La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un modèle efficace de différenciation Tournée provinciale 2013 La réponse à l’intervention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un modèle efficace de différenciation Tournée provinciale 2013 La réponse à l’intervention."— Transcription de la présentation:

1 Un modèle efficace de différenciation Tournée provinciale 2013 La réponse à l’intervention

2 Objectifs de cette présentation Comprendre ce qu’est le modèle de la réponse à l’intervention au CSAP. Faire des liens entre ce modèle et le rôle que joue l’équipe- CADRE et les équipes collaboratives dans nos écoles. Comprendre l’offre des services se fait en fonction de ce modèle d’intervention dans nos écoles.

3 La réponse à l’intervention (RAI) La réponse à l’intervention est une approche récente (2009). Le modèle est un outil stratégique dans la mise en œuvre de la différenciation. Le modèle est conçu pour améliorer l’apprentissage de tous les élèves. Ce modèle favorise le travail en équipe de collaboration dans une communauté d’apprentissage professionnelle. L’équipe CADRE joue un rôle important. L’intention est de répondre aux besoins des élèves avant que se développent de graves problèmes scolaires ou de comportement.

4 Les termes utilisés (RAI) La pyramide des interventions L’intervention par tiers Le modèle à trois paliers Les trois paliers d’intervention Modèle d’intervention à 3 niveaux autres

5 Un modèle préventif (RAI) Le modèle RAI est préventif dans la mesure où il met l’accent sur l’identification précoce des élèves en difficulté scolaire ou en difficulté de comportement, et ce sur la base de données accumulée et sur la mise en œuvre d’interventions pour ces élèves.

6 Le modèle (RAI) Modèle pédagogique à paliers multiples. Préconise l’utilisation de techniques pédagogiques validés par la recherche. Méthodes d’enseignement axées sur les forces, les besoins et les intérêts de chaque élève. Processus de dépistage pour repérer les élèves à risque d’échec scolaire ou à risque de difficultés sur le plan comportemental.

7 Pourquoi ce modèle? (RAI) L’importance de l’intervention précoce. L’enseignement personnalisé fondé sur les forces et les besoins des élèves. L’enseignement guidé par l’évaluation. On parle ici bien sûr de planification à rebours. Le développement professionnel et le travail en équipe de collaboration afin d’améliorer la qualité de l’enseignement. L’importance de développer des relations positives en classe. La collaboration optimale de l’équipe-CADRE et dans une communauté d’apprentissage professionnelle.

8 Premier niveau de prévention : Interventions universelles (approche appliquée à la classe et à l’ensemble de l’école) Deuxième niveau de prévention : Interventions auprès de groupes ciblés (approche pour les élèves à risque) Troisième niveau de prévention : Interventions individualisées intensives (approche individuelle) ~ 80 % des élèves ~ 15 % ~ 5 % GAMME CONTINUE DE STRUCTURES DE SOUTIEN SUR LE PLAN DE L’ENSEIGNEMENT ET DU COMPORTEMENT À L’ÉCHELLE DE L’ÉCOLE TOUT ENTIÈRE

9

10 Éléments clés au palier I (RAI) (Niveau universel) Des programmes d’études et des résultats d’apprentissage validés par la recherche. Des méthodes pédagogiques validées par la recherche. L’évaluation des forces, des besoins, des intérêts et de la réussite scolaire de l’élève. Des stratégies d’enseignement axées sur les besoins scolaires, les intérêts et les forces d’apprentissage des élèves. Un enseignement différencié en classe. Des regroupements flexibles Le dépistage des difficultés Un perfectionnement professionnel continu

11 Éléments clés au palier II (RAI) (Enseignement ciblé) Une évaluation diagnostique des forces scolaires et des besoins des élèves Des équipes qui travaillent avec une approche par résolution de problèmes La participation des parents Des interventions complémentaires validées par la recherche et ciblant des besoins plus spécifiques L’enseignement en petits groupes Le suivi des interventions Le suivi des progrès

12 Éléments clés au palier III (RAI) (Niveau d’intervention intensif) Des interventions plus intensives Une intensification des périodes d’enseignement individuelles ou en petits groupes Des stratégies validées par la recherche ciblant le profil d’apprentissage propre à l’élève Le suivi des interventions Le suivi des progrès

