La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F. LIGNIER - Activité FERC Travail Santé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F. LIGNIER - Activité FERC Travail Santé."— Transcription de la présentation:

1 F. LIGNIER - Activité FERC Travail Santé

2 F. LIGNIER - Qui en parle ?  Sarkozy : sa campagne, ses vœux  Les médias : suicides  Les ergonomes, psychodynamiciens….  Le patronat  Les organisations syndicales ?

3 F. LIGNIER - Discours Sarkozy La valeur travail Travailler + pour gagner + Un outil au service du marchand

4 F. LIGNIER - Les autres… Patronat : une mode, fragilité de l’être, inadaptabilité, prévention des RPS Médias : conditions de travail, témoignages…. Ergonomes : pas tous d’accord Organisations syndicales : silence….

5 F. LIGNIER - Pour les salariés Paradoxe : mieux vaut souffrir au travail que ne pas en avoir…

6 F. LIGNIER - Le travail …  Archi banal…  Chacun croit en savoir assez…..  Chacun en parle de manière péremptoire….

7 F. LIGNIER - Considérations générales  L’Homme se distingue de l’animal  Il produit ses moyens d’existence  Il domine la nature au lieu de la subir  C’est la base de sa liberté concrète  L’individu en relation avec les autres  Il affirme son identité  Il révèle ses capacités, les actualisent.

8 F. LIGNIER - Connaissance, reconnaissance Le travail n’est reconnu que lorsqu’il est mis sur le marché Invisibilité = absence de reconnaissance sociale  Bénévoles  Retraités

9 F. LIGNIER - Travail : de multiples dimensions

10 F. LIGNIER - Dimension politique  Une activité proprement humaine, principal moyen d’expression, de développement.  Une action complexe qui mobilise corps, intelligence, énergie : la personne.  Une action individuelle qui agit sur le monde commun, donc le transforme.

11 F. LIGNIER - Dimension sociale  Chacun se définit par son métier  Une action qui a une fin en soi en dehors de la personne elle-même  Une inscription dans la relation avec les autres, aux autres, à soi même  La réalisation d’actes utiles : concrétisation d’un objet, d’un service destiné à autrui

12 F. LIGNIER - Et codification sociale  Salaires  Congés  Qualifications  Retraites  Temps de travail  Etc.

13 F. LIGNIER - Dimension physique  La fatigue  Le stress  La maladie  L’accident

14 F. LIGNIER - Dimension culturelle  Il relève de la création, créativité, invention, amélioration, réflexion, recherche, sciences et technologies.  Le lieu de travail est un lieu d’échanges culturels.  Les salariés construisent, entretiennent un patrimoine.  Une culture de travail : mise en œuvre des savoirs, des savoirs faire, des compétences et qualifications.

15 F. LIGNIER - Dimension collective  Un fondement dans le travail salarié, qui crée le collectif de travail  L’appropriation du travail, la confrontation aux contraintes, dégagement de l’utilité sociale, structuration du temps.  Le rapport différent que chacun entretient avec le travail : environnement, histoire, origines, milieu familial, scolarité, diversité de réactions à partir d’une même situation.

16 F. LIGNIER - Dimension émotionnelle Plaisir  Souffrance

17 F. LIGNIER - Dimension marchande  La mise sur le marché se fait dans le cadre de l’emploi.  Son utilité sociale est marquée par la rémunération.

18 F. LIGNIER - Le travail salarié  90% de la population active  L’employeur achète le travail du salarié qui ne lui est pas destiné  L’employeur dispose du monopole exorbitant de décision sur l’usage du travail et moyens de le réaliser  C’est la relation de subordination (Droit du travail)

19 F. LIGNIER - Résumons-nous…

20 F. LIGNIER - 20 Une relation sociale Plusieurs formes de relations sociales de travail  Salarié 90 % de la population active (avec ou sans emploi) Caractéristiques du travail salarié : L’employeurLe salarié(e) 1- L’employeur achète le travail du salarié qui ne lui est pas destiné 2- L’employeur dispose du monopole exorbitant de décision sur l’usage du travail du salarié et les moyens de le réaliser. C’est la relation de subordination (Droit du travail); Le travail salarié devient une marchandise = c’est un emploi

21 F. LIGNIER - Objectif et subjectif Objectif : en tant que mode opératoire, le descriptif d’une succession de tâches. Petite partie du visible. Subjectif : Tout ce qui est invisible, tout ce que cela met en jeu, notamment de la personnalité du travailleur.

22 F. LIGNIER - Personnalité du travailleur  Depuis ce qu’il est, du parcours qu’il a emprunté pour y parvenir …  Jusqu’à ce qu’il aspire à être, de l’image qu’il a de lui, à celle qu’il attend et perçoit de lui dans le regard de ceux à qui il destine son travail…  De la qualité de l’estime de soi que procure l’action et la réalisation du travail…  L’investissement humain, personnel, original,  La conjugaison des coopérations pour réaliser le travail, la fierté qu’il peut susciter, la jouissance que peut en éprouver le travailleur ….

