La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agencement d’idées sur la question: faudrait-il intégrer les TICE en éducation? Mohammed Hosni.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agencement d’idées sur la question: faudrait-il intégrer les TICE en éducation? Mohammed Hosni."— Transcription de la présentation:

1 Agencement d’idées sur la question: faudrait-il intégrer les TICE en éducation? Mohammed Hosni

2 Définitions TIC et TICE Les TIC représentent l’ensemble des outils et procédés techniques utilisés pour produire, s’informer-informer et communiquer: télé, cellulaires, lecteurs, ordinateurs, récepteurs numériques, internet, intranet… Lors que ces technologies sont utilisées dans des pratiques éducatives, on les appelle désormais TICE

3 Place des TIC dans la société actuelle Ces outils occupent une place de plus en plus grandissante dans la société actuelle, Le développement rapide et soutenu de ces outils se trouve derrière les appellations telles que la société du savoir, la société de l’information, la société immatérielle ou virtuelle… Ces technologies qu’on appelle aussi intelligentes ont intégré toute les sphères de l’activité humaine: organisation, production, communication, échanges commerciaux, et en dernier lieu l’apprentissage et la formation Elles apportent un nouveau regard sur le monde et par là de nouvelles valeurs culturelles qui sont à même de bouleverser les sociétés humaines et de s’imprégner réciproquement par elles

4 Remarque paradoxale Si les TIC ont bouleversé les modes d’organisation, de production et de communication dans tous les secteurs économiques et sociaux, ils ne sont pas au point de déstructurer ceux de l’institution scolaire au moins pour les niveaux primaire et secondaire. Ex: Au moment où l’on peut observer un rétrécissement de la main d’œuvre dans la majorité des organisations, on constate toutefois que les systèmes éducatifs ont connu une expansion des ressources humaines, des élèves et des constructions scolaires.

5 Positions sceptiques, mais questions légitimes Les 2 dernières décennies ont connu un débat fervent sur la pertinence et l’efficience de l’intégration des TIC en éducation: - Cette intégration serait-elle susceptible d’engendrer des impacts positifs sur l’apprentissage? - Cette intégration serait-elle efficiente au regard des investissements colossaux que requiert les TIC dans l’éducation?

6 Pour trancher: Cette intégration répond à une finalité reproduite dans les systèmes éducatifs, à savoir: PERMETTRE A TOUS LES ELEVES D’ACCEDER AUX SAVOIRS ET COMPETENCES QUI DONNENT FORCE POUR COMPRENDRE LE MONDE ACTUEL ET AGIR A SA TRANSFORMATION

7 Pour trancher: Ainsi, serait-il possible de comprendre un monde tellement complexe et globalisé en faisant fi de l’usage des technologies? Encore, peut-on agir sur ce monde si on ignore les outils les plus utilisés et les plus appropriés par les individus et les organisations qui le composent?

8 Nonobstant… Cette conviction ne doit aucunement occulter la réalité pédagogique qui a ses propres spécificités en tant que lieu de socialisation et d’éducation et non pas un espace de production de biens ou de service: Intégrer les TIC en éducation, oui mais comment et dans quelles conditions?

9 1.Comprendre le contexte culturel des jeunes, condition incontournable de l’enseignement Les jeunes sont trop imprégnés par la culture du spectacle composée d’images et de sons Il est impératif de trouver les liens entre les intérêts des jeunes et la culture scolaire Rester inaudible à cette culture juvénile mettra les enseignants et les élèves dans des situations pernicieuses et conflictuelles, et videra par la suite la relation pédagogique de son contenu constructiviste fondé sur l’équilibre valoriel et la production du sens

