La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rappel méthodologie construction TFE UE 3.4.S6 et 5.6.S6 Anne Bertrand Callède Nathalie Renou UE RECHERCHE 2014 NR - ABC1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rappel méthodologie construction TFE UE 3.4.S6 et 5.6.S6 Anne Bertrand Callède Nathalie Renou UE RECHERCHE 2014 NR - ABC1."— Transcription de la présentation:

1 Rappel méthodologie construction TFE UE 3.4.S6 et 5.6.S6 Anne Bertrand Callède Nathalie Renou UE RECHERCHE 2014 NR - ABC1

2 OBJECTIFS de la séquence  Identifier les différentes étapes de la démarche de recherche,  Identifier les consignes de présentation en lien avec les apports théoriques des UE 6.1, 3.4 et 5.6  Faciliter la construction du travail de fin d’étude autour d’un support commun et institutionnel. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 2

3 Plan de l’intervention  Nature du travail demandé  Les étapes majeures du travail de recherche  Consignes de présentation  Les ressources mises à disposition de l’ESI.  Références bibliographiques UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 3

4 NATURE DU TRAVAIL DEMANDÉ « Le mémoire est un travail écrit, individuel, obligatoire dans les formations de niveau Licence. Il s’agit de réaliser un travail réflexif, méthodique et rigoureux à partir d’une situation en lien avec la filière de formation aux soins infirmiers. C’est un travail d’initiation à la recherche. « S’apparente à l’apprentissage : au faire sans savoir faire pour apprendre à faire » ENYOUMA M. « qu’entend-on par « initiation à la recherche ? ». Revue de l’infirmière. N° 34. Janvier 1998 p 20. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 4

5 L’étudiant est amené à problématiser de façon singulière une situation professionnelle, à rassembler des données empiriques et théoriques, à les analyser, à les mettre en relation, à leur donner du sens, et à traduire le cheminement de sa réflexion. » « Chemin qu’on ouvre dans le partiellement connu, le mal connu ou l’inconnu pour en savoir plus…» ENYOUMA M. « qu’entend-on par « initiation à la recherche ? ». Revue de l’infirmière. N° 34. Janvier 1998 p 20. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 5

6 La réflexivité capacité d’un praticien de prendre sa propre pratique, ou les situations rencontrées au cours de sa pratique comme objet de réflexion, voire de théorisation. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 6

7 « Le processus cherche à décrire les phénomènes observés, à les explorer, à établir les relations existantes entre les phénomènes et à tenter de donner des éléments de compréhension en interrogeant les connaissances des disciplines relevant des champs des sciences humaines, sciences biologiques et médicales, sciences et techniques infirmières. Le mémoire s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la qualité des soins et de développement de la recherche en soins infirmiers. » UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 7

8 Démarche scientifique qui repose sur une confrontation d’idées issues de l’expérience et de l’imagination avec des données concrètes et réelles dont le but est de confirmer, nuancer ou rejeter ses idées de départ. Elle permet de prendre de la distance par rapport à des pré supposés et repose sur le principe de la rigueur intellectuelle : effort de réflexion, explication, compréhension, démonstration par rapport à une réalité qu’on souhaite étudier, transformer, clarifier. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 8

9 Le travail demandé aux étudiants s’intègre dans une démarche appelée «recherche compréhensive». La recherche compréhensive vise à donner un sens aux phénomènes analysés à partir de l’étude des facteurs d’une situation prise dans sa complexité. «C’est une aventure intellectuelle qui s’appuie sur l’acquisition des connaissances et le développement des compétences acquises au cours des études 1 ». 1 ROBERTON, Geneviève ; CATEAU, Chantal. Diplôme d'Etat infirmier, Le travail de fin d'études(TFE). France : Masson UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 9

10 Le mémoire, document final écrit, retrace le cheminement de l’étudiant de la (des) situation(s) d’appel à la question de recherche ou à l’hypothèse. Il évalue l’UE 5.6.S6. 25 à 35 pages en moyenne sont attendues, hors annexes. Les consignes de rédaction et de présentation figurent à la fin du power point, UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 10

11 Le mémoire est précédé d’une note de recherche de 4 à 5 pages qui évalue l’UE 3.4.S6. Elle présente la (les) situation(s) d’appel, le questionnement de départ, les références théoriques sur lesquelles l’étudiant projette d’appuyer son travail et la méthodologie d’exploration envisagée. La note de recherche correspond à un point d’étape dans la démarche de recherche.  fait l’objet d’un cours à part. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 11

