La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail en collaboration des frères Ramón Luis García, Jean Roure, Marius Drevet et Antonio López G.-N. Tableaux d’une exposition: Le P. André Coindre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail en collaboration des frères Ramón Luis García, Jean Roure, Marius Drevet et Antonio López G.-N. Tableaux d’une exposition: Le P. André Coindre."— Transcription de la présentation:

1 Travail en collaboration des frères Ramón Luis García, Jean Roure, Marius Drevet et Antonio López G.-N. Tableaux d’une exposition: Le P. André Coindre

2 Portrait remarquable de M. Vincent COINDRE ( ) père d’André COINDRE ( ) Tel père, tel fils?

3 Ces données du Conseil de recrutement des conscrits de 1807 peuvent nous aider à imaginer comment était le père André Coindre.

4 “Je n'oublierai jamais le P. Coindre, ce prêtre vraiment apostolique, au port majestueux, à la taille imposante, aux traits nobles, au cœur ardent. Afin d’attirer les âmes à Dieu, quelle tendresse dans ses accents, quelle force, quelle richesse de langage n'employait-il pas ? Quand il annonçait les vérités de la religion, sa voix émue et sonore, ses discours animés suscitaient la crainte de Dieu dans les consciences. Sa parole éclairait les esprits, attendrissait les cœurs.” Voici ce qu’un témoin disait du P. Coindre

5 Ce que disaient de lui ses biographes (1888) Qui n'aurait admiré cette physionomie mâle et gracieuse, cette taille élevée, ce port majestueux, tout cet extérieur enfin plein de noblesse et de grandeur? Comment redire ici l’ampleur de cette voix forte, vibrante, qui trouvait au besoin des éclats de tonnerre? tout, dans le P. Coindre, parlait avec une puissance irrésistible : non seulement la dignité, la force de son langage, mais surtout la vive expression de ses traits, ses mouvements faciles, son front serein, son regard vif et animé. Tout cela avait je ne sais quoi d'imposant, de sympathique, qui captivait l'attention des fidèles et révélait un grand cœur, un cœur plein de tendresse et de zèle pour les âmes.

6 D’un portrait composé de mémoire et donné en 1826 par Claudine Thévenet à M. l’abbé Ballet et restitué à François Coindre en 1856 Le père François Coindre avait projeté, vers 1855, de publier une biographie de son frère. Le père J.-M. Ballet, envoie des informations, puis il y joint un portrait avec la note suivante: “Le portrait de Mr votre frère de digne et sainte mémoire que je vous envoie me fut donné par Mme la Supérieure de Jésus et Marie, en 1826, à la fin d’une retraite faite à ces Dames et comme pieux souvenir d’un ami avec lequel j’avais fait plusieurs missions, de 1818 à L’auteur de ce portrait l’avait composé de souvenir. Il y a beaucoup de traits de ressemblance; mais si vous le faites lithographier, vous dirigerez les épreuves et ferez changer beaucoup de choses. À qui la belle figure de Mr votre frère doit-elle être plus présente qu’à vous?”

7 Portrait peint probablement par Emma Mayet, nièce de Ste Claudine Thévenet, en Il se trouve au collège Jésus-Marie de Via Flaminia (Rome). Il a été récemment restauré. Il aurait porté à l'arrière une étiquette dactylographiée indiquant la date de 1827 (!); c'est en tout cas celui qui ressemble le plus au précédent.

8 Du même auteur est ce tableau de sainte Claudine Thévenet.

9 Portrait peint en 1856 par Élisabeth Mayet, petite sœur d’Emma. Il se trouve dans la chambre–musée de Claudine Thévenet à Fourvière (Lyon)

10 Portrait peint en 1856 par Élisabeth Mayet. Il a disparu le 14 mai 1983 lors de l’incendie de la maison des R.J.M. de Sillery (Canada). Au verso de ce portrait on pouvait lire nettement « Eth Mayet Lyon 1856 juin ».

11 Ex-voto de la Mission de la Guillotière de Possiblement peint par mère Saint-André, RJM. Le père Coindre est celui qui tient la croix du bras gauche. Il se trouve dans le musée du sanctuaire de Fourvière.

12 Miniature réalisée par mère Saint-Paul, RJM, 1845, Agra (Inde).

13 Portrait attribué au frère Odilon. Il se trouve dans la maison de Paradis. Si le frère Odilon, né en 1833, en est l’auteur, il n’a pu le peindre qu’en copiant d’un autre portrait original.

14 De la gallérie des supérieurs du Petit séminaire d’Yssingeaux (Haute-Loire). A Monistrol, le souvenir du père Coindre s’est longtemps maintenu au collège qu’il avait contribué à relancer. Son portrait figurait en tête de la galerie des supérieurs qui honorait leur mémoire; le Petit Séminaire ayant été transféré à Yssingeaux après la loi de Séparation de 1905, le tableau retrouva une place d’honneur dans l’établissement et des témoins s’en souviennent encore. Victime de déménagements et de réorganisations successives, il a aujourd’hui disparu et il ne nous en reste qu’une mauvaise reproduction dans la revue « Notre Maison » (bulletin de l'Institution du S.C. à Yssingeaux).

15 Portrait peint par le frère Frumence Il était directeur de la maison de Lyon en Il a peint ce portrait en 1886 pour célébrer le 40e anniversaire du départ des frères pour les États-Unis. Ce portrait se trouve à la Maison Coindre (Lyon). Au bas, à droite, on peut lire: « A mes confrères d’ Amérique, 1886, Lyon » Signé F. Frumence.

16 Portrait à l’huile en noir et blanc, Anonyme. (Toile très fragile qui se trouve à la Maison Coindre, Lyon)

17 Quelques reproductions plus modernes

18 de 1986 peint par Ezio Tarantelli (Maison générale, Rome) Portrait de 1986 peint par Ezio Tarantelli (Maison générale, Rome)

19 Portrait peint par Ridolfi Galerie des supérieurs généraux (Maison générale, Rome)

20 Frère Gérard Beaudet (Eléazar) Peintre et dessinateur, il a peint un portrait du p. André Coindre et en a fait plusieurs dessins: Serviteur de l’Évangile, Un apôtre au coeur de feu, Va et embrase le monde.

21 Buste en bronze, entrée de la maison générale Peinture murale de l’escalier central de la maison générale

22 Portrait peint par Suzor Coté Mont-Sacré-Coeur, Granby (Canada) Mission de l’institut par Louis-E. Monty Arthabaska - Victoriaville (Canada)

23 Vitrail de la chapelle de Rentería (Espagne)

24 Vitrail de la chapelle du Mont-Sacré-Coeur, Granby (Canada)

25 Vitrail de la chapelle de Rosemère (Canada) Vitrail de l'église paroissiale St.Willibrord, Verdun (Canada). Aujourd’hui dans les archives de la province du Canada.

26 Illustration de la Vie de Marie Saint-Ignace (1947)

27 Icône peinte par Lewis Williams, États-Unis (retouchée pour enlever l’auréole)

28 Gravure de Biaggio Mazzeo, Brésil, 1986 Gravure anonyme

29 Dessins numériques, frère Anicet Paulin

30 Iñaki Peña ZuloagaAnonyme (Espagne)

31 Quelques dessins pour les jeunes Juan Miguel Álvarez Ballesteros

32 Assemblage de photos, frère Léon Lussier

33 De tous les peuples faites des disciples


Télécharger ppt "Travail en collaboration des frères Ramón Luis García, Jean Roure, Marius Drevet et Antonio López G.-N. Tableaux d’une exposition: Le P. André Coindre."

Présentations similaires


Annonces Google