La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Musique et media informatisés C ours #1: impact des NTIC sur la filière musicale dans son ensemble CELSA Paris IV Sorbonne – 20 Septembre 2006Alban MARTIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Musique et media informatisés C ours #1: impact des NTIC sur la filière musicale dans son ensemble CELSA Paris IV Sorbonne – 20 Septembre 2006Alban MARTIN."— Transcription de la présentation:

1 Musique et media informatisés C ours #1: impact des NTIC sur la filière musicale dans son ensemble CELSA Paris IV Sorbonne – 20 Septembre 2006Alban MARTIN Auteur : -« The Entertainment Industry is cracked, Here is the Patch », oct 04 - « L’Age de Peer », sept 06, Village Mondial Blogueur: -http://cocreation.blogs.comhttp://cocreation.blogs.com Concepteur de services innovants

2 Les spécificités de l'industrie musicale

3 Un secteur riche en enseignements En 10 ans, une filière toute entière a dû se réinventer Multiplicité de discours communicationnels Contexte concurrentiel difficile: faire face au gratuit ! Des enseignements qui servent aussi pour les secteurs du cinéma, des média et des jeux- vidéos

4 Approche choisie pour ce cours

5 8h de cours théoriques Comprendre le changement de relation qui s'opère entre les clients et la filière musicale (2h) Apprendre ce qui est autorisé pour la communication sur les média informatisés (12 oct. de 11h à 13h) Connaître les outils pour favoriser l'implication des clients dans la stratégie de diffusion et de promotion (23 novembre, de 10h à 12h) Estimer les bénéfices d'une stratégie communicationnelle fondée sur la cocréation d'expériences musicales sur mesure (11/01 de 10h à 12h)

6 Les mutations entraînées par les NTIC sur la filière musicale Music Like Water La longue traine Convergence Contact direct

7 L’abondance remplace la rareté: music like water -Musique : en 2005, 760 millions de fichiers musicaux disponibles simultanément sur les réseaux P2P -Clips vidéos: Yahoo! Music, Youtube, Dailymotion -Yahoo Music unlimited, Napster to go, Universal/spiralfrog - INA: H de télé/radio, la plupart gratuite, 60M visites les 10 premiers jours -Myspace: 2,2 millions de groupes Source : IFPI 2005 pour la musique Source: internet.gouv.fr pour l’INA Abondance de contenu gratuit, de fait : Facilitateurs: outils P2P, haut débit, baisse des coûts de bande passante

8 Changement de modèles économiques avec le numérique: longue traîne Source: thelongtail.com On génère autant de revenus avec les hits, qu'avec les petits lots Facilitateurs: -Numérisation -Les recommandations "one click away" et plus précise -Ex : 88 touching the void Vs 98 Into thin air -Ex: Britney > Pink No Doubt > The selecter (ska années 80, GB)

9 La convergence des formats change la donne Musique, cinéma et jeux vidéos s'expriment en succession de 0 et 1 Convergence des technologies, des usages Ex: PSP, musique sur console Une audience supplémentaire Ex: Madden NFL 2004 Des nouveaux entrants du monde de l'informatique et du logiciel Apple et iTunes Napster et Roxio (+Samsung) RealOne Music Store et Real networks (+Nokia et Palm) Microsoft et creative Les éléphants dans la boutique de porcelaine…

10 Un dialogue personnalisé rendu possible à grande échelle « The silence in Black and White » « Monkey Business » Facilitateurs: Réseaux sociaux, blogs, forums, s

11 Exercice pour la prochaine fois Contactez une star –Renaud –Pascal Obispo –Louis Bertignac –Albert Dupontel –Mathieu Kassovitz –Sinclair –Diam's –SINIK –Mademoiselle K –Mathieu Chedid –Calogero –Camille –Vincent Delerme –Cali –Saez –Elisa Tovati –Louise Attaque –Joachim Garraud –Corneille –Da Silva –Martin Solveig Quelques astuces

12 Un "empowerment" des clients par les NTIC

13 Avant: contrôle total de la chaîne de création de valeur Décou verte de talents Production Promotion Commerc ialisation et distrib. Utilisation, écoute, partage, recommandation Extraction de la valeur en un unique point de contact Inno vatio n / créat ion

14 Puis "empowerment" progressif du public avec NTIC Le public est capable de répliquer chaque étape de la chaîne de création de valeur: 1.Découverte de talents 2.Création et Innovation 3.Production 4.Promotion 5.Commercialisation/distribution

