La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le testament enchanté ou les vertus de l’écriture Présenté par Madame Bertrand Guilaine et Madame Donda Marielle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le testament enchanté ou les vertus de l’écriture Présenté par Madame Bertrand Guilaine et Madame Donda Marielle."— Transcription de la présentation:

1 1 Le testament enchanté ou les vertus de l’écriture Présenté par Madame Bertrand Guilaine et Madame Donda Marielle

2 2 Depuis une dizaine d’années, les ateliers écriture connaissent un essor important que se soit ceux centrés sur le bien être ou sur le développement personnel ou en établissements spécialisés. Depuis une dizaine d’années, les ateliers écriture connaissent un essor important que se soit ceux centrés sur le bien être ou sur le développement personnel ou en établissements spécialisés. Initialement plutôt utilisés avec les enfants, les ateliers écriture progressent dans les institutions. Initialement plutôt utilisés avec les enfants, les ateliers écriture progressent dans les institutions. Un atelier écriture est un espace construit et accompagné dans lequel les personnes peuvent exprimer, grâce à cette médiation qu’est l’écrit, des ressentis, des affects, des élaborations créatives. Un atelier écriture est un espace construit et accompagné dans lequel les personnes peuvent exprimer, grâce à cette médiation qu’est l’écrit, des ressentis, des affects, des élaborations créatives. Chez les personnes traumatisées crânienne ou cérébro-lésées, l’atelier écriture poursuit différents objectifs dont exploiter les ressources existantes, favoriser la communication et accroître leur capacité d’expression et de création pour leur donner une image plus positive d’elle-même. Chez les personnes traumatisées crânienne ou cérébro-lésées, l’atelier écriture poursuit différents objectifs dont exploiter les ressources existantes, favoriser la communication et accroître leur capacité d’expression et de création pour leur donner une image plus positive d’elle-même. INTRODUCTION

3 3 Présentation des différents travaux - Les ateliers d’écriture de contes - Les ateliers d’écriture de contes - Suivi de journaux intimes - Suivi de journaux intimes

4 4 Les ateliers écriture de contes QUAND J’ETAIS MALADE QUAND J’ETAIS MALADE Il était une fois, un monsieur qui habitait Limoges. Il était une fois, un monsieur qui habitait Limoges. Il vivait avec sa femme et leurs 3 enfants. Il était plombier, chauffagiste de métier et dépannait toujours les gens. Il vivait avec sa femme et leurs 3 enfants. Il était plombier, chauffagiste de métier et dépannait toujours les gens. Il aimait faire plaisir aux gens qu’il connaissait. Il proposait ses services gratuitement à toutes ces personnes. Il était souvent appelé. Il aimait faire plaisir aux gens qu’il connaissait. Il proposait ses services gratuitement à toutes ces personnes. Il était souvent appelé. Quand il ne travaillait pas, il allait à la pêche. Il pêchait des gardons, des tanches et des truites. Et tous les poissons qu’il pêchait, il les offrait. Quand il ne travaillait pas, il allait à la pêche. Il pêchait des gardons, des tanches et des truites. Et tous les poissons qu’il pêchait, il les offrait. Un jour, cet homme tomba malade, très malade. Un jour, cet homme tomba malade, très malade. Tout le monde s’inquiétait pour lui et personne ne savait comment l’aider à se soigner. Tout le monde s’inquiétait pour lui et personne ne savait comment l’aider à se soigner. Un jour, un des ses amis décida de l’aider à prendre tous ses services et il les prit tous en main. Il soulageait cet homme. Un jour, un des ses amis décida de l’aider à prendre tous ses services et il les prit tous en main. Il soulageait cet homme. D’autres personnes lui apportait des fleurs, des plantes, des gourmandises, des livres et toujours des sourires. ! D’autres personnes lui apportait des fleurs, des plantes, des gourmandises, des livres et toujours des sourires. ! Cela l’aidait beaucoup. Il était très surpris de voir qu’il avait tant d’amis mais continuait à être malade. Cela l’aidait beaucoup. Il était très surpris de voir qu’il avait tant d’amis mais continuait à être malade. Alors, il prit tous ses amis avec lui pour se rendre dans un endroit magique ! Alors, il prit tous ses amis avec lui pour se rendre dans un endroit magique ! En effet, ils arrivèrent dans une auberge « la résidence ». En effet, ils arrivèrent dans une auberge « la résidence ». Tout était beau, l’auberge elle-même comme le jardin. Il y poussait des fleurs et des plantes qu’on ne voyait pas souvent : des orchidées, des coquelicots et des edelweiss ! Tout était beau, l’auberge elle-même comme le jardin. Il y poussait des fleurs et des plantes qu’on ne voyait pas souvent : des orchidées, des coquelicots et des edelweiss ! Le monsieur se sentit revivre dans cet endroit et fut guérit quelques temps plus tard. Le monsieur se sentit revivre dans cet endroit et fut guérit quelques temps plus tard.

