS ERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Combinaison de sauts Lutz+boucle piquée Lutz+boucle Lutz+double boucle piquée Lutz+double boucle Un ou les deux sauts incomplets Rythme ou évolution ou les deux insuffisants entre les sauts Saut Lutz avec un saut de « valse piqué » ou « Axel piqué » (le saut de boucle ou le double saut de boucle piqué est triché) Appel incorrect du Lutz sur une carre ARI

88 88 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette arabesque sautée Entrée Posture faible, équilibre inégal et évolution inadéquate Dérapage marqué sur la carre AVE et spirale insuffisante Virage trois AVE Réception Trichée – Virage trois AVI

89 89 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette arabesque sautée Pirouette proprement dite Position arabesque faible Moins de trois rotations Rotations lentes Incapacité de centrer la carre ARE Sortie Posture faible et manque d’équilibre

90 90 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette dos cambré ou latérale Entrée Posture faible, manque d’équilibre et évolution inadéquate Raclure ou dérapage marqués qui causent un arrêt sur la carre spiralée Carre spiralée non exécutée Le candidat pique la pointe du pied et est incapable de rester en équilibre sans toucher la glace du pied libre ou sans tomber

91 91 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette dos cambré ou latérale Pirouette proprement dite Non centrée Position faible Moins de trois rotations Rotations lentes Incapacité de centrer la pirouette Sortie Posture faible et manque d’équilibre Évolution insuffisante

92 92 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette arabesque/assise (au moins trois rotations dans chaque position) Préparation Posture faible et manque d’équilibre Évolution insuffisante Entrée Raclure ou dérapage marqués qui causent un arrêt sur la carre spiralée Carre spiralée non exécutée Le candidat pique la pointe du pied et est incapable de rester en équilibre sans toucher la glace du pied libre ou sans tomber

93 93 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette arabesque/assise (au moins trois rotations dans chaque position) Pirouette proprement dite Positions faibles Moins de trois rotations dans chaque position Rotations lentes Incapacité de centrer la pirouette Transfert lent à l’autre position ou toucher du pied libre ou les deux Sortie Posture faible et manque d’équilibre Évolution insuffisante

94 94 Test senior bronze de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette combinée (Deux positions, un changement de pied; au moins trois rotations sur chaque pied et deux rotations dans chaque position) Préparation Posture faible et manque d’équilibre Évolution insuffisante Entrée Raclure ou dérapage marqués qui causent un arrêt sur la carre spiralée Carre spiralée non exécutée Le candidat pique la pointe du pied et est incapable de rester en équilibre sans toucher la glace du pied libre ou sans tomber

95 95 HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette combinée (Deux positions, un changement de pied; au moins trois rotations sur chaque pied et deux rotations dans chaque position) Pirouette proprement dite Positions faibles Moins de trois rotations dans chaque position Rotations lentes Incapacité de centrer la pirouette Transfert lent à l’autre position ou toucher du pied libre ou les deux Sortie Posture faible et manque d’équilibre Évolution insuffisante Test senior bronze de style libre Éléments isolés

96 96 HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Mouvements de transition (combinaison de deux mouvements) Positions faibles Évolution insuffisante Incapacité de rester en équilibre ou de maîtriser la transition Séquence de pas Posture faible et manque d’équilibre Utilisation de moins des 3/4 de la patinoire (selon la définition de la séquence choisie) Nombre insuffisant de virages ou de mouvements de transition Virages dans une seule direction Déséquilibre pendant les transitions Test senior bronze de style libre Éléments isolés

97 97 Test senior bronze de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Sauts Cette catégorie exige l’exécution de cinq sauts différents. Au moins un des sauts doit être un double saut bien exécuté pour l’obtention d’une note satisfaisante ou supérieure. La qualité globale des sauts doit être telle que plus de la moitié des sauts exécutés sont de qualité « acceptable ».

