La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail, Emploi et Chômage Partie 3. Travail, Emploi et Chômage Q16 Quels sont les causes du chômage actuel en france?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail, Emploi et Chômage Partie 3. Travail, Emploi et Chômage Q16 Quels sont les causes du chômage actuel en france?"— Transcription de la présentation:

1 Travail, Emploi et Chômage Partie 3

2 Travail, Emploi et Chômage Q16 Quels sont les causes du chômage actuel en france?

3 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? En France, depuis les années 60, la progression du chômage semble irresistible De en 1974 à 3 millions soit 10 à 12 % de la population active Sous qualification et manque de mobilité de la population active, cout de la main d’œuvre trop élevé, conjoncture éco défavorable, mécanisation trop poussée….

4 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Comprendre les causes de ce phénomène est important pour pouvoir mieux les combattre. Les explications sont nombreuses et il importe d’effectuer un tri entre celles qui sont erronées ou partielles et celles qui peuvent nous éclairer sur les causes du chômage en France.

5 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Les explications traditionnelles semblent insuffisante pour comprendre le phénomène Les 3 explications les plus fréquentes pour expliquer le chômage – Une inadéquation qualitative entre l’offre et la demande de travail (chômage structurel) – Des couts de main d‘œuvre trop élevé qui décourageraient les entreprises à embaucher – la crise économique et l’existence d’un chômage conjoncturel

6 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Le manque de mobilité et de qualification de la main-d’oeuvre expliquerait en parti, le chômage. Le chômage ne touche pas toute les régions et tous les secteurs de la même façon (le taux de chômage dans le nord est plus important et le tertiaire embauche alors que le primaire et l’industrie débauche…)

7 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Dans ces conditions, le manque de mobilité professionnel et géographique pourrait expliquer une partie du chômage (FAVORISER LA FLEXIBILITE DE LA MO). Mais le problème le plus souvent évoqué reste celui des qualifications. Le taux de chômage des non diplômés est de 47 % dans les 4 ans après la fin des études pour 10 % pour un diplôme supérieur. Ainsi les offres d’emploi vont vers les emplois qualifiés alors que les chômeurs n’ont souvent aucune qualification (FAIRE DE LA FORMATION UN CAUSE NATIONALE)

8 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Cette explication du chômage est partielle car le nombre d’offre d’emploi non satisfaite n’est pas suffisant pour couvrir le nombre de demande globale (1 pour 10) Les causes du chômage sont donc essentiellement quantitatives avec une économie qui ne crée pas assez d’emploi pour la demande

9 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? La 2ème explication du chômage par les couts doit elle aussi être nuancées. Dans la théorie libérale, le cout élevé de la MO est la cause principale du chômage. Cela sous entend que l’offre d’emploi (la demande de travail) et fonction du niveau de salaire. Plus les salaires sont élevés, moins les entreprises sont prêtes à embaucher. Le problème serait donc les salaires et les charges

10 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Ce cout élevé du travail induisant un manque de compétitivité, il tendrait à augmenter les importations (et les délocalisation) et donc à favoriser le chômage en France. Mais attention, car la compétitivité ne dépend pas que du cout du travail. Elle dépends de plein d’autres facteurs – l’efficacité du travail et du capital – de facteur monétaire comme le niveau des prix, le taux de change, – la qualité et la renommé du produit, la force commerciale, le SAV…..

11 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Compétitivité Compétitivité produit Compétitivité prix Productivité Différentiel d’inflation Facteur monétaire Taux de change Cout du travail et du capital efficacité du travail et du capital

12 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Aussi dissuasif soit il, le cout du travail n’est pas le seul moteur d’embauche des entreprises. Ainsi pendant les 30 glorieuses, alors que les salaires augmentaient fortement, les entreprises embauchaient car elles avaient besoin de produire plus pour vendre plus… Le chômage serait donc fortement de la conjoncture et de la croissance économique?