5 5 Le testament enchanté Présentation de Guilaine Bertrand Présentation de Guilaine Bertrand

6 6

7 7 Le testament enchanté Illustrations Le 23 juin 2010, J’ai un devoir de mémoire. Envers toutes mes sœurs et mes frères de souffrances, envers leurs familles. Pour sentir par tous les pores de mon âme leur commisération, je me dois aujourd’hui de témoigner. Ce qu’ils ne peuvent traduire par des mots, moi, je sais le faire.

8 8 Le testament enchanté Illustrations Le 20 octobre 2010, Lorsque j’étais en Réanimation, je me disais que si je m’en sortais, je visiterais d’autres personnes, qui se sont trouvées dans la détresse, comme moi, à ne pouvoir exprimer quoi ce fût. Plus tard, quand j’ai fait partie de la famille des Chrétiens, que j’ai reçu le baptême, je me suis promise, que, d’une façon ou d’une autre, je rendrais le bien. Et j’y arriverais, par ma gaieté, ma simplicité, ma sensibilité. J’ai des facilités pour écrire, pour peindre. Oh, bien évidemment, de la main gauche, l’œuvre n’est pas aisée ! Mais je dispose de temps et d’enthousiasme. La tâche me sera sûrement facilitée par un tiers…

9 9 Le testament enchanté Illustrations Le 3 décembre 2010,. Mon mari et moi n’avons gardé qu’un minimum de photos de nos filles petites, vestiges de bonheur que la Maladie nous a dérobés. À plus forte raison, des films où je figurais malade, et qu’il aurait été intéressant de compulser, pour voir mes progrès. Cette personne n’était pas moi. Ça nous arrachait le cœur. Autant qu’elle reste à jamais enfouie dans nos mémoires. Heureusement que je témoigne verbalement, sinon il ne resterait que poussière, pour disparaître totalement. Mon mari et moi n’avons gardé qu’un minimum de photos de nos filles petites, vestiges de bonheur que la Maladie nous a dérobés. À plus forte raison, des films où je figurais malade, et qu’il aurait été intéressant de compulser, pour voir mes progrès. Cette personne n’était pas moi. Ça nous arrachait le cœur. Autant qu’elle reste à jamais enfouie dans nos mémoires. Heureusement que je témoigne verbalement, sinon il ne resterait que poussière, pour disparaître totalement.

