La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROCÉDURE MIRRAC MOBILISATION IMMÉDIATE RÉCUPÉRATION RAPIDE APRÈS CHIRURGIE Dr Yves MICHAUD Hôpital SCHWEITZER COLMAR Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROCÉDURE MIRRAC MOBILISATION IMMÉDIATE RÉCUPÉRATION RAPIDE APRÈS CHIRURGIE Dr Yves MICHAUD Hôpital SCHWEITZER COLMAR Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM."— Transcription de la présentation:

1 PROCÉDURE MIRRAC MOBILISATION IMMÉDIATE RÉCUPÉRATION RAPIDE APRÈS CHIRURGIE Dr Yves MICHAUD Hôpital SCHWEITZER COLMAR Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

2 INTRODUCTION 10 POINTS CLEFS 10 AVANTAGES CONCLUSION Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR REMERCIEMMENTS: DOCTEUR DENIS JOCHUM ET LE SERVICE D’ANESTHÉSIE, LES INFIRMIÈRES DU BLOC, D’ANESTHÉSIE, DU SERVICE, ISABEL PEREIRA NOTRE KINÉ, LES SURVEILLANTES ISABEL NATIVO ET GHISLAINE VAURE LE DOCTEUR GINA PISTOL ET L’ÉQUIPE DE L’HDJ DU DIACONAT, CLUB HLS TORNIER EN PARTICULIER LES DOCTEURS GUILLAUME DEMEY ET ALEXANDRE VULLIEZ (clinique de la Sauvegarde Lyon)

3 Procédure de récupération rapide SE DIFFUSE DANS DE NOMBREUX ÉTABLISSEMENTS EN FRANCE, EN ALSACE ET À SCHWEITZER INTRODUITE À SCHWEITZER PAR DR Y. MICHAUD DANS LE PROLONGEMENT DE SON TRAVAIL SUR LE RETOUR À DOMICILE DES PTH POUR LA CERTIFICATION DE 2013 PERMET RÉCUPÉRATION RAPIDE POUR RÉDUIRE DURÉE DE SÉJOUR PARFOIS PROTHÈSE ENVISAGEABLE EN AMBULATOIRE PAS DE TECHNIQUE NOUVELLE LA NOUVEAUTÉ C’EST L’ORGANISATION ET L’ÉTAT D’ESPRIT

4 3 TYPES D’HOSPITALISATIONS CLASSIQUE = 8 J RAPIDE = 1 À 5 J +++ AMBULATOIRE RÉPARTITION AVANT INTERVENTION / CONFIRMATION APRÈS SUR CRITÈRES PRÉCIS dont préférences du patient +++ RAPIDE PAS DE DÉLAI PRÉCIS / RESTER LE TEMPS D’ALLER BIEN J1 … J2 …….. J5 ……. J8 ……AMBU OBJECTIF: PAS SORTIR LE PLUS VITE POSSIBLE n’importe comment MAIS ÊTRE BIEN LE PLUS VITE POSSIBLE POUR SORTIR DANS BONNES CONDITIONS DE CONFORT ET SÉCURITÉ Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

5 Points Clefs 10 commandements MIRRAC 1 INFORMATION PATIENT 2 CHIRURGIE MINI INVASIVE 3 OPTIMISATION ANESTHÉSIE 4 PLUS DE DRAIN, 5 PLUS DE PERFUSION 6 LIMITATION DU JEÛNE PÉRI OPÉRATOIRE 7 MOBILISATION IMMÉDIATE 8 HABILLAGE NORMAL 9 LIGNE ROUGE, CONTACT PERMANENT 10 SYNCHRONISATION, TRAVAIL D’ÉQUIPE

6 1) INFORMATION Avant, pendant, après Limiter le stress lié à l’inconnu, devenir acteur de sa guérison PATIENTS: théorique et pratique ENTOURAGE ÉQUIPE SOIGNANTE, MÉDECIN CULTURE COLLECTIVE / ESPRIT PUBLIC = rôle de la presse FAVORISER NOUVELLE CULTURE RÉCUPÉRATION RAPIDE / PRINCIPE DE PRÉCAUTION Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