98 98 VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Séquence de sauts Le programme doit contenir une séquence de trois sauts ou plus bien exécutés pour obtenir une note satisfaisante. Combinaison de sauts Cette catégorie exige l’exécution d’une combinaison de sauts qui contient au moins un saut double. Les deux sauts de la combinaison doivent être bien exécutés. Test senior bronze de style libre Exigences de programme

99 99 Test senior bronze de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Pirouettes Deux pirouettes différentes sont jugées dans cette catégorie. Les pirouettes sont exécutées avec assurance, en position ferme et sont bien centrées. Trois rotations au moins sur chaque pied pour obtenir une note satisfaisante. Pirouette combinée Cette catégorie exige l’exécution d’au moins une pirouette combinée. Trois rotations sur chaque pied. Les transitions entre les positions et lors du changement de pied sont exécutées avec équilibre.

100 100 Test senior bronze de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Séquence de pas La séquence de pas prescrite devrait présenter, dans une certaine mesure, du caractère et du style. Le contenu peut être relativement simple (mohawks et virages trois), mais la séquence est patinée avec évolution et équilibre sur la lame. Rappel : pour réussir le test, le patineur ne peut obtenir plus d’une note « besoin d’amélioration » dans la catégorie des sauts et dans la catégorie des pirouettes.

101 101 Test senior bronze de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Utilisation de la glace Le programme doit utiliser la glace de façon adéquate du début à la fin – et se déployer dans les parties importantes de la patinoire. Tenue, ligne et forme Ces critères sont obligatoires pour ce test. Les patineurs doivent obtenir une note satisfaisante (ou supérieure) pour réussir le test. Comme pour les niveaux inférieurs de test, il est acceptable que la compréhension qu’a le patineur de la tenue se traduise par le patinage la tête relevée et les bras dans une position appropriée. À ce niveau, les patineurs devraient montrer une certaine capacité de tendre la jambe libre dans les pas de liaison et les points saillants du programme.

102 102 Test senior bronze de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Précision et vitesse d’exécution des habiletés de patinage Cette catégorie est la fusion de deux critères des niveaux inférieurs. On évalue tant les habiletés de patinage de base du patineur que sa capacité de les exécuter avec vitesse et évolution. En outre, il faut s’assurer que le patineur est capable de varier un peu la vitesse en fonction de la musique choisie. Utilisation de la musique Le test senior bronze doit être patiné sur au moins deux tempos différents.

103 103 Test senior bronze de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Pas de liaison et mouvements de transition Cette catégorie est introduite au niveau senior bronze. Lors de l’évaluation des pas de liaison et des mouvements de transition, ont doit s’attendre à ce que le patineur varie les pas et les mouvements et qu’ils soient exécutés dans des positions fermes, en équilibre sur la lame. À ce niveau, la plupart des pas de liaison ne devraient pas se limiter à une glisse sur les deux pieds. Composition du programme Le programme doit être équilibré et contenir quelques points saillants, et les éléments devraient être répartis sur l’ensemble de la surface glacée.

104 104 Test Junior Argent de Style Libre

105 105 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Poussées-élans sur un cercle, avant et arrière Le patinage sur une jambe est nettement plus faible que sur l’autre jambe Posture faible et manque d’équilibre La jambe libre reste sur la glace Position faible de la jambe libre Vitesse insuffisante Raclures fréquentes de la pointe du pied

106 106 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Poussées-élans sur un tracé de la figure 8, avant et arrière Posture faible et manque d’équilibre Positions inégales d’un cercle à l’autre Évolution et maîtrise insuffisantes Raclures fréquentes de la pointe du pied

107 107 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») AxelArc de cercle Arc de cercle inégal pendant la préparation, l’appel et la réception Préparation Positions adéquates ou faibles et léger manque d’équilibre Évolution adéquate ou manque d’évolution et de maîtrise Appel Raclure modérée à sévère, dérapage ou saut triché

108 108 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Axel Trajectoire dans les airs Hauteur et distance non équilibrées ou manque de hauteur ou de distance ou des deux En position de pirouette avant pendant presque toute la durée de la trajectoire Positions faibles du corps et de la jambe libre Réception Rotation incomplète Position faible du corps et manque d’équilibre Réception sur le plat, trichée, sur deux pieds; toucher de la main ou chute Évolution et maîtrise adéquates ou insuffisantes

109 109 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double saut de boucle Arc de cercle Déviation importante de l’arc de cercle lors de la préparation, de l’appel et de la réception Préparation Positions adéquates ou faibles du corps et petites pertes d’équilibre Manque d’évolution et de maîtrise Appel Raclure ou dérapage marqués ou appel triché