13 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Mais la croissance et le niveau de production ne suffise pas expliquer le chômage Il est vrai que l’augmentation massive du chômage coïncide avec le début de la crise, qu’à chaque grande crise, le chômage a augmenté. A Chaque période de croissance, il a baissé. Mais cela n’est pas suffisant, car dans les années 80, la production augmentait et le chômage aussi; le rythme de création d’emploi s’est accéléré Si la croissance est un paramètre majeur dans le niveau d’emploi et de chômage, il faut quand même regarder d’autres éléments..

14 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? La croissance de la productivité et la démographie doivent être prise en comptes La croissance économique est un déterminant important du chômage mais sa seul prise en compte est insuffisante pour expliquer la variation de l’emploi et plus encore la montée du chômage

15 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Comme l’emploi dépend du rapport entre le niveau de production et la productivité – L’emploi augmente quand la croissance de la production est supérieure à la productivité – L’emploi baisse quand la croissance de la production est inférieure à la productivité Ce n’est donc que l’étude conjointe de ces 2 variables (croissance éco et productivité) qui peut nous éclairer sur les variations de l’emploi (la durée du travail aussi!!!)

16 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Comme l’emploi dépend du rapport entre le niveau de production et la productivité – L’emploi augmente quand la croissance de la production est supérieure à la productivité – L’emploi baisse quand la croissance de la production est inférieure à la productivité Ce n’est donc que l’étude conjointe de ces 2 variables (croissance éco et productivité) qui peut nous éclairer sur les variations de l’emploi (la durée du travail aussi!!!)

17 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en France?

18 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Même si il tentant de lié la modernisation et les machines (productivité ) à la hausse du chômage, il ne faut pas oublier que cette productivité est l’un des facteurs de croissance économique. Freiner la productivité risquerait de nuire à la compétitivité, à la hausse des revenus et donc à la croissance.

19 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? C’est donc en augmentant au maximum la productivité que l’on peut, paradoxalement, augmenter suffisamment la croissance économique pour dépasser les gains de productivité et créer de l’emplois. L’emploi dépend donc du rapport en production et productivité mais il ne faut pas confondre perte d’emploi et hausse du chômage

20 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en france? Le rythme de création d’emploi ne suffit pas toujours à contenir le nombre de chômeurs. Les créations d’emplois sont parfois inférieures à la hausse de la population active. La différence entre le niveau de population active et le niveau de l’emploi détermine le chômage

21 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en France? Le chômage augmente donc quand la population active croit plus vite que les créations d’emplois Le chômage baisse quand la population active croit moins vite que les créations d’emplois C’est donc bien l’étude de ces deux variables qui permet d’expliquer l’augmentation du chômage L’emploi qui dépend de la conjoncture, et la démographie qui elle est difficile à ajuster

22 Travail, Emploi et Chômage Quels sont les causes du chômage actuel en France?

23 Travail, Emploi et Chômage Q17 Progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage?

24 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? L’une des causes généralement avancé pour expliquer la hausse du chômage et l’utilisation croissante des machines et des procédés automatiques. L’objectif de ces techniques étant d’économiser le travail, il est courant de penser que le progrès technique tue le travail. mais qu’en est il ?

25 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Le progrès technique est globalement créateur d’emplois La peur de la machine n’est pas un phénomène nouveau, et pourtant le progrès technique est globalement créateur d’emplois.

26 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? D’un point de vu microéconomique et sectoriel, la mécanisation et l’automatisation semblent détruire directement des emplois Au niveau des entreprises, le progrès technique peut entrainer des licenciements massifs. Il participe aux profondes mutations des secteurs d’activités. Les emplois, au rythme du progrès sont passé du primaire au secondaire, puis au tertiaire.

