La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MISE A NIVEAU DU LABORATOIRE DE BACTERIOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE MEDICALE DE LAMBARENE (CERMEL) SELON LA NORMES ISO 15189: DE L’ACCREDITATION A L’EXCELLENCE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MISE A NIVEAU DU LABORATOIRE DE BACTERIOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE MEDICALE DE LAMBARENE (CERMEL) SELON LA NORMES ISO 15189: DE L’ACCREDITATION A L’EXCELLENCE."— Transcription de la présentation:

1 MISE A NIVEAU DU LABORATOIRE DE BACTERIOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE MEDICALE DE LAMBARENE (CERMEL) SELON LA NORMES ISO 15189: DE L’ACCREDITATION A L’EXCELLENCE OPERATIONNELLE Soutenance Mastère Spécialisé Normalisation Qualité Certification et Essai Présentation: Mabala Kaba HARRY Encadrement: Jean Pierre CALISTE 1 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

2 PLAN I. INTRODUCTION II. CONTEXTE GABON CERMEL LES LABORATOIRES D’ANALYSE BIOMEDICALE DU CERMEL MICROBIOLOGIE III. OBJECTIFS OBJECTIF PRINCIPAL OBJECTIFS SPECIFIQUES IV. PROBLEMATIQUE CLARIFICATION:QQOQCP CADRAGE STRATEGIQUE DU PROJET:PDS 2 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

3 V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES AUTOEVALUATION PLANNING ET PLAN D’ACTION PLANNING PDCA PROCESSUS D’AMELIORATION CONTINUE LA QUETE D’EXCELLENCE OPERATIONNELLE LA QUALITE DU PRELEVEMENT LA GESTION DE L’APPROVISIONNEMENT LES DYSFONCTIONNEMENTS CAUSES PROBABLES DES DYSFONCTIONNEMENTS CONSEQUENCES DES DYSFONCTIONNEMENTS ACTIONS D’AMELIORATION VI. CONCLUSION ET PERSPECTIVES CONCLUSION PERSPECTIVES 3 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE PLAN

4 I. INTRODUCTION  Mabala Kaba Harry  2009:Diplôme de technicien supérieur de biologie médicale(TSBM)  Depuis 2010: TSBM Microbiologie LABM CERMEL  Depuis 2012: Responsable Laboratoire de biologie Sanguine CERMEL Début Mastère Spécialisé NQCE 4 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

5 II. CONTEXTE Gabon Pays émergent à l’ouest de l’Afrique équatoriale, divisé en 9 provinces: Estuaire, Haut Ogooué, Moyen Ogooué, Ogooué Maritime, Ogooué Ivindo, Ogooué Lolo, Ngounié, Nyanga, Woleu Ntem. Superficie: Km2. Population: habitants. CERMEL Centre de recherche médicale basé à Lambaréné dans le Moyen Ogooué au Gabon. Situé au sein de l’hôpital Albert Schweitzer. 5 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

6 II. CONTEXTE Mission du CERMEL Principale: Mener des activités de recherche sur les maladies tropicales endémiques au Gabon principalement le paludisme, les helminthiases, les infections bactériennes, la tuberculose, le VIH. Spécifiques: Recherche fondamentale: Contribuer à une meilleure compréhension des maladies affectant la population locale Recherche clinique: Amélioration de la prévention, de la prise en charge et du traitement de ces maladies 6 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

7 II. CONTEXTE Fonctionnement et Financement du CERMEL  Dirigé par un conseil d’administration et un conseil scientifique.  Une équipe internationale de 150 employés permanents ou temporaires.  Financements :EDCTP, OMS, Ministère allemand de la recherche, Sanofi Aventis, GlaxoSmithKline etc. 7 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

8 II. CONTEXTE Les Laboratoires d’analyse biomédicale du CERMEL  Microbiologie  Analyse sanguine(hématologie, biochimie)  Immunologie  Parasitologie  Mycobactériologie le laboratoire de Microbiologie  Traite les échantillons provenant des patients des études, des patients hospitalisés ou externes et des échantillons provenant de l’environnement.  Son SMQ est audité régulièrement en interne et en externe.  Mis à l’épreuve par sa participation à des comparaisons inter- laboratoire. 8 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

9 III. OBJECTIFS DU PROJET Objectif principal: Mettre à niveau le laboratoire de microbiologie du CERMEL selon les exigences de la norme ISO en vue d’une accréditation tout en assurant l’excellence opérationnelle. Objectifs spécifiques:  Rédaction du manuel qualité et du manuel de prélèvement.  Amélioration du processus de commande et de la phase pré analytique. 9 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