12 Les ETAPES MAJEURES dans l’élaboration du travail de recherche. 1.Elaboration et expression des motivations dans le choix d’un thème 2.Réflexions et recherches préalables conduisant au choix du sujet. 3.Recherches documentaires liées au sujet étudié 4.Démarche de problématisation : mise en exergue des problèmes identifiés. 5.Formulation d’une hypothèse ou d’une question de recherche 6.Projet d’enquête et construction des outils 7.Traitement du recueil de données et analyse des résultats 8.Mise en évidence des résultats et interprétation 9.Discussion et confrontation avec l’hypothèse ou à la question de recherche. 10.Conclusion et perspectives de la recherche UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 12

13 MODELISATION METHODOLOGIE DU TEFE Introduction Généraliste : explique globalement à quel niveau se situe le sujet traité, le pourquoi, quel intérêt, quelle référence…. C’est une approche réflexive du TFE, elle doit ensuite présenter les étapes : réfléchir les articulations pour que cela donne envie de lire. Elle ne peut donc s’écrire qu’à la fin du travail. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 13

14 I- De la situation d’appel à la question de départ (source possibles : situation de stage, articles professionnels, reportages professionnels…) Description de la situation d’appel : situation professionnelle questionnante : constat décrit clairement, précis, factuel et concis  QQOQCP utile pour la finalité de la thématique envisagée : temps utilisé : le présent, pronom utilisé : je UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 14

15 Une fois la description précise effectuée : c’est une phase interrogative  elle doit être analysée puis questionnée Pronom utilisé : « nous »  position du chercheur  prendre de la hauteur Qu’est ce qui nous a interpellé dans cette situation ?  phase de rupture et exploratoire plusieurs questions de « départ provisoires » possibles. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 15

16 Cela va permettre d’éclater le sujet, de trouver plusieurs pistes éventuelles de travail pour la recherche afin de n’en conserver qu’une seule, une fois l’analyse (problématisation) de la situation effectuée.  détermine aussi le champ disciplinaire : sociologique, anthropologique, philosophique, pédagogique…. Phase de rupture = AUTO QUESTIONNEMENT UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 16

17 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 17 L’objectif est d’atteindre un niveau qualitatif d’informations pour aborder le sujet de la meilleure des façons : tri, filtrage des informations. L'exploration est l'étude du thème choisi dans le but d'atteindre une certaine qualité d'information sur l'objet étudié et de trouver les meilleures manières de l'aborder. PHASE EXPLORATOIRE INITIALE  PAS SYSTEMATIQUE DEPEND DU SUJET

18 Durant cette phase, l’étudiant doit trouver et analyser en lien avec la situation et/ou le thème des travaux de référence, connaissances…. (aide à cerner les questionnements). Il peut même si besoin, effectuer des rencontres préalables (recherches exploratoires, entretiens exploratoires…) avec des professionnels compétents dans le domaine d’étude souhaité  afin de mieux cerner ses questionnements pour arriver à une question de départ stabilisée. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 18

19 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 19 Elle peut donc se faire en deux parties menées parallèlement ou successivement :  Des lectures associées selon les sujets à des personnes ressources, des rencontres.  Un tri documentaire. Ce travail éventuel permet d’enrichir : Le cadre conceptuel ou théorique. L'enquête sur le terrain. Permet de faire émerger les éléments les plus pertinents, d’enrichir l’analyse pour là encore stabiliser la question de départ

20 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 20

21 annihiler les jugements de valeur ++  prendre de la hauteur ++  position du chercheur ++. La phase de rupture et de questionnement est le préalable à toute recherche, l’étudiant au cours de cette phase va identifier ses prénotions, ses préjugés, ses a priori lui permettant d’engager une démarche de recherche avec un œil neuf  annihiler les jugements de valeur ++  prendre de la hauteur ++  position du chercheur ++. La rupture va permettre de faire une place nouvelle à ce qui pourrait être exploré et va permettre une analyse de la situation plus riche car déjà nourrie de sources bibliographiques, réglementaires référencées. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 21 De plus ++++

22 Interroger la situation de départ par des questions provisoires est indispensable. Les questions peuvent être formulées en regard : - Des textes réglementaires - Des techniques de prises de soins - Des valeurs professionnelles et des valeurs personnelles - Des savoirs qui découlent des UE du référentiel de formation - De la conception de la profession IDE sur les plans sanitaires, économiques et sociaux - De la situation éthique…… UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 22