27 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? D’une façon générale, le progrès et la machine ont pour objectif d’augmenter la productivité du travail et de substituer, ainsi, le capital au travail. Les emplois détruits sont souvent les moins qualifié, des emplois d’exécutant et non pas de conception. Et pourtant sur le long terme, le progrès technique est porteur d’emploi

28 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Progrès technique et innovations, sont les sources de la croissance. Les gains de productivités important sont à la base d’un cercle vertueux de croissance – en réduisant les couts de production (baisse des prix, hausse des profits, soutien la demande) – en permettant d’augmenter les salaires – en permettant de diminuer le temps de travail

29 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Sans progrès, la production individuelle n’augmente pas, il ne peut y avoir de croissance. Les 30 glorieuses illustres ce cercle, avec des gains de productivités important qui ont nourrit une demande forte et des investissements importants portant la croissance. Ainsi sur longue période le lien entre croissance de l’emploi et progrès technique peut être mis en évidence

30 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Les cycles de kondratiev

31 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Le débat se renouvelle Depuis la crise pétrolière, les pertes d’emplois se multiplie, l’effet vertueux de la productivité, sur la croissance et l’emploi ne semble plus fonctionner. Ces gains de productivités, nécessaire à la croissance, ne semblent plus suffisant. D’autres conditions doivent être réunies pour permettre à ces gains de productivité de soutenir la demande et l’investissement.

32 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Le ralentissement de la productivité est aussi un facteur de chômage Les gains de productivités ont moins d’effet sur la demande car – La consommation de biens durables commence à saturer – La demande de produits industrielles est de plus en plus tournée vers les importations – le partage de la productivité en faveur du profit plutôt que du salaire pourrait être revu et permettre, paradoxalement, l’instauration d’un climat de confiance favorable aux investissements.

33 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Si le progrès technique ne semble plus créer d’emploi, une volonté de le freiner se dégage. Selon le schéma simpliste du lien entre productivité et croissance, si l’on bloque la productivité (création d’emploi à faible productivité comme le service au ménage, frein à l’informatisation etc….), l’emploi augmentera avec la croissance. Il faudrait donc arrêter de substituer le travail par le capital.

34 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Mais le progrès est nécessaire à l’emploi Les progrès et les gains de productivité sont indispensable à l’économie et l’emploi. Le progrès permet de se maintenir dans la compétition internationale et ainsi de préserver l’emploi. Seul les gains de productivité permette d’abaisser les couts de manière à résister à la concurrence internationale (délocalisation et importation)

35 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Des gains de productivité inférieures à nos concurrents nous contraindrais à des mesures protectionnistes ou à subir la faillite de nombreuses entreprises. Ce n’est qu’en acceptant le progrès technique et donc en augmentant considérablement la productivité du travail qu’il est possible de résister à la concurrence des pays à bas couts. L’autre solution, c’est la baisse des salaires…..

36 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Il ne faut donc pas faire de mauvais procés à la machine Le progrès technique est nécessaire à la croissance. le chômage ne résulte pas du progrès technique mais du nombre élevé d’actifs sur le marché du travail et de l’insuffisance de la croissance de la production.

37 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Freiner le progrès technique aurait une influence désastreuse sur l’emploi car cela risquerait de limiter la croissance. Les chocs technologiques explique les phases d’expansion. Ils sont nécessaire à la croissance durable. Ce n’est pas le progrès qui explique la faiblesse des emplois, mais ce qu’on fait des gains de productivités qu’il apporte.

38 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage? Il serve essentiellement à baisser les prix et rechercher de la compétitivité, ce qui n’a que peu d’impact sur la croissance. Il faudrait cesser cette course à la compétitivité avec des coopérations internationale moins conflictuelle et redonner aux gains de productivités la possibilité de soutenir la consommation et l’investissement

39 Travail, Emploi et Chômage progrès technique et emploi ? La machine est elle responsable du chômage?

40 Q 18 La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés?

41 Depuis les années 70, les pays développés sont fortement touchés par le chômage. Les pays qui ont réussi à limiter ce fléau, comme les USA et la Grande Bretagne, l’on fait au prix d’une flexibilité qui induit la baisse des salaires des travailleurs les moins qualifiés. La mondialisation est souvent jugé responsable de cette crise de l’emploi, mais son impact ne doit être ni sur estimé ni considéré comme une fatalité

