La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fractures de l’olécrâne : Quand et comment faire un hauban ? C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fractures de l’olécrâne : Quand et comment faire un hauban ? C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche."— Transcription de la présentation:

1 Fractures de l’olécrâne : Quand et comment faire un hauban ? C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST ORTHORIGINAL – 2009

2 Région olécrânienne : très superficielle

3 Problème : encombrement des matériels d’ostéosynthèse

4 Pourquoi le hauban d’olécrâne ?

5 Hauban = ostéosynthèse dynamique Principes de base

6 Broches : assurent la réduction assurent la réduction Cerclage : assure la compression Hauban = brochage + cerclage

7 Principes de base Broches parallèles entre elles parallèles entre elles Broches perpendiculaires perpendiculaires au foyer de fracture

8 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban

9 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Broches recourbées : saillie sous-cutanée

10 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Broches insuffisamment recourbées : perforation cutanée

11 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Enfouissement des broches difficile +++ Broches fichées dans la corticale antérieure ?

12 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Non résolution du problème de migration Broches fichées dans la corticale antérieure ?

13 Migration secondaire des broches Inconvénients du hauban Quelle solution proposer ?

14 Broches préformées anti-expulsion

15

16 Mandrin à chambre

17 Les broches doivent être postérieures

18 Broches antérieures : baillement postérieur

19 Les broches doivent être postérieures Broches postérieures : compression efficace

20 Les broches doivent être convergentes

21 Les broches doivent être intramédullaires

22 Possibilité d’enfouissement et de mise en compression

23 Orienter les crosses vers l’avant

24 Mise en compression du montage 1) Mise en tension du cerclage

25 Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon

26 Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon Siège : en regard d’une des broches Axe de la traction : bissectrice

27 Mise en compression du montage 2) Réalisation du tourillon Les deux fils s’enroulent symétriquement Si un seul fil tourne : Risque de rupture

28 Enfouissement du tourillon Test du gant Le gant ne doit pas se déchirer en passant sur le tourillon

29 Indications du hauban Fractures pouvant être pontées par le cerclage Fractures du massif olécrânien

30 Indications du hauban Fractures du massif olécrânien Idéal : fractures transversales

31 Indications du hauban Fractures du massif olécrânien Fractures comminutives Ostéosynthèses complémentaires (cerclages,ostéosutures)

32 Contreindication du hauban Fractures obliques Hauban : Risques de cisaillement

33 Fractures épiphyso-diaphysaires Limites des indications du hauban

34 Fractures épiphyso-diaphysaires

35 Limites des indications du hauban Consolidation du foyer épiphysaire Pseudarthrose du foyer diaphysaire

36 Fractures épiphyso-diaphysaires Limites des indications du hauban Explication : absence de compression sur le foyer diaphysaire

37 Conclusion Développement de plaques anatomiques épiphysaires

38 Conclusion Les échecs du hauban sont souvent liés à un défaut technique - Ostéosynthèse dynamique - Ostéosynthèse à encombrement limité


Télécharger ppt "Fractures de l’olécrâne : Quand et comment faire un hauban ? C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche BREST C.LEFEVRE, R.GERARD CHU La Cavale Blanche."

Présentations similaires


Annonces Google