La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il était une fois un architecte naval qui, après une dure vie de labeur, passée à dessiner des bateaux et écrire des articles dans des revues nautiques,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il était une fois un architecte naval qui, après une dure vie de labeur, passée à dessiner des bateaux et écrire des articles dans des revues nautiques,"— Transcription de la présentation:

1

2 Il était une fois un architecte naval qui, après une dure vie de labeur, passée à dessiner des bateaux et écrire des articles dans des revues nautiques, décida que sa retraite devait se dérouler dans une richesse et un luxe insolents qu’il n’avait jamais connus jusqu’alors…

3 Il recruta partout en France des équipages, arma 7 Tabasco qu’il fit mettre à l’eau, dans la plus grande discrétion, à la faveur de la nuit, au mois d’août de l’an de grâce 2007.

4 Au petit matin, la flotte quitta le petit port de Cap Coz, pour une destination dont seul le noir cerveau de leur chef avait connaissance. Ils naviguèrent longtemps, longtemps… L’inconnu de tous les dangers défilait inlassablement devant leurs yeux délavés…

5 Très vite, ils s’aperçurent que Captain’ Guts était un marin d’expérience et, bien qu’il les menât rudement, ils remirent entre ses mains leur pauvres âmes dévouées… Les malheureux mousses, engagés sur les bateaux contre leur volonté, étaient soumis aux tâches les plus pénibles, et s’endormaient parfois n’importe où. Abrutis par la mer et le soleil, qu’ils étaient…

6 Un jour ils croisèrent un navire chargé de trésors et de richesses. Ils le prirent aussitôt en chasse; la poursuite dura de longues heures…

7 Mais le traître, à la faveur d’un bouchon de brume, leur échappa dans le néant…

8 La funeste armada reprit la longue route vers une côte que Captain’ Guts leur avait désignée d’un doigt nerveux. Ils traversèrent des zones de calme qui mirent leurs nerfs à rude épreuve…

9 Sur un signal sonore connu d’eux seuls, ils jetèrent l’ancre en bordure de ce malheureux rivage et se précipitèrent vers le premier village afin d’y commettre leurs atroces méfaits…

10 Adoptant les coutumes vestimentaires locales, les mousses étaient envoyés en éclaireurs afin de repérer les maisons qui contenaient le plus grand nombre de richesses.

11 Ils pillèrent, volèrent, brûlèrent… On dit même qu’ils enlevèrent des bébés… Horreur !...

12 Le temps de piller les autres villages, les mousses étaient chargés d’enterrer le butin.

13 Mais les marins, épuisés par tant d’atrocités, mal nourris et interdits d’alcool, commençaient à tourner le dos à leur capitaine. La mutinerie n’était pas loin…

14 Mais Captain’ Guts, en homme avisé, veillait au grain: il perçut le malaise, réfléchit longuement et parla ainsi: «Les gars, écoutez-moi ! Et vous les filles aussi. Et les moussaillons également. Vous m’avez été dévoués et vous avez fait du bon boulot ! Vous méritez à présent de vous détendre. Que l’un d’entre vous s’en aille quérir à boire et à manger. Que l’on s’amuse et demain nous rentrerons à la maison ! » Ce fut aussitôt un immense hourra ! qui explosa de toutes les bouches: « Longue vie à Captain’ Guts ! »

15 Les bateaux furent mis à couple, les tables et les couverts mis en place. Les vivres furent apportés en quantité. On allait encore gâcher du pain !...

16 Les libations commencèrent…

17 …continuèrent au coucher du soleil… …et se prolongèrent fort tard dans la nuit…

18 Evidemment, le lendemain, ça n’était pas très beau à voir …

19 Une fois remis de leurs émotions, ils revinrent vers leur base arrière, et c’est sous l’œil vigilant du patron que le déchargement du butin commença.

20 Les richesses furent entassées dans une vieille charrette pourrie qui les attendait au quai. Les moussaillons effectuèrent plus de cent fois la navette et ce pénible travail ne se termina qu’au petit jour…

21 Le lendemain, Captain’ Guts réunit ses équipages pour effectuer le partage du butin. Chacun reçut sa part. Captain’ Guts était désormais un homme riche… mais contre toute attente, il ne conserva du butin…

22 …que cette demi-coque réalisée par l’un de ses marins… Une sacrée bandes de pirates !

23 Réalisation Jean Inizan


Télécharger ppt "Il était une fois un architecte naval qui, après une dure vie de labeur, passée à dessiner des bateaux et écrire des articles dans des revues nautiques,"

Présentations similaires


Annonces Google