23 F. LIGNIER - Donc…  Il cristallise le parcours individuel de vie de chacun, de sa naissance à sa mort  Dans le passage du « vouloir avoir », à « vouloir être » en construisant son « savoir faire » pour y parvenir.

24 F. LIGNIER - Le travail, c’est tout cela…  En même temps  C’est donc un élément central de la vie de chacun  Déterminant dans les représentations qu’une société a d’elle-même  Pas de société sans travail…

25 F. LIGNIER - Un travail particulier …

26 F. LIGNIER - Le travail Fonction publique…  La Fonction publique appartient à la Nation  Elle en est dépossédée (orientation, financement)  Action fondée sur l'intérêt général, l'utilité publique  S’oppose à la logique d’accumulation du capital.

27 F. LIGNIER - La Fonction publique d’Etat  Cohésion territoriale, solidarité sociale  Réponse aux besoins essentiels de toute la population  Unicité de son application  Egalité de son accès La société a jugé essentielle cette fonction sociale et a prévu des règles spécifiques.

28 F. LIGNIER - Le pouvoir de tuer ! …

29 F. LIGNIER - Un pouvoir exorbitant Tout employeur utilise les capacités de l’humain à travailler et son objectif est d’obtenir toujours plus Il définit le rythme, la durée, le contenu, le cadre, l’environnement de travail.

30 F. LIGNIER - 2 millions de décès au travail Soit :  + que les morts de toutes les guerres du globe  + que tous les accidents de la route du monde  En France, 2 salariés meurent tous les jours d'un AT

31 F. LIGNIER - Travailleurs sous tension  3 à 400 suicides par an  EDF, Renault, PSA, BNP, IBM, enseignants, hôpitaux, France télécom…

32 F. LIGNIER - Ce sont aussi  Plus de accidents du travail avec arrêt de travail, déclarés, reconnus, indemnisés  Plus accidents du travail déclarés reconnus, indemnisés entraînant une incapacité permanente  Le nombre de maladies professionnelles ne cesse d’augmenter, a été multiplié par 2 depuis 1995  personnes vont décéder de l’amiante, d’ici 10 ans

33 F. LIGNIER - Espérance de vie et probabilité de décès, en France, par catégories socioprofessionnelles.

34 F. LIGNIER - 34 Des constats accablants ! Pollution atmosphérique : décès/an maladies respiratoires multipliées par 2 14% des difficultés à concevoir à cause des CMR Réduction de 2 à 3% du nombre de malades Alzheimer si réduction des métaux présents dans l’eau consommable.

35 F. LIGNIER - Et la santé alors ? …

36 F. LIGNIER - 36 La capacité d’agir, au cœur de la construction de la santé “… La santé est une conquête!…” Conférence internationale -OTTAWA La santé est un équilibre individuel instable à conquérir à chaque instant, qui exige par conséquent de disposer des moyens d’agir pour établir et renouveler le compromis favorable. “La santé est étroitement liée à l’action, et c’est parce que précisément cette action n’est pas centrée sur la maladie qu’elle s’y oppose de manière déterminante!” (Yves CLOT – Directeur de la chaire de psychologie du travail) “...Dans ce contexte la santé n’a que deux destins possibles : sa construction ou son altération!…” (Yves CLOT)

37 F. LIGNIER - Travail = tripalium  Une souffrance indépassable ?  Mais il faut y retourner, affronter…  Des salariés spectateurs devant leur propre impuissance ?

38 F. LIGNIER - Dans l’organisation capitaliste Recherche du profit à tout prix Culture de la performance, du résultat, intériorisation des normes de la productivité par les travailleurs eux-mêmes, perturbation des horaires de vie… Souffrance au travail qui affecte l’ensemble des catégories de travailleurs

39 F. LIGNIER - Alors, le travail Un lieu de vie ? Ou un lieu de mort ? Perspectives ? Ou fatalité ?

40 F. LIGNIER - Quels enjeux ?  Laisser aux employeurs le permis de tuer ?  Missionnaire ou travailleur ?

41 F. LIGNIER - Qu’est-ce qui est en cause ?  Pas le métier = le corps, la corporation professionnelle, l’expérience, la connaissance, habilité, pratique ….  Pas la profession = ce qui procure le salaire, le secteur, la branche d’activité; ancrée sur des savoirs faire….  Pas l’emploi = toutes les catégories touchées…

42 F. LIGNIER - La prévention

43 F. LIGNIER - La question humaine est centrale Valeur travail : une appréciation critique Quel travail doit être érigé en valeur ? Pour quel épanouissement des hommes ? Quelle émancipation dans le travail ? Quelle émancipation du travail ?


Télécharger ppt "F. LIGNIER - Activité FERC Travail Santé."

Présentations similaires


Annonces Google