La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Economie internationale Partie I – CH 1 Jérôme Trotignon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Economie internationale Partie I – CH 1 Jérôme Trotignon."— Transcription de la présentation:

1 Economie internationale Partie I – CH 1 Jérôme Trotignon

2 Partie 1 Le Commerce mondial : contenu et organisation CH 1 Les Grandes tendances du commerce international CH 2 L’Essor de l’intégration commerciale régionale CH 3 L’organisation multilatérale des échanges : du GATT à l’OMC CH 4 Le développement du commerce équitable

3 CH1 LES GRANDES TENDANCES DU COMMERCE INTERNATIONAL

4 Introduction : les grands postes de la balance des paiements, le solde commercial français

5 La balance des paiements Définition : la balance des paiements est un document comptable qui recense l’ensemble des flux entre résidents d’un pays et non- résidents du reste du monde (Rdm)

6 Les 3 principaux titres Compte des transactions courantes Compte de capital Compte financier

7 Le compte des transactions courantes Biens (exportations, importations) Services (transport, assurance, tourisme, …) Revenus (rémunération des travailleurs frontaliers, revenus financiers, …) Transferts courants (Aide au développement, contribution au budget de la Communauté européenne, transfert de fonds des travailleurs immigrés)

8 Part des principaux postes d’échanges courants dans le PIB mondial (1967 – 2006)

9 Le compte de capital Transferts en capital (depuis 1990, annulation de dettes extérieures privées et publiques) Actifs non financiers (brevets)

10 Le compte financier Investissements directs Investissements de portefeuille Autres investissements (crédits commerciaux et divers prêts) Avoirs de réserves (Banque centrale)

11 Exemple d’enregistrement d’opérations Soit une opération de vente au Rdm d’une valeur de 1000 financée par un crédit à l’exportation Soit une opération d’achat au Rdm pour une valeur de 350 financée par un crédit à l’importation

12 Enregistrement en partie double (1) OPERATIONCREDITDEBIT Exportations1000 Autres investissements

13 Enregistrement en partie double (2) OPERATIONCREDITDEBIT Exportations Importations Autres investissements

14 Le calcul des soldes La somme des crédits et des débits d’une balance des paiements est nécessairement nulle On ne peut calculer que des soldes intermédiaires Exemple : le solde de la balance commerciale (+ 650 sur les deux opérations antérieures)

15 Evolution du solde commercial de la France

16

17 L. GUILHOT Chapitre 2 Les Etats dans la mondialisation 17

18 La Compétitivité selon le WEF Chaque année, au moment du forum de Davos, le WEF (World Economic Forum) présente son rapport sur la compétitivité mondiale : un classement des pays les plus compétitifs à travers une série d’indicateurs. Ces derniers proviennent de 2 sources : 1/ Des statistiques économiques (PIB, X, …) 2/ Résultats d’enquêtes réalisées auprès de dirigeants 18

19

20 L. GUILHOT Chapitre 2 Les Etats dans la mondialisation 20 Source: Global Competitiveness Index ( )

21

22 CH1 LES GRANDES TENDANCES DU COMMERCE INTERNATIONAL - Internationalisation des économies - Environnement favorable - Evolution depuis Emergence des NPI - Note technique : la PPA

23 Internationalisation des économies L’internationalisation des économies se traduit par une croissance du commerce international supérieure à la croissance de la production mondiale L’augmentation du taux d’ouverture des économies nationales les rend de plus en plus interdépendantes

24 Growth in World Merchandise Trade and Output Volume Year Percent Trade Production 2

25 Croissance en volume du commerce mondial des marchandises et du PIB - Variation annuelle en %

26 La mesure de l’ouverture commerciale d’une économie Taux d’exportation, taux d’importation Taux d’insertion : commerce total sur PIB (ou sur 2 PIB) On observe une corrélation inverse entre la taille des économies et leur ouverture

27 EXPORTATIONS DE BIENS ET SERVICES EN % DU PIB (INDE, CHINE)

28

29 Un environnement favorable au commerce Environnement infrastructurel Environnement monétaire Environnement tarifaire Environnement numérique

30 Transportation and Communication costs

31 Un environnement favorable au commerce Environnement infrastructurel Environnement monétaire Environnement institutionnel

32 Le lien monnaie-commerce : une relation de cause à effet ? En quoi le système monétaire international de Bretton-Woods pouvait favoriser le commerce international ?

33 World War I World War II GATT (1947) Uruguay Round 1993 WTO (1995) U.S. average tariff rates between

34

35 Qu’est-ce qu’une anamorphose ? Exemple de la pauvreté dans le Monde - Nombre de personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour -

36

37 Répartition du nombre d’utilisateurs d’internet dans le Monde : anamorphose animée (évolution de 2000 à 2007) _users_animation.html _users_animation.html

38 L’Evolution depuis l’après-guerre Les échanges de produits manufacturés dépassent le commerce de produits agricoles à partir du début de la décennie 60 Le commerce se polarise dans la zone de la Triade Un essor du commerce intra-branche et du commerce de produits intermédiaires

39 Commerce régional et mondial

40 Indicateur de Grubel-Lloyd (IIT index) (illustration pour une branche) X M X M X M IIT=1 IIT=0IIT=0.66 ITT = Intra-industry trade = commerce intra-branche (CIB)