23 Pour la description et l’analyse (problématisation) UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 23

24 En quoi la situation nous interpelle ? En tant que chercheur !!! Pourquoi cette situation ? Quelles sont nos motivations ? Dans quel contexte situons-nous notre situation ? Quelles sont nos sources ? Quelle adéquation avec le QQOQCP ? Que nous manque t-il ? Quels sont les faits précis ? Quel est l’intérêt professionnel ? Le rapport avec la profession ? Quel questionnement ? Par ex: si nous nous positionnions du point de vue du patient, de l’institution, des acteurs ? UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 24

25 Cette phase d’exploration initiale (description analyse, questions provisoires, pré- explorations documentaires… : rupture) va permettre au final de faire…. émerger la question de départ définitive la plus pertinente, celle pour laquelle l’étudiant va se sentir le plus concerné, le plus motivé ainsi que le ou les champs disciplinaires. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 25

26 Atout de la question de départ : elle doit être : Claire, précise, concise, Réaliste, accessible Pertinente et recevable.  d’où l’intérêt de l’enrichir initialement. Ne commence jamais par pourquoi (accusateur) Mais peut débuter par …. Comment expliquer, comprendre…, En quoi ? Qu’est-ce qui fait que ? … UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 26

27 Elaboration du cadre conceptuel théorique à partir de la question de départ Conception de la problématique  à la fin de la recherche conceptuelle, théorique. Que pouvons nous retenir ? Choix d’une Question de recherche Naissance d’hypothèses de recherche à valider ou non sur le terrain UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 27

28 II- Cadre conceptuel cadre de référence Concept Définition et Références bibliographiques d’auteurs reconnus et analyse de ces définitions : - comment comprenons-nous la ou les définitions ? - ce que cela permet de comprendre dans notre situation ?  Lien avec la situation Même procédure pour chaque concept …. Attention …… pas plus de 3 explorations conceptuelles principales maximum (des sous concepts peuvent parfois être utilisés de façon plus superficielle si besoin)  Rappel : c’est une initiation à la recherche. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 28

29 Le cadre conceptuel est une étude de documents écrits et/ou audiovisuels par des auteurs reconnus par les scientifiques en relation avec le thème choisi.  il faut faire le lien entre les différents mots-clés (concepts) qui composent la question de départ. Cette recherche bibliographique permet de s'informer des recherches déjà menées sur le thème du travail.  permet également de faire le point sur l’état de la science dans le domaine exploré par l’apprenti chercheur. AINSI DONC : UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 29

30 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 30 Cette analyse permet d’articuler les propos rencontrés et les données théoriques. Elle construit un cadre de référence fiable, pertinent et référencé autour de la situation et/ou du thème choisi. Permet de clarifier l’objet de recherche (objet de l’écriture) et de formuler de façon plus précise sa question de recherche.

31 Problématique, question de recherche, hypothèse LA PROBLEMATIQUE Résultat écrit de la problématisation post cadre conceptuel : C’est la formulation du cheminement des orientations prises par l’Etudiant. Elle permet de circonscrire l’objet de recherche et aboutit à la formulation d’une question de recherche et/ou d’une hypothèse*. *INITIATION A LA DEMARCHE DE RECHERCHE - UE. 3.4 et 5.6 NICOLE JEANGUIOT, MARIE-MADELEINE COILOT, HELENE PEYNET, ANNE RAYNERT. Collection : Réussir en IFSI Editeur ESTEM 2011.Réussir en IFSI UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 31

32 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 32 C’est l’approche ou la perspective que le chercheur décide d’adopter pour traiter le problème (R. QUIVY 1995). Etape importante : c’est à partir d’elle que l’on envisage le projet d’enquête et la construction d’analyse. A ce stade, l’étudiant synthétise l’ensemble de sa réflexion. Ce travail le conduira à formuler la question de recherche.

33 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 33 QUESTION DE RECHERCHE Question synthétisant les problèmes à partir de l’objectif général de recherche. Question spécifique, explicite et construite qui aboutit à la formulation d’une ou plusieurs hypothèses qui seront explorées ultérieurement. Il faut commencer à penser à la question de recherche avant le lancement de la recherche… Il faut se réserver la possibilité de la faire évoluer à mesure que l’on avance dans le cheminement.

