La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A LA SOURCE DU LOIRET Bulletin d’informations de l’Association Syndicale de la Rivière du Loiret N°7 du 30 avril 2010 Éditorial : Mais que fait l’ASRL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A LA SOURCE DU LOIRET Bulletin d’informations de l’Association Syndicale de la Rivière du Loiret N°7 du 30 avril 2010 Éditorial : Mais que fait l’ASRL."— Transcription de la présentation:

1 A LA SOURCE DU LOIRET Bulletin d’informations de l’Association Syndicale de la Rivière du Loiret N°7 du 30 avril 2010 Éditorial : Mais que fait l’ASRL ? Déjà l’année dernière, le Loiret avait été envahi par les herbes. Si le rôle oxygénant des cératophylles est bien connu, il y en avait trop, et il fallait trouver des solutions. Début 2009, il a été décidé d’investir dans la construction du RATODO. Très efficace, presque trop, ce dernier nous a fait prendre la mesure cet été des opérations à réaliser : avec des températures élevées et un volume d’eau réduit, les concentrations de nutriments ont fait exploser la prolifération des herbes, mais aussi des algues. Et ce sont donc plusieurs centaines de mètres cubes qu’il faut retirer de la rivière. Débordée, l’ASRL n’a pas vraiment pu faire face, malgré l’aide de bénévoles. Par ailleurs, nous n’avions pas encore au début de l’été l’accord de l’Agglo pour nous mettre à disposition des bennes pour emmener ces déchets verts. Et quand bien même nous aurions eu cette collaboration, nous n’avions pas les moyens de manipuler ces quantités de végétaux. Promis, en 2010, nous serons mécanisés pour évacuer les herbes et algues que le RATODO enlèvera de la rivière. En attendant, suite à la tempête du 28 février, il reste encore des arbres à enlever sur la trentaine abattue. Evacuation des herbes, enlèvement des arbres, suivi des travaux, représentation de l’ASRL, etc., encore merci à tous ceux qui ont consacré un peu de leur temps à nous aider dans toutes ces tâches. Jean-Claude Bennery Président de l’A.S.R.L. Assainissement : Les arrêté sur l’ANC (Assainissement Non Collectif) sont parus au Journal Officiel. Nous vous invitons à en prendre connaissance, notamment celui concernant les prescriptions techniques applicables aux installations. Vous pouvez les retrouver commentés ici: Il faut noter que le système fosse toutes eaux + épandage n’est plus la seule filière autorisée, et que la France s’est ainsi alignée sur la législation européenne. Le SPANC (Service d’Assainissement Non Collectif) de l’Agglo - 4 rue de Patay ORLEANS est compétent pour résoudre vos problèmes d’assainissement. L’ASRL peut aussi vous aider à trouver des solutions en accord avec le SPANC. Devinette: castor, ragondin, rat musqué ? Réponse : petite taille, queue aplatie latéralement, petites oreilles peu visibles, moustaches sombres, pupilles rondes, c’est un rat musqué. 19 rue Albert Barbier OLIVET Tel/fax :

2 Le Loiret à sec en période estivale, une fatalité ? On pouvait le penser, notamment après des expériences d’années sèches comme 1976 ou 2003, où l’eau ne coulait plus, réduisant l’amont de la rivière à une suite de mares. Il était alors naturel de croire que le niveau du Loiret était complètement dépendant du niveau de la Loire. Un évènement récent est venu compléter notre connaissance de ce milieu complexe. Depuis la crue de fin 2003, en aval de Jargeau, la Loire communique avec une ancienne carrière percée d'ouvertures communiquant directement avec le sous-sol karstique. Depuis cette date, Le Loiret n’était plus à sec. En août 2009, le niveau du Loiret avait considérablement baissé. Il s’est avéré que les alluvions de la Loire s’étaient amoncelés et faisaient barrage devant la carrière, empêchant l’eau d’alimenter le karst. Le 25 août, nous nous sommes déplacés pour dégager le chenal. Trois jours plus tard, sans qu’il y ait eu de changement climatique ou de montée du niveau de la Loire, le niveau du Loiret était remonté d’environ 20cm ! Il semble donc qu’en période de basses eaux de la Loire, certaines pertes sont déconnectées de la Loire et ne sont plus alimentées. L’ASRL a fait inscrire le suivi et la protection des sites d’alimentation du karst dans le SAGE. Pollution, le poids du passé. C’est à partir de 1966 et jusqu’en 1989 que les effluents de la station d’épuration de la ville nouvelle d’Orléans-la-Source se sont déversés dans le Loiret : 23 ans de polluants ! Dans le même temps, pour satisfaire les besoins de l’agriculture intensive, le Dhuy a été « recalibré » et les terres agricoles drainées, transformant cet affluent en un fossé rectiligne transportant les pesticides, les surplus d’engrais, et les particules argileuses. Toujours dans le même temps, les communes se sont équipées du « tout-à-l’égout » système qui rend les habitations plus propres, mais qui envoie ses effluents dans le Loiret. Et les stations d’épuration de St Cyr, Vienne, Tigy, et Neuvy n’ont qu’une efficacité relative (autour de 70% pour l’azote et le phosphore). Une étude récente réalisée dans le cadre du SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) a estimé à 10 tonnes le phosphore apporté chaque année dans le Loiret ! Un quart proviendrait des stations, un quart de la Loire, un quart de l’agriculture, le reste des ruissellements urbains et de l’assainissement. Aujourd’hui, le Loiret et ses riverains payent encore cette politique de la rentabilité. Mais les actions décidées dans le SAGE, dans lequel l’ASRL est un acteur incontournable, commencent à avoir des effets bénéfiques : les rives enherbées réduisent les apports d’engrais et de pesticides, le non curage des fossés favorise la filtration naturelle, etc. Il y a deux ans, nous avons vu revenir les herbiers avec satisfaction dans le bassin amont. La biodiversité s’est réinstallée, signe d’une meilleure santé écologique du Loiret. Mais l’année 2009 a été marquée par la prolifération des algues filamenteuses et l’apparition d’algues bleues, du fait de la concentration des nutriments et des températures en hausse. Il y a encore beaucoup à faire, mais les actions entreprises nous permettent d’espérer retrouver bientôt un Loiret de meilleure qualité. « Perte » à Jargeau Agenda : Prochaine AG (Assemblée Générale) de l’ASRL le 3 juin 2010 à 20 H. 30 à Yvremont. Initiation à la pêche et concours de pêche pour les moins de 16 ans le 29 mai 2010 à 14 H. à la Reine Blanche. Journée de nettoyage du Loiret Dimanche 3 octobre 2010 à 9 H. au parking de la Reine Blanche Le « Plukeur » ! Bientôt une nouvelle machine pour aider à l’évacuation des herbes : le Plukeur ainsi nommé parce qu’il va cueillir les paquets d’herbes pour les charger dans des bennes.


Télécharger ppt "A LA SOURCE DU LOIRET Bulletin d’informations de l’Association Syndicale de la Rivière du Loiret N°7 du 30 avril 2010 Éditorial : Mais que fait l’ASRL."

Présentations similaires


Annonces Google