La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VOCATION : DISCIPLES Matthieu 28:19,20. Seule une vision biblique du christianisme peut nous ramener à un style de vie chrétien. Seule une vision biblique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VOCATION : DISCIPLES Matthieu 28:19,20. Seule une vision biblique du christianisme peut nous ramener à un style de vie chrétien. Seule une vision biblique."— Transcription de la présentation:

1 VOCATION : DISCIPLES Matthieu 28:19,20

2 Seule une vision biblique du christianisme peut nous ramener à un style de vie chrétien. Seule une vision biblique du christianisme peut nous ramener à un style de vie chrétien. Comprendre le christianisme

3 Modèle de“vérité” Bas Elevé Comme information En tant que personne Connaître “un Dieu” Connaître Dieu Avoir entendu parler de Dieu Ignorer Dieu

4 Le dilettante - « joue » à la religion - relations et réalisations faibles - peu d’effets durables dans sa vie L’esclave - déterminé à obéir et à faire ce qui « est bien » - relations faibles, réalisations élevées - sans joie, ni liberté = pénible à vivre L’enfant - très émotif et instable - relations de haute qualité, réalisations faibles - a besoin de croître pour devenir productif

5 Le problème des réalisations: - On est centré sur soi-même - On est poussé à faire toujours plus - Cela conduit à se comparer à autrui - Cela à se faire juge d’autrui Le problème des relations: - On est aussi centré sur soi-même - Les sentiments sont dominants - On est souvent passif, en attente

6 L’ami partenaire: - Conscient de lui-même, mais tourné vers l’autre - Ses relations sont de haute qualité - Il est en situation de croître, de se développer - Ses réalisations sont de haute qualité

7 Quel type de relation ? Bas Elevé Performance Relation Esclave Enfant Ami & partenaire Dilettante

8 Exemples bibliques Bas Elevé Performance Relation Pharisiens Mt.23, 23 Jacob Gn.28,22 Abram Gn.14,20 Le peuple Mal.3,8-9

9 Le salut et ses conséquences La nouvelle vie en Christ, par la puissance transformatrice du Saint Esprit. 1.Vivre en disciple = Obéir à Christ 2.Partager Christ avec les autres

10 Dieu, par Christ, veut faire de nous des amis, puis des disciples partenaires et gestionnaires!

11 Définition du disciple: un disciple est celui qui aime un maître, apprend d’un maître, marche avec un maître, et obéit à ce maître, désirant devenir comme lui.

12 Description du disciple de Jésus-Christ 1. Ilaime ardemment Jésus Christ. 2. Il entretient chaque jour son intimité avec lui par l’accueil de sa Parole et par la prière.

13 Description du disciple de Jésus-Christ 3. Il associe le Christ à tous les aspects de sa vie. 4. Le Christ est prioritaire dans toutes ses décisions. 5.Il fait connaître activement le Christ autour de lui par sa façon de vivre.

14 1.Comment Dieu travaille-t-il dans notre vie ? 2.Qu’est-ce qui devient la force motivante de notre vie ? 3.Comment nous développons-nous ou évoluons-nous dans notre relation avec Dieu ? Le modèle de croissance spirituelle du disciple

15 Attiré Convaincu Poussé à… Rendu capable Le modèle de croissance spirituelle du disciple Trans- formé

16 La gestion chrétienne de la vie est un outil que le Seigneur nous a confié pour nous aider à cheminer dans ce parcours

17 Définition de la gestion chrétienne de la vie La gestion chrétienne de la vie est le style de vie de celui qui, ayant reconnu Christ comme son Sauveur, accepte désormais Christ comme son Seigneur. Il marche alors en partenariat avec Dieu, agissant comme son collaborateur dans la gestion de ses affaires sur la terre.

18 Le disciple partenaire et gestionnaire travaille avec l’Eglise

19 Qu’est-ce que l’Eglise? Ceux qui sont « appelés » Un groupe de personnes identifiables par: - La marche avec Dieu - Leur relation avec Jésus-Christ - Leur soumission au Saint-Esprit - Leurs relations mutuelles régies par des objectifs et des processus communs.

