La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE MYTHE D’HÉRACLÈS OVIDE Par OVIDE 2 AP C « Il craint qu’un jour nos fils grandis ne cherchent à venger leur lignée maternelle. » « La folie d'Héraclès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE MYTHE D’HÉRACLÈS OVIDE Par OVIDE 2 AP C « Il craint qu’un jour nos fils grandis ne cherchent à venger leur lignée maternelle. » « La folie d'Héraclès."— Transcription de la présentation:

1 LE MYTHE D’HÉRACLÈS OVIDE Par OVIDE 2 AP C « Il craint qu’un jour nos fils grandis ne cherchent à venger leur lignée maternelle. » « La folie d'Héraclès » EURIPIDE Par EURIPIDE

2 LE MYTHE D’HÉRACLÈS « Elle est âpre la bourrasque d’où va sortir l’ouragan. » « Les malheurs humains ont des teintes multiples : jamais ne se retrouve même nuance de douleur. » ESCHYLE Par ESCHYLE av. J.-C.

3 MYTHOLOGIE d’hier, ENFANCES d’aujourd’hui Par le Interprétation du mythe d’HÉRACLÈS/HERCULE «Interprétation du mythe d’HÉRACLÈS/HERCULE »

4

5 Le poids de la lignée maternelle - Avec IO, c’est le poids de l’inceste et de la pédophilie - Avec les Danaïdes, c’est le poids du meurtre des 50 époux : « La terre d’Argos se souvient d’un crime, celui des filles de Danaos » - Avec Alcmène, c’est le deuil non fait des hommes morts et la question de la HONTE liée à la jouissance féminine et la question du père… HÉRACLÈS - Ces malheurs retomberont à son insu sur HÉRACLÈS La transmission transgénérationelle SECRETHONTE du SECRET et de la HONTE

6 Qui est Alcmène, la mère d’ HÉRACLÉS Électryon Cadmos Amphitryon Fille du roi Électryon fils de Cadmos, elle est promise au jeune Amphitryon qui tue son père par accident lors d’un jeu. La guerre fait rage aux frontières du royaume ! Ses huit frères meurent au combat. Les barbares risquent de tout envahir et de la mettre en esclavage... Alcmène Alcmène promet à son fiancé de se donner à lui, s’il revient vainqueur.

7 Qui est Alcmène, la mère d’ HÉRACLÉS Amphitryon Alcmène Amphitryon victorieux, réclame son dû. Il possède Alcmène sans mesure durant trois nuits d’orgies. ALCMÈNE Ce rapport sexuel est vécu par ALCMÈNE comme l’équivalent d’un viol marital. sa jouissance Cette pudique jeune fille, est déstabilisée par les deuils non faits des membres de sa famille et débordée par sa jouissance … honte Elle est envahie par la honte

8 Qui est Alcmène, la mère d’ HÉRACLÉS Alcmène Mais le contre coup pour Alcmène s'impose. Alcmène Après tous ces meurtres, après tout ce sang versé, et après la violence de ces plaisirs, la raison d'Alcmène vacille. honte ZEUS Elle ne sait plus, ne veut plus rien savoir. Une honte singulière l'habite, celle d'avoir cédé plus que permis à la force de ses pulsions. Elle dira, pour échapper à sa responsabilité, avoir succombé aux volontés du dieu suprême, ZEUS.

9 La naissance d’ HÉRACLÉS Alcmènesa culpabilité et sa honte ZEUS Alcmène rejette sa culpabilité et sa honte grâce à un délire, en affirmant avoir été violée par ZEUS. HÉRA) On va mesurer la force de l'inconscient et du sur moi (Ici représenté par HÉRA) dans la survenu d'un délire: HÉRA « car qui peut résister à un délire voulu par HÉRA». ESCHYLE

10 La naissance d’ HÉRACLÉS Alcmène (forte dans la colère) Amphitryon Alcmène (forte dans la colère) interdira sa couche à son mari Amphitryon. HÉRACLÉS sa honte. Son fils HÉRACLÉS, sera vécu par elle, comme la trace insoutenable de sa honte. Elle bascule lors de son ACCOUCHEMENT dans une tentative d’infanticide.

11 HÉRACLÈS est un nourrisson confronté d’emblée à l’énigme des raisons de la dépression de sa mère, à une tentative d’INFANTICIDE

12 La tentative d’infanticide HÉRACLÉS. Le mythe explore ensuite les conséquences de ce trouble relationnel mère/fils sur la construction identitaire d’ HÉRACLÉS.

