La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mais QI sont vraiment ces enfants surdoués ? Jeanne Siaud-Facchin Psychologue Clinicienne Paris – 29 septembre - 2014

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mais QI sont vraiment ces enfants surdoués ? Jeanne Siaud-Facchin Psychologue Clinicienne Paris – 29 septembre - 2014"— Transcription de la présentation:

1 Mais QI sont vraiment ces enfants surdoués ? Jeanne Siaud-Facchin Psychologue Clinicienne Paris – 29 septembre

2 Pour introduire  Un champ clinique longtemps ignoré  Des mythes et des représentations tenaces  De la fascination au rejet  Confusion entre QI élevé et réussite scolaire Aujourd ’ hui : effet de mode ?  L ’ augmentation des consultations psychologiques  Une pratique élargie de l’examen psychologique  L ’ évolution des neurosciences et des sciences cognitives  Une meilleure connaissance clinique

3 Surdoué = Premier de classe?

4 Pour introduire  Un champ clinique longtemps ignoré  Des mythes et des représentations tenaces  De la fascination au rejet  Confusion entre QI élevé et réussite scolaire Aujourd ’ hui : effet de mode ?  L ’ augmentation des consultations psychologiques  Une pratique élargie de l’examen psychologique  L ’ évolution des neurosciences et des sciences cognitives  Une meilleure connaissance clinique

5 Des mots pour le dire… Intellectuellement Précoce Précoce HQI HP De drôles de Zèbres ! Surdoué…

6 Critères pour le Diagnostic  QI > 130  Évaluation du mode de fonctionnement et de la personnalité  Analyse des mécanismes et des procédures  Démarche clinique globale Prudence ! Un chiffre de QI n’est pas un diagnostic C’est un indice qui oriente le diagnostic

7 Quels Tests ?  Les échelles d ’ intelligence de Wechsler : - WPPSI3 ans à 6;11 - WISC 6 ans à 16;11 - WAIS à partir de 16 ans Seules les versions IV de ces tests sont valides aujourd’hui  Moyenne 100, écart-type : 15

8 Répartition de la population

9 45 % des enfants surdoués ont redoublé 33% des enfants avec QI > 130 sont en échec en 3 ème 50% de ceux avec QI > % se sont arrêtés avant le Bac 17 % font des études médiocres 80 % sont en difficulté en incluant les rapports difficiles avec leurs pairs et/ou les éducateurs 2/3 ne sont pas repérés dans le système scolaire et sont considérés comme des élèves médiocres, et/ou des élèves avec des troubles spécifiques (comportement, attention, rigueur, méthode, etc…) Des chiffres… pas très optimistes

10  Proportion identique de filles et de garçons mais plus grande proportion de garçons consultants (5/1)  Milieu socio-culturel : 50/50 mais inégalité au niveau des études. Les enfants surdoués de milieu favorisé ont des chances beaucoup plus élevées de réussir

11 Etre surdoué, Une forme d’intelligence qualitativement différente Une organisation spécifique de la personnalité Une façon d’être au monde…

12 Un fonctionnement cognitif singulier Hyperactivation cérébrale : tempête sous un crâne Vitesse de transmission Le déficit d’inhibition latente La réponse intuitive : ne pas pouvoir accéder aux procédures

13 Un fonctionnement cognitif singulier Hyperactivation cérébrale : tempête sous un crâne Vitesse de transmission Le déficit d’inhibition latente La réponse intuitive : ne pas pouvoir accéder aux procédures

14

15 - C’est tellement intense dans mon crâne que j’ai parfois l’impression que je suis en surchauffe et que quelque chose va lâcher. J’ai l’impression que je peux tomber dans un coma de cerveau et ça me fait peur. Alors, j’essaie de me forcer à ne pas penser, mais je n’y arrive pas. C’est comme si j’étais prisonnier de mon cerveau.

16 Un fonctionnement cognitif singulier Hyperactivation cérébrale : tempête sous un crâne Vitesse de transmission Le déficit d’inhibition latente La réponse intuitive : ne pas pouvoir accéder aux procédures

17 Je pense à tellement de choses à la fois que par moments je ne sais plus où j’en suis, je perds le fil de ma pensée. Ca va trop vite et j’ai l’impression d’oublier des idées essentielles.

18 Du côté du cerveau… Densité des neurones dans les zones frontales multipliée par 2 chez les enfants surdoués (Orzheckhovskaia, 1996) Transfert d’informations plus rapide : 1.entre les deux hémisphères (Geake, 2007) 2.entre le cortex préfrontal et le lobe pariétal (plateforme de distribution de données dans les différentes zones du cerveau)- Habib,2010

19 Un fonctionnement cognitif singulier Hyperactivation cérébrale : tempête sous un crâne Vitesse de transmission Le déficit d’inhibition latente La réponse intuitive : ne pas pouvoir accéder aux procédures

20 Un fonctionnement cognitif singulier Hyperactivation cérébrale : tempête sous un crâne Vitesse de transmission Le déficit d’inhibition latente La réponse intuitive : ne pas pouvoir accéder aux procédures

21 Dans un problème, je vois le début, je vois la fin, mais au milieu je ne sais pas ce qu’il ya …

22 Des procédures différentes dans le traitement des informations

23 PENSEE LINEAIRE Entrée des données Élaboration progressiveRéponse INPUTOUTPUT Etape 1Etape 2Etape 3

24 PENSEE EN ARBORESCENCE INPUT

25

26 La pensée en arborescence « Dans ma tête j’ai un arbre généalogique de mes problèmes » Une pensée sans limite que l’on ne peut arrêter Mais une pensée divergente et créative d’une très grande puissance