20 L’Eglise, corps de Christ - Le peuple de Dieu visible sur la terre -Uni par l’œuvre de l’Esprit dans sa vision, dans sa mission et dans son identité - Organisé pour collaborer dans la communication dans le partage dans la coordination

21 Le rôle de l’Eglise 1.Glorifier Dieu : « Que d’un commun accord, d’une seule voix, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus- Christ (Rm 15.6) 2.Proclamer le royaume de Dieu « Voyez, le royaume de Dieu est au milieu de vous » (Luc ). 3.Se soumettre les uns aux autres au sein du corps du Christ (Ephésiens 5.21).

22 4.Apporter la présence vivante du Christ au monde par une gestion chrétienne de la vie : a.Le Christ demeure en nous (Ephésiens ). b.Une contre-culture : dans le monde, mais pas du monde (Jean ). 5.S’aimer les uns les autres (Jean 13.35). Fonction de l’Eglise

23 Les objectifs de l’Eglise Manifester Christ dans le monde (Jn14.16) Révéler Dieu et son caractère: - Dieu de vérité (Personne et information) - Confrontation de Christ et de l’Adversaire - L’Evangile, solution divine de ce conflit - Dieu présent et agissant par son Esprit

24 Le vécu de l’Eglise Une communauté vivant l’amour mutuel (Jn13.35) Se soumettre les uns aux autres au sein du corps de Christ (Eph5.21) Une communauté qui sert (2Co ) par la louange, la réconciliation, l’intercession l’enseignement Une communauté qui prépare l’avènement de Christ glorieux

25 Aujourd’hui, et en fonction des changements qui interviennent dans notre société comme dans l’église, qui sommes-nous appelés à être et comment y parvenir pour remplir notre mission de disciples de Jésus-Christ?

26 La Gestion Chrétienne de la Vie en quatre dimensions

27 La gestion chrétienne de la vie, une question de regard !

28

29 1- Le Sabbat dans le temps. Comment Dieu met-il aujourd’hui à l’épreuve notre loyauté de disciples ?

30 Le Sabbat, mise à l’épreuve de notre loyauté 1. En Eden, le sabbat met Dieu à la première place. 2.Il est un signe de : a.L’acceptation de Dieu comme créateur. (Ex ) -- Assurance qu’il pourvoit à nos besoins. b.L’acceptation de Dieu comme rédempteur. (Dt 5:12-15) -- Assurance du salut. c.L’acceptation de Dieu comme sanctificateur. (Ex 31:13) -- Assurance qu’il nous transforme. d.L’acceptation du royaume de Dieu. (Es 66.23) -- Assurance quant à l’avenir.

31 Les principes de l’observation du Sabbat 1.Accepter le don du salut & de la vie éternelle. 2.Rechercher une intimité avec Dieu. 3.Mettre de côté le fardeau de la vie. 4.En faire un jour centré sur le culte et la fraternisation.

32 Comment Dieu met-il aujourd’hui à l’épreuve notre loyauté de disciples ? 2- La dîme de nos revenus.

33 L’importance de l’argent 1. C'est le thème le plus souvent mentionné par le Christ : a. Plus des deux tiers des paraboles parlent de l'argent ou des possessions matérielles. b. Dans la Bible, il y a plus de 2000 références à l'argent, environ 500 seulement à la prière, et moins de 500 à la foi.

34 2. L'argent fait partie de la vie : Temps + Talent + Energie = Argent. 3. C'est un dénominateur commun. L’importance de l’argent

35 4. Les finances sont un champ de bataille spirituel : a.Dans le monde. b. Dans les affaires et les lieux de travail. c. Dans le foyer. d. Dans l'Eglise. 5. Dieu utilise l'argent. L’importance de l’argent

36 a.Pour rendre un culte à Dieu. b.Pour lutter contre l’égoïsme en faisant passer Dieu en premier. c.Pour mettre à l’épreuve notre loyauté. (Test minimum) d.Pour nous rappeler la soumission inconditionnelle. e.Pour pourvoir au ministère évangélique à plein temps. Pourquoi la dîme ?

