La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014."— Transcription de la présentation:

1 La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014

2 LA RHÉTORIQUE ET L’ARGUMENTATION À L’ORAL Cours no 2 du 27 février

3 PLAN Introduction I. La rhétorique, l’ancêtre de l’argumentation 1. La rhétorique classique; définition, perspective historique et structure 2. Discrédit de la rhétorique classique 3. Vers la nouvelle rhétorique II. La nouvelle rhétorique, le champ de l’argumentation 1. Définition, qu’est-ce que convaincre? 2. La stratégie d’argumentation dans la communication - le triangle argumentatif - la réception de l’argument - opinion et information - le rôle de l’accord préalable III. Définition et types d’arguments 1. Les arguments d’autorité 2. Les arguments de communauté 3. Les arguments de cadrage 4. Les arguments d’analogie Conclusion 3

4 Introduction De nombreuses situations de communication ont pour but d’obtenir d’une personne, d’un auditoire, d’un public, qu’ils adoptent tel comportement ou qu’ils partagent telle opinion (pour que l’on puisse agir) La rhétorique et l’argumentation appartiennent à la famille des actions humaines qui ont pour objectif de convaincre 4

5 I.1. La rhétorique, l’ancêtre de l’argumentation Qu’est-ce que la rhétorique? DEF: Eloquence ou art oratoire, la rhétorique est l’art de captiver, d’émouvoir, de persuader l’auditoire par des mots clairs et exprimés avec aisance Cet art de bien parler est art et science 5

6 Structure de la rhétorique, qui était d’abord un art de dire Qualité de l’enchaînement du discours, les canons classiques: 1. Inventio 2. Dispositio 3. Elocutio 4. Memoria 5. Actio 6

7 I.2. Discrédit de la rhétorique et renouveau de l’argumentation Les philosophes ont toujours eu une attitude ambiguë à l’égard de la rhétorique et de l’argumentation Ils se demandent si elle renferme des procédures qui permettent d’atteindre la vérité ou de prouver la fausseté Descartes notamment, et toute une tradition rationaliste qui s’en inspire, rejettent ces pratiques Or, il s’agit de manifester une opinion, non la vérité ou la fausseté 7

8 La rhétorique classique active trois notions centrales dans la pensée grecque et latine: Le logos Le pathos L’ethos La rhétorique moderne active plutôt trois notions principales: La séduction La démonstration L’argumentation 5. I.3. De la rhétorique classique vers la nouvelle rhétorique 8

9 II. La nouvelle rhétorique, le champ de l’argumentation On doit la véritable redécouverte de la rhétorique à Chaïm Perelman avec son ouvrage «Traité de l’argumentation» avec Liliane Olbrechts-Titeca, en 1970 Son projet est de rompre avec une conception de la raison, issue de Descartes Pour Perelman, un raisonnement «peut convaincre sans être calculé» et peut être «rigoureux sans être scientifique» L’opinion est réhabilitée 9

10 II.1. Définition de l’argumentation L’étude de l’argumentation comme partie de la rhétorique «L’argumentation est l’étude des techniques discursives permettant de provoquer ou d’accroître l’adhésion des esprits aux thèses qu’on présente à leur assentiment » Traité de l’argumentation,

11 Convaincre Convaincre est une des modalités essentielles de la communication, suivant que l’intention est: - d’exprimer, d’expliquer un sentiment, un état, un regard singulier sur le monde ou sur soi - d’informer, c’est-à-dire de décrire le plus objectivement possible une situation - de proposer à un auditoire de bonnes raisons d’adhérer à une opinion La spécificité de l’argumentation est de mettre en œuvre un raisonnement dans une situation de communication 11

12 II.2. La stratégie d’argumentation dans le schéma de la communica tion Le triangle argumentatif 12 Orateur Opinion Argument Auditoire Contexte de réception

13 Un acte essentiel L’opinion conçue pleinement comme un objet de débat public Argumenter c’est raisonner, proposer une opinion à d’autres, en leur donnant de bonnes raisons d’y adhérer, mais en les laissant libres 13

