La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P ROJET P ROJET DE DE C RÉATION C RÉATION D ’ UNE D ’ UNE M AISON M AISON DE DE S ANTÉ S ANTÉ P LURIPROFESSIONNELLE SUR SUR LA LA C OMMUNAUTÉ C OMMUNAUTÉ.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P ROJET P ROJET DE DE C RÉATION C RÉATION D ’ UNE D ’ UNE M AISON M AISON DE DE S ANTÉ S ANTÉ P LURIPROFESSIONNELLE SUR SUR LA LA C OMMUNAUTÉ C OMMUNAUTÉ."— Transcription de la présentation:

1 P ROJET P ROJET DE DE C RÉATION C RÉATION D ’ UNE D ’ UNE M AISON M AISON DE DE S ANTÉ S ANTÉ P LURIPROFESSIONNELLE SUR SUR LA LA C OMMUNAUTÉ C OMMUNAUTÉ DE DE C OMMUNES C OMMUNES DES DES F EUILLARDIERS (ÉLARGI AUX COMMUNES LIMITROPHES), DANS DANS LA LA PERSPECTIVE PERSPECTIVE D ’ UN D ’ UN P ÔLE P ÔLE DE DE S ANTÉ AU AU SEIN SEIN DU DU P AYS P AYS D ’O UEST D ’O UEST L IMOUSIN.

2

3 PRESERVER L’ACCES AUX SOINS (PAS): Association loi 1901 À l’initiative et avec des professionnels du terrain :  4 médecins généralistes,  1 dentiste,  3 pharmaciens,  8 infirmiers,  4 kinésithérapeutes,  1 SSIAD. Trois communes limitrophes au sein du Pays d’Ouest Limousin (POL):  Saint Mathieu,  Vayres,  Oradour sur Vayres. Parution au Journal Officiel (JO) du 1 er décembre 2012.

4 Objectifs : 1- Servir d’interlocuteur et de représentant légal en lieu et place des professionnels adhérents pour étudier et exécuter tous les actes nécessaires à la création d’une structure de soins pluridisciplinaires sur la Communauté de Communes des Feuillardiers, élargie aux communes limitrophes, 2- Etudier et mettre en place les structures juridiques chargées de créer le pôle de santé, 3- Etudier et mettre en place toute action ayant pour but d’améliorer: * la santé * la prévention * la coordination des soins * le maintien à domicile création d’un réseau de communications création d’un réseau de communications inter professionnelles (au sein de ce pôle de santé, et avec les hôpitaux et établissements de proximité), 4- Favoriser et promouvoir l’exercice et la formation des professionnels de santé. Structurer l’offre de soins ambulatoire locale par un projet de santé partagé. Maintenir une offre de soins suffisante. Favoriser un maintien à domicile de qualité pour la population locale. Optimiser les relations avec les différentes ressources du secteur (privées, publiques ou associatives).

5

6 Pour info, quelques définitions : Maison de santé : (Art. L du Code de Santé Publique) constituée entre des professionnels activités de soins sans hébergement de premier recours de second recours actions de santé publique préventiond’éducation pour la santé actions sociales PROJET DE SANTÉ Personne morale constituée entre des professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens. (…) assurent des activités de soins sans hébergement de premier recours (…) et, le cas échéant, de second recours (…), peuvent participer à des actions de santé publique, de prévention, d’éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre du PROJET DE SANTÉ qu’ils élaborent et dans le respect d’un cahier des charges déterminé par arrêté du ministre chargé de la santé.(…) projet de santé compatible avec les orientations des schémas régionaux (…), transmis pour informations à l’agence régionale de santé, (…) signé par chacun des professionnels de santé membres de la MSP, (…) peut également être signé par toute personne dont la participation aux actions envisagées est explicitement prévue par le projet de santé. Pôle de Santé : (…) constitué entre des professionnels de santé, le cas échéant des maisons de santé, des centres de santé, des réseaux de santé, d’établissements de santé, d’établissements et de services médico sociaux, des groupements de coopération sanitaire, et des groupements de coopération sociale et médicosociale. (…) assure des activités de soins de premier recours, le cas échéant de second recours et peut participer aux actions de prévention, de promotion de la santé et de sécurité sanitaire. Permanence des Soins : Système de régulation des actes de premier recours, organisé à l’échelle départementale. Différent de la « continuité des soins », qui constitue une prise en charge au long cours, fluide, avec une traçabilité.