13 La tentative d’infanticide Alcmèneson délire Iphiclès, Héraclès Alcmène dans son délire jette deux serpents dans le berceau, qui ne sont que deux rubans destinés à ses deux fils jumeaux hétérozygote (l’un petit Iphiclès, celui de son mari et l’autre fort Héraclès, celui de ZEUS)

14 Souffrir d’aimer HÉRACLÈS HÉRACLÈS va rester un otage psychique. (On pourrait dire que le nourrisson est l’objet d’un syndrome de STOKHOM précoce.) Il ne va pas mettre en cause ses liens à sa mère. ZEUS. Il va hélas, bien au contraire, tenter par tous les moyens de démontrer qu’il est bien le fils de ZEUS. Il est interdit de banal. Il ne peut qu’être exceptionnel ou mourir psychiquement. Ceci nous interroge sur la source de la conviction et de la motivation qui habitent les démarches de pouvoir, d’ambition, de célébrités et de violences de certains…

15 LE HÉROS GRECQUE HÉRACLÈS Le mythe du HÉROS HÉRACLÈS fait de nous des héros de notre propre vie, nous qui sommes conviés à toutes les séparabilités. Le mythe pose la question essentielle de l’individualisation, de l’accès à l’autonomie psychique. Il pose la question de la réaction à des troubles relationnels précoces, à l’emprise des mécanismes mis en place. Il pose la question des conditions autorisant la sortie de la position d’otage de nos attachements.

16 IO Danaïdes Alcmène Le souvenir de l’abandon d’une fille (au prétexte d’un fantasme d’inceste avec IO), le souvenir de la tentative des mariages forcés des Danaïdes suivis du meurtre des hommes hantent Alcmène d’une violence inconsciente énigmatique. HÉRACLÈS HÉRACLÈS se sent habité de violences énigmatiques, tant il est pris dans les liens fusionnels à l’inconscient de sa mère. statut honorable de la femme Il reste l’otage du discours délirant de sa mère qui est dans la revendication d’un statut honorable de la femme …dont la dignité a été niée et l’honneur bafoué au cours des générations des femmes de sa famille… L’INCONSCIENT de l‘AUTRE

17 Du côté du père Le trouble relationnel à la mère va se compléter d’un trouble relationnel au père. HÉRACLÉS L’incertitude sur le « Au Nom du PÈRE » va déchirer le psychisme d’ HÉRACLÉS

18 L’imitation contrariée du père Le père, c’est l’homme que désigne la mère comme tel ou celui qui endosse ce rôle…Qui l’enfant peut considérer comme père ? HÉRACLÉS, Pour HÉRACLÉS, le père est-ce, l’homme dévalué, l’homme que refuse sa mère dans sa couche?

19 ZEUS Le père, est-ce ZEUS celui qui aima sa mère ou celui qui grâce à un mensonge a séduit sa mère au mépris d’une jeune épousée en se faisant passer pour son jeune mari..? Amphitryon Le père, est-ce Amphitryon le guerrier courageux et victorieux ou l’homme qui tue le père de sa fiancée puis abuse d’elle sans mesure..? ZEUS « Choisis, préfères-tu avouer que cette paternité de ZEUS est une invention ou devoir ta naissance au déshonneur. » OVIDE L’incertitude

20 HÉRACLÈS est DÉCHIRÉ HÉRACLÈS HÉRACLÈS : HÉRA « HÉRA, repais-toi de mes malheurs... contemple mon supplice et rassasie ton cœur barbare » OVIDE

21 HÉRACLÈS DÉCHIRÉ fait une crise d’épilepsie HÉRACLÈS HÉRACLÈS est devenu un FORCENÉ !

22 L’ÉPILEPSIE HÉRACLÈS HÉRACLÈS présente pour les psychiatres une épilepsie meurtrière idiopathique d’origine psychogénétique, avec amnésie. Pour les psychanalystes le déchirement de la psyché provient du décalage entre un père fantasmatique tout puissant et un père réel désavoué par la mère.

