La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le mal-être du personnel soignant vis-à-vis des moyens de suppléance vitaux chez les patients sous ventilation mécanique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le mal-être du personnel soignant vis-à-vis des moyens de suppléance vitaux chez les patients sous ventilation mécanique."— Transcription de la présentation:

1 Le mal-être du personnel soignant vis-à-vis des moyens de suppléance vitaux chez les patients sous ventilation mécanique

2 Rationnel de l’étude Chez un patient gravement atteint, l’initiation et/ou la poursuite d’un traitement tel que la ventilation mécanique, la dialyse ou le support par drogue vasoactive font partie du quotidien en réanimation Cette décision peut-être complexe et source de mal-être comme l’illustre différentes études :

3 Rationnel de l’étude Pour 63% des patients il existe un désaccord au sein du corps médical quand la décision concerne une limitation de soins. Breen CM. J Gen Intern Med 2001 Un consensus met dans 16% des cas plus de 48h pour être trouvé. Prendergast TJ. AJRCCM 1997

4 Rationnel de l’étude 34% des médecins poursuivent la VM malgré une demande (ou un souhait) contraire du patient ou de sa famille. David A. Asch. AJRCCM 1995 Dans 5% des cas le consensus trouvé par les soignants pour limiter les soins est refusé par la famille. Prendergast TJ. AJRCCM 1997

5 Rationnel de l’étude Les décisions médicales prisent ne peuvent laisser l’équipe soignante indifférente. Il serait donc intéressant d’évaluer l’incidence de ce mal être parmi les soignants.

6 Objectifs de l’étude prédictifsObjectifs : examiner l’incidence et les facteurs prédictifs de ce mal-être parmi : les infirmières, les internes et les médecins vis-à-vis des moyens de suppléance, chez les patients ventilés en réanimation.

7 Matériel et Méthode : caractéristiques de l’étude Etude longitudinale prospective, observationnel multicentrique. Lieu : centres universitaires de soins intensifs : 10 Canada, 1 USA, 1Australie, 1 Suède. Population : 657 adultes sous VM devant rester plus de 72h en réanimation. Période : Mai 95 à Septembre 98.

8 Matériel et Méthode Caractéristiques de la population: -nombre: 657 dont 40.6% de femmes -moyenne d’âge: score APACHE II: motifs d’admission : respiratoire : 31%, cardio-vasculaire : 20%, SNC : 14%, digestive :14%, sepsis : 8%, traumatique : 6%.

9 Matériel et Méthode : déroulement de l’étude Quotidiennement le personnel soignant est interrogé sur un éventuel mal-être vis-à-vis du traitement par VM, d’une dialyse ou d’un support inotrope. Si il existe il est demandé de préciser pour quelle(s) raison(s).

10 Résultats Sur réponses indiquent qu’il existe un mal-être vis à vis des traitements de suppléance soit 8.1%. Pour 43.1% des malades, au moins un soignant ressentait un mal-être durant l’ hospitalisation.

11 Quels sont les facteurs provoquant un mal-être chez les soignants?

12 Résultats : caractéristiques des malades chez qui il existe un mal-être

13 Résultats : caractéristique des patients

14 Résultats : raisons du mal-être

15 Résultats Ce sont les infirmières (41.7%), suivies des médecins (34.7%) puis des internes (23.6%) qui sont le plus dérangées par ces thérapeutiques.

16 Résultats : chronologie du mal-être

17 Discussion Un malaise est le souvent du à une surestimation des chances de survie plutôt qu’à une sous-estimation. Les infirmières sont les plus exposées. La chronologie correspond au pic de mortalité.

18 Critiques de l’étude Etude principalement Canadienne utilisant les Guidelines nord américains donc résultats peu transposables en France.

19 Critiques de l’étude Utilisation d’une variable quantitative pour exprimer le mal-être. Existe-t-il un effet centre?


Télécharger ppt "Le mal-être du personnel soignant vis-à-vis des moyens de suppléance vitaux chez les patients sous ventilation mécanique."

Présentations similaires


Annonces Google