42 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? La mondialisation est souvent accusé de nuire à l’emploi des pays développés. L’économie s’organise maintenant au niveau mondiale avec la libéralisation des échanges, le recul du protectionnisme et l’effacement relatif des frontières nationales. Aujourd’hui les étapes de conceptions et productions de produits se font dans des pays différents. Avec les possibilités de délocalisation, les travailleurs du monde sont mis en concurrence.

43 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? Mais cela nuit plus aux travailleurs peu qualifiés. Les non diplômés sont en concurrence direct avec les travailleurs sous payés des pays en développement. Face à cette concurrence, il faut, soit baisser les salaires, soit accepter le chômage; La rigidité des salaires à la baisse à fait le reste……

44 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? Le développement mondiale des entreprises et de la concurrence incites les employeurs à recherche des salariés avec des idées, très qualifiés. En revanche, les « routiniers » qui exécutent des tâches répétitives de productions de masse voient leurs emplois disparaitre. Enfin, les personnels du tertiaires vont voir leur salaires baissé en raison de la pression exercée des routiniers et des migrations.

45 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? Mais les effets de la mondialisation ne sont pas une fatalité Il est faut de croire que l’ensemble de l’économie est mondiale. Le libre échanges des marchandises est important mais des restrictions demeurent La libéralisation des échanges de produits agricoles n’est pas aboutie la création de zone de libre échange (ZEE, ZLEA..) atténue le phénomène de globalisation

46 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? La mondialisation n’est pas la seule responsable du chômage des moins qualifiés; Les principaux coupables sont le ralentissement de la production et les progrès techniques qui font que l’on demande de plus en plus de qualification. Le déficit en formation et éducation pourrait être comblé afin de permettre la diminution du nombre d’actif non qualifiés

47 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? De plus, l’Etat peut intervenir pour atténuer les effets de la mondialisation – - Avec une politique commerciale stratégique visant à encourager la création de nouveaux secteurs, à soutenir certaines entreprises pour les aider à gagner en compétitivité et trouver une dimension mondiale – avec des mesures protectionnistes selectives pour abriter les activités qui emplois des salariés peu qualifié – En dévaluant sa monnaie pour réduire les écarts de compétitivité – En développant l’éducation et la formation

48 Travail, emploi et chômage La mondialisation et elle dangereuse pour l’emploi des pays développés? Les perdant de la mondialisation, les travailleurs non qualifié des pays développés, doivent être soutenus. Les gagnants de la mondialisation sont les travailleurs qualifiés et les consommateurs qui peuvent acheter des produits à meilleurs prix Il peut paraître légitime que les gagnants aident les perdants et que l’Etat développe la redistribution des revenus

49 Q 19 La formation est elle la solution au chômage? Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage? ?

50 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Les pays ou le chômage de masse s’est installé ont fait un effort spécifique en matière de formation initiale. Cela correspond à un effort gouvernementale mais aussi à une stratégie des familles et des jeunes Cet effort est justifié par la théorie économique qui considère la formation comme un investissement individuelle et collectif, et semble confirmé par la relation inverse qui existe entre formation et chômage.

51 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Pourtant la situation des diplômés s’est partiellement dégradée puisqu’un nombre assez important d’entre eux est contraint d’accepter un emploi ne correspondant pas à leur qualification et que certain diplômé sont confronté au chômage. Il faut mesurer l’ampleur du phénomène et se demander si la formation et bien la solution au chômage.

