La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GESTION ET FLUX DES DECHETS RADIOACTIFS EN PROVENANCE DES PATIENTS DE MEDECINE NUCLEAIRE Eric Delmoitié, Clinique St Jean Bruxelles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GESTION ET FLUX DES DECHETS RADIOACTIFS EN PROVENANCE DES PATIENTS DE MEDECINE NUCLEAIRE Eric Delmoitié, Clinique St Jean Bruxelles,"— Transcription de la présentation:

1 GESTION ET FLUX DES DECHETS RADIOACTIFS EN PROVENANCE DES PATIENTS DE MEDECINE NUCLEAIRE Eric Delmoitié, Clinique St Jean Bruxelles,

2 Informations générales Nombres de lits : 425 (Clinique St Jean ) Déchets médicaux : 165T/an Autres : 363.5T/an Après mise en place des procédures, il reste par semaine, entre 0 et 10 sacs contaminés détectés par la balise Cette présentation concerne uniquement les déchets contaminés à partir des patients injectés et donc pas la gestion des déchets radioactifs du service de Médecine Nucléaire (procédures particulières)

3 Origine dans l’hôpital : Service de Médecine Nucléaire Isotopes utilisés : Demi Vie Tc99m 6h I131 8 jours FDG (Fluor 18) 110 minutes (sacs conservés 24h) Activités utilisées : Tc99m : Scintigraphie osseuse : 20 mCi (740 MBq)/ patient thyroide: 5 mCi (185 MBq)/ patient I131 : Traitement hyperthyroidie : 5-10 mCi ( MBq) cancer : mCi ( MBq) Evaluation des activités utilisées en fonction du temps : Tc99m : 900 mCi (33.300MBq) / jour I131 : +- 3x 5-10mCi/sem

4 2 catégories de patients concernés :  Patients hospitalisés  Patients externes 1) Patients externes (ambulants) TC99m : pas de précautions particulières peuvent circuler librement, rentrer chez eux….. peuvent contaminer les toilettes, les poubelles….. I131 : en externe, dose maximum de 5-10 mCi directives concernant le lavage des mains contamination possible des toilettes, poubelles…. NOTE 1: Possibilité aussi de contamination par un patient externe ayant reçu une injection Tc99m/I131 dans un autre hôpital et venant pour un examen particulier (gastro….) NOTE 2 : Tout patient ayant reçu une injection de I131 est signalé dans la base de donnée de l’Hopital,avec avertissement lors de la prise d’un rendez-vous dans la clinique (dentiste…) NOTE 3: Si un patient résident dans un home reçoit une injection (5-10mCi) I131: 1) hospitalisé 3 jours 2) retour au home avec des directives spéciales pour la conservation durant 3 mois des déchets contaminés.

5 2) Patients internes (hospitalisés) Tous les hospitalisés reçoivent lors de leur injection un sac poubelle de couleur rouge avec des instructions pour son utilisation. Pour les patients incontinents, ces sacs seront utilisés pour y placer les couches. Ces sacs sont récoltés avec les autres poubelles mais ensuite stockés dans un endroit séparé durant 3 jours. Le Quartier Opératoire ne pouvant pas pour des raisons légales utiliser ces sacs rouges, les déchets concernant des patients « injectés » seront placés dans des containers sur lesquels un sticker spécial sera placé (cas des ganglions sentinelles).

6 1 seul accès possible pour arriver au stockage des déchets avant de sortir de la clinique Impossible de ne pas passer par le portique

7 CIRCUIT D’ELIMINATION DES DECHETS Sacs gris Passage portique Décroissance 3 jours - + Passage portique Compacteur - Local stockage longue durée + Mesure Controlatom Sacs rouges Décroissance 3 jours Passage portique Déchets médicaux (biologiques) Avec sticker rouge Stockage 3 jours Passage portique + Elimination - Passage portique

8 PORTIQUE DE DETECTION A ST JEAN :  Volume de détection : 5 litres  Dimensions : 1000 x 100 x 50 mm  Détection de passage : infrarouge  Distance chariot : 50 cm  Sirène d’alarme Seuils d’alarme :  Mesure Bruit de Fond pour 200 échantillons de 3 sec  Calcul de la valeur moyenne et Déviation Standard  Seuils d’alarme :  Valeur moyenne BG + (Valeur moyenne BG * Coeff.) ou  Valeur moyenne + 2 Sigma BG LOCAL : 3200 cp/s

9 Problèmes rencontrés : 1 refus de container depuis l’installation du portique


Télécharger ppt "GESTION ET FLUX DES DECHETS RADIOACTIFS EN PROVENANCE DES PATIENTS DE MEDECINE NUCLEAIRE Eric Delmoitié, Clinique St Jean Bruxelles,"

Présentations similaires


Annonces Google