La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 1."— Transcription de la présentation:

1 LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 1

2 SOMMAIRE 1. PREAMBULE 2. LA POLITIQUE EDUCATIVE AU TRAVERS LES ESPACES ET LES DISPOSITIFS EXISTANTS A Les dispositifs existants B Les écoles participantes C Les espaces répertoriés DLa démarche de la commune de Pernes Les Fontaines dans la réforme des rythmes scolaire s 3. LA PLACE DE L’ENFANT Axe 1Favoriser le vivre ensemble Axe 2 Développer la confiance et l’estime de soi Axe 3 Encourager les découvertes culturelles, artistiques, scientifiques, numériques et sportives Axe 4 Sensibiliser a ̀ la nature, l’environnement et a ̀ la sante 4. LA COMPOSITION DES INTERVENANTS DE L’ACTION EDUCATIVE A Les agents territoriaux B Les intervenants rémunérés du tissu associatif local C Les intervenants ponctuels DLes équipes enseignantes 5. L’EVALUATION 6. UNE GOUVERNANCE MOBILISATRICE A Le comité de pilotage B Le groupe de suivi 7. L’ORGANISATION D’UNE SEMAINE TYPE D’UN ENFANT DE LA COMMUNE DE PERNES LES FONTAINES A L’organisation des différents temps de l’enfant BL’agenda hebdomadaire de l’enfant avec la prise en compte des transitions des différents temps de l’enfant 8. LES PROPOSITIONS DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2014 /2015 A Les Propositions des plannings d’activités B Les modalités d’inscription C Le budget global de la réforme des rythmes scolaires (septembre 2014/juin 2015) DLa répartition par écoles des dépenses sur le matériel pédagogique 2

3 1/PREAMBULE L’objectif du projet éducatif de territoire est de mobiliser toutes les ressources du territoire afin de garantir la continuité éducative entre les projets d’école et les différentes activités proposées sur le temps scolaire et hors temps scolaire. Le PEDT est élaboré à l’initiative de la collectivité territoriale et associe à cette dernière l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation : administrations de l’État concernées (éducation nationale, sports, jeunesse, éducation populaire et vie associative, culture, famille, ville…), associations, institutions culturelles et sportives, etc. Il vise à tirer parti de toutes les ressources du territoire et de créer des synergies pour garantir une plus grande continuité éducative entre les projets des écoles et les activités proposées aux élèves en dehors du temps scolaire et offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité. Il est un outil indispensable à la construction d’une logistique et à une réflexion collective autour d’une ligne politique Education Enfance concernant l’Education globale sur la commune de Pernes Les Fontaines. L’accompagnement de l’enfant tout au long de sa journée dans des lieux et des moments différents entraine la nécessité d’organiser les interventions des différents acteurs éducatifs pour qu’elles puissent se compléter. La loi sur la refondation de l’école vient bouleverser les rythmes scolaires tels que nous les connaissons aujourd’hui La semaine à 4 jours et demi entraîne la création de nouveaux créneaux actuellement mobilisés sur du temps scolaire en les faisant basculer sur du temps périscolaire. Des priorités éducatives doivent être ainsi définies pour réussir au mieux cette articulation entre les services de l’Education Nationale et les services des collectivités territoriales. Enfin, l’élaboration d’une définition formelle et réfléchie de valeurs et d’objectifs communs en direction de l’enfance permettra à tous les acteurs éducatifs et élus de construire ensemble et de manière cohérente une ligne politique claire et opérationnelle favorisant un parcours éducatif et de qualité aux enfants résidant sur la commune de Pernes Les Fontaines. 3

4 2.LA POLITIQUE EDUCATIVE AU TRAVERS LES ESPACES ET LES DISPOSITIFS EXISTANTS 2.LA POLITIQUE EDUCATIVE AU TRAVERS LES ESPACES ET LES DISPOSITIFS EXISTANTS Le développement d’une politique enfance jeunesse est depuis plusieurs années devenu une priorité municipale. La signature d’un contrat enfance jeunesse en 2007 en partenariat avec la Caisse d’allocation familiale et la MSA a permis de favoriser la qualité des dispositifs existants. 4

5 A/Les dispositifs existants 5

6 L’ESPACE « LES PITCHOUNETS Conséquences de la réforme : 1. Mise à disposition des animatrices de la crèche sur les ateliers péri éducatifs 2. Mutualisation des formations avec les agents de la crèche et du service Education Enfance Conséquences de la réforme : 1. Mise à disposition des animatrices de la crèche sur les ateliers péri éducatifs 2. Mutualisation des formations avec les agents de la crèche et du service Education Enfance LE SERVICE EDUCATION ENFANCE 1/ L’accueil de loisirs sans hébergement « Pernes Récré » Conséquences de la réforme : 1. Création du service Education Enfance 2.Recrutement du responsable service Education Enfance 3. Ramassage scolaire le mercredi à 12h00 4. Réorganisation des ressources humaines 5. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers Conséquences de la réforme : 1. Création du service Education Enfance 2.Recrutement du responsable service Education Enfance 3. Ramassage scolaire le mercredi à 12h00 4. Réorganisation des ressources humaines 5. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers 6