10 IV. PROBLEMATIQUE 1. Clarification: QQOQP QUI ? Les personnes concernées par le problème  Le personnel du laboratoire et du CERMEL  La Stagiaire  Tout le personnel médical. QUOI ? Quel est le problème Mettre à niveau le laboratoire de microbiologie du CERMEL selon les exigences de la norme ISO en vue d’une accréditation OU ?Au laboratoire de Microbiologie du CERMEL. QUAND ?  Depuis 2 ans suite à la demande des sponsors  Plus particulièrement d’avril à septembre 2013 COMMENT ?  Auto évaluer selon l’ISO  Elaborer un plan d’action  Améliorer le fonctionnement du laboratoire en accord avec les exigences de la norme  Evaluer les résultats obtenus POURQUOI ?  Mettre en œuvre les meilleures pratiques. 10 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

11 IV. PROBLEMATIQUE 2. Cadrage stratégique du projet: PDS 11 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

12 V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES. Autoévaluation.  Exigences générales:58,5% diagramme multicritère 12 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

13 V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES. Autoévaluation(suite) Bilan: 63,5% aux exigences techniques contre 49,5% aux exigences de management. Radar exigences de management. Radar exigences techniques. 13 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

14 Planning et plan d’action Actions MarsAvrilMaiJuinJuilletAoutSeptembre Mise en place Equipe de qualité Autoévaluation Organigramme Rédaction Manuel qualité Rédaction manuel de prélèvement Révision des procédures Rédaction de nouvelles procédures Amélioration des processus Formation Responsable Qualité 14 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

15 le PDCA au service de 3 finalités:  Efficacité (conformité à la norme)  Efficience (Lean management)  Qualité patient(qualité perçue) 15 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

16 Mise en place d’un Processus d’amélioration Continue.  Données d’entrée: dysfonctionnements  Support :ISO 15189,Lean Management  Données de sortie: Processus à niveau ISO  Valeur ajoutée: Excellence opérationnelle. 16 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

17 La quête de l’excellence opérationnelle. Constat pendant l’autoévaluation:  Mise en application de nombreuses exigences mais pas de procédure écrite.  Processus répondant aux exigences de la norme mais besoin d’être amélioré pour mettre en œuvre les meilleures pratiques. La phase pré analytique. La gestion des commandes de réactifs. 17 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

18 La qualité du prélèvement. Echantillon de Résultats mauvaise qualité mal interprétés Solution:  Mettre en place des formations périodiques (Chaque 3 mois).  Expliquer au patient les conditions de prélèvement et son intérêt.  Surveiller l’efficacité des actions.  Mauvaise antibiothérapie  Antibiothérapie abusive  Absence d’antibiothérapie 18 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

19 La Gestion de l’approvisionnement Identification des dysfonctionnements Causes probables des dysfonctionnements.  Absence de responsable chargé des commandes en Allemagne.  Manque de déploiement des fonds pour assurer le transport des produits 19 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

20 Conséquences des dysfonctionnements.  Augmentation du coût et du délai des opérations Destruction des réactifs périmés ou dégradés par le transport Déviation aux procédures  Perturbation des activités de soin Incapacité de réaliser un examen Prolongation du temps de rendu des résultats 20 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

21 Sélectionner les dysfonctionnements majeurs 21 Dysfonctionnements acceptables Dysfonctionnements inacceptables Diagramme d’évaluation et de classification des dysfonctionnements V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

22 Actions d’amélioration  Etablir un contrat avec les fournisseurs locaux  Identifier un responsable chargé des commandes en Allemagne.  Allouer un budget pour l’envoi des réactifs par transport express 22 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE V. DE LA VOLONTE POLITIQUE A DES ACTIONS CONCRETES ET DES RESULTATS PERENNES.

23 VI. CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES. 1. Conclusions. Tableau résumant l’évolution des différentes taches Taches réalisée Taches en cour 23 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE c

24 VI. CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES. 2. Perspectives. Dans le domaine de la santé l’accréditation ne devrait pas se limiter strictement à la conformité à la norme mais juger aussi de l’efficience des politiques et procédures afin de promouvoir l’excellence opérationnelle au service du patient. 24 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

25 MERCI. 25 Mabala Kaba HARRY Mastère Spécialisé NQCE

26 26


Télécharger ppt "MISE A NIVEAU DU LABORATOIRE DE BACTERIOLOGIE DU CENTRE DE RECHERCHE MEDICALE DE LAMBARENE (CERMEL) SELON LA NORMES ISO 15189: DE L’ACCREDITATION A L’EXCELLENCE."

Présentations similaires


Annonces Google