La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réflexions sur la formation Formation de formateurs Bernard Desclaux 2005-2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réflexions sur la formation Formation de formateurs Bernard Desclaux 2005-2006."— Transcription de la présentation:

1 Réflexions sur la formation Formation de formateurs Bernard Desclaux

2 Remarques préalables Origine de ce travail : réflexion sur les stages d’établissement Mais je pense que cela peut aussi concerner les stages « académiques »

3 Objectifs Distinguer les objectifs de formation Conséquences sur les compétences et les postures du formateur Dans la réalité combinaison des trois objectifs Un algorithme pour se préparer

4 Trois objectifs de formation Acquérir une compétence ou une pratique ou l’améliorer Accompagner un projet collectif Intervenir pour mettre en œuvre un changement

5 La formation à la pratique Y a-t-il un savoir fondé concernant cette pratique ? Quel est le rapport entre le formateur et cette pratique ? Interrogation sur la méthodologie de la formation Une pratique est-elle isolée des conditions sociales, organisationnelles de sa mise en œuvre ?

6 L’accompagnement d’un projet Constitution de l’équipe des stagiaires ? Articulation entre cette équipe et l’établissement ? Y a-t-il réponse à la demande de l’établissement ou maîtrise par le/les formateurs de la forme du stage ? L’un des objectifs est l’élaboration d’un programme, de pratiques partagées ou articulées. La totalité du programme ne peut être pensée durant le stage. La question du suivi et de l’accompagnement n’est pas toujours posée. Quel rapport établir entre ce qui s’élabore au cours du stage et son institutionnalisation ?

7 Une demande d’intervention Quelle est l’origine de la demande ? – L’institution – Le chef d’établissement – Une partie de l’établissement Intervention « psychosociologique » qui suppose une analyse des relations entre les différents acteurs locaux et l’environnement La forme du dispositif

8 Conséquences pour les formateurs On a donc ici globalement trois accentuations différentes pour ce qui concerne les formateurs.

9 Pratique Une attention particulière aux pratiques liées à l’objet de la formation. Les formateurs doivent entre autres avoir quelques compétences concernant l’objet de la formation.

10 Accompagnement (I/II) Dans la deuxième situation, les formateurs sont centrés sur le processus « créatif ». Ils ont d’un côté à mettre en place un dispositifs qui permettent d’élaborer, de créer, de concevoir en groupe un projet, un programme, des activités.

11 Accompagnement (II/II) Mais en même temps ils doivent également permettre au groupe de s’affronter au principe de réalité : le projet de programme est-il réalisable ? Il faut se méfier des objets produits en cours de stage, trop parfaits ou trop exigeants, et impossibles à mettre en œuvre. Les formateurs doivent donc également avoir quelques compétences sociologiques et psychosociologiques concernant le lieu où se réalisera ce programme.

12 Intervention Enfin dans la troisième situation, la compétence essentielle porte – sur la capacité à mettre en place un dispositif d’échanges entre les acteurs, – d’être en mesure de pouvoir renvoyer aux différents acteurs, groupes d’acteurs, une compréhension de ce qui se passe, – tout en conservant la distance nécessaire pour éviter d’être pris dans le débat.

13 Types idéals et catégories descriptives (I/III) Ces trois formes de demandes indiquées sont des formes « pures », typiques, le plus souvent exprimée comme première formulation de la demande, mais aussi de la commande institutionnelle.

14 Types idéals et catégories descriptives (II/III) Dans un premier temps on peut les prendre comme formules idéale-typiques afin de repérer les différents problèmes qui apparaissent dans la formation.

15 Types idéals et catégories descriptives (III/III) Mais bien entendu dans la réalité d’un stage, ces trois demandes se composent et se combinent différemment, et apparaissent souvent à tour de rôle.

16 Un modèle général Je résume ce thème sous la formule : « Ici c’est pas comme ailleurs ! ». – Un système d’action : ici on agit « évidemment » de cette manière. – Un système de légitimation : ici on justifie ainsi ce que l’on fait. – Un système d’interprétation : ici on comprend le monde de cette manière.

17 Interprétations du « Ici, on … » Chacun des acteurs pense que sa définition, sa délimitation de l’ « ici » est partagée par tous les autres acteurs. Le « on » suppose également un groupe évident, dont la composition est claire. Ni l’un ni l’autre ne sont assurés ! Il y a trois niveaux à avoir en tête.

18 La réalité de la différence Bien évidemment, un organisme ne fonctionne pas comme un autre, il a des particularités, et la différence par rapport aux autres, la reconnaissance de la spécificité de l’organisme est très important. Traiter un organisme comme un organisme quelconque est une « insulte ». C’est ce que ressentent ses membres.

19 Le fonctionnement illusoire « ça fonctionne » tant que les membres pensent partager ce qui est évident pour chacun. La mise en public de conceptions différentes en cassant l’illusion va entraîner une situation particulièrement instable.

20 Différences et norme Il y a toujours des différences dans les actes, les conceptions, mais il y a aussi des « effets de normes de groupe », et une « manière » s’impose. Cet équilibre avantage certains éléments du groupe. Casser l’illusion du partage « accepté » risque bien sûr de mettre en public le conflit sous- jacent et les intérêts divergents.

21 Stage, danger immédiat Un stage en mettant en parole ce qui est vécu, peut déclencher des conflits internes. Au fond il y avait, pour chacun, une illusion sur le « partage » des différents systèmes entre les acteurs. La mise en parole, fait apparaître des conceptions différentes et rompt cette illusion.

22 Le stage mise en règle Il existe des conflits connus préexistants au stage. Le stage est conçu par les commanditaires, les demandeurs, ou les stagiaires, comme permettant de résoudre ces conflits par la recherche de qui a raison, et d’une recherche d’alliance avec, ou contre les formateurs-intervenants.

23 Le stage confrontation Il y a confrontation en cours du stage avec d’autres systèmes, soit au travers de participants provenant d’autres lieux (les stages de districts par exemples), soit au travers des apports des formateurs- intervenants, soit encore de membres qui se sentent protégés par la présence du formateur.

24 Algorithme Objectifs d’utilisation – Pour se préparer avant le stage – Pour utiliser en cours de stage pour identifier les points de difficultés Etre au clair sur les risques d’utilisation

25

26

27 Merci de votre Attention


Télécharger ppt "Réflexions sur la formation Formation de formateurs Bernard Desclaux 2005-2006."

Présentations similaires


Annonces Google