La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maelis RABIOT, Anthony MARET, Camille PIRAS. Sommaire Cas d’étude n°1 Le lièvre arctique Cas d’étude n°2 Le renard arctique Cas d’étude n° L’ours blanc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maelis RABIOT, Anthony MARET, Camille PIRAS. Sommaire Cas d’étude n°1 Le lièvre arctique Cas d’étude n°2 Le renard arctique Cas d’étude n° L’ours blanc."— Transcription de la présentation:

1 Maelis RABIOT, Anthony MARET, Camille PIRAS

2 Sommaire Cas d’étude n°1 Le lièvre arctique Cas d’étude n°2 Le renard arctique Cas d’étude n° L’ours blanc Questions Introduction Quand se reproduit-il? Comment se reproduit-il? Où se reproduit-il? Les conditions de vie du renard arctique o Qui est-il? o Où vit-il, dans quel habitat? o Quel est son régime alimentaire? La reproduction du renard arctique o Quand et comment se reproduit-il? o Une reproduction étroitement liée aux conditions de nutrition SYNTHESE Les mâles Les femelles L’effet de la pollution sur les ours

3 INTRODUCTION En faisant des recherches sur les conditions de vie et la reproduction de trois animaux de l’Arctique, nous avons pu constaté que la reproduction et les conditions de vie sont deux points très liés. Les animaux ne se reproduisent pas de la même façon en fonction de leurs conditions de vie. Nous avons pris trois animaux différents pour voir quelles conditions de vies peuvent jouer sur la reproduction de l’animal.

4 Cas d’étude n°1 Le lièvre arctique

5 Quand se reproduit il ? Comment ? Où (dans l ’ eau, sous la neige …) ?

6 Il vit dans les zones de toundra et dans des parties du Canada et de l'Alaska. Le lièvre devient blanc pendant l'hiver, ce qui lui permet de se confondre avec la neige.

7 Il se reproduit au Printemps, avril et mai car les petits doivent naître avant l ’ hiver. La durée de vie du lièvre Arctique est de 4-5 ans.

8 La cour et l'accouplement chez les lièvres arctiques se fait selon un modèle établi d ’ interactions entre mâles et femelles. Comme nous le montre se dessin.

9 Le lièvre arctique se reproduit en arctique. La femelle quand elle met au monde ses petits n ’ utilise pas de terrier. Anthony MARET

10 Cas d’étude n°2 Le renard arctique

11 Les conditions de vie du renard arctique Qui est-il? C’est un mammifère qui pèse de 2.5 à 9 kg et mesure entre 75 et 115 cm de longueur, soit une taille comparable à celle d’un gros chat. Ce petit carnivore est le petit canidé sauvage du Canada. Sa fourrure change de couleur et d’épaisseur selon les saisons, il a un manteau épais blanc ou gris-bleu pâle en hiver, qui devient brun foncé ou gris-bleu foncé en été.

12 Où vit-il, dans quel habitat? Le renard arctique a une répartition circumpolaire dans l’Arctique qui s’étend de l’Eurasie, en passant par l’Amérique Du Nord, les îles de Sibérie, jusqu’au Groenland et à l’Islande. L’étendue de l’aire de répartition de ce renard, dans le milieu arctique au climat rigoureux, s’explique par l’excellente adaptation de l’animal au froid et par la variété de son alimentation.

13 Quel est son régime alimentaire ? Le régime alimentaire du renard arctique varie beaucoup d’un secteur à l’autre de son aire de répartition. Dans les vastes étendues de la toundra continentale, il se nourrit presque exclusivement de lemmings durant toute l’année. De 5 à 10% seulement du régime alimentaire estival est composé d’oiseaux, d’œufs et de baies. Ce canidé stocke sa nourriture quand elle est en abondance sous des pierres dans sa tanière.