7 CONSULTATIONS PRÉOP Hôpital de jour Diaconat UNE A DEUX CONSULTATIONS Information déroulement des soins Consultation médecin: bilan santé complet, préparation consultation anesthésie Kiné ergothérapeute: rééducation, prévention mouvements à risque apprentissage des gestes quotidiens, Théorique et PRATIQUE Infirmière: traitements surveillance Assistante sociale: aménagement du domicile, aide à domicile Diététicienne: promotion hygiène de vie Psychologue: gestion du stress Rencontres et échanges avec patients déjà opérés Appel téléphonique J-1 Livret, site internet prochainement Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

8 MINI-INVASIVE 2) TECHNIQUE CHIRURGICALE MINI-INVASIVE Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR RESPECT MUSCLES: MOINS DE DOULEUR, MOINS DE SAIGNEMENT, RÉCUPÉRATION PLUS RAPIDE

9 3) OPTIMISATION ANESTHÉSIE Pas de prémédication sédative (atarax) Prévention du stress lyrica Anesthésie multimodale épargne morphinique Prévention nausée vomissement Infiltration site opératoire naropeine Limitation saignement: exacyl Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

10 4-5-8) Pas de tuyau, plus d’entrave, liberté de mouvement retrouvée Pas de drain Pas de perfusion Pas de pyjama Pour permettre mobilisation immédiate éviter syndrome pyjama au lit = malade Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

11 ? REDON MEILLEUR ENNEMI ? Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR REDON EXEMPLE DU POIDS DES HABITUDES EN VOULANT BIEN FAIRE PAR PRINCIPE DE PRÉCAUTION MIEUX ENNEMI DU BIEN ? REDON ÉVITE HÉMATOME MAIS FAVORISE SAIGNEMENT LE REMÈDE EST AUSSI LA CAUSE DU MAL FINALEMENT ENTRAVE LE PATIENT, LE SAIGNE, COMPLIQUE LES SOINS PATIENT RAIDE ET FATIGUÉ / INFIRMIÈRES DÉBORDÉES

12 6) LIMITATION AU MAXIMUM JEÛNE PÉRI OPÉRATOIRE Repas léger jusqu’à H-6 pâtes jambon steak Boisson sucrée jusqu’à H-2 jus de pomme Réalimentation précoce après le bloc boisson H+2 repas H+5 Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

13 7 – 8) MOBILISATION IMMÉDIATE DÈS LE RÉVEIL PTG: FLEXION / EXTENSION PROFITER ANESTHÉSIE POUR CONSTATER MOBILITÉ NORMALE PTG, PTH MARCHE DÈS LE RETOUR EN CHAMBRE PREMIER PAS DE MISE EN CONFIANCE Plus si possible S’habiller normalement (même de travers) Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

14 9) CRITÈRES DE SORTIE Bien définis accord du patient, si se sent bien autonomie mobilité constantes TA, hémoglobine…. « TÉLÉPHONE ROUGE » contact permanent

15 10) SYNCHRONISATION TRAVAIL D’ÉQUIPE Dr Denis JOCHUM, anesthésistes Kiné Isabel PEREIRA Surveillantes: Isabel NATIVO, Ghislaine VAURE INFIRMIÈRES SERVICE, BLOC, RÉVEIL, ANESTHÉSIE HÔPITAL DE JOUR DIACONAT Dr PISTOL SOCIÉTÉ TORNIER CLUB HLS en particulier: les Docteurs Guillaume Demey et Alexandre Vulliez clinique de la Sauvegarde Lyon Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

16 ORGANISATION SCHWEITZER ACCRÉDITATION EXCEPTIONNELLE 3 FOIS DE SUITE PRISE EN CHARGE DE TOUTES LES INTERVENTIONS DANS CONDITIONS SECTEUR PUBLIC HOSPITALIER SANS DÉPASSEMENT D’HONORAIRE Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

17 INTÉRÊT MIRRAC LE MIRRAC POURQUOI ? À QUOI ÇA SERT ? Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR 2 AVANTAGES PRINCIPAUX UN ÉVIDENT UN CACHÉ RESSENTI PAS EXPRIMÉ

18 UN INTÉRÊT ÉVIDENT PERMET DE RENTRER PLUS VITE CHEZ SOI QUAND TOUT VA BIEN, ON EST MIEUX CHEZ SOI QU’À L’HÔPITAL A CONDITIONS DE SÉCURITÉ ET DE CONFORT ÉQUIVALENTES C’EST PLUS SIMPLE, MOINS DE STRESS, PLUS VITE AUTONOME