34 Les critères d’une question de recherche : Clarté, précision, concision, pertinence Faisabilité : réalisme de la question, ampleur de la recherche, de l’enquête  initiation. La question de recherche est l’objet d’une révision et d’une reformulation. Elle a pour objectif d’apporter des précisions sur les participants et le site de recherche de l’étude. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 34

35 HYPOTHESE DE RECHERCHE : carrefour clé de la démarche Réponses provisoires à la question de départ. Fil conducteur de la recherche, trame du mémoire, c’est l’idée, au sens théorique du terme, qui sera mise à l’épreuve : celle des travaux effectués avant (partie théorique) et celles des propres travaux du chercheur (enquêtes de terrain).  sorte d’interprétation de la recherche en cours, positionnement en faveur d’une thèse qu’il s’agit ensuite d’essayer de soutenir. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 35

36 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 36 Elle peut être infirmée ou confirmée, sans préjuger du résultat de la recherche. C’est la rendre explicite par rapport au problème posé et à la méthode choisie. Elle demande une implication théorique : à ce stade, il vous faut choisir une orientation plutôt qu’une autre afin de donner sens (le vôtre) à l’objet de recherche que vous avez construit. KEVASSAY S. « mémoire de recherche » Editions Vuibert 2003 Ibid.

37 Exemple d’amorce de question : Ainsi donc nous pourrions supposer….. Ainsi nous pourrions dire …. Il va ensuite falloir construire un modèle d’analyse  choisir des outils adaptés à l’enquête que l’on souhaite travailler pour valider ou non nos hypothèses de recherche : questionnaire, enquêtes, entretiens… étude qualitative ou quantitative.. MODELE D’ANALYSE Elaboration d’outils de recherche UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 37

38 L'analyse est la confrontation de la théorie à la réalité du terrain. Elle permet d’éclairer la recherche et de se positionner par rapport à l’hypothèse posée. Va permettre de vérifier et de répondre aux questions en interrogeant une population liée au thème et à la problématique. Pour ce faire il faut élaborer un projet d’enquête, établir un échantillon et construire des outils d’enquête appropriés (critères de jugement). UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 38

39 Enquête de terrain Présentation du dispositif et des modalités d’enquête 1.1 Choix et construction de l’outil d’enquête 1.2 Choix des lieux et des populations 1.3 Modalités de réalisations 1.4 Traitement des données recueillies Phase constructive. But : valider (confirmer ou infirmer) l’hypothèse posée. Quel terrain ? Quel échantillon ? Approche qualitative, quantitative ? (cf cours ABC ++) Recueil de données, analyse et interprétation des résultats  permet de valider ou non l’hypothèse  phase importante ++ Choix des outils ? : observation, entretien semi directif, questionnaire, etc. Traitement et analyse des données Validation ou non hypothèse ou question de recherche Pour l’apprenti chercheur EIDE, il est convenu que l’approche qualitative est plus facile…. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 39

40 La réussite d’une démarche de recherche est liée à la pertinence et à la qualité des informations (validité). Est-ce que les informations que je choisis de recueillir sont en adéquation avec l’objectif de la recherche, à quoi vont-elles me servir pour confirmer ou infirmer mon hypothèse (pertinence) ? Est-ce que les informations que je recueille sont bien celles que je veux obtenir (validité) ? Intérêt ++ de construire le modèle d’analyse avant ou en même temps que l’outil d’exploration UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 40

41 Analyse des données recueillies Synthèse, limites et apports But : Trouver les moyens de décrire en termes observables la façon dont la question se manifeste ou pas dans la réalité. Initier l’analyse des résultats d’une étude dans le domaine des soins et capacité à argumenter les outils utilisés. Phase cruciale  il s’agit de lire, classer et interpréter ce que l’on a récolté durant l’enquête. Il convient de souvent revenir aux objectifs poursuivis par le chercheur  Que recherche-ton ? que souhaitons-nous démontrer ? Discussion et mise en évidence des résultats UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 41

42 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 42 En fonctions des outils choisis, l’analyse sera différente. L’interprétation des résultats doit être claire et précise et correspondre à l’hypothèse ou à la question de recherche. Interpréter consiste à se demander si les résultats répondent bien à la question de recherche, confirme ou non l’hypothèse.