14 Quand et comment se reproduit-il? La saison de reproduction commence en mars ou en avril pour les renards arctiques, soit deux mois avant la fin de l’hiver. L’accouplement a lieu après une longue période de jeux et de poursuites. Les petits des renards arctiques naissent entre la fin de mai et le début de juin. En moyenne, la femelle met bas environ onze renardeaux, soit la plus importante portée parmi les mammifères sauvages du monde. À la naissance, les renardeaux sont aveugles, sans défense et couverts de poils; ils pèsent environ 57 g. Le renard arctique élève ses petits dans des tanières pouvant être vieilles de 300 ans. La reproduction du renard arctique

15 Une reproduction étroitement liée aux conditions de nutrition Abondance de proiesNombre moyen de renardeaux par portée

16 Le nombre de renards arctiques, notamment ceux qui se nourrissent principalement de lemmings, varie beaucoup en fonction de l’abondance de ces rongeurs. Durant ces années de nourriture abondante, de nombreux renards survivent au long hiver, une forte proportion de la population se reproduit le printemps suivant et les portées sont élevées avec succès. Le cycle du renard arctique atteint alors un sommet l’hiver suivant. Face à l’épuisement rapide des ressources alimentaires (l’espèce des lemmings tend à disparaître), le renard arctique peut être obligé de parcourir des centaines de kilomètres pour se nourrir, à la façon d’un nomade. Le manque de nourriture contribue à décimer la population de ces renards.

17 Conclusion Les accouchements ou « mises bas » comptent près d’une dizaine de petits. Leur survie dépend directement de l’abondance de nourriture. La population est estimée à plusieurs centaines de milliers de renards ; celle-ci fluctue en fonction de l’abondance des lemmings. Maelis RABIOT

18 Cas d’étude n°3 L’ours blanc

19 Les ours mâles peuvent se reproduire a partir de l’âge de 3 ans. Quand le printemps arrive, les mâles se battent entrent eux pour la possession des femelles. Les Mâles:

20 Les femelles: Les Ourses peuvent se reproduire à l’âge de 4 ans. Elle mettent bas tout les 3 ans. Elles ont rarement plus de 3 petits. Ils viennent au monde lorsque la femelle hiverne dans sa tanière et se contentent du riche lait maternel de leur mère qu'ils tètent pendant plusieurs semaines. Leur mère ne les emmène hors de la tanière que lorsqu’ils sont âgés de 3 à 4 mois. Les jeunes prennent leur indépendance tardivement, car l'ourse s'occupe de toute leur éducation, leur apprenant entre autres la chasse et le choix d’une tanière. Ils ne se séparent définitivement d'elle qu’à l’âge de 3 ans.

21 L’effet de la pollution sur les ours. A cause de la pollution industrielle et agricole des pays développés en Europe, Amérique du Nord et en Asie, des substances toxiques sont libérées dans l'eau et dans l'air. Les courants atmosphériques sont responsables de leur transfert vers l'Arctique. Cela a pour effet d’accélèrer la fonte des glaces et notamment de la banquise. Les ourses finissant leurs hibernation affamées et ayant perdu 50% de leurs poids, elles sont très faibles et ont besoin de trouver de la nourriture pour elles et leurs petits, sans s’épuiser. A cause de la fonte de la banquise, leurs proies sachant nager mieux que les ours (ex: les phoques) et la banquise ayant fondu, elles n’ont pas assez de force pour chasser. Elles doivent laisser leurs petits tout seul, se qui provoque : La mortalité infantile, les petits ne sachant pas chasser, Et leur croissance ralentie Ensuite, les ourses doivent s’éloigner du groupes et ont du mal à retrouver les mâles, se qui : Ne favorisant pas les rencontres, réduit la fécondité. Camille PIRAS

22 Conclusion Générale On peut constater, dans les recherches précédentes sur les animaux, que leurs reproductions sont liées à leurs conditions de vie. Par exemple, la pollution a un effet sur la reproduction des ours blancs et l’abondance de nourriture a un effet sur la reproduction des renards arctiques… Ces deux points fonctionnent ensemble. Anthony MARET, Camille PIRAS et Maelis RABIOT- 4°2


Télécharger ppt "Maelis RABIOT, Anthony MARET, Camille PIRAS. Sommaire Cas d’étude n°1 Le lièvre arctique Cas d’étude n°2 Le renard arctique Cas d’étude n° L’ours blanc."

Présentations similaires


Annonces Google