La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LYCEE Français TOTAL ABERDEEN Projet d’Etablissement 2011-2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LYCEE Français TOTAL ABERDEEN Projet d’Etablissement 2011-2014."— Transcription de la présentation:

1 LYCEE Français TOTAL ABERDEEN Projet d’Etablissement

2 Politique de l’établissement Axe 2 Axe 2 Axe 2 Axe 2 : Renforcement de l’enseignement de l’anglais et l’imprégnation à la culture local Axe 2 Axe 2 Axe 2 Axe 2 : Renforcement de l’enseignement de l’anglais et l’imprégnation à la culture local Axe 1 Axe 1 : Maîtrise de la langue française et de la communication Axe 1 Axe 1 : Maîtrise de la langue française et de la communication Axe 3 Axe 3 : Promotion d’une culture scientifique pour tous Axe 3 Axe 3 : Promotion d’une culture scientifique pour tous Axe 4 Axe 4 : L’établissement dans une démarche de développement durable et d’amélioration des conditions de travail Axe 4 Axe 4 : L’établissement dans une démarche de développement durable et d’amélioration des conditions de travail

3 Axe 1 Maîtrise de la langue française et de la communication L’enseignant est d’abord « un maître » du langage, en toutes circonstances, dans tous les domaines disciplinaires et dans tous les moments de vie scolaire et d’activités des élèves. La maitrise du langage et de la communication doit être considérée comme une primauté constamment présente, aux enjeux globaux pour le développement et le devenir personnel et scolaire des élèves. L’enseignant est d’abord « un maître » du langage, en toutes circonstances, dans tous les domaines disciplinaires et dans tous les moments de vie scolaire et d’activités des élèves. La maitrise du langage et de la communication doit être considérée comme une primauté constamment présente, aux enjeux globaux pour le développement et le devenir personnel et scolaire des élèves.

4 Axe 1 : objectifs: Ecrire en français S’exprimer clairement et simplement, savoir donner une explication en français Prendre la parole en public Construire des projets autour de la langue française Connaître le patrimoine français Enrichir les ressources dont nous disposons

5 Axe 1 : Les actions prévues - Renouveler la participation au concours des Incorruptibles de la GS à la 3 e en insistant sur les échanges inter-degrés et inter-cycles. - Organiser un « défi lecture » en cycle 2 et 3 - Organiser des sorties scolaires axées sur le patrimoine écossais (visite à Edinburgh de la 4 e à la terminale, visite de « silver city » et Old Aberdeen, visite de « new Lanark ») - Création d’un « webzine », alimenté par les élèves sous l’autorité d’un adulte (productions d’élèves, vidéos commentées…) - Travail sur la métamorphose en classe de 6 e : à partir de l’œuvre « Ovide, les métamorphoses », créer sa propre métamorphose à l’aide d’un logiciel gratuit et la raconter

6 - Explorer davantage les activités « cuisine » en primaire - En cycle 3, travailler l’exposé en classe - Au collège poursuivre le concours (MLF) de nouvelles sur une, voire plusieurs classes. - Au lycée, organiser une revue de presse, et comparer la presse locale et internationale. - Au secondaire, participer aux concours de poésie Dis-moi dix mots - CDI : 1)Enrichir les abonnement à des journaux au CDI. 2)Faire du CDI un lieu d’échanges entre les élèves. 3)Favoriser les lectures des plus grands vers les plus jeunes. 4)Débattre autour de lectures partagées. 5)Former les élèves de collège à la recherche documentaire. Axe 1 : Les actions prévues

7 - Mettre en place des outils de communication internet pour chaque élève (adresse école) et organiser des échanges avec les anciens élèves et les écoles locales (poursuivre le partenariat avec Monymusk). - Installer Internet dans toutes les salles de classe. - Développer les sorties « spectacle » pour les élèves de collège/lycée Axe 1 : Les actions prévues

8 Axe 2 Le renforcement de l’anglais et l’imprégnation à la culture locale L’enseignement des langues vivantes s’inscrit, depuis 2005, dans une perspective européenne en prenant appui sur un cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui fixe des niveaux à atteindre à la fin de l’école élémentaire (niveau A1), à la fin du collège (niveau A2), à la fin de la scolarité obligatoire (B1) et à la fin du lycée (niveau B2). L’importance de la maitrise de l’anglais dans les relations internationales est indubitable. Les élèves doivent pourvoir bénéficier de la situation de l’école dans l’apprentissage de la langue anglaise. L’enseignement des langues vivantes s’inscrit, depuis 2005, dans une perspective européenne en prenant appui sur un cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui fixe des niveaux à atteindre à la fin de l’école élémentaire (niveau A1), à la fin du collège (niveau A2), à la fin de la scolarité obligatoire (B1) et à la fin du lycée (niveau B2). L’importance de la maitrise de l’anglais dans les relations internationales est indubitable. Les élèves doivent pourvoir bénéficier de la situation de l’école dans l’apprentissage de la langue anglaise.