23 Les contradictions le déchirent HÉRACLÈS HÉRACLÈS ne peut pas s’appuyer sur deux repères sains pour se construire. C’est d’emblée que nous sommes affrontés à la mise en jeu des liens toxiques et des mécanismes de défenses inefficaces détournant l’activité de la fonction identitaire à leurs profits…

24 HÉRACLÈS HÉRACLÈS est un colosse, un sportif accompli, un guerrier exceptionnel, un mercenaire, un chef de guerre à qui personne ne doit résister. Sa force, son courage, sa vitalité en imposent…

25 Plusieurs crises d’ÉPILEPSIE On retrouve la succession : crise - épreuves - exil - délivrance HÉRACLÈS Iphtios Iole HÉRACLÈS sera frappé par une deuxième crise d’épilepsie meurtrière qui le conduira à tuer sans raison Iphtios le frère d’ Iole. ZEUS Omphale Il sera puni par ZEUS qui le fera vendre comme esclave à la reine Omphale. Eunomos Dans une troisième crise, il tue d’un coup de poing Eunomos, sans raison. HÉRACLÈS HÉRACLÈS se voue lui-même à l’exil…pour se purifier…

26 Les travaux d’HÉRACLÈS Ils se présentent comme une analogie des étapes de la maturation de l’enfant. maturation Ils se présentent comme cet effort de maturation nécessaire à la reconstruction de l’identité… sanction rédemption Ils sont là comme sanction et rédemption de ses meurtres… HÉRACLÈS Pourtant, HÉRACLÈS n’en comprend pas la signification symbolique. Il reste prisonnier de ses attachements et de son mécanisme de défense…

27 HÉRACLÈS assassin HÉRACLÈS devenu un assassin reste habité d’une exigence morale. Il est COUPABLE ET HONTEUX. ZEUS Cependant, il demeure sous la contrainte, celle de l’obligation de démontrer son lien à ZEUS, rien ne peut l’arrêter. Eurysthée Recherchant une rédemption il va tomber sous le joug d’un cousin Eurysthée qui lui imposera les DOUZE travaux. HÉRA Ce cousin étant lui-même le bras séculier de la déesse HÉRA qui tient à se venger sur lui de son mari infidèle, de tous les hommes abusant les femmes…

28 Les travaux d’HÉRACLÈS et la SOCIÉTÉ HÉRACLÈS CURIEUX MYTHE que celui d’ HÉRACLÈS. Ne serait-il que l’apologie de la force, de la brutalité dans les rapports aux autres avec l’alibi d’encenser le courage, de donner un modèle aux guerriers pour la défense de la cité, de l’État ? Eurysthée, HÉRACLÈS N’est-il qu’un modèle pour la main gauche du pouvoir, ici Eurysthée, qui illustre les manipulations du pouvoir autorisant l’envoi d’un bouc émissaire tel HÉRACLÈS tirer les marrons du feu au profit des puissants ?

29 Les travaux d’HÉRACLÈS et la SOCIÉTÉ Il existe des différences, un conflit, voire un divorce entre les intentions touchant l’identité personnelle de CHACUN et les motivations de la société.

30 Les travaux d’H ÉRACLÈS Ainsi s’inaugurent les douze TRAVAUX les douze TRAVAUX, HÉRA FURIEUSE de l’adultère de son mari, sous le prétexte moral de la sanction de ses meurtres sous le joug de la haine jalouse d’ HÉRA FURIEUSE de l’adultère de son mari, sous le prétexte moral de la sanction de ses meurtres… Il est livré à ses monstres intérieurs.. Et combat ceux de la cité…

31 Les travaux d’ HÉRACLÈS Si ces travaux sont des épreuves à dépasser pour réussir à quitter psychiquement sa mère, la question qui traverse le mythe est va-t-il y arriver?

32 Les travaux d’HÉRACLÈS Ils sont l’occasion de démontrer sa force exceptionnelle, de délivrer les populations des monstres qui l’assaille. Il devient un conquérant, un chef de guerre mercenaire, connu pour ses débordements, ses grossièretés de soudard, ses beuveries, ses coucheries. On suit ses aventures et ses exploits avec admiration. Aujourd’hui il est mal vu pour un mercenaire de se tailler un royaume … au Comores, mais les mercenaires dans bien d’autres guerres…

33 Les travaux d’ HÉRACLÈS

34 LERNE

35 L’hydre de LERNE

36 Dessins d’enfants et l’hydre de LERNE

37 L’hydre de Lerne

38 L’interprétation des textes Méditer la profondeur des analogies et des métaphores… Que signifie se confronter au monstrueux, à l’hydre de LERNE ?