52 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Relation positive entre formation et emploi La qualification, que ce soit celle des emplois ou celle des employés, à augmenté au cours des dernières décennies. La qualification désigne d’abord l’ensemble des compétences requises pour occuper un poste de travail. Depuis une trentaine d’année, le progrès technique se traduit par une augmentation généralisée des qualifications des emplois

53 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Ainsi les Catégories Sociales Professionnels les moins qualifiés (agric et ouvrier) sont moins nombreux alors que les plus qualifiés (cadres et profession intermédiaire) progresse. Du temps de FORD, les emplois d’ingénieurs et d’ouvriers évoluaient de concert, alors qu’aujourd’hui, le nombre d’emploi ne nécessitant aucune qualification diminue. Cela tient à la diffusion dans les entreprises des TIC et d’une nouvelle organisation du travail.

54 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? L’utilisation de technologie plus complexe et la nécessité de produire des biens et service de qualité oblige les entreprises à embaucher des gens de plus en plus qualifiés. C’est une tendance mais il faut remarquer que de nouveaux emploi non qualifié se retrouve dans le tertiaire (nourrice, serveurs..)en raison de la demande des ménages vers ces services. La qualification désigne ensuite l’ensemble des compétences des travailleurs que ce soit sous forme de savoirs ou de savoir-faire.

55 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Entre 46 et 2004, la part des bacheliers dans une génération est passé de 5 à 64 % Le nombre de diplômé de formation supérieure a suivi cette évolution en passant de 28 % en 90 à 52 % en A l’inverse, le nombre de personnes sortant sans diplôme à diminué de moitié sur 20 ans. Le progrès accompli ne doit pas nous faire oublier qu’avec ces évolution, la situation des jeunes non qualifié s’est dégradé et qu’il est très difficile pour eux de trouver un emploi stable.

56 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? le diplôme est un atout sur le marché du travail Alors que le taux de chômage est de 10 % pour les actifs, il est de 7% pour les diplômes du supérieure et 15 % pour ceux sans qualification. Le diplôme favorise l’accès à un emploi stable. Ces emplois stables augmente moins vite. Ainsi entre 90 et 2000, les emplois stables ont progressé de 2 % et les cdd et intérim de 130 %!!!!!!!

57 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Les jeunes, car ils sont les derniers arrivés sur le marché du travail, sont les 1 er touché par cette précarité de l’emploi. Leur probabilité de trouver un emploi précaire est du double de celle des autres actifs. Pendant ce temps, 60 % des diplômés y arrive (contre 20 % des non qualifiés). De plus, si le diplômés sont sur un emploi précaires, ils ont plus de chance d’en trouver un stable.

58 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Le diplôme, enfin, est lié à qualification de l’emploi et au salaire. Ainsi, les titulaire d’un diplôme de 2 ou 3ème cycle sont 2 fois mieux payé que les salariés non diplômé en accédant plus facilement à des postes de cadres. 30 % de salaire en plus avec le bac, 50 % avec le L1.

59 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Depuis le début des années 90, la relation diplôme, emploi, salaire s’est distendu. le diplôme n’est plus un rempart automatique contre le chômage. La situation des jeunes diplômé se dégrade avec le ralentissement de la croissance et la concurrence accrue des sans diplômes qui bénéficient d’exonération sociale.

60 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Ces dégradation conjoncturelles accélère le déclassement (embauche à un niveau inférieur à son diplôme) d’une partie des diplômés (25 % des nouveaux actifs) Ce déclassement professionnel se double d’un déclassement salariale. Ces diplômés sont amené très souvent à accepter des emplois faiblement rémunéré. Alors que les actifs sont de mieux en mieux formés, les emplois crées sont majoritairement à rémunération faible ou moyenne.

61 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Le déclassement professionnel et le déclassement salariale est le signe d’une utilisation sous optimale de la main d’œuvre. Il peut être source d’inefficacité économique si les personnes concernées se découragent et adaptent leur productivité du travail à leur niveau de rémunération.