10 10 Le testament enchanté C’est utile pour les miens, idem pour leur entourage. Penser F.A.S.T. vite en anglais. F de face (le visage), A de arms (les bras), S de speak (parler), T time (le temps) chaque seconde est précieuse. Voir le détail plus haut. Plus vite vous aurez assimilé ce leitmotiv, plus vous serez capable de sauver une vie le jour où la situation se présentera. N’importe quand, ça peut être demain, dans cinquante ans, vous ne serez pas pris au dépourvu. Écoutez quelqu’un qui souffre quotidiennement, depuis dix-huit ans, d’un très grave A.V.C (Accident Vasculaire Cérébral) et qui en a réchappé, par miracle. C’est utile pour les miens, idem pour leur entourage. Penser F.A.S.T. vite en anglais. F de face (le visage), A de arms (les bras), S de speak (parler), T time (le temps) chaque seconde est précieuse. Voir le détail plus haut. Plus vite vous aurez assimilé ce leitmotiv, plus vous serez capable de sauver une vie le jour où la situation se présentera. N’importe quand, ça peut être demain, dans cinquante ans, vous ne serez pas pris au dépourvu. Écoutez quelqu’un qui souffre quotidiennement, depuis dix-huit ans, d’un très grave A.V.C (Accident Vasculaire Cérébral) et qui en a réchappé, par miracle. Je ne souhaite nullement être prise en pitié. Si seulement, je pouvais apporter ma pierre à l’édifice… Je ne souhaite nullement être prise en pitié. Si seulement, je pouvais apporter ma pierre à l’édifice… Surtout, que ma plus jeune ne pense pas que je l’aime moins. Je reconnais que j’ai été moins présente que je l’aurais voulu qu’il ait fallu après ma Maladie. J’avais un aspect extérieur de quelqu’un de guéri. Rien que mon traitement m’assommait. Que de câlins j’ai ratés ! Surtout, que ma plus jeune ne pense pas que je l’aime moins. Je reconnais que j’ai été moins présente que je l’aurais voulu qu’il ait fallu après ma Maladie. J’avais un aspect extérieur de quelqu’un de guéri. Rien que mon traitement m’assommait. Que de câlins j’ai ratés !

11 11 Le testament enchanté Je me souviens, quand elles étaient toutes petites, je ne leur racontais pas d’histoires. Si vous saviez combien la culpabilité me pèse encore ! Pourtant, quand je discute avec elles, elles ne m’en veulent pas. «Ce n’est tout de même pas de ta faute si tu es tombée malade !» J’ai commencé à aller un peu mieux à l’adolescence de ma jeune. Elle avait l’autorisation de s’asseoir sur ma jambe gauche, quand nous étions à l’ordinateur. Parfois, il m’arrivait de poser ma tête sur son dos. Elle m’y autorisait et vous m’auriez offert tout l’or du Monde, je n’aurais pas été plus heureuse ! Elle me disait toutefois «N’en profite pas». Je ne sais laquelle des deux était la plus heureuse, de ces quelques secondes, elle ou moi. C’est un indicible bonheur, un des temps forts de mon existence. Je me souviens, quand elles étaient toutes petites, je ne leur racontais pas d’histoires. Si vous saviez combien la culpabilité me pèse encore ! Pourtant, quand je discute avec elles, elles ne m’en veulent pas. «Ce n’est tout de même pas de ta faute si tu es tombée malade !» J’ai commencé à aller un peu mieux à l’adolescence de ma jeune. Elle avait l’autorisation de s’asseoir sur ma jambe gauche, quand nous étions à l’ordinateur. Parfois, il m’arrivait de poser ma tête sur son dos. Elle m’y autorisait et vous m’auriez offert tout l’or du Monde, je n’aurais pas été plus heureuse ! Elle me disait toutefois «N’en profite pas». Je ne sais laquelle des deux était la plus heureuse, de ces quelques secondes, elle ou moi. C’est un indicible bonheur, un des temps forts de mon existence. Aussi, quand je vois le bébé de mon aînée, je me dis que j’ai plein de temps à rattraper. Aussi, quand je vois le bébé de mon aînée, je me dis que j’ai plein de temps à rattraper.

