La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Mumbai : modernité, inégalités » étude de cas Nariman Point, vu de Marine Drive : Mumbai, métropole portuaire ouverte sur la mer d’Oman Marianne Izembart-Sdika,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Mumbai : modernité, inégalités » étude de cas Nariman Point, vu de Marine Drive : Mumbai, métropole portuaire ouverte sur la mer d’Oman Marianne Izembart-Sdika,"— Transcription de la présentation:

1 « Mumbai : modernité, inégalités » étude de cas Nariman Point, vu de Marine Drive : Mumbai, métropole portuaire ouverte sur la mer d’Oman Marianne Izembart-Sdika, lycée Paul Bert, Paris XIVe Groupe lycée, académie de Paris, mai 2012

2 Programme de Terminale ( rentrée 2012 ) (BOEN spécial n°8 du 13 octobre 2011) « Mondialisation et dynamiques géographiques des territoires » Thème 3 : Dynamiques géographiques de grandes aires continentales (29-31 heures) Question 3 : L'Asie du Sud et de l'Est : les enjeux de la croissance (9 heures environ) QuestionMise en œuvre L’Asie du Sud et de l’Est : les enjeux de la croissance - Mumbai : modernité, inégalités (étude de cas). ( 3 heures) - L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance. - Japon - Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales

3 Intérêt de la séquence Cette étude de cas permet de : -Partir d’une situation locale et spécifique à un territoire pour comprendre à la fois le dynamisme économique de l’Asie du Sud et de l’Est et les profondes inégalités qui affectent cet espace -Appréhender les enjeux de développement d’une ville confrontée à de grandes transformations, provoquées à la fois par la croissance économique, démographique, et la mondialisation -Traiter l’exemple indien, le Japon et la Chine étant traités dans les parties suivantes. => Mumbai, cas emblématique du dynamisme et des inégalités de l’Asie du sud et de l’est

4 Objectifs de contenu : Décrire l’organisation urbaine de Mumbai et ses transformations, pour comprendre les enjeux de la croissance et de la mondialisation de l’Asie du Sud et de l’Est Notions : mondialisation, modernité, inégalité, ville mondialisée, fragmentation, gentrification Vocabulaire : mégapole, métropole, aménagement, gouvernance urbaine, « slum », secteur informel

5 Objectifs méthodologiques Exploiter les confronter des informations - identifier des documents (nature, auteur, date, conditions de production) - prélever, hiérarchiser et confronter des informations selon des approches spécifiques en fonction du document - cerner le sens général d’un document et le mettre en relation avec la situation géographique étudiée Organiser et synthétiser des informations : - décrire et mettre en récit une situation géographique - réaliser des cartes, croquis et schémas cartographiques et préparer l’épreuve du Baccalauréat …

6 Déroulement de la séquence

7 Phase magistrale de contextualisation Présentation rapide de la croissance urbaine en Inde … Atlas de l’Inde, Editions Autrement, 2008 « L’Inde urbaine est un paradoxe. La population résident en ville représente moins du tiers de la population. Pourtant, avec 285 millions d’urbains, l’Inde des villes excède la population totale des Etats-Unis. Avec une croissance démographique supérieure à celle de la population totale, les villes prennent de plus en plus d’importance dans la dynamique générale du pays. Atlas de l’Inde, Editions Autrement, 2008

8 …et présentation rapide de Mumbai … de sa situation : ville ouverte sur la mer d’Oman, sur le littoral le moins éloigné de l’Europe, à proximité des régions les plus riches de l’Inde … et de son site : un remarquable site portuaire (baie abritée) « The Gateway of India » = « la porte de l’Inde », monument emblématique de la ville © Wiki media Commons Utilisation du globe virtuel de Google Map

9 Enoncé de la problématique Comment les dynamiques de la mondialisation et de la croissance transforment-elles la ville de Mumbai, entre modernité et inégalités ?

10 Modernité de Mumbaï? Une ville où le linge est lavé par plusieurs milliers de blanchisseurs … … où les repas de midi sont livrés par des Dabbawallah…

11 Phase 1 : Mumbai, métropole « moderne » en pleine mutation => une organisation spatiale en mouvement sur un site très contraignant Organisation du travail de la classe Répartition des élèves en trois groupes de travail thématiques Groupe A : Corpus documentaire : une presqu’île industrielle en restructuration Groupe B : Corpus documentaire : une ville dense en forte croissance Groupe C : Corpus documentaire : une ville mondialisée

12 Groupe A : Corpus documentaire : une presqu’île industrielle en restructuration

13 Document 1 L’essor industriel de Bombay est stimulé par l’arrivée de bateaux à vapeur et des chemins de fer. En 1853 est inaugurée la première ligne de train d’Asie qui relie Bombay à Thane, bourgade située à une cinquantaine de km au nord. Cette date charnière est aussi celle de la création de la première filature de coton en plein centre de Bombay (…). L’ouverture du canal de Suez en 1869 et l’expansion des docks développent les activités portuaires de Bombay qui devient le premier port de l’Inde. (…) En 1920, Bombay est déjà le plus grand centre commercial et industriel de l’Inde ». MC Saglio, Mumbai, mutations spatiales d’une métropole en expansion Document 4

14 Phase de correction : validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires La gare Chhatrapati Shivaji Terminus, anciennement Victoria Terminus témoigne de l’héritage britannique dans la ville Source : aji_Terminus Une ville transformée ( « modernisée ») par le pouvoir britannique tout au long du XIXème siècle : remblaiement des 7 îles, 1er réseau d’eau, réseau ferré….

