La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leçon 5 pour le 1er novembre 2014 Après avoir étudié l’écoute et la mise en pratique de la Parole, nous étudions l’impact de l’amour de Dieu dans notre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leçon 5 pour le 1er novembre 2014 Après avoir étudié l’écoute et la mise en pratique de la Parole, nous étudions l’impact de l’amour de Dieu dans notre."— Transcription de la présentation:

1 Leçon 5 pour le 1er novembre 2014 Après avoir étudié l’écoute et la mise en pratique de la Parole, nous étudions l’impact de l’amour de Dieu dans notre relation aux autres, en particulier aux plus pauvres. Jacques ; Marc 2.16 ; Lévitique 19.17, 18 ; Romains ; Jean 12.48Jacques ; Marc 2.16 ; Lévitique 19.17, 18 ; Romains ; Jean Jacques ; Marc 2.16 ; Lévitique 19.17, 18 ; Romains ; Jean 12.48Jacques ; Marc 2.16 ; Lévitique 19.17, 18 ; Romains ; Jean

2 La loi est l'expression de la volonté divine en matière de lien ou de relation. Elle fut donnée par Jésus au Sinaï (Actes 7.31, 35,38). Dans son incarnation, Jésus a pleinement accompli la loi ; il est un modèle d'amour et de relations avec les autres (Luc ; ; Jean ; 14.1). Lorsque nous rencontrons Jésus (notre modèle de relation), notre attention se détourne de nous-mêmes et se tourne vers l’adoration de Dieu et le service envers les autres.

3 1. Jacques Tu ne feras pas acception de personne. 2. Jacques Tu ne déshonoreras pas le pauvre. 3. Jacques Tu aimeras ton prochain. 4. Jacques Tu garderas toute la loi. 5. Jacques Tu pratiqueras la miséricorde. Que signifie « aimer » ? Que signifie « miséricorde » ? 1. Jacques Tu ne feras pas acception de personne. 2. Jacques Tu ne déshonoreras pas le pauvre. 3. Jacques Tu aimeras ton prochain. 4. Jacques Tu garderas toute la loi. 5. Jacques Tu pratiqueras la miséricorde. Que signifie « aimer » ? Que signifie « miséricorde » ?

4

5 « Nous ne devrions jamais être froids ni antipathiques, surtout dans nos rapports avec les pauvres. Nous devons manifester de la courtoisie, de la sympathie et de la compassion envers tous. La partialité en faveur des riches déplaît à Dieu. On méprise Jésus quand on méprise ses enfants qui sont dans le besoin. Ils ne sont pas riches en biens de ce monde, mais ils sont chers à son cœur aimant. Dieu ne fait aucune distinction de rang. Pour lui, il n’y a pas de caste. À ses yeux, les hommes sont simplement des hommes, bons ou méchants. Au jour du règlement de comptes, la position, le rang ou la richesse ne modifieront absolument en rien le cas de chacun. Mais les hommes seront jugés par le Dieu omniscient selon ce qu’ils furent en pureté, en noblesse et en amour pour le Christ. » (E.G.White, Conseils à l’Économe, p. 168)

6 « Écoutez, mes frères bien- aimés : Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres, du point de vue du monde, pour qu’ils soient riches de foi et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment ? Et vous, vous avez déshonoré le pauvre ! Pourtant, ce sont bien les riches qui vous oppriment et qui vous traînent devant les tribunaux, n’est-ce pas ? N’est-ce pas eux qui calomnient le beau nom qui est invoqué sur vous ? » (Jacques 2.5-7)

7 Les pauvres qui sont riches en la foi hériteront le royaume Les riches qui oppriment les pauvres blasphémeront le nom de Jésus Lorsque, dans l'église, un frère ou une sœur utilise sa richesse ou sa position à des fins personnelles, il/elle blasphème le nom de Jésus. Par son attitude, il/elle dégrade Jésus devant les hommes.

8 « Sans doute, si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi- même, vous faites bien. Mais si vous montrez de la partialité, vous commettez un péché, et vous êtes convaincus de transgression par la loi. » (Jacques 2.8-9) Un message vital est donné à ceux qui disent « aimer leur prochain ». Comme nous pouvons le voir à partir du verset 12, Jacques parle ici des dix Paroles. C’est une loi bien réelle parce qu’elle est promulguée par le Roi des rois. L'amour en est le principe suprême (Matthieu ). Dieu demande à son église de vivre cette loi d'amour comme Jésus (Jean ; 13.34).