37 Ne pas rendre sa dîme dénie: a.La souveraineté de Dieu b.Le fait que Dieu soit propriétaire c.La sainteté de Dieu d.Le fait que le Christ soit Seigneur e.L’amour de Dieu et l’attention qu’il nous manifeste f.L’honneur et la gloire de Dieu g.Le partenariat divin de Dieu.

38 Les mythes de la gestion chrétienne de la vie 1. Le mythe de l'argent et les offrandes. La gestion chrétienne de la vie est une question de mode de vie, une question de cœur, non une question d'argent. 2. Le mythe de la collecte de fonds. La gestion chrétienne de la vie est une gestion spirituelle.

39 3. Le mythe du manque d'argent. Les problèmes-clés sont généralement : Leadership ‑ vision et/ou priorités. Manque de personnes. Idées ‑ manquantes ou erronées. 4. Le mythe du soutien financier de l'Eglise. Les dîmes et les offrandes sont tout d'abord un culte rendu à Dieu. C'est lui qui soutient l'Eglise.

40 5. Le mythe du remède contre l'égoïsme. Seul Dieu peut remédier à l'égoïsme. Donner est une conséquence de la présence divine et un moyen de reconnaître sa suprématie. 6. Le mythe de la peur de l'engagement. Demander un engagement fait fuir les membres. Le fait de ne rien demander les fera ‑ t ‑ il rester ? Qu’y et qui perdrez ‑ vous ?

41 7. Le mythe du désintérêt du pasteur par rapport aux habitudes de générosité. La dîme est ‑ elle un problème spirituel ? Quel baromètre utilisez ‑ vous pour évaluer la santé spirituelle de votre Eglise ?

42 8. Le mythe d'une trop grande quantité de sermons sur la gestion chrétienne de la vie. La suprématie divine est l'un des défis les plus grands auquel l'Eglise doit faire face. La gestion chrétienne de la vie est une façon de vivre la seigneurie

43 9. Le mythe du On a tout à y gagner Dieu vous bénira financièrement à la mesure de votre fidélité. 10. Le mythe du "C'est l'affaire de Dieu". Un partenaire n'est pas un employé.

44 Qui a le plus besoin de notre argent ? NOUS avons besoin des dîmes et des offrandes pour croître dans la relation avec Dieu, ce qui est le projet de Dieu pour nous.

45 Conclusions sur la dîme 1. La dîme appartient à Dieu et lui est rendue. 2. Rendre la dîme est un culte rendu à Dieu. 3. La dîme est rendue en réponse aux bénédictions divines. 4. La dîme est un test de loyauté pour le peuple de Dieu..

46 Conclusions sur la dîme 5. La dîme fait partie du retour à Dieu, du renouveau de la vie et de la croissance spirituelle. 6. Dans notre culte à Dieu, la dîme est un point de départ en ce qui concerne les choses matérielles… les offrandes suivent ! 7. Dieu soutient son Église en lui donnant la dîme qu'il reçoit. Il donne ainsi les moyens matériels pour l'entretien des pasteurs et la propagation de l’Évangile.

47 L e temps & l'argent sont les aspects les plus fugitifs de notre vie : a.ils reflètent très vite notre cheminement avec Dieu. b.ils ont un impact rapide sur notre relation avec Dieu. c.C'est pourquoi la dîme et le sabbat sont des thermomètres spirituels 1)individuellement 2)collectivement L’importance du temps et de l’argent

48 Conclusion générale Une bonne gestion chrétienne de sa vie, dans toutes ses dimensions est un puissant témoignage de la présence du Maître dans la vie de son disciple.


Télécharger ppt "VOCATION : DISCIPLES Matthieu 28:19,20. Seule une vision biblique du christianisme peut nous ramener à un style de vie chrétien. Seule une vision biblique."

Présentations similaires


Annonces Google