15 Phase de correction : validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires Le centre géographique actuel de Mumbai s’est construit depuis 1850 autour de l’industrie textile, on trouve dans cet espace des logements ouvriers surpeuplés appelés chawls Source : flickr

16 Groupe A la ville coloniale, le ports les anciens quartiers ouvriers en voie de transformation … et extraction de repères géographiques pour élaborer le croquis qui sera réalisé à la fin de la séquence

17 Groupe B : une ville dense en forte croissance

18 Phase de correction : Validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires Une ville nouvelle pour planifier la croissance urbaine : Navi Mumbai Wiki commons une ville en croissance démographique / les densités urbaines les plus élevées du monde / une mégapole en longueur de 18 millions d’habitants qui s’étend vers l’est et vers le nord /

19 … et extraction de repères géographiques pour élaborer le croquis Groupe B Limites administratives et morphologiques de l’agglomération Navi Mumbai ( ville nouvelle)

20 Groupe C : une ville mondialisée. « Montrez à l’aide des document que Mumbai est le principal point d’ancrage de l’Inde à la mondialisation » « Mumbai est passée entre 2004 et 2008 d’une ville mondiale de rang 4 à une ville de rang 3, ce qui témoigne de son importance dans cette région du monde. Même si son produit urbain brut reste modeste au regard des autres grandes villes internationales, il jour un rôle stratégique pour l’intégration de son économie nationale dans l’économie mondiale : il représente 4 à 5 % du PIB de l’Inde » MH Zérah, Mumbai ou les enjeux de construction d’un acteur collectif, métropoles XXL en pays émergents, presses de sciences po, 2011

21 Phase de correction : validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires Création d’un nouveau quartier d’affaire à partir des années : le nouveau centre directionnel de Banda Kurla ( au nord de « Island City ») source : flickr La capitale économique et financière de l’Inde/ la ville la plus riche de l’Inde / un nœud intermodal à l’échelle de l’Inde et du monde / la capitale du « soft power » indien / Classement des villes « mondiales» 2010 du GaWC ( Groupe d’études sur la globalisation et les villes mondiale, Université de Loughborough, Royaume- Uni ) Alpha ++ : LondresLondres, New York.New York Alpha + : Hong KongHong Kong, Paris, Singapour, Tokyo, Shanghaï, Chicago, Dubaï,SydneyParisSingapourTokyoShanghaïChicagoDubaï Alpha : MilanMilan, Pékin, Toronto, São Paulo, Madrid, Bombay, Los Angeles, Moscou, Francfort, Mexico, Amsterdam, Buenos Aires, Kuala Lumpur, Séoul, Bruxelles, Jakarta, San Francisco Washington.PékinTorontoSão PauloMadridBombayLos AngelesMoscou FrancfortMexicoAmsterdamBuenos AiresKuala LumpurSéoul BruxellesJakartaSan Francisco Washington Retenir la notion de ville mondialisée plutôt que celle de ville mondiale

22 Extraction dans les documents de repères géographiques pour élaborer le schéma géographique : Groupe A la ville coloniale, les ports les anciens quartiers ouvriers en voie de transformation Groupe BLimites administratives et morphologiques de l’agglomération Navi Mumbai Groupe C Les centres directionnels Le 1er aéroport indien

23 Conclusion intermédiaire Mumbai est une ville en croissance et en développement. Elle est passée de la production industrielle à grande échelle à la prestation de services et s’insère de mieux en mieux dans la mondialisation, elle est la vitrine de la modernité d’une puissance émergente. Cette insertion conduit à des transformations géographiques de son territoire

24 Organisation du travail de la classe Répartition des élèves en trois groupes de travail thématiques avec trois corpus documentaires : Groupe A : Une pénurie de logement désastreuse Groupe B : des problèmes de mobilités et d’environnement Groupe C : une ville en voie de modernisation Phase 2 : Mais une ville durablement pauvre marquée par de très fortes inégalités : comment mettre à niveau à la fois les conditions de vie et la compétitivité urbaine ?