39 OTAGE HÉRACLÈS HÉRACLÈS restera l’otage du lien au délire de sa mère, Jusqu’à son suicide volontaire, sous l’emprise de la douleur liée au poison de l’hydre de LERNE. ENVIE ESPOIR d’une victoire Le poison, c’est l’ENVIE, l’ESPOIR d’une victoire qui va le brûler toute sa vie… (la chose). L’espoir toxique, toujours renaissant d’être aimé pour lui-même, reconnu d’un autre qui ne le peut pas (sa mère) ou ne le veut pas (Héra) !!! L’envie toujours renaissante qui s’illustre dans le désir d’être le meilleur… d’être un dieu… ZEUS le fils de ZEUS…

40 L’interprétation des textes Quelle représentation symboliqueQuelle représentation symbolique est portée par le monstre, ici par l’hydre au venin mortel et brûlant dont la tête coupée revient ?

41 l’ANALOGIE poison et l’enviePeut-on faire l’ANALOGIE entre le poison et l’envie l’ANALOGIE PULSIONSPeut-on faire l’ANALOGIE entre le poison et les PULSIONS incontrôlées toujours renaissantes après leur assouvissement ? L’interprétation des textes

42 LA PULSION et la répétition

43 IXION père de NESSUS sa pulsion sexuelle DÉMÉTER IXION père de NESSUS est ce centaure qui fut condamné à la roue, au temps cyclique sans espoir, celui qui est pris dans le piège répétitif de sa pulsion sexuelle, lui qui a tenté de violer DÉMÉTER.

44 L’ANALOGIE MOEBIUS jouissant, anonyme, amoral, asocial. L’ANALOGIE du centaure, c’est celle de l’absence de contrôle de la pulsion sexuelle. L’HOMME ENFERMÉ dans ses pulsions sexuelles est comme un centaure en rut qui galope dans la courbe de MOEBIUS, pris au piège du scandale du corps jouissant, anonyme, amoral, asocial.

45 jouissant Pris au piège cyclique du scandale des pulsions du corps jouissant.

46 L’ANALOGIE HÉRACLÈS pulsion de VIOLENCE mise au service du désir d’être jouissant, anonyme, amoral, asocial L’ANALOGIE du héros souffrant HÉRACLÈS pris au piège de sa force, de l’absence de contrôle de la pulsion de VIOLENCE mise au service du désir d’être. Il est ENFERMÉ dans ses pulsions. il est pris au piège du temps cyclique répétitif, pris au piège du scandale du corps jouissant, anonyme, amoral, asocial.

47 Le besoin et la pulsion désir Le besoin et la pulsion s’imposent en force en place du désir qui se découvre dans l’alliance

48 Déjanire, la deuxième femme d’HÉRACLÈSNessus Ixion Le rapt de Déjanire, la deuxième femme d’HÉRACLÈS par le centaure Nessus, le fils d’Ixion

49 Le rapt de Déjanire HÉRACLÈS Nessus HÉRACLÈS tue le centaure Nessus avec des flèches imbibées du poison de l’hydre de LERNE. Nessus Le poison va imbiber la tunique de Nessus

50 La tunique empoisonnée Le talisman et l’adultère Nessus Nessus mourant, dans un esprit de vengeance, offre sa tunique empoisonnée à DÉJANIRE en lui faisant miroiter l’effet magique qui lui redonnerait un jour HÉRACLÈS l’amour d’ HÉRACLÈS …

51 La tunique empoisonnée DÉJANIRE DÉJANIRE cocue est habitée de colère ! « Si je montrais en égorgeant ma rivale ce que peut le ressentiment d’une femme outragée? » OVIDE DÉJANIRE HÉRACLÈS DÉJANIRE offre la tunique talisman en espérant récupérer l’amour d’ HÉRACLÈS … Le retour du refoulé, de l’inconscient Le retour du refoulé, de l’inconscient: « Si j’allais me découvrir criminelle, après les beaux espoirs dont je me berçais. » SOPHOCLE

52 La maturation d’HÉRACLÈS HÉRACLÈS HÉRACLÈS grâce à sa force exceptionnelle RÉUSSIT, là où tous les hommes ont échoué ! Il pense prouver ainsi sa filiation au dieu suprême et ainsi avaliser le délire de sa mère, éviter l’INFANTICIDE, garder des liens de sécurité à la mère… Mais au niveau identitaire qu’est-ce que réussir ? LA FORCE et le COURAGE