15 1. La découverte de talents peut se faire par les amateurs avertis L'histoire de Sandi Thom et sa webcam Statistiques, classements, transparence : Le talent émerge par le public (différent du DA seul) Ex: SFR jeunes talents, wanadoo discoveries, French bazar sur le move, TNT de Zik2zik, Myspace, Youtube…

16 2. L’innovation ascendante permet la création de nouveaux services Les hackers Les lead users  Reprise des technologies pour le compte des industriels

17 2. La démocratisation des home studio donne à la création "amateur" une autre envergure Source: Teens content creator and consumers, Pew internet Project, 12/05 Source: Mélanie Dulong De Rosnay, responsable de Creative Commons France. Source : Ratiatum, « De plus en plus de licences Creative Commons », 20/04/2006. Cout d'enregistrement de démo de qualité studio: 5000 à 10000$, qualité sur un home studio numérique 8 pistes est aussi bonne que sur un 24 pistes analogiques (source: B. Labarthe)  Ex: Freezepop 57% des adolescents ayant accès à internet aux US créateurs de contenus + 45 millions d’œuvres sous licence CC, dont en France. –FlickR: 4,1m de photos (08/05)  11m (3/06) –Soundclick : chansons sous cc –Jamendo : 1000 albums en CC en 16 mois « Dans 20 ans, on aura tous écrit un livre, tourné un film et enregistré une chanson » Cory Doctorow (boing boing)

18 3. Les fans deviennent producteur et mécènes interactifs Développement des outils de paiement en ligne nous transformant en investisseur: Ex : Paypal, Second life, Le Gaming Open Market, Sellaband, AmieStreet

19 4. La promotion est décuplée par les pairs et les techniques virales « Il suffit d’inventer des produits géniaux, et il n’y aura plus besoin de faire de pub ! »  efficience des marchés numériques Un nouvel intermédiaire dans le discours de vente : le pair  A l'heure d'internet toutes les recos sont disponibles en un clic, Choicestream  L'utilisateur est coopté dans les plateformes les plus récentes pour affiner la diffusion de la musique: indy.tv, lastFM, pandora Influenceurs: Eric Rice, Buzz paradise avec les sunshiners Source : Laurent Valembert, directeur de Tribeca, agence de marketing alternatif,

20 5. Après la distribution, la super-distribution Exemples: Corrolaire pour la commercialisation :

21 Avant: l’ancienne chaîne de valeur repose sur l’extraction de la valeur en un unique point de contact: on vend un produit Découv erte de talents, Créa. & innovati on Production Promotion Commerc ialisation et distrib. Utilisation, écoute, partage, recommandation Extraction de la valeur en un unique point de contact Professionnels: création de valeur Public: usage / utilisation Transfert de propriété Sphère publiqueSphère professionnelle €

22 Public et Professionnels en même temps: Co-Création d’expériences musicales Après: Avec les nouvelles technologies, la chaîne de valeur a disparu et on co-crée l’expérience musicale Sphère publique Sphère professionnelle Promotion: ex. Les Podcasts amateurs comme Eric Rice Show et le groupe The Used Découverte de talents : ex. Sandi Thom, sa webcam et RCA/Sony/BMG Production: ex Maria Schneider, Diana Krall financées par les internautes via Artistshare Distribution : ex: réseaux de P2P pour the Decemberists, Jamendo pour la clé USB Commercialisation: ex Format Weed pour le titre jupiter darling du groupe Heart Transfert de propriété et/ou accès Auteur : Alban MARTIN UtilisationEcoute Partage Recommandation €

23 Conclusion Les actions de la filière musicale doivent être orientées non pas vers la communication autour d'un produit et sa vente en bout de chaîne… … mais sur une interaction continue entre les fans et l'univers artistique autour de l'œuvre, aussitôt que possible

24 A vous de jouer / travailler Mission "consulting" en entreprise. Par équipe de 5 (mixtes anciens du CELSA et nouveaux). Première équipe complète, m'envoyer les noms par Premiers arrivés, premiers servis. Je vous préviendrai au fur et à mesure de la composition des équipes, et des sujets pas encore pris. Puis quand questionnaire prêt  rdv avec Bertrand Horel pour validation et mise en relation

25 Prochain cours: le 11 octobre de 11h à 13H


Télécharger ppt "Musique et media informatisés C ours #1: impact des NTIC sur la filière musicale dans son ensemble CELSA Paris IV Sorbonne – 20 Septembre 2006Alban MARTIN."

Présentations similaires


Annonces Google