La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recherche & Développement Mars 2006 Web 2.0 : quand les utilisateurs deviennent producteurs autant que consommateurs Plénière Autograph du 21 mars 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recherche & Développement Mars 2006 Web 2.0 : quand les utilisateurs deviennent producteurs autant que consommateurs Plénière Autograph du 21 mars 2006."— Transcription de la présentation:

1 Recherche & Développement Mars 2006 Web 2.0 : quand les utilisateurs deviennent producteurs autant que consommateurs Plénière Autograph du 21 mars 2006 S. Bertrand, Ch. Aguiton, D. Cardon - France Télécom R&D

2 Recherche & Développement Mars 2006 Sommaire  Web 2.0, définitions  Origines et développements  Deux applications mettant en œuvre le concept de folksonomy

3 Recherche & Développement Mars 2006 Introduction…  Réelle rupture ou effet de mode ? "Web 2.0" : expression de O'Reilly (août 2005) Effet de baptême ? De nombreux services sont maintenant estampillés "Web 2.0" Pas encore de business model vraiment probant…  Vague de nouveaux services sur le Web autour de 2 évolutions: Techno : haut débit + évolution des protocoles web Le web devient à la fois serveur de contenus et serveur d'applications… Usages : des utilisateurs producteurs autant que consommateurs… Social Media, Réseaux sociaux, pro-am, …

4 Recherche & Développement Mars 2006 Définitions du Web 2.0 (1/4) L'expression "Web 2.0" renvoie à la seconde phase du Web, aussi bien en terme d'architecture qu'en terme d'applications qui y sont développées Web 2.0 Web participatif Le Web en tant que plateforme Valeur cumulée de l'intelligence collective "La valeur est dans les données" Indépendance aux terminaux Programmation légère RSS & Notification

5 Recherche & Développement Mars 2006 Définitions du Web 2.0 (2/4)  Web participatif – Le web devient un medium pleinement participatif dans lequel les utilisateurs sont à la fois lecteurs et auteurs. Cette participation n'est pas restreinte aux médias, elle touche également de plus en plus la communication.  Le web en tant que plateforme – La plupart des services Web 2.0 émergents offrent une partie de leurs fonctionnalités à travers d'APIs que des développeurs tiers peuvent mettre à profit dans leurs propres applications.  Valeur cumulée de l'intelligence collective – Les actions cumulées des utilisateurs et les données qu'ils produisent (des tags par exemple) ajoutent de la valeur au système global.

6 Recherche & Développement Mars 2006 Définitions du Web 2.0 (3/4)  Indépendance aux terminaux – Il est important de remarquer que le Web 2.0 n'est pas restreint au monde des PC. Opera a récemment annoncé la mise à disposition d'AJAX sur les mobiles, au travers de leur navigateur.

7 Recherche & Développement Mars 2006 Définitions du Web 2.0 (4/4)  RSS et notification : RSS permet aux utilisateurs de souscrire à une page web et d'être notifiés de tout changement sur cette page.  Programmation légère : L'ouverture des API permet aux plus technophiles des internautes de coupler des applications existantes pour en créer de nouvelles (phénomène du "mash-up"). Les types de langages et d'interfaces les plus répandus dans le Web 2.0 sont des langages légers comme Javascript/XML (AJAX).

8 Recherche & Développement Mars 2006 Le nouveau visage de la communication Web 2.0Web 1.0 Voix, IM, . Principalement 1 vers 1, ou en cercle fermé. Blogs, photos, vidéos, calendriers partagés, etc. Principalement communication de groupe. Relativement ouvert sur l'extérieur.

9 Recherche & Développement Mars 2006 O'Reilly : du Web 1.0 au Web 2.0  Quelques exemples d'applications emblématiques du Web 1.0, et leur pendant dans le Web 2.0 Web 1.0 Web 2.0 DoubleClick  Google AdSense Ofoto  Flickr Akamai  BitTorrent Encyclopaedia Britannica  Wikipedia Sites personnels  Blogs Publication  Participation Répertoires (taxonomy)  Tagging ("folksonomy") Stickiness  Syndication

10 Recherche & Développement Mars 2006 Origines et développements 1/4  Web 2.0, un nouveau "boom" Internet Floraison de nouveaux services Effervescence et activisme Web 2.0 Mais sans capital risque (Ilab SF, H. Rheingold) Et inquiétudes sur l'avenir d'Internet : neutralité, telcos/IP (H. Rheingold)  À partir de la baie de San Francisco Concentration de compétences et ressources : Berkeley & Standford, Google & Apple, etc. Usages très largement diffusés de media sociaux, Craigslist depuis 1995, Friendster, MySpace, etc.

11 Recherche & Développement Mars 2006 Origines et développements 2/4  Craigslist : un des pionniers d’usage du web 2.0

12 Recherche & Développement Mars 2006 Origines et développements 3/4  Un contexte culturel spécifique aux Etats-Unis Individualisme et isolement / valorisation de la "community" Fluidité entre entreprises / non-profit / recherche  Un climat propice, à SF, aux approches collaboratives Depuis 1999, nouvelle vague de mobilisations (Seattle, guerre en Irak, mariage homosexuel, global warming, etc.) San Francisco à la pointe des aspirations pour une société plus solidaire, se préoccupant du lien social (community) et défendant le développement durable

13 Recherche & Développement Mars 2006 Origines et développements 4/4  Open Source et Free Software Toutes les applis du Web 2.0 ne sont pas en libre Mais partout ouverture des API Force du Free Software : son caractère cumulatif  Coopération et barcamps Les 'gros', Ebay, Yahoo!, Google, achètent services Web 2.0 Bouillonnement créatif à partir de San Francisco O'Reilly lance les 'Foo camp' En rupture, les Barcamp, "an ad-hoc un-conference born from the desire for people to share and learn in an open environment" Dissémination géographique et thématique (tagcamp, videocamp, etc.)

14 Recherche & Développement Mars 2006 Deux applications mettant en œuvre le concept de "folksonomy"  2 exemples d'applications Web 2.0 qui mettent l'accent sur la "folksonomy"  Flickr Partage de photos, feedback, API ouvertes Créé en 2003, racheté par Yahoo! en mars 2005 Aujourd'hui : 2 millions d'utilisateurs, 100 millions de photos hébergées  del.icio.us Tagging de sites web, folksonomy Racheté par Yahoo! en décembre utilisateurs à l'heure actuelle

15 Recherche & Développement Mars 2006  Partage de photos avec sa famille, ses amis, et au-delà  Feedback commentaires, notes, tags, favoris  API ouvertes Publication vers la plupart des plateformes de blogs du marché Galaxie d’applis web qui exploitent les données Flickr hors de Flickr options de partage et feedback ajout de notes sur une photo Flickrgraph : visualisation des contacts

16 Recherche & Développement Mars 2006  Tagging de sites web Les utilisateurs apposent des « tags » sur leurs sites web préférés via l’appli del.icio.us  Double objectif : Gestion personnelle de ses bookmarks Partage des tags avec la communauté Les sites les plus populaires du jour « tagcloud » : la liste des tags les plus populaires

17 Recherche & Développement Mars 2006  Folksonomy L’ensemble des tags apposés par les utilisateurs crée du sens (folksonomy = folk + taxonomy)


Télécharger ppt "Recherche & Développement Mars 2006 Web 2.0 : quand les utilisateurs deviennent producteurs autant que consommateurs Plénière Autograph du 21 mars 2006."

Présentations similaires


Annonces Google