7 2/ L’accueil de loisirs avec hébergement « La colonie d’Aurel » Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines 2. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines 2. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers 3 / L’accueil périscolaire matin, midi et soir Conséquences de la réforme : 1.Mise en place d’un accueil périscolaire supplémentaire le mercredi de 7h30 à 9h00 2. Création d’un accueil péri éducatif supplémentaire (2jX1.5h/semaine) 3.Fidélisation des équipes par école 4. Réorganisation des ressources humaines 5. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers 6. Création d’une garderie le mercredi de 12h00 à 12h30 Conséquences de la réforme : 1.Mise en place d’un accueil périscolaire supplémentaire le mercredi de 7h30 à 9h00 2. Création d’un accueil péri éducatif supplémentaire (2jX1.5h/semaine) 3.Fidélisation des équipes par école 4. Réorganisation des ressources humaines 5. Création d’outils pour optimiser les moyens matériels et financiers 6. Création d’une garderie le mercredi de 12h00 à 12h30 7

8 4/ Les ATSEMS Conséquences de la réforme : 1. Modification des plannings des ATSEMS 2.Intervention des ATSEMS sur les temps péri-éducatifs 3. Intervention des ATSEMS sur la garderie du mercredi de 12h00à 12h30 Conséquences de la réforme : 1. Modification des plannings des ATSEMS 2.Intervention des ATSEMS sur les temps péri-éducatifs 3. Intervention des ATSEMS sur la garderie du mercredi de 12h00à 12h30 LE SERVICE JEUNESSE L’Espace Jeunesse Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines et des temps d’ouverture Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines et des temps d’ouverture 8

9 LE SERVICE DES SPORTS Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines 2. Révision de la mise à disposition de l’éducateur sportif municipal dans les écoles 3. Modification du planning d’occupation des salles Conséquences de la réforme : 1. Réorganisation des ressources humaines 2. Révision de la mise à disposition de l’éducateur sportif municipal dans les écoles 3. Modification du planning d’occupation des salles 9

10 LA BIBLIOTHEQUE Conséquences de la réforme : 1. Mise à disposition de jeux et de livres pour les projets d’activités 2. Organisation et participation aux animations et aux activités Conséquences de la réforme : 1. Mise à disposition de jeux et de livres pour les projets d’activités 2. Organisation et participation aux animations et aux activités Dès janvier 2015, la bibliothèque et la ludothèque seront regroupées en une seule structure avec du renfort de personnel (notamment profil multi média ) LE RAM Conséquences de la réforme : 1. Aucune Conséquences de la réforme : 1. Aucune ET LA LUDOTHEQUE 10

11 B/ Les écoles participantes 11

12 12

13 13

14 C/ Les espaces répertoriés Il s’agit d’organiser, de structurer et de pérenniser des outils organisationnels autour des infrastructures municipales pour permettre au mieux l’organisation des ateliers périscolaires. Un inventaire a été réalisé en concertation entre les directrices d’école, le responsable du service des Sports,la responsable du service de la Culture et la responsable du service Education Enfance. 14

15 Ecole Marie Mauron maternelle et é l é mentaire 15

16 Espaces intérieurs Espaces extérieursRepli en cas d’intempérie  Salle motricité  1 salle périscolaire  1 BCD  2 classes maternelles  L’espace jeunesse  1 salle municipale  1 réfectoire  1 cour  1 stade  Réfectoire Ecole Les Valayans maternelle et é l é mentaire 16

17 Espaces intérieurs Espaces extérieursRepli en cas d’intempérie  Salle bibliothèque  1 salle accueil périscolaire  1 Salle motricité ancienne école maternelle  1 salle de danse ancienne école maternelle  Salles des augustins  Le réfectoire  1 cour  1 jardin Ecole Louis Giraud maternelle et é l é mentaire 17

18 Espaces intérieurs Espaces extérieursRepli en cas d’intempérie  La rotonde  Hall d’entrée prés de la rotonde  La 6 ème classe  La BCD  Le préfabriqué  La cour  Le jardin  Le stade Jean Moulin  réfectoire Ecole Jean Moulin maternelle 18

19 Espaces intérieurs Espaces extérieurs Repli en cas d’intempérie  1 salle (atelier 39)  Le hall (3X repli)  La bibliothèque  La salle informatique  La salle de sport ( 2X18 )  Le réfectoire ???  La cour  Le stade  réfectoire Ecole Jean Moulin élémentair e 19

20 D/ LA DEMARCHE DE LA COLLECTIVITE DANS LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES D / La démarche de la commune de Pernes Les Fontaines dans la réforme des rythmes scolaires 20

21 * Donner la parole aux acteurs de la commune sur le fond de la réforme des rythmes scolaires * Produire des propositions complémentaires * Informer et/ou former les acteurs et Construire ainsi de l’intelligence collective * Répertorier un maximum d’interrogations, de questionnements, d’interpellations pour, à la suite de ces consultations, aborder les aspects organisationnels du PEDT * dégager de l’ensemble des propositions les contenus du document PEDT : et assurer ainsi un document dont les enjeux sont construits par les acteurs. 86 acteurs consultés et concertés 185 propositions émises pour assurer la continuité éducative souhaitée dans le cadre du PEDT 21

22 Consultation et concertation de la communauté éducative par Hestia Formation Ecriture du Projet Educatif territorial Enquête auprès des familles Formation agents Par Hestia Formation Création d’un service Education Enfance Décret n° du 7 mai 2014 : validation par les conseils d’école de 2X 1.5h Envoi au DASEN du projet d’organisation du temps scolaire Décret n° du 24/01/2013 Validation du DASEN du projet d’organisation du temps scolaire Analyse des besoins de la collectivité Demande DASEN report date d’effet de la réforme des rythmes scolaires Sept 2014 Signature d’une convention entre Hestia Formation et La Mairie de Pernes Les Fontaines 22