43 Conclusion du mémoire  c’est la mise en perspective du travail et l’évolution professionnelle Bibliographie Annexes Résumé du mémoire et Abstract. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 43

44 Consignes de présentation du TFE. CONSIGNES D’IMPRESSION ET DE FORME (cf consignes A. Bertrand Callede) 1.1 Format Le document est tapuscrit sur papier, format A4 (21x 29.7 cm), au recto uniquement. 1.2 Marges - La marge du haut : 3 cm - La marge du bas : 3 cm - La marge de gauche : 3 cm - La marge de droite : 2 cm 1.3 Police La police de caractères est standard, TIMES NEW ROMAN ou ARIAL, et la taille est de 12 points, en bleu ou noir pour le corps du texte. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 44

45 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC L’interligne - L’interligne est de 1.5 et l’alignement est « justifié ». - La table des matières, la bibliographie peuvent être en interligne simple. C’est aussi le cas des citations quand celles-ci dépassent les deux lignes. 1.5 La pagination - Le document est paginé entièrement en chiffres arabes. Il comprend 25 à 35 pages de l’introduction à la bibliographie. - Les annexes peuvent être paginées mais ne sont pas comptabilisées dans le nombre de pages attendu.

46 1.6 Les citations et références (cf consignes A. Bertrand Callede) Les citations écrites en italique doivent être marquées par des guillemets (« ») et les citations dans les citations par des guillemets simples (‹ ›) ou des apostrophes (‘ ‘). Les citations doivent être accompagnées d’une information complète du document, et de la page exacte (p. ex. p. 13 [une seule page] ou pp [plusieurs pages]). Cette information doit se trouver sur la même page que la citation. La référence (chiffre de renvoi automatique ou non) de notes de bas de page numérique devra être pointée soit au début de la citation, soit à la fin et avant le point de ponctuation. Les notes de bas de pages seront rédigées en police 10 et en police 12 pour la bibliographie. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 46

47 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC Les normes de rédaction d’une bibliographie (cf consignes A. Bertrand Callede) La rédaction d’une bibliographie permet de respecter les auteurs qui ont édité des ouvrages de référence. Elle permet également de valoriser la qualité d’une communication écrite structurée. La rédaction d’une bibliographie répond à des règles universelles. Son organisation sera thématique et alphabétique et/ ou chronologique. La description de la bibliographie doit permettre au lecteur de retrouver le document signalé. Sa présentation doit être cohérente, précise, lisible. Chaque élément doit être nettement séparé de l'élément suivant (par un point...).

48 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 48 Les éléments qui constituent la référence est le reflet de la notice bibliographique (ISBD): Auteur Titre Édition (et mention d’édition) Année (d’édition) Lieu (d’impression) Nombre de pages Collection (n°)

49 Les ressources mises à disposition des Apprentis-chercheur Le maitre de mémoire  choisi par tirage au sort assure, dans une interaction dynamique et en relation avec les membres de l’équipe pédagogique, la guidance de l’étudiant. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 49

50 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 50 Il est :  Garant de l’application de la procédure conforme aux textes réglementaires.  Garant du respect des règles éthiques et déontologiques dans la conduite d’une démarche de recherche (autorisations préalables à l’enquête exploratoire, garantie de confidentialité dans les modalités de transmission des informations)

51 Il a pour rôle de :  assurer l’accompagnement de l’étudiant dans la méthodologie de la démarche de recherche,  susciter le questionnement de l’étudiant en vue de faciliter son cheminement, guider à partir de documents écrits produits par l’étudiant, mais n’intervient pas dans la rédaction finale du document, UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 51

52 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 52  conseiller l’étudiant dans sa recherche documentaire, avec l’appui éventuel d’un documentaliste,  orienter l’étudiant vers des personnes ressources (l’étudiant peut également faire appel à des personnes ressources),  contrôler le respect de l’échéancier,

53  assurer auprès de chaque étudiant des rencontres individuelles et/ou collectives, entre le S5 et le S6 prises sur du temps de travail personnel guidé (TPG), proposer des rencontres supplémentaires selon les besoins de l’étudiant,  assurer une traçabilité du travail de guidance,  évaluer la note de recherche et orienter vers des réajustements éventuels,  valider la question de départ,  valider l’orientation de la phase de problématisation, UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 53