62 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? Cette dégradation de la relation diplôme, emploi, salaire s’explique par un décalage croissant entre le nombre de diplômés du supérieur (volonté publique et stratégies individuelles) et celui des emplois très qualifiés, lié, sur le LT, au progrès technique et à CT à la croissance économique. Ce décalage entre l’offre et la demande crée une concurrence pour l’emploi (file d’attente) Ils décident ensuite, de changer de file, d’attendre, de reprendre leurs études…., tous dépend, le plus souvent des capacités financières, de leurs ages, de leurs sexes..

63 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? S’enclenche alors une cascade de déclassement dont les jeunes sans qualification sont les dernières victimes, puisqu’ils ne peuvent prendre la place de personnes. Au niveau individuel, le diplôme est une solution au chômage, à condition de se présenter dans la bonne file d’attente. Cela conduit chacun, à prolonger ses études et à accroitre le décalage en qualif et emploi. Il s’ensuit une dévalorisation des diplômes qui pénalise la majorités des jeunes et surtout les sans qualifications

64 Travail, emploi et chômage La formation est elle la solution au chômage ? La formation n’est donc pas la solution de CT pour résoudre le chômage A cet horizon, l’emploi dépend de la croissance er du cout du travail Sur le LT, la politique de formation devrait porter ses fruits avec innovation et nouvelle technologie qui recherche de la MO toujours plus qualifié.

65 Q20 Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre?

66 Le cout de la main d’œuvre (salaire +CS) est au centre des débats économiques. Certains économiste (keynesien) pensent qu’un cout élevé de la MO est un des facteurs de la croissance, alors que les libéraux pensent qu’il est nécessaire de baisser le cout afin d’améliorer la compétitivité des entreprises et leur redonner l’envie de recruter

67 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Un cout de la main d’œuvre élevé est souvent jugé néfaste Le cout de la MO élevé serait la source de nombreux disfonctionnement de l’économie (inflation, chômage, perte de compétitivité, déséquilibre extérieur) et même la cause principale des déséquilibres économiques Depuis les années 80, les politiques publiques vises à le diminuer

68 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Le cout de la MO élevé serait un facteur d’inflation car souvent les entreprises répercute leurs hausse des couts sur les prix. Tant que la hausse des couts de la MO est inférieur au gain de productivité c’est tenable sinon inflation. D’autres part, les salaires sont au centre d’une spirale inflationniste, car leur hausse entraine une hausse des prix et pousse les salariés à revendiquer une hausse des salaires etc…….

69 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? En plus, cette hausse des salaires nourrit la demande qui augmente en faisant pression sur les prix. Jusqu’en 80, il était admis un peu d’inflation dans l’économie mais depuis 1983, en France, la lutte contre l’inflation est devenu prioritaire. Ce combat est passé par la modération voir même la baisse des salaires. Ils sont aujourd’hui désindexé des prix et leur modération a été une des causes importantes de la désinflation.

70 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Le cout élevé de la MO serait un facteur de perte de compétitivité et plus largement de crise. En raison de la libéralisation et de la mondialisation des échanges, les nations doivent être compétitive et donc réaliser les plus bas cout de production. La hausse des couts de la MO nuirait donc fortement à la compétitivité extérieure. Dans une économie ouverte, la course à la baisse des couts pourrait rendre nécessaire des tentatives de baisse des salaires, est être considéré comme une adaptation nécessaire

71 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Le cout élevé de la main d’œuvre serait un facteur de chômage en raison du manque de compétitivité qu’il induit Certaine entreprises ont tendance à délocaliser, agravant le chômage dans les pays industrialisés. Selon la conception du chômage par les économistes libéraux, il serait du au niveau trop élevé des salaires qui réduit la demande de travail. Pour lutter contre le chômage, il faudrait donc réduire les salaires. Les gouvernement mettent en place une politique selective de réduction des couts de la MO (Baisse CS, Contrat Emploi Solidarité, Contrat d’insertion pro, baisse des salaires ou licenciement (AF), CPE…)