23 3. LA PLACE DE L’ENFANT 3. LA PLACE DE L’ENFANT Le Projet Educatif Territorial doit créer les conditions pour rendre les enfants acteurs de l’action éducative en les encourageant sur toutes formes de participation dans leur commune. Il doit aussi permette à l’enfant de s’épanouir dans un domaine culturel ou sportif pour renforcer son plaisir d’apprentissage en classe et l’accompagner vers un parcours éducatif réussi. La complémentarité des temps éducatifs entre temps scolaires et temps non scolaires offre aux enfants l’opportunité d’appréhender une diversité de situations d’apprentissage et d’acquisitions de compétences. 23

24 Axe 1 - Favoriser le vivre ensemble « C’est faire partie d’un groupe ou d’une société qui partage les mêmes valeurs, dans le respect de la singularité de chacun. C’est permettre l’épanouissement de l’enfant au sein du groupe, dans le respect et la tolérance. C’est construire une relation aux autres qui permet a ̀ l’enfant de grandir » Quelques mots clé : respect, individu, singularité, groupe, société, valeurs Enjeux éducatifs : Construire des relations avec l’autre au-delà des différences Permettre a ̀ l’enfant de participer a ̀ l’élaboration du cadre collectif Favoriser les actions de coopération, de solidarité d’entraide a ̀ l’échelle de son territoire 24

25 Moyens opérationnels Critères d’évaluation Indicateurs En intégrant au dispositif les enfants porteurs d’un handicap A.Existence effective d’enfants porteurs d’un handicap B.Identification d’enfants porteur d’un handicap A1: combien d’enfants ? quel (s)handicap(s)? B1: les familles ont-elles été associées? Comment les enfants ont-ils été intégrés? En construisant des règles de vie collective A.Existence effective de règles de vie A.Modalités de création de ces règles de vie A1 : Ces règles sont-elles affichées dans chaque espace ? A2 : Les enfants respectent-ils ses règles de vie collective ? A3 : Le personnel respecte- t-il ses règles de vie collective ? B1 : Avec qui ont –elles été construites ? B2 : Sont-elles communes aux temps scolaires et périscolaires ? En créant une convention avec les parties prenantes du projet(associations,intervenants extérieurs…) A.Existence effective d’une convention d’utilisation des locaux A1. Quelles sont les signataires de cette convention ? A2. A qui cette convention a-t-elle été diffusée ? A3. Les différents signataires respectent-ils cette convention ? En créant des repères spatiaux A.Existence effective de repères spatiaux A1.Les lieux sont-ils identifiés par les enfants ? A2. par les équipes d’animation ? A3. par les équipes enseignantes ? 25

26 En créant des repères temporels A. Existence effective de repères temporels A1.Les transitions scolaires/périscolaires sont-elles assimilées par les enfants ? A2.par les équipes d’animation ? A3.par les équipes enseignantes ? En participant à des journées ou/et des sessions de sensibilisation A.Participation effective à des journées ou/et des semaines de sensibilisation A1. Sur 36 semaines d’interventions ou 70 jours d’intervention, combien ont été consacrés à ces journées ? A2. Quels outils de communication et/ou d’information ont été utilisés ? En rendant l’enfant acteur de sa cité : désignation de délégués, création d’une gazette… A. Existence effective d’actions menées par les enfants A1.Comment les enfants ont été impliqués dans les choix des projets ? A2.Quels impacts leur implication sur leur vie quotidienne ? A3.Leur choix ont-ils été pris en compte ? 26

27 Axe 2 - Développer la confiance et l’estime de soi « Différente et liée, l’estime de soi c’est s’aimer et s’accepter tel que l’on est. Elle est du ressort de l’intimité et peut s’exprimer dans le « savoir- être». La confiance en soi se bâtit autour des savoir-faire, des résultats, de la résistance et des échecs. Dans les 2 cas, elles sont le fruit d’une construction lente et permanente, dans le rapport aux autres et a ̀ soi ». Quelques mots clé : Emotions, qualité, partager, s’affirmer,valorisation,bienveillance Enjeux éducatifs : Construire des relations avec l’autre Se connaitre soi même L’affirmation de soi 27

28 Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation En organisant les ateliers par inscription et par période A.Existence effective de permanences familles A1.Le choix des enfants est-il pris en compte ? A2.Les familles respectent- elles leur réservation? A3.Combien représente le taux d’absentéisme ? A4.Les périodes d’inscriptions sont-elles les bonnes ? le choix du lieu ? A5.Le roulement des ateliers est-il à revoir ? En proposant des ateliers d’expression A.Existence effective d’ateliers d’expression A1.Quel type d’ateliers d’expression est- il envisagé ? A2.Sont-ils diversifiés ? En valorisant les réalisations des enfants A.Finalité des productions des enfants B.Retour des enfants, des familles A1.Les réalisations des enfants sont- elles affichées ?où ?quand ?par qui ? B2.Un espace est-il prévu au public pour les voir ? B3.Quelle est la finalité de ces productions ? (exposition au sein de l’école, à l’office de tourisme, dans un musée…) 28