53 La maturation d’HÉRACLÈS La force et le courage physique, ne sont pas pas le courage ni la force psychique qui lui permettrait de quitter ses liens d’enfance. LA FORCE et le COURAGE

54 La maturation d’ HÉRACLÈS HÉRACLÈS HÉRACLÈS n’est pas qu’un héros plein de vitalité. Il répand la souffrance. C’est un chef de guerre impitoyable qui n’assouvit ses envies que par la force, par le viol ou le meurtre. Il répand la terreur autour de lui. Il est la terreur des rois. Il tue 30 d’entre eux ainsi que leur fils et se taille un empire pour se bâtards… IOLE Il tue le père d’IOLE et la viole puis mourant impose à son fils de se marier avec sa maîtresse…

55 La maturation ET LA MORT d’ HÉRACLÈS C’est seulement acculé par la SOUFFRANCE CORPORELLE, sous l’effet du poison de l’hydre de LERNE qu’il quitte ses liens à sa mère en se suicidant au bucher. Ainsi il découvre la liberté qui vient de dieu, qui vient de ZEUS.

56 Héraclès est arrivé à quitter ses liens fusionnels à sa mère ! « Il ne restera rien de ce qui avait eu en lui de modeler à l’image de sa mère. » OVIDE

57 HERCULE/ HÉRACLÈS L’apogée des travaux et de la vie d’HÉRACLÉS se termine par sa mort symbolique quand il se libère dans la souffrance de ses liens mortifères à sa mère. « Il ne restera rien de ce qui avait eu en lui de modeler à l’image de sa mère. » OVIDE C’est HÉRACLÈS qui délivrera PROMÉTHÉ de la torture imposée par ZEUS, qui délivrera PROMÉTHÉ de ses liens au rocher (analogie des liens à sa mère, de ses liens OEDIPIENS) Ce mythe nous faisant mesurer le hiatus qu’il y a entre la culture et la liberté psychique.

58 Le suicide Est symboliquement une rupture Il a expulsé le poison de l’envie d’être aimé d’un persécuteur, admiré de tous. Il va se délivrer de ce lien pré œdipien à sa mère qui était la source de ses violences. « Il est à nu. »

59 Héraclès Il s’est humanisé ! Héraclès est accepté dans l’Olympe, parmi les dieux. Il s’est humanisé ! HÉBÉIl sera marié à HÉBÉ, à la déesse de l’éternelle jeunesse, à l’éternelle jeunesse de l’esprit ! Au nom de l’autreSa plasticité, c’est ce qui permet de changer, de ressusciter à soi-même, de quitter ses attachements, ses convictions erronées de la petite enfance, ses mécanismes de défense mis en jeu « Au nom de l’autre »…

60 INTERPRÉTATIONS

61 STRUCTURE de la PSYCHÉE L’IDENTITÉ MULTIPLE Dr Henry THOMAS

62 La maturation des dieux Zeus renonce aux métamorphosesZeus renonce aux métamorphoses pour séduire et posséder les nymphes. Se transformer en époux, ce suprême mensonge marque la fin de l’absence de contrôle de sa pulsion de toute puissance et de jouissance au détriment des autres… C’est la fin de l’angoisse de castration…

63 La maturation des dieux Héra découvre la tolérance et le pardon.Héra découvre la tolérance et le pardon. –Elle met fin à sa colère. –Le mythe marque la fin de l’influence d’un surmoi rigide et sadique qui demande vengeance née de la légende de la lignée maternelle… De la défense de l’honneur des femmes… enfin reconnues !

64 La maturation des dieux ZEUSZEUS a souhaité un fils dont la force repousse la mort des dieux et des héros. HÉRACLÈS ZEUSL’existence d’ HÉRACLÈS coïncide avec la fin de l’angoisse de castration chez ZEUS. HÉRACLÈS le parricideHÉRACLÈS est à l’opposé d’un fils succédant au père par le parricide, ce fantasme typique atteignant les hommes grecs de l’antiquité…

65 HÉRACLÈS ou la gloire d’ HÉRA Par une curieuse inversion ce qui apparaissait comme l’apologie de la force brutale est la victoire de la morale et des idéaux de douceur face aux pulsions des guerriers ! Le but des textes mythologiques est ainsi signifié.