54  valider les outils d’investigation de la phase exploratoire, après avoir conseillé l’étudiant sur le choix, la construction et la fiabilité d’un ou de plusieurs outils (s’agissant d’une phase exploratoire, les observations, entretiens, analyse de documents... seront en nombre limité),  évaluer la production du travail écrit et son argumentation orale en collaboration avec une personne qualifiée dans le domaine de recherche exploité par l’étudiant. 1 1 Préconisation Travail de recherche IDE CEFIEC Pays de la Loire UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 54

55 La production finale du TFE reste cependant sous contrôle de l’Etudiant qui a liberté dans ses choix de ne pas suivre les conseils … Le référent pédagogique est garant de la méthodologie pas du contenu produit, UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 55

56 Le projet pédagogique : permet la progression des apprentissages : Les analyses de situation (stages et en lien avec les UE), les TD des Unités d’intégration mis en place dès le 1 er semestre développent la réflexivité et favorisent le questionnement chez l’étudiant. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 56

57 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 57 Moyens matériels : Des moyens documentaires, bibliographiques et multimédia sont accessibles aux étudiants  RENCONTRE +++ AVEC DOCUMENTALISTE (disponibilité/anticiper les recherches) Du temps est consacré à ce travail, parmi les heures de TD des UE 3.4. et 5.6. mais aussi parmi les heures de TPG des semestres 4, 5 et 6 selon les modalités définies dans les UE. + temps de travail personnel +++++

58 L’organisation du document Première page: page de couverture -Titre du mémoire. -Nom patronymique, le prénom et le nom usuel de l’étudiant. -Mémoire de Fin d’études - UE 5.6. S6 - Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles. -Date de remise du travail. -Nom de l’IFSI. -Nom du maitre de mémoire UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 58

59 Deuxième page : - Note aux lecteurs : « Il s’agit d’un travail personnel et il ne peut faire l’objet d’une publication en tout ou partie sans l’accord de son auteur». Troisième page : - Présentation de remerciements, facultative, en accord avec les personnes citées. Quatrième page : -Table des matières avec repères de pagination : comporte les titres des parties et les sous-titres, les annexes numérotées en chiffres romains. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 59

60 UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 60 Pages suivantes: -Contenu du travail. -Anonymat des lieux et des personnes enquêtées respecté. Bibliographie: -Présentée après la conclusion et avant les annexes. -Rédaction selon les normes indiquées par ABC. Annexes: -Référencées dans le corps du texte. Quatrième de couverture: -Abstract en français et en anglais. -Mots clés (5 maximum).

61  QUIVY R., CAMPEHOUDT L.V., 1988, Manuel de recherche en sciences sociales,, Paris, Bordas  POISSON M., ème édition, Mémoire de fin d’études infirmières, guide méthodologique, Paris, Maloine  POISSON M., JOVIC L., 2011, Initiation à la démarche de recherche, Mémoire de fin d’études, Paris, Maloine  FORMARIER, Monique ; JOVIC, Ljiljana ; GOISNEAU, Cécile ; POIRIER- COUTANSAIS, Geneviève. Spécial méthodologie : Recherche en Soins Infirmiers. France : ARSI. Novembre pages.  ENYOUMA Marcus, la question du travail de fin d’études posée aux IFSI – Revue Soins, N°692, janvier/février 2005, pages 44 à 47.  Méthodes de recherche en sciences infirmières, approches quantitatives et qualitatives (2007); Loiselle C.G.,Profetto-Mc Grath, Polit et Beck BIBLIOGRAPHIE UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 61

62 SITE INTERNET Le NetScoring : document en ligne présentant un ensemble de critères pouvant être utilisés pour évaluer la qualité de l'information de santé sur l'Internet. Disponible au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rouen : Mise à jour REVUE Recherche en soins infirmiers. France : ARSI (Association de recherche en Soins Infirmiers). Mars. 2002, n°68. Revue trimestrielle ISSN : ARTICLE PARAGGIO. M.J.; PRIETO- BEDERT, P. Le travail de fin d’études au centre des préoccupations pédagogiques. Soins Cadres, Février 2003, n°45, pages AUTRE DOCUMENT (brochures, dictionnaires, fascicules...) IFCS AP-HP. Livret mémoire, guide à l’usage des étudiants. Paris : AP- HP pages. UE RECHERCHE 2014 NR - ABC 62


Télécharger ppt "Rappel méthodologie construction TFE UE 3.4.S6 et 5.6.S6 Anne Bertrand Callède Nathalie Renou UE RECHERCHE 2014 NR - ABC1."

Présentations similaires


Annonces Google