19 UN INTÉRÊT CACHÉ « besoin ressenti, non exprimé » SIMPLIFIE DÉDRAMATISE INCONSCIEMMENT INTERVENTION TUYAUX PARTOUT + HÔPITAL 1 SEM + CURE 1 MOIS = Équation de la peur PERSPECTIVE RAD PRÉCOCE BEAUCOUP PLUS RASSURANT QU’OPÉRATION LOURDE FAVORISE MISE EN PLACE CERCLE VERTUEUX (MEILLEUR MORAL /RÉCUPÈRE MIEUX) TOUT DANS LA TÊTE EXPLIQUE ESSORT RAPIDE ET ÉTONNANT REVERSEMENT DE TENDANCE / principe de précaution hôpital + cure => POTENTIEL IMPORTANT DE PATIENTS CONCERNÉS DIX AUTRES INTÉRÊTS SUPPLÉMENTAIRES

20 10 AVANTAGES SUPPLÉMENTAIRES 1 GARANTIE LA QUALITÉ DES SOINS 2 PROFITE À TOUS LES PATIENTS 3 AUCUN RISQUE SUPPLÉMENTAIRE 4 MOINS DE DOULEUR 5 BON POUR LE MORAL 6 CRÉATION CERCLE VERTUEUX 7 BÉNÉFICES ÉQUIPES DE SOIN 8 SIMPLICITÉ TECHNIQUE, PEU DE MOYEN, LARGE DIFFUSION 9 POLYVALENCE TOUT TYPE DE CHIRURGIE 10 ÉCONOMIE SÉCU +++ Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

21 1-2-3) GARANTIE LA QUALITÉ DES SOINS, PROFITE À TOUS, AUCUN RISQUE SUPPLÉMENTAIRE 1.GARANTIE LA QUALITÉ DES SOINS POUR QUE RETOUR PRÉCOCE POSSIBLE DANS DE BONNE CONDITION TOUT DOIT ÊTRE PARFAIT sinon repasse en soins classiques LOI DU MAILLON FAIBLE 2.PROFITE À TOUS CAR MESURES SIMPLES FACILE À METTRE EN ŒUVRE patients fragiles inopérables, gêne bilatérale 3. AUCUN RISQUE SUPPLÉMENTAIRE PASSAGE TOUJOURS POSSIBLE À CLASSIQUE PLUS SIMPLE, MOINS DE COMPLICATIONS MOINS DE RISQUE NOSOCOMIAUX (phlébite, infection) MAIS NE VEUT PAS DIRE AUCUN RISQUE PRUDENCE ET VIGILANCE TOUJOURS DE MISE Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

22 4) MOINS DE DOULEUR MOBILISATION IMMÉDIATE ÉVITE PSEUDO REPOS INUTILE TOXIQUE ALITEMENT ENRAIDIT PLUS QU’IL NE REPOSE l’action détourne l’attention de la douleur

23 5) BON POUR LE MORAL hospitalisation courte plus rassurante mise en avant récupération motivante / surveillance inquiétante Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR TRÈS IMPORTANT POUR MIRRAC À LA FOIS CONDITION ET RÉSULTAT

24 BON POUR LE MORAL MOBILISATION IMMÉDIATE RÔLE DES 1 ER PAS DE MISE EN CONFIANCE DÉCLIC Prise de conscience de pouvoir le faire, motivation +++ Très important même si hésitant au début Y repense inconsciemment la nuit, Programmation du mouvement inconsciente pendant le sommeil le lendemain super motivé c’est parti Impact psychologique important Autant dans la tête que dans les jambes Illustration de l’influence réciproque du moral sur la santé Contexte favorable à Schweitzer (jardin, ambiance familiale )

25 BON POUR LE MORAL MODIFICATION DU CONTEXTE DES SOINS PERMET DE FAVORISER ÉTAT D’ESPRIT POSITIF POUR LA RÉCUPÉRATION PAS LE MÊME À LA MAISON QU’À L’HÔPITAL CLINIQUE: patient dépendant du monde médical qu’il ne maitrise pas Confiné dans rôle de malade, reste passif À DOMICILE: patient responsable peut devenir acteur de sa guérison, de sa santé Pas de meilleur rééducation que de reprendre sa vie normale Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

26 BON POUR LE MORAL INFORMATION AMÉLIORE AUTOMATIQUEMENT RELATION MÉDECIN /PATIENT DE SURCROIT EFFET THÉRAPEUTIQUE BÉNÉFIQUE D’une meilleure relation Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