66 HÉRACLÈS ou la gloire d’ HÉRA Le mythe démontre que la libération psychique n’est pas réservée aux érudits et aux intellectuels… Certes, le courage et la force ne suffisent pas, une mentalisation est nécessaire qui parfois passe pour certains par le corps dans l’action, dans l’effort physique… « Pour moi, mon bras vaut mieux que ma langue. » OVIDE

67 SANSON L’ÉLU La FORCE physique et laFRAGILITÉ identitaire Quand la vie intérieure ne tient qu’à un cheveux. SANSONMANOAH DAN L’OBLIGATION de démontrer son existence basée sur sa FORCE qui symboliquement est condensée dans ses cheveux, secret qui ne doit pas être révélé au risque de perdre sa force ce qui est impossible à SANSON fils de MANOAH du clan de DAN. JUGES 15 à 16

68 Soulevons la question d’un lien entre une identité fragile et une appartenance sociale et religieuse très forte dans un pays occupé. SANSON SANSON est un NAZIRÉEN, consacré à DIEU, qui NE DOIT PAS manger des aliments impurs, ni boire de boissons fermentées, qui NE DOIT PAS se couper les cheveux. SANSON à la chevelure opulente

69 Le conditionnement social de l’identité psychique semble essentiel. SANSON SANSON est l’image idéale, parfaite du peuple hébreux. Il a une identité sociale forte, une identité religieuse forte. Il est une icône nationale sous l’occupation opar les philistin. Et pourtant son histoire est celle d’un homme à l’identité psychique fragile, fragilisée en quête d’un rapport de confiance avce une femme. SANSON L’ÉLU

70 La mystique, c'est à dire l'extrême de l'exigence identitaire s'affirme comme une élévation vers une représentation INFORMELLE, dans la chasteté des intentions et la non violence qui conduit à une empathie envers les autres. Par une inversion nous arrivons sur le plan social à une défense identitaire nationale violente, exercée par la FORCE, ce qui n’a rien avoir avec la maturation de l’identité psychique… SANSON L’ÉLU

71 Nous le verrons aveugle, exclu de son peuple, prisonnier de ses ennemis, esclave, sujet de dérision, abandonné de DIEU. C'est seulement ce poids énorme qui lui fait découvrir ses erreurs. Nous mesurons la résistance et le prix à payer pour son autonomie identitaire. C'est dire que pour certains la maturation passe principalement par le corps et pas seulement par le logos.... SANSON L’ÉXCLU

72 SANSON Qu'est-ce qui rend aveugle SANSON ? C'est L’ESPOIR d’un lien de confiance avec une femme qui réactualise la défense contre le rejet par la mère et son désir de vaincre. Il va être celui qui est pris qui croyait prendre. De quel amour, de quelle passion s'agit il ? SANSON L’ÉXCLU

73 SANSON Qu'est-ce qui rend aveugle SANSON ? Le désir de posséder la femme désirée du peuple ennemi n'est-ce pas mépriser, tourner en ridicule l'ennemi. N'est-ce pas le tourner en dérision comme lors de son mariage ? L'intention n'est pas tournée vers son peuple, ni vers DIEU, elle se met au service du plaisir archaïque anal ! SANSON L’ÉLU

74 SANSON SANSON trouve ce plaisir dans la maitrise qu'il exerce sur les autres pour son seul plaisir, à son seul profit. Il s'exclu de son élection spirituelle. Il est pris par son appétit de jouissance. Il va se perdre au jeu de l'amour au cours duquel il va se poser la question de la confiance en l'autre. Ainsi le trouble du rapport aux autres se reproduit dans son rapport à DIEU (comme représentation de l'ABSOLU d’un idéal relationnel.