29 Axe 3 - Encourager les découvertes culturelles, artistiques, scientifiques, numériques et sportives « L’accès a ̀ la culture artistique, scientifique et sportive c’est l’ouverture, le lien aux autres, la découverte et la curiosité. L’esprit critique doit être stimulé et aiguisé dans le respect et l’apprentissage des autres. Le plaisir et le jeux sont les éléments moteurs de ces découvertes ». Quelques mots clef : Ouverture, respect, stimuler, les différences, plaisir, dépassement de soi... Enjeux éducatifs Construire des relations avec l’autre Se construire une représentation du monde a ̀ l’échelle de l’individu Faire venir les différents types de « cultures » Aller a ̀ la rencontre de la Culture 29

30 Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation En proposant des catégories d’activités différentes A.Existence effective de catégories d’activités différentes A1.Toutes les catégories d’activités sont- elles présentées ? A2.Le choix de l’enfant est-il pris en compte ? A3.Ces catégories d’activité participent elles à la réussite scolaire de l’enfant ? En formant et en spécialisant les agents territoriaux dans ces interventions A.Existence effective de propositions de formations A1.Sur 40 agents territoriaux, combien ont été formés sur une spécialisation ? En intégrant du personnel qualifié dans les ateliers A.Existence effective du personnel qualifié à l’intérieur des Temps péri-éducatifs A1.Sur 50 intervenants, quel est le pourcentage de personnel qualifié ? 30

31 Quelques mots clef : Observer, respecter, s’épanouir, prévenir, découvrir,citoyenneté,patrimoine... Enjeux éducatifs : Prendre soin de soi et des autres Connaître son environnement proche - Axe 4 - Sensibiliser a ̀ la nature, l’environnement et a ̀ la sante, à la citoyenneté « Sensibiliser a ̀ la nature, l’environnement la sante et à la citoyenneté, c’est observer et expérimenter pour en comprendre les enjeux afin de pouvoir se responsabiliser et modifier ses comportements ». 31

32 Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation En participant au projet « tous consom’acteurs » A.Adhésion du projet par la Ville de Pernes Les Fontaines A1.Quels projets d’activités ont été mis en place ? En intégrant des associations qui ont pour but l’éducation à l’environnement, à la santé, à la citoyenneté A.Adhésion des associations aux appels à projet des temps péri-éducatifs A1.Combien d’associations ont pour but l’éducation à l’environnement, à la santé, à la citoyenneté ont été intégrées ? En sensibilisant les enfants au respect du lieu A.Existence effective de projets d’activités sur cette thématique A1.Le lieu est-il mieux respecté ? A2.Quels outils ont été utilisés ? 32

33 4/LA COMPOSITION DES PROFESSIONNELS DE L’ACTION EDUCATIVE 4/LA COMPOSITION DES PROFESSIONNELS DE L’ACTION EDUCATIVE 33

34 A / LES AGENTS TERRITORIAUX Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateur d’évaluation Quantifier le personnel et les diplômes nécessaires A.Visibilité du nombre d’agents et d’intervenants concernés Visibilité de la qualification des agents et des intervenants concernés A1.Le service des ressources humaines a-t-il été associé à la réflexion ? A2.Quels autres services ont participé à ce redéploiement ? Identifier au plus juste les besoins du personnel sur les temps du service éducation enfance (périscolaire, extrascolaire, colonie, autres…) A.Identification effective des besoins du personnel A1.Les agents ont-ils été consultés sur leur compétence ? A2.Un accompagnement dans leur formation continue est-il prévu ? Organiser et harmoniser la présence des intervenants sur les différents temps de la journée de l’enfant sur la collectivité A.Fidélisation des agents et des intervenants par écoles A1. La réflexion sur la répartition des agents a-t-elle été réalisée sur la journée globale de l’enfant ? 34

35 Associer les agents du service jeunesse, des sports dans les ateliers péri-éducatifs A.La participation effective des agents territoriaux par service A1. Les temps de préparation sont-ils prévus ?sont-ils communs entre tous les services municipaux ? Conserver le volume horaire actuel des ATSEM sur les temps scolaires A.La conservation du volume horaire actuel des ATSEM sur les temps scolaires A1.Quel pourcentage du volume horaire des ATSEM a- t-il été conservé sur les temps scolaires ? Mise en place d’un plan de formation A.Existence effective d’un plan de formation pour les agents territoriaux A1 Un plan de formation a-t-il été réfléchi avec le service des ressources humaines ? A2.Ce plan de formation perturbe t-il le ou les services municipaux ? Organiser des temps obligatoires de concertation et d’évaluation entre les différents acteurs A.Existence effective des temps obligatoires de concertation et d’évaluation entre les différents acteurs A1 Quel pourcentage représente ces temps obligatoires sur la totalité des interventions sur le temps péri-éducatif? A2.Sont-ils Identifiables ? (quand ?qui ?où ?comment ? ) 35

36 B/ LES INTERVENANTS REMUNERES DU TISSUS ASSOCIATIF LOCAL Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation Mise en place d’une grille tarifaire pour les différents intervenants A.Existence effective d’une grille tarifaire pour les différents intervenants Cette grille tarifaire est-elle appliquée ? Appel à projet distribué à toutes les associations pernoises A.Existence effective de l’appel à projet B.Distribution effective de l’appel à projet A1.Combien d’associations cet appel à projet a-t-il été distribué ? B1.Combien ont-elles répondu ? Conventionner avec les différents intervenants (assurance, utilisation des espaces, remplacement…) A.Existence effective de cette convention Cette convention est-elle appliquée et respectée par l’ensemble des partenaires éducatifs ? Organiser des temps obligatoires entre les différents acteurs A.Existence effective des temps obligatoires entre les différents acteurs éducatifs A1. Quel pourcentage représente ces temps obligatoires sur la totalité des interventions sur le temps péri-éducatif? A2.Sont-ilsidentifiables ? (quand ?qui ?où ?comment ? ) 36