110 110 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double saut de boucle Trajectoire dans les airs Hauteur ou distance ou les deux insuffisantes Manque important de fermeté dans la position du corps ou de la jambe libre ou des deux Rotation incomplète Réception Position du corps non maîtrisée et manque total d’équilibre Réception trichée sur un pied ou toucher des mains ou du pied libre sur la glace ou des deux Manque d’évolution et de maîtrise

111 111 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double flipPréparation Positions adéquates ou faibles du corps et légères pertes d’équilibre Manque d’évolution et de maîtrise Appel Envol faible ou mouvement d’envol insuffisant

112 112 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double flip Trajectoire dans les airs Hauteur ou distance ou les deux insuffisantes Position non maîtrisée du corps ou de la jambe libre ou des deux Rotation incomplète Réception Position non maîtrisée du corps et manque total d’équilibre Réception trichée sur un pied et toucher des mains ou du pied libre ou des deux Manque d’évolution et de maîtrise

113 113 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double LutzPréparation Positions adéquates ou faibles du corps et légères pertes d’équilibre Manque d’évolution et de maîtrise Prudence et manque d’assurance Appel Envol faible ou mouvement d’envol insuffisant Carre arrière intérieure évidente

114 114 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Double Lutz Trajectoire dans les airs Manque de hauteur ou de distance ou des deux Positions non maîtrisées du corps ou de la jambe libre ou des deux Rotation incomplète Réception Position non maîtrisée du corps et manque total d’équilibre Réception trichée sur un pied et toucher des mains ou du pied libre ou des deux Manque d’évolution et de maîtrise

115 115 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Saut écarté/saut écarté Arc de cercle Arc de cercle irrégulier pendant les deux sauts Préparation Positions adéquates ou faibles du corps et légères pertes d’équilibre Manque d’évolution et de maîtrise Appel Envol faible ou mouvement d’envol insuffisant

116 116 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Saut écarté/saut écarté Trajectoire dans les airs Écart insuffisant lors des deux sauts Flexion des deux jambes Réception Positions adéquates ou faibles du corps et manque d’équilibre Réception sur le plat pour un ou les deux sauts Sur deux pieds, toucher de la main ou chute Manque d’évolution et de maîtrise

117 117 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Séquence de sauts (trois sauts ou plus dont un double) Déviation modérée de l’arc de cercle, ce qui empêche le patineur de terminer la séquence Manque de rythme ou d’évolution ou des deux entre les sauts Positions faibles du corps Omission du double saut, saut triché ou sur les deux pieds Moins de trois sauts Combinaison de sauts (deux sauts dont le second double) Deux sauts de qualité différente Manque de rythme ou d’évolution ou des deux entre les deux sauts

118 118 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette dos cambré ou latérale Préparation Positions du corps adéquates ou faibles et manque d’équilibre Manque d’évolution Entrée Raclure ou dérapage modérés ou sévères lors de la courbe spiralée

119 119 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette dos cambré ou latérale Pirouette proprement dite Positions adéquates ou faibles Moins de quatre rotations Rotations lentes Incapacité de centrer la pirouette pendant deux rotations Sortie Positions adéquates ou faibles et manque d’équilibre Évolution adéquate ou insuffisante

120 120 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette pieds croisés Préparation Positions adéquates ou faibles et manque d’équilibre Évolution adéquate ou insuffisante Entrée Raclure ou dérapage modérés ou sévères lors de la courbe spiralée

121 121 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette pieds croisés Pirouette proprement dite Positions faibles du corps Incapacité de prendre la position de pieds croisés Rotations lentes Moins de quatre rotations Incapacité de centrer la pirouette pendant deux rotations Poids sur un seul pied Sortie Positions faibles et manque d’équilibre  Manque d’évolution

122 122 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette assise, changement, assise Préparation Positions adéquates ou faibles et manque d’équilibre Évolution adéquate ou insuffisante Entrée Raclure ou dérapage modérés ou sévères lors de la courbe spiralée

123 123 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette assise, changement, assise Pirouette proprement dite Positions faibles du corps Rotations lentes sur chaque pied Transition lente Une pirouette contient moins de quatre rotations Les deux pirouettes se déplacent et le patineur est incapable de centrer la pirouette pendant deux rotations, sur chaque pied Sortie Positions faibles et manque d’équilibre Manque d’évolution