9 Conduire à la maitrise de l’anglais, langue du pays d’accueil Systématiser la préparation aux certifications pour l’ensemble des élèves Mettre en place un système bilingue de scolarisation des élèves Développer des activités extrascolaires dans la langue anglaise Développer des partenariats avec les écoles locales Axe 2 : Les objectifs:

10 . Organisation de deux événements annuels (saint Andrews and Burn’s day) Maintenir et développer le dispositif de stages en entreprises. Maintenir et étendre le dispositif de préparation aux examens du Cambridge. Mettre en place un système d’enseignement bilingue adapté à l’évolution de l’établissement. Encourager les activités extrascolaires en langue anglaise (organisation d’un Book fair, augmenter le taux de fréquentation de la bibliothèque, mise en place d’un ciné-club) Maintenir et développer les partenariats avec les écoles locales (Monymusk, organiser un voyage avec une école écossaise, échanges dans les familles, organiser un « activity week, développer les correspondances). Axe 1 : Les actions prévues

11 Axe 3 Promotion d’une culture scientifique pour tous De la maternelle à la terminale, l’accroissement de la culture scientifique chez les élèves doit être un des principaux objectifs du projet éducatif de l’établissement. Une formation à la citoyenneté est ainsi visée dans le curriculum scientifique afin d’outiller tous les élèves à appréhender les problèmes impliquant des sciences dans leur future vie hors de l’école.

12 Axe 3 : Les objectifs Donner à tous les élèves les éléments d’une démarche scientifique cohérente Promouvoir une image accessible et dynamique des sciences Placer l’élève au centre de l’expérimentation, de la manipulation et du débat

13 Axe 3 : Les actions prévues Intervention des enseignants de physiques et SVT dans les classes primaires (utilisation du laboratoire). Intervention inscrite dans l’emploi du temps des professeurs (hebdomadaire ou bimensuelle). Participer à l’initiative « Lab in a Lorry », initiative de l’universite d’Aberdeen soutenue par l’entreprise Schlumberger qui donne la possibilité aux élèves de collège de faire des expériences différentes avec leurs enseignants et des animateurs scientifiques. Ces activités de pratiques scientifiques pourraient être réitérées devant les élèves de primaire. Visite de la “Satrosphere” La participation a la TechFest est a renouveler a partir de la classe de CP en choisissant avec soin les ateliers. Une préparation en amont et une exploitation en aval est nécessaire. Mise en place d’un IDD en classes de 5 e et 4 e afin de mettre en application les concepts mathématiques. Mettre en place de manière efficace (matériel et moyens), le TP en classe de TS.

14 Axe 4: L’établissement dans une démarche de développement durable et d’amélioration des conditions de travail La démarche E3D (établissement scolaire en démarche de développement durable)fait partie intégrante du projet d’établissement et contribue à faire de l’établissement un lieu d’apprentissage permanent, dans et hors la classe, des valeurs citoyennes et pratiques du développement durable. Cette démarche s’appuie sur des problématiques identifiées dans le territoire de l’établissement, abordées au travers des disciplines d’enseignement, à différentes échelles de temps et d’espace. Elle articule ces questionnements avec des actions relatives à la vie scolaire, la gestion responsable de l’établissement et les partenariats de projets, pour allier l’acquisition de savoirs et savoir-faire nouveaux et leur mise en pratique. Cette démarche s’accompagne d’une amélioration progressive des conditions de travail des acteurs de la communauté scolaire. La démarche E3D (établissement scolaire en démarche de développement durable)fait partie intégrante du projet d’établissement et contribue à faire de l’établissement un lieu d’apprentissage permanent, dans et hors la classe, des valeurs citoyennes et pratiques du développement durable. Cette démarche s’appuie sur des problématiques identifiées dans le territoire de l’établissement, abordées au travers des disciplines d’enseignement, à différentes échelles de temps et d’espace. Elle articule ces questionnements avec des actions relatives à la vie scolaire, la gestion responsable de l’établissement et les partenariats de projets, pour allier l’acquisition de savoirs et savoir-faire nouveaux et leur mise en pratique. Cette démarche s’accompagne d’une amélioration progressive des conditions de travail des acteurs de la communauté scolaire.

15 Axe 4: Les objectifs -La mise aux normes des conditions de travail -La rénovation progressive du cadre et des outils de travail -Développer des actions de sensibilisation au développement durable -encourager et guider les élèves vers une conscientisation de leur environnement de travail: responsabiliser, éduquer aux éléments fondamentaux du citoyen-planète -Intégrer un travail pluridisciplinaire


Télécharger ppt "LYCEE Français TOTAL ABERDEEN Projet d’Etablissement 2011-2014."

Présentations similaires


Annonces Google