37 Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation Appel à projet distribué à toutes les associations pernoises A. Existence effective de l’appel à projet B. Distribution effective de l’appel à projet A1.Quel est le pourcentage d’associations bénévoles qui intervient sur le temps de la réforme des rythmes scolaires ? B1.Combien ont-elles répondu ? Intervention ponctuelle de bénévoles en début, milieu ou fin de période A.lntervention ponctuelle effective de bénévoles sur le temps péri- éducatif A1.Le positionnement de ces interventions ponctuelles est-il un frein ou un atout sur la qualité des interventions ? A2.Est-il contraignant d’inclure ces interventions ponctuelles dans une organisation générale ? A3.Combien de jours interviennent- elles ? Organiser des temps obligatoires entre les différents acteurs A.Existence effective des temps obligatoires entre les différents acteurs éducatifs A1.Quel pourcentage représente ces temps obligatoires sur la totalité des interventions sur le temps péri- éducatif? A2.Sont-ils identifiables ?(quand ?qui ?où ?comm ent ?) C / LES INTERVENANTS BENEVOLES PONCTUELS 37

38 Moyens opérationnelsCritères d’évaluationIndicateurs d’évaluation Permettre aux enseignants volontaires d’intervenir sur les ateliers A.Participation effective des enseignants volontaires sur les ateliers A1.Les équipes enseignantes ont-elles été intégrées aux interventions des ateliers péri- éducatifs ? A2.Combien d’enseignants volontaires participent aux ateliers péri-éducatifs ? Mise en place d’une grille tarifaire A.Existence effective d’une grille tarifaire pour les enseignants volontaires A1.Cette grille tarifaire est-elle appliquée ? Organiser des temps obligatoires entre les différents acteurs éducatifs A.Existence effective des temps obligatoires entre les différents acteurs éducatifs A1.Quel pourcentage représente ces temps obligatoires sur la totalité des interventions sur le temps péri-éducatif? A2.Sont-ils identifiables ?(quand ?qui ?où ? comment ?) D/ LES EQUIPES ENSEIGNANTES 38

39 5/ L’EVALUATION Evaluer, c’est estimer à un moment donné dans le temps l’impact d’un projet, et à quel point les objectifs ont été atteints La mise en œuvre des actions du Projet Educatif Territorial repose sur la mobilisation d’une gouvernance mobilisatrice locale chargée du pilotage et de l’évaluation continue du Projet Educatif Territorial. Le suivi et l’évaluation des activités d’un projet sont essentiels pour juger de la progression réalisée en direction des objectifs et des résultats. Le suivi est bien plus que la simple collecte de l’information sur le projet, c’est l’évaluation systématique et continue du progrès dans le temps par la collecte et l’analyse de l’information et l’utilisation de cette information pour améliorer le travail au sein du projet. Les critères et les indicateurs d’évaluation nous amèneront à construire nos bilans. 39

40 6/UNE GOUVERNANCE MOBILISATRICE Il s’agit d’ouvrir et d’animer au quotidien des espaces de débat pour penser et construire des projets qui permettront de prendre en compte les besoins éducatifs sociaux et culturels de l’enfant et des acteurs mobilisés. Cette reconstruction de l’emploi du temps doit inciter à une coopération éducative indispensable sur la journée globale de l’enfant. La mise en œuvre des actions du Projet Educatif Territorial repose sur la mobilisation d’une gouvernance locale chargée du pilotage et de l’évaluation continue du Projet Educatif Territorial. 40

41 A/ Mise en place d’un comité de pilotage Le comité de pilotage est présidé par Monsieur Le Maire ou son représentant et il est composé comme suit : * De l’Inspecteur de l’Education Nationale * De l’inspecteur de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Jeunesse et des Sports * Des élus de La Mairie, de la Directrice Générale des services, de la coordinatrice du Contrat Enfance Jeunesse et de la responsable du service éducation enfance * Des directeurs des écoles maternelles et élémentaires * Des représentants des parents d’élèves * D’un représentant d’une association sportive, d’une association culturelle et d’une association de loisirs * De la représentante la Caisse d’Allocation familiale * De la représentante de La Mutualité Sociale Agricole 41

42 Comité de pilotageJuillet 2014 Comité de pilotageAprès vacances de Février 2015 Comité de pilotageMi Juin 2015 Ses missions : D é terminer et fixer les priorit é s d ’ actions à mettre en œ uvre sur le territoire Echanger entre partenaires sur l ’ offre é ducative et ainsi assurer la coh é rence entre les diff é rents dispositifs existants Mettre en é vidence les é ventuels dysfonctionnements et apporter les r é ponses ad é quates Evaluer de mani è re continue le projet é ducatif territorial Son organisation : Le comit é de pilotage se r é unira au minimum trois fois par an : 42

43 B / Groupe de suivi Le groupe de suivi est présidé par Monsieur Le Maire ou son représentant et il est composé comme suit : * Des équipes enseignantes des écoles maternelles et élémentaires * Des représentants des parents d’élèves * De la référente périscolaire du site * Des représentants du personnel * De la coordinatrice du contrat Enfance Jeunesse * De la responsable du service Education Enfance 43