124 124 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette combinée (trois positions et un changement de pied) Préparation Positions faibles du corps et manque d’équilibre Manque d’évolution Entrée Raclure ou dérapage modérés ou sévères lors de la courbe spiralée

125 125 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Pirouette combinée (trois positions et un changement de pied) Pirouette proprement dite Positions adéquates ou faibles Moins de quatre rotations sur chaque pied Moins de deux rotations dans chaque position Incapacité de centrer la pirouette sur un pied Transitions lentes, faites en déséquilibre Rotations lentes sur chaque pied Sortie Positions faibles et manque d’équilibre Manque d’évolution

126 126 Test junior argent de style libre Éléments isolés HABILETÉERREURS GRAVES (menant à la note « besoin d’amélioration ») Mouvements de transition (combinaison de deux mouvements) Deux positions faibles Manque d’évolution Mouvement effectué avec difficulté pendant les transitions Quelques positions faibles et manque d’équilibre Séquence de pas Manque de variété des virages ou des mouvements de transition ou des deux Virage dans une direction seulement Déséquilibre et lenteur des transitions La séquence utilise moins des 3/4 de la glace

127 127 Test junior argent de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Sauts Six sauts différents : quatre sauts d’au moins une rotation et deux sauts doubles Distincts dans toutes les phases de la majorité des sauts Séquence de sauts Le programme doit contenir une séquence de trois sauts ou plus bien exécutés, dont un saut double exécuté avec succès La qualité des sauts peut varier quelque peu L’évolution et le rythme entre les sauts doivent être mieux qu’adéquats La réception de tous les sauts doit être réussie

128 128 Test junior argent de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Combinaison de sauts Une combinaison de sauts qui contient au moins un saut double est une exigence pour cette catégorie Les deux sauts de la combinaison doivent être bien exécutés La qualité des sauts peut varier quelque peu

129 129 Test junior argent de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Pirouettes Dans cette catégorie, deux pirouettes différentes sont évaluées Le patineur devrait exécuter les pirouettes avec assurance, bien les centrer et prendre des positions fermes Pour une évaluation satisfaisante, les pirouettes doivent contenir au moins quatre rotations sur chaque pied Pirouette combinée À ce niveau, au moins une pirouette combinée est exigée Les pirouettes doivent montrer des positions nettes et distinctes Les rotations doivent être uniformes et du nombre prescrit; deux rotations dans chaque position et au total quatre rotations sur chaque pied Les changements (le cas échéant) devraient être exécutés avec aisance

130 130 Test junior argent de style libre Exigences de programme VALEUR TECHNIQUE INFORMATION SUR LES CRITÈRES Séquence de pas Évolution adéquate et forme et positions fermes La séquence de pas doit tenir compte du caractère de la musique Rappel : pour réussir le test, le patineur ne peut obtenir plus d’une note « besoin d’amélioration » dans la catégorie des sauts et dans la catégorie des pirouettes.

131 131 Test junior argent de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Utilisation de la glace Le programme est déployé sur toute la surface glacée et les directions et tracés sont variés du début à la fin Tenue, ligne et forme Les positions sont évidentes du début à la fin du programme, y compris lors des changements de direction, de musique et entre les éléments techniques

132 132 Test junior argent de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Précision et vitesse d’exécution des habiletés de patinage Le patineur est capable de varier la vitesse de patinage en fonction de la musique Les habiletés de poussées-élans de base sont exécutées avec assurance, équilibre et maîtrise, particulièrement pendant les virages de base (par ex., pour les virages trois et les mohawks) de même que pour les pas de liaison exécutés pendant le programme. Les courbes sont évidentes pendant le patinage du programme et sont exécutées avec évolution (comme cela est exigé dans les tests des habiletés de patinage) La vitesse est produite sans nuire à la précision du patinage.