75 SANSON, Le jeune SANSON, dans cette période d’occupation, exige de ses parents de prendre pour femme une jeune fille philistine. C’est un scandale pour tout le peuple. Pourquoi se laisse-t-il charmer par la beauté d’une étrangères, d’une fille de l’occupant? Peut être cherche-t-il sa LIBERTÉ psychique, à rompre les liens qui l’enserre tel un OTAGE ? SANSON L’ÉLU

76 La réaction de ses parents est : « N'y aurait-il pas assez de femmes dans notre peuple que tu ailles en chercher une parmi les Philistins sans prépuce ? » TIMNA, Lors de son mariage à TIMNA, Il propose cette énigme: « de celui qui dévore est sorti ce qui se mange » Il s’engage à offrir une tunique aux 30 convives si l’un d’entre la résout. Il révèle la solution à sa future qui le trahit. SANSON L’ÉLU

77 Il tue tous les philistins assistant à son mariage! Apparemment, il redevient le défenseur des valeurs de son peuple. En réalité à titre personnel, c’est un véritable fiasco identitaire!!! Poursuivi par 1000 philistins il sera trahi par les siens! SANSON L’ÉLU

78 dalila Ses ennemis ont compris sa faiblesse, vis-à-vis des femmes. Il paye une belle courtisane, la belle dalila pour découvrir le secret de sa force. L’ESPOIR de pouvoir construire un rapport de confiance avec une femme l’étreint Il le conduit à avouer le secret de sa force et à trahir son serment envers Dieu. SANSON fragilisé

79 Sous la pression psychique de la courtisane il révélera son secret par lassitude… On peut soulever l’hypothèse que le déficit relationnel a eu lieu au moment de la période fusionnelle. Cette privation du fantasme de l’UN est la source d’un représentation, d’une remise en scène répétitive névrotique, visant à réparer ce manque. SANSON fragilisé

80 La femme séductrice et castratrice

81 SANSON SANSON la RUSE et la TRAHISON Quand l’identité ne tient qu’à un cheveux

82 SANSON SANSON et la TRAHISON SANSON SANSON est fait prisonnier. On lui crève les yeux et on le met derrière une meule… On l’oublie, on oublie les causes de sa force, ses cheveux qui ont repoussés. Puis un jour de fêtes, pour se moquer de lui on expose l’aveugle à l’hilarité. Tous le gratin de la société philistine est là! SANSON SANSON mis entre les deux colonnes de soutien du temple va exercer sa puissance et faire écrouler le temple sur ses ennemis et mourir.

83 SANSON, SANSON Voici SANSON, l’élu de DIEU. Cette élection est une compensation dans laquelle DIEU instaure un rapport de confiance réciproque entre lui et SANSON. « Je t’accorde un pouvoir et en retour tu m’accorde le secret sur ce pouvoir. » Un rapport de confiance idéal s’établit. SANSON Je soulève l’hypothèse que ce soutien de DIEU, ce soutien de la FOI vise à compenser la fragilité identitaire de SANSON. SANSON Dieu ou dieu le père vise à compenser le trouble relationnel primordial connu par SANSON avec sa mère. SANSON L’ÉLU

84 SANSON SANSON est en réalité habité d’un ESPOIR, celui d’obtenir par lui-même un rapport de confiance avec une femme. Il va tenté par deux fois l’expérience et les deux fois il va être trompé et trahi. Nous assistons à un répétition, à une remise en scène, à un spectacle, à une représentation du trouble relationnel connu avec sa mère. SANSON Rien ne se répare pour SANSON. SANSON L’ÉLU

85 SANSON HERCULE SANSON comme HERCULE ne se libère qu’à l’article de la MORT. Même le soutien sans faille d’un père divin NE SUFFIT PAS pour permettre la séparabilité, la fin symbolique d’un lien toxique primordial dont il reste à leur insu des OTAGES. SANSON L’ÉLU

86 SANSON, HERCULE et les autres Ainsi l’approche du corps est une manière particulière d’approcher l’inconscient. Tous les chemins mènent à l’inconscient. Ces deux mythes nous montrent combien les relations précoces mère/enfant ont une influence dans le rapport au corps et dans la construction de l’identité et combien certains restent les otages de problématiques enfantines, de problématiques qui ne sont pas les leurs.

87 À l’ESPOIR de l’illusion d’une fusion, de. l'illusion de l'UN répond une séduction puis une fausse promesse ou un refus. Qu'est ce qui est irreprésentable, c'est lasucession de séquences répétitives: séduction/castratrion par la mère, celle qui passe du "tu es tout pour moi, au tu n'es rien pour moi » Le jeu de la captation/expulsion n'est qu'une trahison ouvrant aux pulsions non liées aux pulsions de mort. SANSON, HERCULE et les autres

88 Tous les hommes forts ne sont pas conditionnés ni convoqué à défendre l’identité nationale ou à défendre le peuple contre des monstres. SANSON, HERCULE et les autres