12 12 CONCLUSION Les bienfaits de l’écriture Les bienfaits de l’écriture Les perspectives: Les perspectives: Le tome 2… Le tome 2… Les histoires BAC Les histoires BAC

13 13 Histoires BAC…

14 14 De ravissants hérons aux longs pieds, emmanchés d’un long bec, au long cou, se nourrissent d’hippocampes bariolés, à Helsinki. Des hiboux mêlent leurs chants nocturnes à ce festin. De ravissants hérons aux longs pieds, emmanchés d’un long bec, au long cou, se nourrissent d’hippocampes bariolés, à Helsinki. Des hiboux mêlent leurs chants nocturnes à ce festin. Harmonie, l’historienne recherche au Honduras des harles, oiseaux aquatiques proches du canard. Elle est ébahie par tous les hibiscus qui peuvent s’y trouver. Elle confie à son ami Honoré, horloger, un bijou à réparer d’une inestimable valeur. Harmonie, l’historienne recherche au Honduras des harles, oiseaux aquatiques proches du canard. Elle est ébahie par tous les hibiscus qui peuvent s’y trouver. Elle confie à son ami Honoré, horloger, un bijou à réparer d’une inestimable valeur. Elle rencontre par hasard Huguette et Hélissandre, arborant toutes deux un manteau avec un col en hermine, qui sont encore étonnées d’avoir croisé des huppes, oiseaux migrateurs à grand bec courbé et présentant sur leur tête une touffe érectile de plumes rousses. Elle rencontre par hasard Huguette et Hélissandre, arborant toutes deux un manteau avec un col en hermine, qui sont encore étonnées d’avoir croisé des huppes, oiseaux migrateurs à grand bec courbé et présentant sur leur tête une touffe érectile de plumes rousses. Des hommes-grenouilles en sillonnant les lacs avoisinants, rencontrent d’innombrables bancs de harengs. Des hommes-grenouilles en sillonnant les lacs avoisinants, rencontrent d’innombrables bancs de harengs. Des hêtres séculaires figurent parmi les arbres. Les hamamélis dégagent de délicates senteurs. Huguette ramène à son mari Hocine, des branches de houx d’Alaska. Des hêtres séculaires figurent parmi les arbres. Les hamamélis dégagent de délicates senteurs. Huguette ramène à son mari Hocine, des branches de houx d’Alaska.

15 15 Fabienne et Franck célèbrent cette année leur vingtième anniversaire de mariage. Fabienne et Franck célèbrent cette année leur vingtième anniversaire de mariage. Ils prévoient de festoyer, à l’occasion de cette fête. D’abord un copieux apéritif, accompagné de divers petits fours. Tous deux originaires du Périgord, l’inévitable foie gras est servi avec une marmelade de figues. Puis, Fabienne a choisi un consommé aux fanes de radis, célèbre pour ses vertus gustatives. Ils prévoient de festoyer, à l’occasion de cette fête. D’abord un copieux apéritif, accompagné de divers petits fours. Tous deux originaires du Périgord, l’inévitable foie gras est servi avec une marmelade de figues. Puis, Fabienne a choisi un consommé aux fanes de radis, célèbre pour ses vertus gustatives. Lui succède une terrine de faisan. Suivie en guise de plat principal de savoureux fenouils servis avec un onctueux faux-filet de bœuf astucieusement assaisonné de feuilles de basilic. Lui succède une terrine de faisan. Suivie en guise de plat principal de savoureux fenouils servis avec un onctueux faux-filet de bœuf astucieusement assaisonné de feuilles de basilic. Comme table des fromages, le couple a le choix entre de la faisselle, du fromage blanc et de la fêta. Dans la composition du dessert, à l’arome des fruits de la passion, interviennent des feuilles de gélatine. Tout le pain consommé pendant le repas a été fabriqué avec de la farine de sarrasin (selon les exigences de Franck). Comme table des fromages, le couple a le choix entre de la faisselle, du fromage blanc et de la fêta. Dans la composition du dessert, à l’arome des fruits de la passion, interviennent des feuilles de gélatine. Tout le pain consommé pendant le repas a été fabriqué avec de la farine de sarrasin (selon les exigences de Franck). Ce dernier a offert un frêne à fleurs à sa femme, émerveillée. Il leur faut vite terminer le repas afin de s’occuper de Fidelio, le petit faon, qu’ils ont récemment apprivoisé. Il ne faut pas oublier de lui donner ses flocons d’avoine au petit déjeuner et son foie d’agneau aux autres repas. Ce dernier a offert un frêne à fleurs à sa femme, émerveillée. Il leur faut vite terminer le repas afin de s’occuper de Fidelio, le petit faon, qu’ils ont récemment apprivoisé. Il ne faut pas oublier de lui donner ses flocons d’avoine au petit déjeuner et son foie d’agneau aux autres repas.