133 133 Test junior argent de style libre Exigences de programme PRÉSENTATIONINFORMATION SUR LES CRITÈRES Utilisation de la musique Le programme doit utiliser plus d’un tempo À ce niveau, le patineur doit montrer qu’il est capable d’interpréter la musique par ses mouvements de patinage Pas de liaison et mouvements de transition Tous les pas de liaison et les mouvements de transition sont exécutés dans une position adéquate Les pas de liaison sont quelque peu variés, conformément au contenu du test junior argent des habiletés de patinage Composition du programme Les éléments sont équilibrés et répartis de façon raisonnable sur la surface glacée

134 134 Normes pour le test intermédiaire de compétition de patinage en simple

135 135 Tests subis à une compétition Il n’est plus nécessaire que les tests de compétition subis dans le cadre d’une compétition soient évalués par un jury à part. Les résultats produits par le jury de la compétition servent à calculer les résultats du test. Pour chaque niveau, il y a une note technique minimale, une note minimale pour les habiletés de patinage, une note totale de compétition et des exigences techniques obligatoires. Le spécialiste des données indique à l’opérateur de l’ordinateur de calculer et d’imprimer les résultats du test. L’arbitre du test vérifie et signe la feuille avant qu’elle ne soit remise au patineur.

136 136 Tests subis hors compétition Les tests sont évalués par un jury de trois juges. Pour réussir le test, le patineur doit obtenir la mention réussite de deux des trois juges. Il y a des conditions minimales de réussite pour le PÉ, les habiletés de patinage et la note pour les composantes de programme, de même que des éléments techniques obligatoires. Chaque élément reçoit un PÉ. La somme de tous les PÉ doit être de moins six ou supérieure. Le patineur doit satisfaire aux normes minimales de difficulté technique.

137 137 Test Juvénile de Compétition de Patinage en Simple Ce test est un programme de style libre PROGRAMME Le candidat patine un programme en musique de 2,5 minutes (+ ou – 10 secondes) EXIGENCES DE RÉUSSITE Le programme doit satisfaire aux critères de programme bien équilibré juvénile de style libre TEST SUBI EN COMPÉTITION (Toutes les exigences doivent être remplies) Note technique minimale : 12,0 Note minimale des habiletés de patinage : Moyenne tronquée de 2,0 ou plus Note de réussite : 18,0

138 138 TEST SUBI HORS COMPÉTITION (pour réussir le test, le candidat doit satisfaire aux quatre exigences). 1)Somme des PÉ : -6 ou supérieure 2)Note minimale pour les habiletés de patinage : 2,0 ou supérieure 3)Somme minimale pour les cinq composantes de programme : 10,0 ou supérieure 4)Contenu minimal pour les sauts : au moins deux sauts doubles différents Exigences minimales concernant les sauts Réussite de deux sauts doubles différents Si le saut est exécuté comme saut individuel ou comme dernier saut d’une combinaison ou séquence de sauts, l’élément doit recevoir un PÉ de -1 pour satisfaire à l’exigence. Si le saut est le premier saut d’une combinaison ou d’une séquence de sauts, on considère que l’élément a satisfait à l’exigence, peu importe le PÉ. Test Juvénile de Compétition de Patinage en Simple

139 139

140 140 Test Pré-Novice de Compétition de Patinage en Simple Ce test est un programme de style libre PROGRAMME Le candidat patine un programme en musique de 3,0 minutes (+ ou – 10 secondes) EXIGENCES DE RÉUSSITE Le programme doit satisfaire aux critères de programme bien équilibré pré-novice de style libre TEST SUBI EN COMPÉTITION (Toutes les exigences doivent être remplies) Note technique minimale : 15,0 Note minimale des habiletés de patinage : Moyenne tronquée de 2,5 ou plus Note de réussite : 25,0

141 141 TEST SUBI HORS COMPÉTITION ( pour réussir le test, le candidat doit satisfaire aux quatre exigences). 1)Somme des PÉ : -6 ou supérieure 2)Note minimale pour les habiletés de patinage : 2,5 ou supérieure 3)Somme minimale pour les cinq composantes de programme : 12,0 ou supérieure 4)Contenu minimal pour les sauts : au moins trois sauts doubles différents Exigences minimales concernant les sauts Réussite de trois sauts doubles différents Si le saut est exécuté comme saut individuel ou comme dernier saut d’une combinaison ou séquence de sauts, l’élément doit recevoir un PÉ de -1 pour satisfaire à l’exigence. Si le saut est le premier saut d’une combinaison ou d’une séquence de sauts, on considère que l’élément a satisfait à l’exigence, peu importe le PÉ. Test Pré-Novice de Compétition de Patinage en Simple