44 Le groupe de suiviJuin 2014 Le groupe de suivi,Avant les vacances de février 2015 Le groupe de suivi,Mi mai 2015 Ses missions : Suivi de proximit é du Projet Educatif de Territoire Pr é paration du comit é de pilotage R é servoir de propositions et d ’ informations Son organisation : Le groupe de suivi se r é unira au minimum trois fois par an avant les comit é s de pilotage hors conseil d ’é cole : 44

45 7/ L’ORGANISATION D’UNE SEMAINE TYPE D’UN ENFANT DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 7/ L’ORGANISATION D’UNE SEMAINE TYPE D’UN ENFANT DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 45

46 Si tout élève est un enfant, l’enfant n’est pas seulement un élève ! Il faut donc travailler sur le rythme de vie et d’apprentissage des enfants en incluant tous les temps de leur vie : familial, sociétal (sports, activités culturelles, rencontres avec les pairs…) scolaire, sommeil, restauration, inactivité… Il faut aussi dépasser l’intérêt des adultes, quels qu’ils soient, pour se concentrer sur l’intérêt de l’enfant et donc de l’élève. Aménager le rythme de vie de l’enfant, c’est intégrer dans leur globalité tous les temps de la journée d’un enfant : temps familial, temps scolaire, temps périscolaire, temps personnel, temps libre. 46

47 A/L’organisation des différents temps de l’enfant L ’ organisation du temps scolaire sera ainsi r é partie : et é l é mentaire, Ecole Marie Mauron maternelle et é l é mentaire : EnseignementLUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN9h00/12h00 APRES-MIDI14h00/17h0014h00/15h30 14H00/17H14h00/15H30 EnseignementLUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN9h00/12h00 APRES-MIDI14h00/17h0014h00/15h30 14h00/17h00 Ecole Jean Moulin maternelle et é l é mentaire, Ecole Les Valayans maternelle et é l é mentaire : Ecole Louis Giraud maternelle 47

48 L ’ organisation du temps périscolaire, du temps péri é ducatif et du temps extra scolaire sera ainsi répartie : Ecole Louis Giraud maternelle et é l é mentaire, Ecole Marie Mauron maternelle et é l é mentaire : : Temps scolaires Temps périscolairestemps péri-éducatifs garderie Accueil de Loisirs sans hébergement LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN 7H30/9H00 MIDI 12H00/14H00 12h00/12H3012H00/14H00 APRES-MIDI 15h30/17h00 15H30 /17h00 SOIR 17H00/18H30 : LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN7H30/9H00 MIDI12H00/14H0 0 12h00/12H3012H00/14H00 APRES-MIDI 15h30/17h00 15H30 /17h00 SOIR17H00/18H3 0 Ecole Jean Moulin maternelle et élémentaire, Ecole Les Valayans maternelle et élémentaire : périscolairePéri-éducatif garderie ALSH 48

49 B/L’agenda hebdomadaire de l’enfant avec la prise en compte des transitions des différents temps de l’enfant Dans un premier temps, la ville de Pernes Les Fontaines a souhaité dissocier le terme Péri- éducatif du périscolaire pour une meilleure compréhension avec ses partenaires éducatifs, A terme, la globalisation de ces temps en un seul terme « périscolaire » reste un objectif qui permettra une cohérence éducative. 49

50 LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN7H30/9H00 transition 9h00/12h00 transition 12h00/14h00 12h00/12h3012h00/14h00 transition APRES- MIDI 14h00/17h0014h00/15h30 14h00/15H3014h00/17H00 transition 17h00/18H3015H30/17H00 15h30/17h0017H00/18H30 transition 17H00/18H30 LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI MATIN7H30/9H00 transition 9h00/12h00 transition 12h00/14h00 12h00/12h3012h00/14h00 transition APRES-MIDI14h00/17h0014h00/15h30 14h00/17H0014h00/15H30 transition 17h00/18H3015H30/17H00 17h00/18H3015h30/17h00 transition VALAYANSVALAYANS JEANMOULINJEANMOULIN LOUISGIRAUDLOUISGIRAUD 50 MARIE MAURONMARIE MAURON

51 LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI Pause méridienne transition Sieste transition Temps péri- éducatifs/ temps scolaires LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDI Pause méridienne transition Sieste transition Temps péri- éducatifs/ temps scolaires Ecole maternelle Louis Giraud et Marie Mauron Ecole maternelle Jean Moulin et Les Valayans 51

52 8. LES PROPOSITIONS DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2014 / LES PROPOSITIONS DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2014 /

53 Activités manuelles Activités Expression Activités Sportives Environnement Recyclage Patrimoine Activités sans consigne Non dirigées Accompagnement A La scolarité peintureEveil musicalInitiation à un sport collectif potagerSemaines et journées nationales Aménagement espaces Aide et suivi de la scolarité de l’enfant collageEveil corporelJeux sportifsCréation -recyclageParticipation à la vie locale Coins formalisés Décoration Chorale Sensibilisation à l’environnement : faune et flore Langues régionales Matériel mis à disposition Activités manuelles danse Projet « Tous consom’ acteurs » Exploration des musées, sites de Pernes Les Fontaines Expression libre Arts plastiques Langues étrangères Atelier autour des énergies Jeux non dirigés Activités scientifiques et techniques Activités autour du livre Jeux d’adresse Atelier bois Bibliothèque Jeux de réflexion Ludothèque Jeux du monde Médiathèque Jeux de transvasement 53