27 6 FAVORISE CERCLE VERTUEUX Toutes les mesures et leurs conséquences s’enchainent et se potentialisent mutuellement CONFIANCE MEILLEURE RÉCUPÉRATION RETOUR À DOMICILE Effet psycho inconscient changement contexte MOINS DE DOULEUR BON MORAL 1 INFORMATION 7 MOBILISATION IMMÉDIATE

28 ÉVOLUTION MORAL OPÉRATION Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR MALADE GUÉRI SPOC Stress pré op compréhensible EPOS Euphorie post op soulagement MAISON MIRRAC SAVOIR GÉRER ATTERISSAGE EN DOUCEUR À DISTANCE BHB Back home blues OP MAISON CLASSIC

29 ÉVOLUTION MORAL OPÉRATION Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR MALADE GUÉRI SPOC Stress pré op compréhensible EPOS Euphorie post op soulagement MAISON MIRRAC SAVOIR GÉRER ATTERISSAGE EN DOUCEUR À DISTANCE BHB Back home blues OP MAISON CLASSIC Contact téléphone et physique Pas veille de wk, info patient

30 7) ÉQUIPE DE SOINS VALORISATION ET MOTIVATION DES ÉQUIPES Favorise le travail en commun chaque intervenant à un rôle important Augmente le sens du travail de chacun ALLÈGEMENT POSSIBLE CHARGE DE TRAVAIL plus de perfusion, ni de redon à gérer patients plus autonomes Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

31 8-9) SIMPLE, PAS CHER, POLYVALENT SIMPLICITÉ TECHNIQUE, PEU DE MOYEN LARGE DIFFUSION Très Large potentiel de patients concernés surtout organisation Pas réservé service de pointe PROCÉDURE SOUPLE TOUT TYPE DE CHIRURGIE PTH, PTG autres spécialités Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

32 10) ÉCONOMIE SÉCURITÉ SOCIALE SANS DIMINUER QUALITÉ DES SOINS AU CONTRAIRE AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS QUI PERMET DE FAIRE ÉCONOMIE EN ÉVITANT DÉPENSE INUTILE Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

33 AUCUN INCONVENIENT SI CONDITIONS DE SÉCURITÉ RESPECTÉES PROCÉDURES FIABLES AVEC À TOUT MOMENT RETOUR À PROCÉDURE CLASSIQUE POSSIBLE RESPECT LIBRE CHOIX PATIENT Y COMPRIS DROIT DE CHANGER D’AVIS EN COURS DE ROUTE Présenter réhospitalisation comme éventualité normale, pas comme échec Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM Hôpital SCHWEITZER COLMAR

34 DIFFUSION ESSOR RAPIDE EFFET MODE +/- RATIONNEL Avant culture du séjour en centre de rééducation C’est la sécurité le confort, principe de précaution (Illusion, risque ressenti / relatif) Actuellement RENVERSEMENT RAPIDE d’état d’esprit Culture du « on est mieux chez soi » Si risque maîtrisé ça vaut la peine d’essayer Contagieux 1patient convaincu en convainc 10 ROLE DE LA PRESSE POUR FAVORISER CHANGEMENT CULTUREL

35 GARANTIE QUALITÉ DES SOINS AUCUN RISQUE SUPPLÉMENTAIRE, moins de complication PLUS CONFORTABLE, PLUS SIMPLE,MOINS CHER BON POUR LE MORAL PAS DE RÉVOLUTION TECHNIQUE RÉVOLUTION ORGANISATION ET MENTALITÉ PATIENT ACTEUR DE SES SOINS, SA SANTÉ, SA VIE RETOUR PRÉCOCE PARFOIS AMBULATOIRE ASSOCIATION DE MESURES SIMPLES POUR FAIRE PENCHER LA BALANCE EFFET PAPILLON A SCHWEITZER DISPONIBLE POUR L’ENSEMBLE DES CHIRURGIENS ORTHOPÉDISTES ET SPÉCIALITÉS DÉJÀ DANS DE NOMBREUX ÉTABLISSEMENTS CONCLUSION


Télécharger ppt "PROCÉDURE MIRRAC MOBILISATION IMMÉDIATE RÉCUPÉRATION RAPIDE APRÈS CHIRURGIE Dr Yves MICHAUD Hôpital SCHWEITZER COLMAR Docteurs Yves MICHAUD, Denis JOCHUM."

Présentations similaires


Annonces Google