10 1.Comprendre le contexte culturel des jeunes: Comment agir? Co-travail des enseignants et élèves dans des salles équipées en multimédia Proposer aux élèves d’évaluer leurs pratiques médiatiques: - Pourquoi le choix de certains sites internet et pas d’autres? - Comment ils perçoivent toute la gamme des opportunités offertes par les TICE? - Comment éviter la noyade informationnelle? - Comment choisir une information pertinente?... Les jeunes n’apprennent pas toujours pour apprendre, mais pour satisfaire leurs besoins valoriels en tant que jeunes: Améliorer les compétences techniques pour participer à une communauté virtuelle, amélorer les compétences en écrit pour clavarder…

11 2.Représentations que les enseignants ont de leur métier l’intégration des TICE influencerait probablement la relation élève – enseignants La machine joue le rôle d’un biais relationnel dans le sens où les yeux des élèves, au lieu d’être fixés sur l’enseignant, seront focalisés sur la machine. Les enseignants peuvent voir en cela, une détérioration de leur image en tant que maitres de la situation éducative Par conséquent, certains adapteront une attitude de scepticisme et d’anxiété, voire de rejet devant leur exposition aux risques et menaces de la machine, Or la mission de l’école est de nature humaine: elle vise au premier plan la socialisation des jeunes scolarisés, câd l’inculcation des valeurs et restrictions socioculturelles que tout individu doit posséder pour s’intégrer dans la société où il se développe

12 Représentations que les enseignants ont de leur métier D’où, les enfants ne peuvent être confiés exclusivement à la machine pour apprendre à vivre en société: la présence de l’ enseignant, physiquement et symboliquement avec les élèves dans une même salle de classe est l’essence même de l’acte éducatif Alors, il serait opportun de déployer des efforts de persuasion et de conviction pour aider les enseignants à se saisir de cette réalité qui touche les représentations qu’ils se font de leur métier

13 3.Les TIC: une charge supplémentaire? Les TIC ne doivent pas être perçues comme des charges supplémentaire de travail, mais comme des outils aidant l’enseignant pour accomplir à mieux les tâches classiques qui lui sont dévoués. Il faut tenir compte du fait qu’il ya des programmes d’étude avec leurs exigences d’atteinte des résultats escomptés. Le rôle de ces outils TIC serait de faciliter l’atteinte de ces résultats

14 Les TIC: une charge supplémentaire? D’où, il est impératif d’élaborer les termes de références de l’usage des TIC à partir de la typologie suivante: Des TIC pour: -animer, organiser, conduire, donner des instructions -produire, créer, publier -rechercher, se documenter -échanger, communiquer, collaborer, coopérer -se former, s’auto former

15 4.Les TIC: des supports didactiques parmi d’autres Les TICE ne se veulent pas des outils didactiques qui remplacent les outils didactiques déjà existants(manuel scolaire, cartes géographiques, plantes, rochers, matériel de labo…), mais ils viennent s’intégrer à côté d’eux, L’enseignant sera amené à faire des choix entre quels supports les mieux appropriés à la situation pédagogique envisagée, D’où l’intérêt du scénario pédagogique pour une intégration appropriée et opportune de chaque support choisi

16 5.Efforts soutenus de formation et d’encadrement des usages des TICE Agir en amont sur la formation initiale des enseignants et encadrants pédagogiques. Donc les programmes de formation, ainsi que leurs référentiels doivent comporter les usages pédagogiques des TICE. De même, le mode de formation doit envisager l’alternance entre la théorie et la pratique en matière des TICE Le rôle de l’encadrement pédagogique est fondamental en ce qui concerne l’accompagnement de l’intégration des TICE

17 6.Production des contenus TICE Libérer les initiatives des enseignants et des élèves pour créer de nouveaux contenus mais avec des critères prédéfinis, Les contenus doivent être complémentaires des manuels et non pas une reproduction, Ils doivent être régis avec un esprit d’innovation et de diversification,


Télécharger ppt "Agencement d’idées sur la question: faudrait-il intégrer les TICE en éducation? Mohammed Hosni."

Présentations similaires


Annonces Google