27 La pensée en arborescence, Morceaux choisis… « On peut voir le monde linéaire comme une décision arbitraire par rapport à toutes les possibilités qui se trouvent au fond. Quand je suis sur un mode en arborescence c’est plus difficile avec le langage car je peux avoir simultanément quatre mots qui veulent dire la même chose ou presque et qui se présentent au même moment» Raphaël, 17 ans « Les enfants normaux quand on pose une question y’a une antenne qui se lève et ils réfléchissent autour alors que nous il y a 25 antennes qui se lèvent et du coup on s’embrouille et on n’arrive plus à canaliser. Pour s’exprimer ça devient très difficile. » Marie, 14 ans

28 Pecub, 2010

29 Le bateau vogue sur l’eau Le ba teau vo gue sur l’eau Lebatovogssurlo Le bateau vogue sur l’eau

30 Le bateau vogue sur l’eau

31

32 Que font ils ? C’est des amoureux ? Le voilier ? C’est plus ou moins dangereux qu’un bateau à moteur ? Mon ami Julien, ses parents ont un bateau… Mais je crois que ses parents se disputent beaucoup… Avant, le bateau c’était le seul moyen de découvrir le monde. On ignorait encore pleins de choses.. Christophe Colomb … Est-ce que j’aimerai, moi, avoir un bateau ? Quand j’étais petit, j’avais un bateau …

33

34 CERVEAU GAUCHECERVEAU DROIT Traitement séquentiel : traitement élément par élément Traitement simultané : traitement global Traitement auditif, en motsTraitement visuel, en images Fonctionnement analytiqueFonctionnement analogique Raisonnement, justificationIntuition Rationalisation, pensée argumentée Créativité, pensée divergente CERVEAU LOGIQUE, RATIONNEL CERVEAU EMOTIONNEL Les Spécificités Hémisphériques

35

36 Une structure de personnalité Hyperesesthésie Réactivité émotionnelle Empathie Un surdoué pense d’abord avec son cœur

37 Avec l’empathie, c’est insupportable, vous vous incrustez partout Vincent, 17 ans

38 Organisation de la Personnalité  Une alchimie complexe entre hypersensibilité et lucidité  Une dépendance constante au contexte affectif et cognitif  Une hypervigilance émotionnelle, facteur de vulnérabilité

39 Nathan, 9 ans : Quelle est ta passion de vivre ?.. Nathan, 8 ans

40 La construction de l’Image de Soi Difficulté dans les processus d’identification Sentiment de différence – Sentiment d’étrangeté

41 Le sentiment de décalage

42 Quelques aspects développementaux  Enfants très éveillés, vifs, curieux, toniques  Interactions actives précoces avec l’environnement  Reconnaissance précoce des visages  Regard scrutateur ( capacités occulo-motrices efficaces dès la naissance)  Langage précoce avec une maîtrise rapide de la syntaxe  et un vocabulaire riche et étendu ( apparition précoce du je)  Hyperréactivité au bruit, à la douleur  Hyperosmie ( d’une façon générale, hyperesthésie )

43  Acquisition rapide de la lecture, souvent avant le CP ( intérêt précoce pour le sens des mots)  Acquisition précoce des notions spatio-temporelles  Jubilation dans la maîtrise et la manipulation des mots et des nombres ( acquisition rapide de la numération et de la logique mathématique )  Grande curiosité intellectuelle  Niveau d’énergie très élevée. Grande résistance à la fatigue Puis…

44 Dans les jeux  Dès la petite enfance : aime la diversité ( correspond au besoin de s’approprier de nouvelles connaissances )  Ennui rapide  Aime les jeux compliqués où il faut réfléchir, comprendre  Goût du défi  Aime expérimenter, découvrir, innover ( chercheur et artiste en herbe)  Grandes capacités créatives

45 Dans les interactions sociales  Recherche la présence d’enfants plus âgés ou d’adultes pour susciter des interactions actives et enrichissantes, sources de nouvelles connaissances  Ne fonctionne que dans un rapport de confiance totale et d’estime réciproque : le lien affectif prime sur tout  A besoin de précision absolue : peut pousser une discussion pour aller jusqu’au bout du sens des choses.  Ne peut exécuter un ordre, une consigne sans en avoir parfaitement compris et accepter le sens  Négocie tout, tout le temps  Sens critique très développé ( très jeune, commence par tester son interlocuteur )

46 L’enfant surdoué… un enfant singulier mais… d’abord un enfant….

47 L’estime de Soi est l’ingrédient actif du développement du surdoué C’est le socle sur lequel il peut s’appuyer pour garder une structure interne stable C’est la base essentielle de l’accompagnement Être reconnu et accepté tel que l’on est…

48 Des enfants qui ont besoin d’être arrosés

49 Et beaucoup de surdoués vont bien !

50

51 « Dis Madame, est-ce que tu peux m’enlever d’être surdoué ? Je veux être pareil que les autres, je veux pas être différent » Ludovic, 7ans et demi

52 Livres JSF


Télécharger ppt "Mais QI sont vraiment ces enfants surdoués ? Jeanne Siaud-Facchin Psychologue Clinicienne Paris – 29 septembre - 2014"

Présentations similaires


Annonces Google