54 NOM DE L’INTERVENANT ESPACERepliQUALIFICAT ION MardiVendrediMénage supplémentaire 1/ Agent territorialjardinpréfabriqué BPJEPS/BA FD 0.5X35X13.5 = / Agent territorial expression corporelle La rotonde ATSEM Non 3/ Agent territorial éveil musical bibliothè que ATSEM Non 4/ Agent territorial courréfectoireATSEM Non 5/ Agent territorial6 ème classe ATSEM Cf1 6/ Agent territorial6 ème classe CAP petite enfance Non 7 /Agent territorial ludothèque Recoin hall Oui si repli 8 / Intervenant associatif StadeRéfectoire Oui si repli ECOLE maternelle Jean Moulin :126 inscrits, 113 enfants prévus,8 intervenants à prévoir 54

55 ECOLE élémentaire Jean Moulin :259 enfants inscrits,233 enfants prévus,13 intervenants à prévoir 55

56 NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFICA TION MardiJeudiMénage supplémentaire 1/agent territorialCour/gymnase Stagiaire BAFD/BAFA Non 2/ agent territorialSalle 1 ALSH CAP Petite enfance Non 3 / agent territorialSalle 2 ALSH CAP Petite enfance Non 4/ agent territorialbibliothèque Non diplômée 1Hx35x14.53= / intervenants associatifs Classe inoccupéeDortoir Non ECOLE maternelle Marie Mauron : 73 enfants inscrits, 66 enfants prévus, 5 intervenants à prévoir 56

57 NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFIC ATION MardiJeudiMénage supplément aire 1/ agent territorialSalle 3 ALSH Stagiaire BAFD/ BAFA non 2/agent territorialSalle informatique ATSEM non 3/agent territorialCourRéfectoire BPJEPS non 4/agent territorialSalle polyvalente BAFA non 5/agent territorialGymnaseHallBrevet d’Etat non 6/intervenants associatifs /enseignants Cour/ Complexe Réfectoire oui si repli ECOLE élémentaire Marie Mauron :126 enfants inscrits,113 enfants prévus TAP,6 intervenants à prévoir 57

58 NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFICATIONMardiJeudiMénage supplémentair e 1 /Agent territorialSalle augustin BAFA/Stagiaire BAFD Les Garences Les lavandes Non 2/ Agent territorialLes moissons CAP PE Non 3/ Agent territorialSalle César(ancienne école maternelle) BAPAAT Non 4 / Agent territorialLes olivades(tables) En cours de recrutement profil BAFA Non 5 / Agent territorialLes magnanarelles ( vide) En recrutement profil BAFA Non 6/ Intervenants associatifs courréfectoi re Non ECOLE maternelle Louis Giraud :44 enfants inscrits,40 enfants pr é vus,3 intervenants à pr é voir ECOLE élémentaire Louis Giraud :115 enfants inscrits,104 enfants prévus,6 intervenants à prévoir NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFICATIONMardiJeudiMénage supplémentaire 1 /Agent territorialALSH ATSEM Non 2 /Agent territorialAtelier grande section ATSEM Non 3/Intervenants associatifs: Gym volontaire Salle Manon ancienne école maternelle (vide) 58

59 NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFICATIONMardiVendre di Ménage supplémentaire 1/ agent territorial Classe 1 BAFA Non 2/ agent territorialClasse 2 BAFA Non 3/intervenants associatifs Salle motricité Non ECOLE maternelle Les Valayans : 47 enfants inscrits,42 enfants prévus TAP,3 intervenants à prévoir NOM DE L’INTERVENANT ESPACEREPLIQUALIFICATIONMardiVendrediMénage supplémentair e 1/ agent territorial Salle 1 ALSH BAFD Non 2agent territorialSalle municipale RéfectoireEn cours de recrutement profil BAFA Oui si repli 3/ agent territorialEspace jeunes RéfectoireBAFA 1hx35x13.41= /Intervenants associatifs StadeRéfectoire Oui si repli ECOLE élémentaire Les Valayans : 73 enfants inscrits,66 enfants prévus 4 intervenants à prévoir 59

60 Mardi Jeudi Vendredi Interventions ponctuelles Activités 1 BMX PernoisX Vélo/BMX 2CLC-Henry IsabelleX X Dessin, peinture 3 Comité communal des feux de forêt XX XEnvironnement, recyclage 4 Espérance pernoise X Football 5 Eveil des ressources XX Eveil corporel et relation aux autres 6 Gym vitaminée Athlétisme, initiation à la danse 7 C2 LC-Gymnastique volontaire X X Gymnastique 8 Hand ball pernoisXXX Hand Ball 9 Mistral KaratéX Karaté 10 Ping pong club pernois? ? ? Ping- pong 11 Rugby club pernoisXXX Rugby 12Un caillou dans la fontaine Aude de Rouffignac XXThéâtre 13Un caillou dans la fontaine Pierre Valy XXMusique 14Secours catholiqueXVivre ensemble 15Les tambourinaires du Comtat XXMusique Provençale Associations participantes : 60