72 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Mais la nécessité de réduction des couts de la MO doit être nuancée Cette recherche de la baisse des couts du travail est contreproductif pour certain économiste Le cout du travail n’est pas le seul déterminant de la compétitivité extérieure. La compétitivité prix a de nombreux déterminant. – le cout de production, qui n’est pas lié qu’au seul niveau de rémunération mais aussi à l’efficacité du travail – le différentiel d’inflation entre pays (politique monétaire?) – Le taux de change

73 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? La compétitivité extérieure ne dépend pas que du prix de la main d’œuvre mais aussi de la compétitivité structurelle qui est déterminée par plusieurs facteurs – qualité et renommé des produits – efficacité de la force de vente – spécialisation dans des produits porteurs avec une demande mondiale forte mais aussi ceux avec un fort avantage comparatif Si l’on regarde la structure des échanges commerciaux de la France, les 2 principaux pays chez qui la Balance Commerciale est très excédentaire (GB et Esp) et chez ceux pour qui la déficit est élevé (All) ont des couts de MO plus élevé.

74 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? La réduction du cout du travail risque de conduire à un ralentissement de la demande Selon les inspirations keynésiennes la réduction du cout du travail peut constituer un facteur de récession en pesant négativement sur la demande D’autre part la baisse des salaires peut être source de problèmes sociaux en n’ayant pas l’effet recherché sur l’emploi et en entrainant l’économie dans une spirale sécessionniste. De plus, même si a CT, un MO bon marché est un facteur de compétitivité, a LT, cela ne se vérifie pas

75 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Un MO chère encourage l’innovation car les entreprises cherche à innover pour économiser les couts, ce qui augmente la productivité et la compétitivité Un faible cout de la MO peut aussi avoir un effet dépressif sur l’investissement car un des déterminant et le rapport relatif entre le cout du travail et l’investissement Un faible cout de la MO peut donc décourager les entreprises à investir et innover et donc freiner la productivité qui peut déclencher une dynamique positive sur l’emploi et la croissance

76 Travail, emploi et chômage Faut il réduire le cout de la main d’œuvre? Accusé d’un grand nombre de maux, le cout de la MO n’est pourtant pas la cause unique de la crise. Pdt les 30 glorieuses, l’économie fonctionnait sur des bases qui acceptaient les hausses de salaires L’exacerbation de la concurrence mais aussi de la libéralisation de l’économie introduisent de nouvelles base de fonctionnement L’objectif est maintenant, avant tout, d’être COMPETITIF$ Mais attention, si l ’économie ne peut pas supporter des couts exorbitants, elle ne peut pas non plus s’adapter à d’importantes baisses de couts.

77 Q21 Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage?

78 Depuis le début des années 70, le chômage semble être un phénomène irréversible. Les gouvernement ont multiplié les interventions afin d’ enrayer, voire de freiner sa progression. Cependant les politiques globales de luttes contre la crise comme celles ciblées sur l’emploi semblent avoir été peu efficace. Le chômage est il une fatalité?

79 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les effets des politiques de l’emploi sur le chômage sont limités 2 types de politiques ont été mis en place – Les politiques actives – Les politiques passives

80 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques passives, qui ne cherche pas à agir sur la demande de travail des entreprises et de l’administration, ont pour objectif d’accompagner socialement le chômage et de réduire l’offre de travail. En France l’indemnisation du chômage représente 40 % des dépenses globales de la politique d’emploi. Elle a un double objectif, Rendre le chômage plus tolérable et réduire les risques sociaux servir d’amortisseur de la crise en réduisant la spirale recessioniste

81 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques passives cherche aussi à réduire l’offre de travail (pre retraitre, alloc femme au foyer, politique d’aide au retour des immigrés…) Ces politiques sont de plus en plus couteuse, et même si elles sont utiles au plan sociale, elles sont économiquement inefficaces.