16 16 La scène se déroule en France. François-Pierre, financier international, mondialement réputé, se promène en compagnie de sa femme Filippine, ferronnière d’art. La scène se déroule en France. François-Pierre, financier international, mondialement réputé, se promène en compagnie de sa femme Filippine, ferronnière d’art. Ils dérangent une fouine, tout endormie. Ils dérangent une fouine, tout endormie. Le sol est parsemé de fraises des bois. Des feuilles jonchent le sol. De retour chez eux, ils observent attentivement tous leurs figuiers. Un plantureux plateau de fruits de mer les attend. Le sol est parsemé de fraises des bois. Des feuilles jonchent le sol. De retour chez eux, ils observent attentivement tous leurs figuiers. Un plantureux plateau de fruits de mer les attend. Ils mangent d’un plat unique et leur dessert consiste en une tarte aux fraises avec une pâte feuilletée nappée d’une succulente crème pâtissière. Ils mangent d’un plat unique et leur dessert consiste en une tarte aux fraises avec une pâte feuilletée nappée d’une succulente crème pâtissière. Fernand et Fauvine, des invités de dernière minute, leur ont offert une frangipane constellée de fruits confits. Fernand et Fauvine, des invités de dernière minute, leur ont offert une frangipane constellée de fruits confits. Ils ne se séparent jamais de Frappadingue, leur fennec adulé. La conversation vient à porter sur leur fille qui ne consomme que du fructose et des framboises bio. Ils ne se séparent jamais de Frappadingue, leur fennec adulé. La conversation vient à porter sur leur fille qui ne consomme que du fructose et des framboises bio.

17 17 ANNEXE

18 18 Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties Sans un geste et sans un soupir, Si tu peux être amant sans être fou d’amour ; Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, Pourtant lutter et te défendre ; Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties Sans un geste et sans un soupir, Si tu peux être amant sans être fou d’amour ; Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, Pourtant lutter et te défendre ; Si tu peux supporter d’entendre tes paroles Travesties par des gueux pour exciter des sots, Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles, Sans mentir toi-même d’un mot ; Si tu peux rester digne en étant populaire, Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois Et si tu peux aimer tous tes amis en frères, Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ; Si tu peux supporter d’entendre tes paroles Travesties par des gueux pour exciter des sots, Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles, Sans mentir toi-même d’un mot ; Si tu peux rester digne en étant populaire, Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois Et si tu peux aimer tous tes amis en frères, Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ; Tu seras un Homme, mon fils… Rudyard Kipling (traduit par André Maurois)

19 19 Si tu sais méditer, observer et connaître, Sans jamais devenir sceptique ou destructeur Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître, Penser, sans n’être qu’un penseur ; Si tu peux être dur sans jamais être en rage, Si tu peux être brave et jamais imprudent, Si tu peux être bon, si tu sais être sage, Sans être moral ni pédant ; Si tu peux rencontrer triomphe après défaite Et recevoir ces deux menteurs d’un même front, Si tu peux conserver ton courage et ta tête Quand tous les autres les perdront ; Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire Seront à tout jamais tes esclaves soumis Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire, Tu seras un Homme, mon fils.

20 20 Merci de votre attention Madame Bertrand Guilaine: Madame Donda Marielle:


Télécharger ppt "1 Le testament enchanté ou les vertus de l’écriture Présenté par Madame Bertrand Guilaine et Madame Donda Marielle."

Présentations similaires


Annonces Google