9 Comme Jésus dans le Sermon sur la montagne, Jacques se concentre ici sur les commandements qui régissent notre relation avec les autres, qui se résume dans le commandement « tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Manquer d’amour, ou faire une différence entre les personnes est un péché contre la loi de Dieu. La loi d’amour s'applique aux pauvres et aux riches, puisque, réciproquement, ils sont "des prochains". Ils doivent donc se considérer comme égaux. Le baromètre de notre expérience chrétienne a comme référence notre manière de traiter les personnes différentes en âge, en richesse, en éducation, en convictions religieuses.

10 « En effet, quiconque observe toute la loi mais trébuche sur un seul point devient entièrement coupable. Car celui qui a dit : Ne commets pas d’adultère a dit aussi : Ne commets pas de meurtre. Si donc tu ne commets pas d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. » (Jacques ) Aimer notre ennemi ne nous dispense pas de garder la loi. Au contraire, quand nous transgressons un des commandements, nous montrons vraiment que nous n’aimons pas notre prochain. Comment puis-je dire que j'aime mon frère et lui mentir (Exode 20.16) ? Comment puis-je dire que je l’aime et l'insulter (Matthieu 5.22) ? Toute transgression de la loi de Dieu abîme, de certaine manière, notre relation avec Dieu et avec les autres.

11

12 Mais le chrétien sincère fait face au procès avec une confiance joyeuse, sans crainte, sachant que Dieu est miséricordieux envers ceux qui lui ont donné leur cœur. Quand nous acceptons le salut que Jésus a gagné pour nous sur la croix, notre amour sincère envers Dieu nous entraîne inéluctablement à sympathiser avec notre prochain. Christ nous a appelés à être ses ambassadeurs, révélant dans notre vie son amour et sa miséricorde au monde. Celui qui n'a pas été capable d'aimer, affrontera un jugement sans miséricorde (sans compassion). « Un jugement sans miséricorde » pour ceux qui ne sont pas miséricordieux, est un principe équitable (2 Samuel ; Proverbes ; Matthieu 5.7 ; 6.15 ; 7.1 ; ; ).

13 « Dieu est aussi le gardien de la justice et de la miséricorde. Il considère la façon dont nous nous conduisons envers nos compagnons de travail. Nous ne pouvons lui cacher le plus petit geste qui affecte les droits de l'un de ses héritiers. Il soutiendra sa justice devant tous ceux qui voudraient profiter de leurs semblables ou leur faire du tort. Il discerne le mobile qui pousse à chaque action.... En tant que disciples avoués de Celui qui est le gardien de la vérité et de la droiture, vous devez maintenir la vérité dans sa pureté. Dans chacun des actes de votre vie quotidienne, vous devez faire preuve d'un sens très strict du droit et de la justice. » E. G. White, Lettre 94, du 14 mars 1907, aux ouvriers du sanatorium de Boulder.

14 « Tout ce que vous voulez que les gens fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux : c’est là la Loi et les Prophètes. » (Matthieu 7.12) « Le Christ est venu instaurer des changements, et attirer tous les hommes à lui. Sa volonté doit être faite sur la terre comme elle est faite au ciel. Lorsque vous aurez décidé quelles réformes doivent être entreprises, travaillez dans ce but avec un courage persévérant et intrépide.» E. G. White, Levez vos yeux en haut, p. 79. « Le Christ est venu instaurer des changements, et attirer tous les hommes à lui. Sa volonté doit être faite sur la terre comme elle est faite au ciel. Lorsque vous aurez décidé quelles réformes doivent être entreprises, travaillez dans ce but avec un courage persévérant et intrépide.» E. G. White, Levez vos yeux en haut, p. 79.

15 « Ne vous attendez pas à mettre en pratique les purs et exaltants principes de la véritable réforme sans rencontrer d'opposition. La Parole de Dieu enseigne clairement que tous ceux qui vivent pieusement en Jésus-Christ auront à souffrir la persécution aux mains de ceux qui cherchent à détruire ce que Dieu déclare être la vérité et la justice.... E. G. White, Levez vos yeux en haut, p. 79

16 « Toutes les actions de notre vie importent à Dieu, tous nos intérêts sont précieux à ses yeux. “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde”, déclare-t-il. Matthieu Dieu est le bouclier protecteur de son peuple. Il étend les mains sur ses enfants confiants, et personne ne peut heurter l'un des siens sans frapper la main de Dieu. » « Toutes les actions de notre vie importent à Dieu, tous nos intérêts sont précieux à ses yeux. “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde”, déclare-t-il. Matthieu Dieu est le bouclier protecteur de son peuple. Il étend les mains sur ses enfants confiants, et personne ne peut heurter l'un des siens sans frapper la main de Dieu. » E. G. White, Levez vos yeux en haut, p. 79


Télécharger ppt "Leçon 5 pour le 1er novembre 2014 Après avoir étudié l’écoute et la mise en pratique de la Parole, nous étudions l’impact de l’amour de Dieu dans notre."

Présentations similaires


Annonces Google