142 142 2Lz -2 2Lo 0 2F -1 FCSp -1 SpSq +1 1A 0 2S+2T+C -3 CCoSp 0 1Lz+1Lo+C 0 1A+1Lo+C 0 CSSp 0 -6 X X X X Wonda Dogood Hope Youdo

143 143 Tenez-vous au courant et consultez les mises à jour

144 144 Évaluations des EIPSEP Entraîneurs de Patinage STAR ou entraîneurs provinciaux

145 145 Évaluation - Portfolio n o 1 Instruction – Contexte intermédiaire du PNCE – Entraîneurs de Patinage STAR Exigences générales pour l’évaluation : Présenter une leçon sur bande vidéo des poussées-élans ou des habiletés de patinage, accompagnée du plan de leçon, pour le niveau senior bronze ou junior argent de Patinage STAR Présenter une leçon technique sur bande vidéo, accompagnée du plan de leçon, pour le niveau senior bronze ou junior argent de Patinage STAR

146 146 Exigences générales Analyse sur bande vidéo et CD de musique. Présenter une analyse sur bande vidéo et un CD de la musique d’un patineur pour lequel vous avez conçu ou chorégraphié le programme de niveau intermédiaire de Patinage STAR. Faire subir à des patineurs des tests intermédiaires de Patinage STAR OU faire le programme de mentorat (entraîneurs de Patinage STAR seulement). Joindre une copie de la feuille récapitulative des tests pour chaque test à votre dossier d’enseignement pratique d’entraîneur.

147 147 Évaluation - Portfolio n o 2 Compétition – Contexte Introduction du PNCE - Entraîneur provincial Exigences générales pour l’évaluation : Présenter une leçon de poussées-élans ou des habiletés de patinage sur bande vidéo, accompagnée du plan de leçon, pour le niveau de compétition juvénile ou pré-novice. Présenter une leçon technique sur bande vidéo, accompagnée du plan de leçon, pour le niveau de compétition juvénile ou pré-novice.

148 148 Exigences générales Analyse sur bande vidéo et CD de musique : présenter une analyse sur bande vidéo et un CD de la musique d’un patineur juvénile ou pré-novice pour lequel vous avez conçu ou chorégraphié le programme libre. Faire subir à des patineurs des tests de compétition juvéniles ou pré-novices et un test des habiletés de patinage se niveau senior bronze ou supérieur. Joindre une copie de la feuille récapitulative de tests de chaque test à votre dossier d’enseignement pratique. Qualifier et faire concourir un patineur en simple aux championnats de section ou à une compétition de calibre supérieur (par ex. une compétition Défi, les Championnats nationaux juniors ou les Championnats canadiens) et joindre le protocole de la compétition, à titre de preuve, à votre dossier de l’enseignement pratique d’entraîneur. Remarque : Pour satisfaire à cette exigence, vous devez avoir été l’entraîneur principal du patineur pendant trois mois consécutifs avant la compétition.

149 149 Portfolios des EIPSEP Les deux portfolios sont affichés dans la section Connexion des membres du site web de Patinage Canada – à la rubrique Entraînement, PNCE. Ces exigences étaient à jour au moment de leur affichage. Toutefois, comme notre sport continue à évoluer, il se pourrait qu’elles soient modifiées ultérieurement. Veuillez donc consulter régulièrement le site web.

150 150 Documents importants Remplissez et présentez les documents suivants : Formulaire d’analyse de la bande vidéo et de présentation de la musique Liste de vérification n o 1 pour l’évaluation – Agent de formation Liste de vérification n o 2 pour l’évaluation – Administrateur des cours de la section Dossier de l’enseignement pratique Formulaires d’évaluation : - Formulaire d’évaluation de la leçon sur bande vidéo des poussées- élans ou des habiletés de patinage - Formulaire d’évaluation de la leçon technique sur bande vidéo - Formulaire d’évaluation de l’analyse sur bande vidéo Tous nos vœux de succès !

151 151 FIN !


Télécharger ppt "1 Cours de style libre et de patinage en simple Programme des entraîneurs intermédiaires de Patinage STAR et des entraîneurs provinciaux du PNCE (EIPSEP)"

Présentations similaires


Annonces Google