41 Measuring intra-industry trade International Trade & the World Economy;  Charles van Marrewijk

42 L’indicateur se calcule aussi « en bilatéral » : Mexique - US

43 L’essor du commerce de produits intermédiaires

44 Exemple : la décomposition internationale de la production de la Ford Escort (fin des années 80) 15 implantations différentes dans les 3 régions de la triade, avec une majorité de filiales dans l’UE Europe Amérique du Nord Asie Ford Escort 12 pays dont RU, All, Frce 2 pays EU, Canada 1 pays Japon

45 Source : World Development Report 1987 DIPP (Division Internationale des Processus Productifs) de la Ford Escort

46 ComposantFournisseur Lieu de fabrication Prix d’usine Marge brute du fournisseur Disque durToshiba (Japon)Chine73,3919,45 Module d’affichageToshiba-MatsushitaJapon23,276,68 Contrôleur vidéoBroadcom (US)Taiwan Singapour8,364,39 Contrôleur généralPortalPlayer (US)US ou Taiwan4,942,21 AssemblageInventec (Taiwan)Chine3,86 BatterieND (Japon)ND2,890,87 Mémoire SDRAMSamsung (Corée)Corée2,370,67 Back enclosureND (Taiwan)ND2,300,69 MainboardPCB (Taiwan)ND1,900,57 Mémoire mobileElpida (Japon)Japon1,850,46 Ensemble des 10 principaux composants125,1339,85 Autres composants19,28 Ensemble consommations intermédiaires144,40 Conception, marketingApple (US)US224,4080 Distribution (gros et détail) Prix final299,4075 La DIPP de l’i-Pod 05/19/

47 La DIPP de l’i-Pod

48

49 L’émergence des NPI (Nouveaux pays industrialisés) Les politiques d’industrialisation par substitution aux importations (ISI) Ajustement structurel et promotion des exportations

50 Le fondement théorique de l’ISI : le protectionnisme éducateur (F. List) Il est légitime d’ériger des droits de douane pour faire émerger une industrie nationale (argument des « industries naissantes ») Les barrières douanières sont appelées à disparaître une fois l’industrie devenue compétitive

51 Les principes de l’ISI Initiée dans le secteur des biens de consommation courante, elle s’oriente vers les biens intermédiaires et de consommation durable si le marché intérieur est suffisamment important L’appel aux capitaux étrangers est très fréquent (automobile, électroménager, …)

52 Les moyens mis en œuvre La politique douanière : tarifs et quotas La politique de change administrée (soutien aux importations de biens d’équipement)

53 Résultats et limites Seules certaines économies parviennent à généraliser l’ISI avec un taux de croissance industriel élevé Les limites de la stratégie apparaissent à partir des années 60 : taille du marché intérieur, déficit commercial, endettement extérieur

54 Le tournant des années 70 La poursuite du modèle d’industrialisation nécessite l’absorption d’épargne extérieure Le système bancaire international cherche à recycler les pétro-dollars

55 Le cercle vicieux de la dette La hausse des taux d’intérêt mondiaux grève de façon spectaculaire les services annuels de la dette (jusqu’à 100 % des exportations) : les impayés sont financés par d’autres emprunts Les moratoires successifs placent les PED sous la tutelle du FMI et de la Banque mondiale (=> PAS) Le sauvetage de la Continental Illinois (1984) écarte le risque de crise systémique …

56 L’ajustement structurel des années 80 Les mesures de stabilisation conjoncturelle Les réformes structurelles : réforme d’ouverture commerciale, privatisations, … Les pays en développement adhèrent au GATT

57 Un monde multipolaire : l’évolution des parts dans le PIB mondial en PPA 2005

58 Parts par grandes zones dans le PIB mondial (ppa 2005)

59 « Les BRIC » Goldman Sachs (2003) : le PIB du Brésil, de la Russie, de l’Inde et de la Chine pourrait dépasser celui du G6 (G7 – Canada) en 2040 Il existe une symbiose naturelle entre ces pays : la Russie et le Brésil sont riches des matières premières dont l’Inde et la Chine ont besoin Les BRIC émergent comme entité géopolitique (2009) au travers d’un Sommet annuel Le Sommet de 2011 est le premier Sommet des BRICS (S = South Africa)

60 Le passage au G20

61

62

63 Les inégalités à l’échelle mondiale - Anamorphose évolutive - me_animation.html me_animation.html La carte anamorphique évolue du nombre de personnes gagnant moins de 1 dollar par jour à celles qui gagnent plus de 200 dollars par jours

64 Note technique : le taux de change en parité de pouvoir d’achat (ppa)

65 L’indice « Big Mac »

66

67 L’euro est surévalué par rapport au dollar

68 Chiffres Janvier 2009

69 Sur/Sous-évaluation en % par rapport au taux PPA Chiffres Janvier 2012

70 ANNEXES

71 Les 10 premiers exportateurs mondiaux

72 PIB PAR HABITANT

73 Evolution des flux mondiaux d’IDE entrants


Télécharger ppt "Economie internationale Partie I – CH 1 Jérôme Trotignon."

Présentations similaires


Annonces Google