La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet « RC des ONG et des OP de la pêche et de l’environnement ». WWF Wamer-ADEPA Banjul 22 février 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet « RC des ONG et des OP de la pêche et de l’environnement ». WWF Wamer-ADEPA Banjul 22 février 2012."— Transcription de la présentation:

1 Projet « RC des ONG et des OP de la pêche et de l’environnement ». WWF Wamer-ADEPA Banjul 22 février 2012.

2 Plan de présentation.  Brève présentation de l’ADEPA.  Informations générales sur le projet.  Quelles capacités faut-il renforcer?  Modus operandi du projet.  Résultats et impacts du projet  Leçons tirées

3 Présentation de l’ADEPA-WADAF Association Oust A fricaine pour la Développement de la Pêche Artisanale (ADEPA) – West African Association for the Development of Artisanal Fisheries (WADAF). Date de création: Septembre 1992 Siège social:  1992 – 2003 : Abidjan (Côte d’Ivoire)  Depuis 2003 : Dakar (Sénégal)

4 Étendue géographique ADEPA L’ADEPA couvre 16 pays de l’Afrique de l’Ouest :  Bénin,  Burkina Faso,  Cap Vert,  Côte d’Ivoire,  Gambie,  Ghana,  Guinée Bissau,  Guinée Conakry,  Liberia,  Mali,  Mauritanie,  Niger,  Nigeria,  Sénégal,  Sierra Léone  Togo.

5 Informations générales sur le projet RC des ONG et des OP Titre du projet : Renforcement des capacités des ONG et des OP actives dans la pêche et l’environnement de l’Ecorégion Marine Ouest-Africaine. Organisations promotrices : WWF WAMER / ADEPA-WADAF Date de démarrage: Juillet 2008 Durée du projet : 4 ans Budget : Euros

6 Pourquoi le WWF et l’ADEPA ?  Notes conceptuelles presque identiques présentées au comité de sélection des projets du PRCM.  Fusion des deux notes conceptuelles et présentation d’un projet commun.  Signature d’un protocole de collaboration entre le WWF Wamer et l’ADEPA qui va au- delà de ce projet.

7 Sur quelles bases a été bâti le projet? Un travail parallèle de RC des OP de longue date :  WWF Wamer/REPAO: Mise en place du comité sous-régional et des comités nationaux de concertation et de coordination des OP et des ONG  ADEPA : Mise en place du Forum Régional et des Foras nationaux des acteurs professionnels de la PA.

8 Objectifs et résultats attendus du projet. Objectifs globaux: La gestion durable des ressources halieutiques de l’Ecorégion WAMER est améliorée ; Une société civile forte et influente est mise en place. Objectif spécifique: Les capacités des OP et des ONG de la pêche et de l’environnement sont renforcées pour une gestion durable des ressources marines et côtières.

9 Résultats attendus  R1. Des cadres opérationnels de concertation-coordination des ONG et OP de la pêche sont mis en place et/ou renforcés aux niveaux national et sous régional.  R2. Les capacités techniques des ONG et OP de la pêche et de l’environnement sont renforcées.  R3. Des mécanismes d’échanges d’informations et d’expériences sont mis en place.  R4. Les activités génératrices de revenus des populations locales initiées par les ONG et OP sont appuyées.

10 Comment la FAO apprécie-t-elle les capacités de pêcheurs artisans? La 28 ème session du Comité des Pêches de la FAO a reconnu les conditions précaires de la PA et en a énuméré les causes: le manque de sécurité de leurs droits d’accès et d’utilisation des ressources marines et terrestres; les infrastructures inadéquates, par exemple en matière de routes, de sites de débarquements, etc. ; la grande vulnérabilité aux catastrophes naturelles et aux impacts négatifs du changement climatique ; les conditions de vie et de travail rudes et pleines de risques ; l’accès inadéquat aux services sociaux ; la faible représentation et participation dans les processus de décision qui affectent leurs vies.

11 Quelles capacités faut-il alors renforcer pour les OP et les ONG?  Les capacités organisationnelles  Les capacités techniques  Les capacités matérielles  Les capacités politiques

12 Comment la projet a-t-il procédé? (1).  Formations : Le projet a formé les OP et les ONG en : - Gestion des organisation (CV, G, GB, G, S et SL) - Elaboration de projets (CV, G, GB, M, S et SL) - Lobying-plaidoyer-fundraising (CV, G, GB, M, S et SL) - Informatique (M).

13 Comment la projet a-t-il procédé? (2).  Visites d’échange : - Femmes transformatrices de poisson de GB au Sénégal - Femmes transformatrices de poisson du CP au Sénégal - Femmes transformatrices de poisson de G, M et Sénégal en Gambie.  Formations de professionnelles à professionnelles : - Professionnelles sénégalaises en Guinée Bissau - Professionnelles gambiennes en Sierra Leone

14 Comment la projet a-t-il procédé? (3).  Equipements des OP et des ONG : - En matériel d’assainissement des sites de débarquement et/ou de transformation du poisson (Gambie, Guinée, Sierra Leone) - En matériel informatique (ordinateur, imprimante, connexion internet (GB, Sénégal, Sierra Leone).

15 Comment la projet a-t-il procédé? (4).  Concertations annuelles sous-régionales pour: - L’élaboration des plans d’action des comités sous- régional et nationaux de concertation/coordination des OP et des ONG. - La priorisation des actions des plans et le choix de celles qui seront financées par le projet. - Appui et suivi-évaluation des plans d’action des comités. - Evaluation finale du projet.

16 Comment la projet a-t-il procédé? (5).  Appuis financiers pour : - Le fonctionnement institutionnel des comités et la mise en œuvre des plans d’action des comités (CV, Ga, G, GB, M, S et SL).  Publication électronique d’un bulletin trimestriel d’information (ADEPA Infos).  Appui à une radio locale de Cayar (Sénégal).

17 Résultats et impacts du projet.  Au niveau des OP et des ONG appuyées - Cadres de concertation opérationnels. - Plans d’action des comités. - Elaboration de projet et obtention de financements. - Actions concrètes initiées par les OP/ONG. - Visibilité accrue des OP/ONG. - Conditions de travail des transformatrices de GB et de SL améliorées. - Qualité des produits transformés améliorée. - Effets positifs sur l’environnement.

18 Résultats et impacts du projet (2)  Au niveau du WWF Wamer, du REPAO et de l’ADEPA. - Synergie d’action. - Efforts conjugués dans les interventions. - Concentration des interventions.

19 Résultats et impacts du projet (3).  Au niveau du PRCM - Contribution au renforcement des capacités des acteurs et des institutions. - Contribution à la gouvernance des ressources. - Contribution au plaidoyer pour la conservation des ressources halieutiques - Contribution à l’éducation et la communication environnementale - Effets socio-économiques positifs sur les populations.

20 Leçons tirées - Il n’y a pas de réussite possible quand un projet ne répond pas aux aspirations de départ des OP/ONG. - L’appui aux OP/ONG doit s’intégrer dans leurs plans d’action. - Il faut chaque fois viser l’autonomisation des OP/ONG. - Le renforcement des capacités politiques des OP/ONG devrait être une priorité. - Il faut éviter de disperser les efforts, cibler les OP/ONG regroupées. - La recherche et la valorisation des synergies sont une solution « gagnant-gagnant » pour les structures d’appui comme pour les OP/ONG.


Télécharger ppt "Projet « RC des ONG et des OP de la pêche et de l’environnement ». WWF Wamer-ADEPA Banjul 22 février 2012."

Présentations similaires


Annonces Google