14 Ce que l’on pense et ce que l’on dit Distinction entre opinion et argument? Deux exemples de construction de l’argument en fonction de l’auditoire 14

15 La réception de l’argument Le public est libre d’adhérer à l’opinion, à la thèse proposée C’est une règle d’éthique de l’argumentation L’argumentation vise à modifier le contexte de réception, c’est-à-dire les opinions de l’auditoire 15

16 Opinion et information Deux éléments constitutifs de la communication, mais qui ne doivent pas être confondus L’information, c’est l’énoncé, la description de faits que l’on rapporte le plus objectivement possible L’opinion est définie comme relevant du vraisemblable, elle est distincte à la fois des sentiments, des croyances et des connaissances scientifiques Elle permet de baliser un espace de discussion que l’on pourrait qualifier «d’espace public laïque», selon Philippe Breton, L’argumentation dans la communication, La Découverte, coll. Repères,

17 La recherche de l’accord préalable Il n’y a pas d’argumentation possible sans un accord de l’auditoire Il faut d’abord accepter de se placer dans la posture de débattre et d’être convaincu C’est le lien tissé à partir de cet accord préalable avec l’auditoire, qui inscrit l’acte de convaincre dans une perspective communicationnelle La recherche d’un accord préalable passe par l’identification d’un point d’appui, à partir d’un thème ou d’une thèse, déjà acceptés par l’auditoire 17

18 III. Définition de l’argument L’argument, c’est la mise en forme de l’opinion Le contenu de l’argument, c’est l’opinion elle- même, la thèse Le contenant, c’est le «moule argumentatif» qui va donner sa forme, sa force, à la thèse proposée 18

19 Les familles d’arguments Quatre grandes familles: Les arguments d’autorité Les arguments de communauté Les arguments de cadrage Les arguments d’analogie 19

20 1. Les arguments d’autorité L’opinion qui est proposée est acceptable par l’auditoire, car une autorité la soutient Il y a délégation du savoir Autorité et confiance 20

21 2. Les arguments de communauté Appel à des présupposés communs, pour convoquer une communauté de pensée et d’action: - les opinions communes - les valeurs communes - les lieux communs 21

22 3. Les arguments de cadrage Le cadrage du réel implique une nouveauté, un déplacement, un autre regard Il amplifie certains aspects qui méritent de l’être, dans la réalité qui est présentée, et il minore d’autres aspects Les arguments de cadrage sont classés en cinq catégories: -la définition -la présentation -l’association -la dissociation -les arguments quasi-logiques 22

23 4. Les arguments d’analogie Ils consistent à établir entre deux zones du réel jusque-là disjointes, une correspondance qui va permettre de transférer à l’une, les qualités reconnues de l’autre L’analogie désigne le fait que l’opinion que l’on veut défendre peut être «mise en rapport» avec une opinion ou une réalité qui, elle, est déjà admise par l’auditoire L’analogie est souvent frappante, donc elle favorise l’adhésion 23

24 Conclusion Dans l’intervention orale, afin de tenter de convaincre, il faut d’abord capter l’auditoire. C’est l’exorde ou l’introduction Ensuite on expose les faits, le contexte et on énonce son opinion, sa thèse Puis, on présente ses arguments Enfin on conclut, en ramassant une dernière fois ses arguments, de préférence dans une formule synthétique qui élève le débat, c’est la péroraison Ce plan en quatre partie est respecté de près ou de loin par tous les orateurs, voilà ce qu’il faut imiter pour convaincre 24

25 Interview du Monde du 20 octobre 2000 Repérez les arguments des personnes interviewées A quel type d’argument appartiennent-ils? 25

26 Articles de presse d’actualité Observez des articles de presse et repérez les thèses défendues et les arguments qui s’y rattachent Examinez de quelle nature sont les arguments? 26


Télécharger ppt "La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014."

Présentations similaires


Annonces Google