25 Groupe A : une pénurie de logement désastreuse

26 Phase de correction : validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires Dharavi, un bidonville aux activités informelles intégré dans la mondialisation, source : wikipedia la ville qui a la plus forte proportion de bidonvilles au monde / ubiquité des « slums » (pauvreté et illégalité) sauf dans la partie sud de la ville /situations de mal logement variées : « chawls », « pavement dweller », ou habitat plus « durci » comme Dharavi

27 F. Landy, doc photo

28 Groupe B : des problèmes de mobilités et d’environnement Phase de correction : validation des propositions: des transports publics anciens, saturés et déficients / un accès à l’eau intermittent et le problème de l’évacuation des eaux/ Gérer l’expansion urbaine : L’exemple du parc Sanjay Gandhi

29 Doc 1 : Néanmoins, là encore, Mumbai se positionne comme la ville des records mondiaux (…). Les heures de pointe dans les trains ont une amplitude de quatre heure soit deux fois plus que la norme internationale et le train transporte 2,7 fois plus de passager que sa capacité. Cette situation est d’autant plus critique que les prévisions tablent une très forte augmentation des déplacements. Une partie de cette croissance sera due à l’accroissement des véhicules personnels alors que le niveau de congestion est déjà très élevé. Il n’est pas rare de mettre deux heures pour faire les 35 km qui relient le centre-ville à l’aéroport international (…) Pour les autres services urbains, la situation n’est guère plus satisfaisante. L’accès à l’eau est intermittent ( 5 heures par jour selon la banque mondiale) et une partie de la population n’est pas raccordée au réseau municipal. On estime que 56% des ménages à Mumbai ont accès à des toilettes reliées au réseau d’égout ( World banque, 2006). (…) MH Zérah, opus cité.

30 Groupe C : une ville en voie de modernisation

31 Phase de correction : Validation des propositions, et apport d’informations et d’explications complémentaires Débuté en 1999, le pont maritime Bandra Worli Sea Link relie le nord au sud de la ville Cependant, le pont maritime Bandra Worli ne représente que le quart du projet global qui devait relier Bandra à Nariman Point, des politiques de rénovation urbaine qui accentuent la ségrégation : shopping malls et résidences fermées=> vers la fragmentation ? / de nouvelles infrastructures et des aménagements / Des projets pour faire de Mumbai une ville plus compétitive

32 Groupe A Dharavi, bidonville majeur Groupe Bparc Sanjay Gandhi Groupe CLes quartiers gentrifiés Les nouvelles infrastructures et les projets Extraction dans les documents de repères géographiques pour élaborer le croquis géographique qui sera réalisé à la fin de la séquence :

33

34 Elaboration du croquis

35 mondialisation Développement de « régions métropolitaines globales », nœuds spatiaux essentiels transformations géographiques des territoires Bénéfice de la croissance : développement, tertiarisation, transformations = modernité Pression de la croissance : ségrégation, fragmentation, (volontaire/involontaire) = inégalités Problèmes de gouvernance urbaine et des choix d’aménagement Phase de reformulation et de synthèse collective sous la forme d’une réalisation d’un schéma conclusif en réinvestissant les notions centrales de la séquence : mondialisation, modernité, et inégalités

36 Conclusion générale La région urbaine de Mumbai est un vaste espace composite, formé de territoires planifiés et aménagés, de territoires au développement anarchique et de zones interstitielles abritant bidonvilles, et zones d’emploi informel. La transformation des espaces productifs métropolitains s’est accompagnée d’une politique de modernisation des infrastructures et de certains quartiers. Mumbai n’en souffre pas moins d’importantes tensions internes, la croissance s’est faite au prix d’inégalités et de pauvreté urbaine

37 Ressources bibliographiques et sitographiques Il n’existe pas en langue française de monographie géographique sur Mumbai, mais les nombreux ouvrages sur l’Inde consacrent toujours une étude régionale à cette « maximum City » Ouvrages utiles : F. Landy, L’Inde ou le grand écart, documentation photographique n°8060, décembre 2007 F. Landy, L’Union indienne, une géographie, éditions du temps, 2002 P. Cadène, Atlas de l’Inde, éditions autrement, 2008 M-C Saglio-Yatzimirsky, Intouchable Bombay : Le bidonville des travailleurs du cuir, CNRS Editions, 2001 Quelques articles complémentaires : Romain Imbach, « Vers une « global city region » ? Stratégies économiques, déploiement spatial et politiques d’accompagnement à Mumbai », Métropoles [En ligne], 9 | 2011, mis en ligne le 29 novembre 2011, V. Fernando, « au cours de Bombay, le bidonville de Dharavi », dhp info, mai 2009, h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-7800.htmlhttp://base.d-p- h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-7800.html M-C. Saglio : « Mumbai : mutations spatiales d’une métropole en expansion », Mappemonde n°62, juin 2001 : M. H. Zérah, « Mumbai ou les enjeux de construction d’un accord collectif », in Métropole XXL en pays émergents, sous la direction de D. Lorrain, presses de Sciences Po, 2011 Sites utiles : : témoignages des habitants de Dharavi ( en Anglais) : les résultats de Mumbai du recensement de février 2011 devraient bientôt être en ligne…


Télécharger ppt "« Mumbai : modernité, inégalités » étude de cas Nariman Point, vu de Marine Drive : Mumbai, métropole portuaire ouverte sur la mer d’Oman Marianne Izembart-Sdika,"

Présentations similaires


Annonces Google