82 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques actives ont pour objectif de créer favoriser la création d’emplois et d’assurer un meilleur fonctionnement du marché du travail – Elles favorisent la création d’emploi en diminuant le cout du travail (exo fiscale, baisse des charges patronales, flexibilité des rémunération) – Elles cherchent à améliorer l’ajustement en l’offre et la demande de travail en favorisant la mobilité des actifs et surtout en améliorant leur formation et qualifications. Ces mesures, généralement ciblées, visent le plus souvent à améliorer la situation des jeunes qui souffrent d’un chômage répétitif et celles des chômeurs de longue durée qui sont peu employable et menacé d’exclusion

83 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques actives ont des effets limités et elle peuvent même avoir des effets pervers – Elle peuvent provoquer un effet de substitution en favorisant l’emploi de certains actifs et menacent celui d’autres – elles peuvent créer un effet d’appel avec certain dispositif qui incites de nouveaux actifs à entrer sur le marché du travail Au final, les conséquences de ces politiques de l’emploi sont très limitée car elles ne s’attaquent pas aux causes du chômage

84 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? L’accroissement des qualifications est bien sur souhaitables mais ils ne diminuent pas significativement le nombre de chômeurs. Si ces derniers sont moins qualifiés que ceux occupant un emploi c’est principalement lié à la concurrence entre les actifs. La formation est importante socialement avec la prise en charge de la formation des moins adaptés. La diminution du cout de la MO a aussi des effets limités, les entreprises embauchant plus que si elles peuvent produire et vendre plus. Ainsi la reprise de la croissance et la baisse des salaires ont permis d’embaucher plus au USA et GB mais elle a aggravé les inégalités.

85 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques globales de sortie de crise semble inopérante. Le chômage résulte de la faiblesse de la croissance. La lutte contre ce fléau semble donc passer par une action plus globale contre la récession. Des politiques de relance visant à créer directement des emplois ou des politiques restrictive visant à assainir l’économie peuvent être pratiquées Mais les unes comme les autres semblent être inefficace.

86 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Les politiques de relance de la demande se heurtent à l’inflation est à la contrainte extérieure. Pour les keynésien, le niveau de l’emploi dépend du niveau de production et il est nécessaire, pour lutter contre le chômage, de mettre en place une politique de relance – baisse des taux d’intérêt pour faciliter l’emprunt et l’investissement – accroitre le déficit budgétaire afin d’alimenter la demande globale par de la dépense publique – Augmenter la demande des ménages (hausse des salaires, alloc..)

87 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Ces politique semblent vouées à l’échec car: – Elles sont inflationnistes et risque de nuire à la compétitivité extérieure – elles se heurtent aux contraintes extérieure car la reprise de l’économie se traduit par une hausse des importations qui pénalisent la balance commerciale. Ainsi en raison de leurs effets pervers, ce type de politique fut abandonnée au profit de politique de stabilisation et d’assainissement de l’économie.

88 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? L’évolution du chômage ne dépend que partiellement des politiques économiques le chômage dépend en grande partie des variables démographiques et de variables économiques mondiales sur lequel les gouvernements ont peu de prise. – Le chômage résulte essentiellement de la distorsion entre l’évolution de la population active et celle de l’emploi

89 Travail, emploi et chômage Est il possible de lutter efficacement contre le chômage? Si les politiques de l’emploi ne peuvent pas être totalement efficace contre le chômage, elles n’en sont pas moins nécessaires car elles rendent le chômage plus tolérable et en limite la hausse. Il est surtout nécessaire que nos économies créent de l’emploi et il est peut être souhaitable plutôt que d’attendre la reprise mondiale de mettre en place un politique de relance – Doit être modérée et concertée afin d’éviter trop d’inflation – Peut s’accompagner d’une politique de flexibilisation du marché du travail et d’une réduction du temps de travail –

90 MERCI……


Télécharger ppt "Travail, Emploi et Chômage Partie 3. Travail, Emploi et Chômage Q16 Quels sont les causes du chômage actuel en france?"

Présentations similaires


Annonces Google