7 Population vieillissante (avec augmentation des besoins en soins). Indice de vieillissement élevé. Éloignement des centres urbains. Démographie des soignants défavorable: départs en retraite non remplacés, peu voire pas d’installation. Population migrante anglophone. Marqueurs défavorables selon l’ORS du Limousin pour surmortalité par cancer, par maladie cardiovasculaire ou suicide avec taux de participation au dépistage organisé insuffisant. De plus en plus de patients, De moins en moins de temps à consacrer à chacun. Comment améliorer la situation ?: GAGNER DU TEMPS DE SOIN  Approfondir nos échanges  Coordonner nos actions DEVELOPPER DES OUTILS, simples et concrets :  Pour améliorer la prévention,  Pour favoriser le maintien à domicile,  Pour assurer les meilleurs soins possibles à toute la population,  Pour pérenniser l’offre de soins.

8 Axe 1: P RÉVENTION. De nombreux outils déjà utilisés au quotidien:  Pour les pathologies chroniques, Ateliers d’ETP, Réseaux.  Pour les pathologies aiguës,  Pour le suivi des traitements,  Pour la vaccination,  Pour le dépistage organisé… Pour les vaccinations: Couverture nationale insuffisante, idem pour Limousin. Pour le dépistage organisé: Taux de dépistage insuffisant, Surmortalité par cancers importante. Mieux communiquer entre nous. Renforcer communication auprès du patient. « Campagnes locales »? 2016 ? Relayer les campagnes nationales. « Alerte » informatique. Sélectionner et inciter les patients (éventuellement transports non sanitaires). Développer nos liens avec les réseaux. Multiplier et renforcer les actions de prévention.

9 Axe 2 : M AINTIEN À DOMICILE. Population vieillissante, (mais dépendance pas toujours liée à l’âge). Prise en charge longue et complexe. Intervenants multiples. Périmètre d’intervention en expansion. Coordination soignante de proximité + Renforcement de la coordination avec les structures de soins + Consolidation des liens avec les organismes médico sociaux = M AINTIEN À DOMICILE DE QUALITÉ.

10 Axe 2 : M AINTIEN À DOMICILE.² Connaître les structures existantes: CH Saint Junien: Plateau technique diversifié, Etablissement de « référence », Offre gérontologique importante. (Fortes relations Croix Rouge/ Unité Mobile Gériatrique). SSIAD. UNA. EHPAD et CIAS. Ateliers d’éducation et de prévention. Structures du Conseil Général. Pôle Gérontologie et Handicap. Professionnels du transport. Renforcer nos liens avec les professionnels du MAD: Développer la « fiche-repère ». Anticiper sur les entrées et les sorties d’hospitalisation. Développer la messagerie sécurisée. Développer les échanges et la coopération avec les divers intervenants. Mieux mettre en œuvre et solliciter les offres existantes.

11 11

12 Axe 3: C ONTINUITÉ DES S OINS. Accueil des nouvelles populations. Faciliter l’accès aux soins: Permanence des Soins. Horaires de présence. Compétences propres à chacun. Accueil de nouvelles compétences. Pérenniser l’accès aux soins. Formation Continue. Accueil des stagiaires. Mutualiser les remplaçants. Télémédecine. Rendre l’offre plus visible. Pour répondre aux appels urgents. Tant qu’il y a des volontaires. Harmonisation ( ) Intégration des actes imprévus pendant une consultation programmée (2016) A solliciter si le patient est d’accord. Aménagement des locaux. Accessibilité physique. Accessibilité financière. Bâti aux normes: ascenseur. 3 sites aménagés, complémentaires. Convention Secteur I Tiers payant. A développer selon l’évolution des techniques et des besoins. A développer et étendre aux autres pros. Liens avec organismes de formation. Sur un même secteur, avec plusieurs pros.