61 Mardi Jeudi VendrediActivités 1COTTALORDA Joélle (école Marie Mauron maternelle) xx Éveil musical Accompagnement à la scolarité 2DOMENEGHETTY Nadine (école Marie Mauron élémentaire) ?x Théâtre Accompagnement à la scolarité 3MORESCHETTI Daniele (école Marie Mauron élémentaire) XX Accompagnement à la scolarité 4BLINDAUER Laurent (école jean Moulin élémentaire) Accompagnement à la scolarité/échec Enseignants participants : Personnes Ressources 1Jacques TerrazaInstituteur retraité, formation équipe, analyse des pratiques 2Sabine MarandonAssociation Hestia formation, formation animateurs, analyse des pratiques 3Hélène DelbarreAssociation Grain de Lire,formation autour du livre 61

62 COHERENCE ENTRE LE PROJET PEDAGOGIQUE ET LES PROJETS D’ACTIVITES LES AXES PEDAGOGIQUES DESCRIPTION DE MON PROJET D’ACTIVITES: DESCRIPTION DE MES SEANCES DateMardiMatériel Contenu Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5 Séance 6 62

63 L’inscription est nécessaire et obligatoire pour tous les enfants scolarisés. Les familles s’engagent de période à période sur un jour défini. Les familles devront impérativement remplir un dossier d’inscription pour pouvoir participer à ces ateliers péri-éducatifs Période 1 : du lundi 15 septembre au vendredi 17 octobre 2014 Période 2 : du lundi 03 novembre au vendredi 19 décembre 2014 Période 3 : du lundi 05 janvier au vendredi 20 février 2015 Période 4 : du lundi 9 mars au vendredi 24 avril 2015 Période 5 : du lundi 11 mai au vendredi 04 juillet 2015 D/Modalités d’inscription 63

64 Les réservations s’effectuent au préalable pour chaque période les tarifs sont définis en fonction du quotient familial du foyer fiscal Des permanences familles sont prévues la semaine du 2/09/2014 au 5 /09/2014 ainsi que des permanences au service Education Enfance de La ville de Pernes. Il faudra préciser les jours et les ateliers choisis par l’enfant, ils ne pourront pas être changés au cours du cycle (l’enfant viendra par exemple tous les mardis de la période 1 ou tous les mardis et vendredis de la période 1. L’inscription de l’enfant se fera dans la limite des places disponibles par ateliers,ce temps péri-éducatif est en effet habilité en Accueil de loisirs sans hébergement et donc soumis à la réglementation de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale quant aux normes d’encadrements et aux diplômes. Les parents auront la liberté de récupérer leurs enfants avant ou après ces nouvelles tranches de TAP, qui n’ont aucun caractère obligatoire pour les familles. 64

65 9.LE BUDGET 65

66 Estimation d’inscrits en TAP 80% Nombre d’enfants inscrits en Maternelle232 Nombre d’enfants inscrits en Elémentaire458 Estimation du total des enfants inscrits en TAP690 Nombre d’enfants inscrits en maternelle290 Nombre d’enfants inscrits en élémentaire573 Total des enfants inscrits dans les écoles863 Estimation du total d’heures de fréquentation Estimation du total présences enfants

67 DEPENSESRECETTES Intervenants extérieurs19 050,00Etat Fonds d’amorçage : 50 € x 863 =43 150,00 Rémunération Agents Administratifs20 365,00 Rémunération Agents d’animation70 810,00Remboursement CAE6 063,00 Rémunération ATSEM43 473,00Remboursement CEAV3 206,00 Rémunération Agents d’entretien2 000,00 CAF Matériel Pédagogique FongibleASRE 0,50€ par h 0,20 € x présences/enfants9 746,40soit heures x 0,50 € =36 549,00 Matériel Petit Equipement 0,15 € x présences/enfants7 309,80Participations Familiales soit présences x 1,05 € =51 168,60 Investissement 0,15 € x présences/enfants7 309,80Participation de la Mairie49 927,40 Dépenses Mairie/ 690 enfants = dépenses par enfant de Formation Professionnelle10 000,0072,36 € TOTAL DEPENSES ,00TOTAL RECETTES ,00 Participation des familles QF 1 Quotient familial inférieur à 660 €1,00 € QF 2 Quotient familial de 661 € à 996 €1,05 € QF 3 Quotient familial de 997 € à €1,10 € QF 4 Quotient familial supérieur à €1,15 € 67

68 TOTAL Ecole Maternelle Les Valayans Ecole Elémenire Les Valayans Ecole Maternelle Jean Moulin Ecole Elémentaire Jean Moulin Ecole Maternelle Louis Giraud Ecole Elémentaire Louis Giraud Ecole Maternelle Marie Mauron Ecole Elémentaire Marie Mauron Matériel fongible 0,20e9746 e533,92 e829,28 e1431,36 e2942,24 e492,8 e1288 e817,6 e1411,2 e Petit équipement 0,15e7310 e400,44 e621,96 e1073,52 e2206,68 e369,6 e966 e613,2 e1058,4 e Investisse- ment 0,15e7310e400,44 e621,96 e1073,52 e2206,68 e369,6966 e613,2 e1058,4 e 0,50e24366 e1335 e2073 e3578 e7356 e1232 e3220 e2044 e3528 e 100%5,48%8,51%14,69%30,19%5,06%13,22%8,39%14,48% B/ Répartition du budget par école des dépenses en Matériel 68


Télécharger ppt "LE PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE DE LA VILLE DE PERNES LES FONTAINES 1."

Présentations similaires


Annonces Google