13 Les caractéristiques de l’enseignement au palier I (RAI) Élèves ciblésTous les élèves Bases de l’enseignementStratégies, méthodes et programmes validés par la recherche RegroupementsRegroupements flexibles pour des activités différenciées en classe Temps d’enseignement 90 minutes par jour littératie 60 minutes par jour numératie Évaluations Dépistage systématique au début, au milieu et à la fin de l’année scolaire Évaluation des forces et des intérêts des élèves Évaluation des progrès vers les résultats d’apprentissage IntervenantEnseignant de salle de classe EnvironnementSalle de classe régulière

14 Les caractéristiques de l’enseignement au palier II (RAI) Élèves ciblésÉlèves éprouvant des difficultés et ceux qui n’ont pas démontré du succès au palier I Bases de l’enseignementInterventions validées par la recherche qui consistent en des stratégies ou des programmes conçus et employés pour ajouter, enrichir et appuyer le palier I RegroupementsEnseignement en petits groupes axé sur les déficits sur le plan des habiletés Temps d’enseignementPériodes d’un minimum de 30 minutes par jour, trois ou quatre fois par semaine, en petits groupes, en plus de l’enseignement au palier I

15 Les caractéristiques de l’enseignement au palier II (RAI) (con’t) ÉvalutationsSuivi des progrès chaque semaine ou aux deux semaines relativement à des habiletés ciblées pour assurer des progrès et un apprentissage adéquats IntervenantsIntervenants déterminés par l’école (intervenante en littératie, enseignant ressource, orthophoniste, etc.) EnvironnementClasse régulière ou local extérieur à la classe

16 Les caractéristiques de l’enseignement au palier III (RAI) Élèves ciblésÉlèves ayant des difficultés marquées qui n’ont pas satisfait aux attentes du palier II Bases de l’enseignementInterventions validées par la recherche qui consiste en des stratégies ou des programmes conçus et employés pour ajouter, enrichir et appuyer le palier I et II RegroupementsEnseignement en petits groupes ou individuel Temps d’enseignementPériodes d’un minimum de 30 minutes par jour, trois ou quatre fois par semaine, en petits groupes, ajoutées à l’enseignement du palier I

17 Les caractéristiques de l’enseignement au palier III (RAI) (con’t) ÉvalutationsSuivi des progrès chaque semaine relativement à des habiletés ciblées pour assurer un apprentissage adéquat IntervenantsIntervenants déterminés par l’école (spécialiste en littératie, enseignant ressource, enseignant de salle de classe, orthophoniste, etc.) EnvironnementDéterminé par l’école

18 Les 5 principes fondamentaux (RAI) Tous les élèves peuvent apprendre. Des évaluations de qualité fournissent de l’information sur les pratiques pédagogiques à préconiser. Un enseignement de qualité peut faire la différence. Le développement de relations positives en classe maximise l’apprentissage. Les intervenants doivent travailler en équipe.

19 Sept (7) concepts pour assurer la réussite Des attentes communes (règles, code de conduite, mission facile à mémoriser) Un enseignement ciblé ( autant attitudes sociales qu’habiletés scolaires) Du renforcement positif (rétroaction ponctuelle, célébration, reconnaissance et récompenses) Des stratégies et des interventions de soutien ( action concrète, prévoir moyens contre l’escalade des comportements, plan d’action, concept d’équité vs égalité) Des équipes collaboratives ( observations, données mesurables et évaluation fonctionnelle ) Des échanges fondés sur les données (système de collecte de données, qualité, quantité, période de la journée, endroit) Une approche systématique appliquée à l’ensemble de l’école (suivis efficaces et pertinents, tous connaissent)

20 Les difficultés associées (RAI) Modèle pour le niveau primaire – littératie Moins d’études pour le niveau secondaire Rôles de chacun L’impression que le modèle appartient à l’éducation spécialisée Modèle pour tous les élèves, pas seulement pour les élèves qui ont des difficultés – élèves doués

21 En conclusion (RAI) Le modèle RAI permet d’envisager des interventions de plus en plus intensives pour répondre aux besoins de tous les élèves. Il s’agit également d’un modèle qui favorise l’organisation des services spécialisés. Le modèle RAI est une véritable mesure de différenciation, fondé sur des données et applicable tant sur le plan comportemental que celui des apprentissages! Le fonctionnement de l’équipe CADRE et des équipes de collaboration sont enrichies par le modèle RAI.

22 Chenelière Éducation 2012

23 « Un enfant brillant vit au cœur de chaque élève. » Marva Collins


Télécharger ppt "Un modèle efficace de différenciation Tournée provinciale 2013 La réponse à l’intervention."

Présentations similaires


Annonces Google