13 Axe 4: E CHANGE DES INFORMATIONS. Améliorer la communication entre nous et aussi entre les structures de soins. Elargir nos actions au-delà de la relation patient/soignant. Messagerie sécurisée. Fiche de liaison ville-hôpital. Cahier de liaison. A développer, améliorer et étendre. (2015) Dossier médical unique ( ) Réunions. Echanges à développer, enrichir avec réunions de concertation (sur place ou dans un lieu réservé) ( ) Création d’un poste de coordinateur. ( )

14

15 Envisageruntravailcollectifpourlasantédenospatients. Envisager un travail collectif pour la santé de nos patients. Conserver 3 sites pour:  Limiter les distances pour les patients,  Conserver une offre de proximité,  Utiliser les structures existantes,  Gagner du temps de soin. Meilleure gestion des coûts. Réelle intégration au territoire.

16 M UTUALISER. Les locaux: Salle de réunion pour :  mise en jeu de la coordination nécessaire de l’équipe soignante autour des patients,  des actions de formation,  accueil et rencontres de travail avec les professionnels extérieurs, ou les nouveaux professionnels,  réalisation d’ateliers,  gestion de l’Association,  des moments de convivialité. Local technique:  salle de stérilisation,  recueil des DASRI. Lieu d’hébergement des stagiaires ou des remplaçants.

17 C OMMUNIQUER. EPSILIM sera sollicitée pour:  améliorer la messagerie sécurisée et si possible l’étendre au CH de Saint Junien,  élaborer un Dossier Médical Unique, inspiré du Dossier Médical Personnel (DMP) en cours de développement et du Dossier Pharmaceutique (DP) déjà en place ( ), o accessible au quotidien, compatible avec le matériel informatique de chacun des soignants, o en prenant en compte les impératifs légaux liés à la confidentialité des informations (habilitations différentes selon la discipline exercée), o et donc en travaillant sur la manière d’accéder aux informations nécessaires et les partager.

18 C OORDONNER. La mise en place et l’utilisation du dossier médical unique nécessitent une coordination. Outre des fonctions de secrétariat classique souhaitées par certains d’entre nous, une coordination humaine s’avère, également, nécessaire sur :  l’harmonisation de la continuité des soins: o gestion des rendez-vous, o consultations spécifiques, o actes imprévus),  la coordination administrative : o gestion de l’Association, o gestion du pôle, o gestion des modes de rémunérations en lien avec l’ARS et les Caisses d’assurance sociale,  la coordination environnementale: o Centres de Soins médico-sociaux, o CH de Saint Junien… cadre de santé Le projet demande donc la création d’un poste spécifique assurant la gestion du secrétariat et la coordination (2 fonctions bien distinctes). Il intéressera plus particulièrement un cadre de santé. (2015/2016).

19

20 d’améliorer le temps de soins L’ Association PAS a donc pour ambition d’améliorer le temps de soins consacré au patient en anticipant sur les difficultés liées à l’effondrement prévu de la densité des soignants à plus ou moins long terme. Soignermaintenir à domicile améliorant notre mode d’exercice Soigner et maintenir à domicile restent notre priorité de soignants. Cela ne pourra s’effectuer correctement qu’en améliorant notre mode d’exercice localement d’abord mais aussi avec les autres structures de soins de proximité. coordination des échanges mise en commun de locaux et de matérielsoutien des collectivités conserver une offre de soins adaptation de nos pratiques Le tout passe par une coordination des échanges et ne pourra se faire sans la mise en commun de locaux et de matériel, avec le soutien des collectivités dès lors qu’elles souhaitent conserver une offre de soins. L’installation de nouveaux professionnels ne se fera qu’au prix d’une adaptation de nos pratiques, pour qu’elles soient plus attractives et pérennes.

21


Télécharger ppt "P ROJET P ROJET DE DE C RÉATION C RÉATION D ’ UNE D ’ UNE M AISON M AISON DE DE S ANTÉ S ANTÉ P LURIPROFESSIONNELLE SUR SUR LA LA C OMMUNAUTÉ C OMMUNAUTÉ."

Présentations similaires


Annonces Google