89 SANSON L’identité de SANSON est réduite à la conscience d’une seule partie du corps les cheveux. Le reste du corps (passion, sensualité, violence) n'est pas sous le contrôle du JE. Le reste du CORPS reste totalement dans l'immaturité de la violence mimétique pré oedipienne. SANSON C'est dire l'immaturité et la fragilité identitaire de SANSON. SANSON, HERCULE et les autres

90 SANSON et ses cheveux La fragilité identitaire est là ! Le corps est une FORCE où coïncide l’image et le discours, l’imaginaire et la réalité. C’est une suture pathologique entre signifiant et signifié Le corps psychosomatique et la représentation du corps ne font qu'UN. C'est le DÉNI de l'autre et le déni de la fonction du JE (comme réponse au déni ou à la captation par l'autre). Le corps psychosomatique est un déni de la fonction psychique de différenciation moi/autre.

91 SANSON et ses cheveux Cette représentation psychosomatique du corps occlus la création des liens et des écarts entre le corps et sa représentation, ce qui est le déplacement de l’absence de création d’écarts et de liens entre la mère et l’enfant. D’autres choisissent l'image ou les idées ou l’imaginaire au déni du corps.

92 SANSON et ses cheveux La négation de l’effort psychique de la discrimination, de la différenciation moi/autre, de la séparabilité mère/enfant nuit à la construction de l’identité. L’apprentissage de la séparabilité a été rendue impossible par la privation de la période fusionnelle. QUI peut se séparer de ce dont il a été privé ?

93 La déception de DIEU Donner le pouvoir, UN DON, une grâce, ce que désir l’enfant et demander ensuite que celui-ci fasse un effort pour le conserver conduit à l’échec. Il y a un écart entre l’IDÉAL et l’IDENTITÉ. L’ABSENCE D’EFFORT enlève le prix à payer pour l’obtenir, dévalue le don, enlève les raisons de se battre pour le garder, ne donne pas la force de l’obtenir.

94 La déception de DIEU Je suis tout pour ma mère, comme je suis tout pour Dieu. Je ne suis rien que l’objet de leur désir. L’enfant ROI à qui ont satisfait tous les caprices au moindre cri, immédiatement, c’est le délai qui est perdu, le plaisir est défavorisé au bénéfice de la pulsion ce qui touche la sexualité, C’EST UNE PRIME À L’IMMATURITÉ. C’est la violence de l’avidité.

95 ASSOCIATIONS Enfants battus : ALLO ENFANTS MALTRAITÉS : 119 ENFANCE ET PARTAGE : ENFANTS EN DETRESSE : Planète enfant : Violences conjugales : VIOLS FEMMES INFO :

96 Internet Les douze travaux d’Hercule sur internet: WIKISOURCE index des auteurs… Les travaux d’Hercule par APOLLODORE Livre 1, 2, 3 GOOGLE: Apollodore, le détail

97 BIBLIOGRAPHIE APOLLODORE : Bibliothèque Livre 2 EURIPIDE - La folie d’ Héraclès - LA PLEIADE - FOLIO ESCHYLE - Les Suppliantes - LA PLEIADE - FOLIO OVIDE - Métamorphose IX FOLIO, p 289 à p 294 SOPHOCLE - Les Trachiniennes - LA PLEIADE - FOLIO, p 203 Eric Schmitt – Millarépa

98 BIBLIOGRAPHIE GRAVES Robert. Les mythes grecs- FAYARD HAMILTON Edith. La mythologie - MARABOUT La mythologie pour les nuls - Édition FIRST NEYTAUT- SUTTERMAN Marie Thérèse - HÉRACLÈS, Hérault de l’épilepsie, un héros tout en actes - INPRESS Cerisy écriture de l’épilepsie -PUF -93

99 Éditions IMAGO Diffusion P.U.F imago.fr Un livre par Henry THOMAS LES REFUS DE LA RÉALITÉ

100 Souffrances d’enfance Souffrances d’enfance de la MYTHOLOGIE à la PSYCHANALYSE Éditions IMAGO Diffusion P.U.F imago.fr Un livre par Henry THOMAS


Télécharger ppt "LE MYTHE D’HÉRACLÈS OVIDE Par OVIDE 2 AP C « Il craint qu’un jour nos fils grandis ne cherchent à venger leur lignée maternelle. » « La folie d'Héraclès."

Présentations similaires


Annonces Google